Absolunet – Comment convertir les clics en fric

L’agence de marketing Web Absolunet carbure aux projets ambitieux. Elle veut devenir le meilleur employeur de l’industrie numérique au Québec, tout en partant à la conquête de l’Amérique.

absolunet
Une partie de l’équipe d’Absolunet

Il y a quelques instants, vous avez reluqué une paire de chaussures sur le site Web d’un marchand. Vous l’avez placée dans votre panier d’achat et y reviendrez plus tard, songez-vous. À présent, en parcourant Facebook, vous remarquez dans un coin de la page une pub faisant la promotion de ces mêmes souliers. Mieux, on offre un coupon de réduction applicable sur ledit modèle.

Vous avez l’impression d’être suivi ? Vous l’êtes. Ce genre de campagne ultra-ciblée est l’une des spécialités d’Absolunet, une agence de marketing numérique ayant des bureaux à Boisbriand et à Montréal. « On a toutes sortes de moyens de vous relancer pour vous amener à boucler votre achat, dit le président, Martin Thibault. Rien n’est laissé au hasard dans une bonne stratégie de commercialisation sur Internet. Il ne suffit pas d’ouvrir une boutique en ligne et de se dire que le tour est joué. »

On ne se tourne pas vers Absolunet quand on veut simplement rafraîchir le design d’un site. La boîte de 70 employés carbure aux projets ambitieux, qui permettent à ses clients de convertir les clics… en fric. « Un client peut vouloir augmenter ses ventes ou réduire le nombre d’appels au service à la clientèle, par exemple. On travaille toujours en fonction d’objectifs d’affaires quantifiables. » En 15 ans, l’agence a concrétisé pas moins de 500 projets Web pour des organisations comme l’Opéra de Montréal, la maison de maillots de bain Shan, Les Rôtisseries Benny, IGA et Desjardins.

Les marchands québécois ont du retard à rattraper au chapitre du commerce électronique, constate Martin Thibault. « Les internautes québécois magasinent beaucoup en ligne ; c’est l’offre québécoise qui n’est pas au rendez-vous. Alors ils achètent plutôt dans le reste du Canada et aux États-Unis. »

L’entrepreneur de 43 ans projette d’ouvrir, d’ici un an ou deux, un bureau dans une grande ville comme Chicago, Boston ou New York, de préférence en y faisant l’acquisition d’une boîte existante. « Il faut absolument une présence physique là-bas si on veut asseoir sa crédibilité et sa notoriété auprès des Américains. Même si notre secteur d’activité est virtuel, il n’en demeure pas moins que c’est une business humaine. Les clients aiment rencontrer en personne leur gestionnaire de projet. »

Son plan de croissance prévoit qu’au cours des trois prochaines années Absolunet haussera son volume d’affaires de 100 %, mais que son personnel n’augmentera que de 50 %. Qu’à cela ne tienne, dans une industrie connue pour son haut taux de roulement du personnel et son rythme de travail digne des fins de sessions universitaires, Martin Thibault aspire à faire de son agence le meilleur employeur du secteur ! Absolunet fait d’ailleurs partie des huit premiers employeurs québécois ayant obtenu la certification Conciliation travail-famille, délivrée par le Bureau de normalisation du Québec, grâce entre autres à sa politique de congés et à ses horaires souples. La boîte est également certifiée Employeur remarquable pour sa bonne gestion des ressources humaines.

Martin Thibault ne recule devant (presque) rien pour mobiliser ses troupes. Une fois par mois, par exemple, il anime un « dîner sur les chiffres », où il discute revenus et profits avec les employés et écoute leurs suggestions pour améliorer la rentabilité. Chaque trimestre, une fête est organisée si l’agence a atteint tous les objectifs qu’elle s’était fixés. Le personnel a déjà eu droit, sur les lieux de travail, à un immense buffet de bonbons, à des machines à barbotine ou encore à des congélateurs remplis de sorbets !

« La main-d’œuvre est rare dans notre secteur, dit le président. Si on veut attirer les meilleurs employés et les garder, il faut se distinguer comme employeur. Il n’y a pas juste la paye. Il y a l’ambiance, la reconnaissance, le sentiment d’avoir une influence importante sur le développement de l’entreprise. »

Laisser un commentaire