Leaders de la croissance 2022

Coffrages Synergy : Toujours plus haut

Les possibilités d’avancement, c’est important pour ce géant de la construction établi dans la région de Lanaudière. La PDG, qui y a fait ses premiers pas en tant que réceptionniste, mise sur la communication et la formation.

Illustration : Pauline Stive pour L’actualité (à partir d'une photo d'Emilie Hebert)

Coffrages Synergy

Entrepreneur en coffrage de béton
Croissance 153 %
Chiffre d’affaires entre 100 et 250 millions
Employés 1 425
Siège social Lavaltrie

Quand Isabelle Côté a commencé à travailler comme réceptionniste pour Coffrages Synergy sans réelle définition de tâches, elle ne s’attendait pas à devenir, moins de 10 ans plus tard, PDG de ce géant de la construction comptant 1 400 employés !

« Le processus d’embauche a beaucoup évolué depuis », rigole la dirigeante de 41 ans. Ce qui n’a pas changé, c’est les possibilités de développement personnel offertes par Synergy, qui fabrique les coffrages utilisés pour couler le béton d’édifices en tout genre à Québec, Ottawa, Gatineau et Montréal — dont la nouvelle Maison de Radio-Canada.

Coffrages Synergy propose ainsi une série de courtes vidéos de 30 secondes à 4 minutes qui permettent de se familiariser avec un nouvel outil, une nouvelle façon de faire. Ou, pourquoi pas, d’entrevoir les perspectives d’avancement au sein des divers services de l’entreprise, ce qui améliore la fidélisation des employés. 

Les capsules sont produites à l’interne et diffusées sur l’application mobile de Coffrages Synergy. « C’est un peu notre Facebook à nous », dit Isabelle Côté, qui en a eu l’idée en visitant un chantier où, durant une pause, elle a vu tout le monde penché sur son cellulaire, sans parler. Au lieu de lutter contre la technologie, l’entrepreneure a décidé de l’utiliser pour faciliter la communication entre les équipes. 

« Quelqu’un qui travaille sur un chantier et qui aurait envie de troquer son marteau contre un poste administratif peut aussi trouver des formations à l’interne pour l’aider », ajoute Isabelle Côté. 

Parions que « créer un réseau social d’entreprise » ne figurait pas non plus sur sa liste de tâches lors de son entrée à Coffrages Synergy !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.