Des élections au Québec ?

Une petite prédiction : il y aura des élections au Québec cet automne. Jean Charest s’en cache à peine et l’élection probable d’un gouvernement conservateur majoritaire lui donnera le prétexte dont il a besoin.

L’histoire politique du Québec montre qu’il est toujours payant de faire une élection sur le dos d’Ottawa. D’où les savantes distances avec le gouvernement Harper sur le déséquilibre fiscal, les coupures en culture et sur les amendements à loi sur les jeunes contrevenants. Ce sera d’autant plus facile à jouer que tout indique que les Québécois ne participeront pas au raz-de-marée conservateur que l’on attend ailleurs au pays.

Mais l’essentiel n’est pas là. Les conditions économiques et budgétaires risquent de se détériorer grandement cet hiver et au printemps prochain. Le gouvernement libéral ne voudra pas affronter l’électorat en pleine tempête. Il suivra le sage exemple de Stephen Harper et profitera des derniers jours de beaux temps pour aller solliciter un nouveau mandat.

Pourquoi pas le 1er décembre ?

Des élections au Québec? Voyez ce qu’en pense Chantal Hébert.

Laisser un commentaire

Après le fédéral, vous ne pensez pas qu’on va avoir un petit ras-le-bol?

Son bilan est pitoyable: rien en 5 ans. Même pas un hôpital!
Juste de la tablette: Castonguay, Bouchard-Taylor, etc….
Qu’est-ce qu’il va nous vendre? Le nord? Le PQ en parlait avant, Pauline hier montrait le livre du Grand Nord.

Harpeur a callé des élections parce qu’il était sûr d’avoir la majorité. Il est en train de la perdre pour un petit 46 millions chez les artistes! Les Libéraux vont revenir avec l’aristocrate russe l’an prochain et renverser les Bleus. Un pensez-y bien pour le p’tit gars de Sherbrooke….

Encore des élections ? pourquoi pas… Moi, j’aime ça aller voter; on rencontre du monde qu’on ne voit qu’au salon funéraire et on joue notre rôle de bon citoyen.
Si Charest perd, on sera soulagés !

Jean Charest a 9 mois de campagne électorale d’avance sur ses adversaires, il a commencé le 1er janvier lorsqu’il a reçu les Québécois au Parlement de Québec… il venait tout juste de demander aux Québécois qu’il n’y ait pas d’élections en 2008 à cause du 400e,

même si ça fait à peine 18 mois qu’il est là et qu’aucun parti ne menace de le défaire…….et qu’il vante la « »cohabitation » » » il va nous lancer en élections car il sait que la crise économique du printemps lui permattra de revenir sur toutes ses promesses, et n’ayez crainte, elles seront nombreuses

mais bons les vents sont favorables à l’automne, l’ADQ n’a obtenu 4% des votes hier dans l’élection partielle d’hier à Québec, comme effoirement de première classe pour l’ADQ, il est difficile de faire mieux

Le show médiatique d’un front commun culturel la semaine dernière, front commun d’un océan à l’autre ( où l’Alberta et la BC étaient absents curieusement ) n’était qu’une réunion organisée par St-Pierre et Jean Charest dans le cadre de leur campagne électorale qu’ils déclencheront le 21 octobre prochain (au lieu d’ouvrir la session)(ou au plus tard le 28 octobre)

Le slogan de Charest sur la « souveraineté culturelle » (un remake du Bourassa , post-Lac Meech) permet à Charest de se poser en grand défenseur de la culture québécoise
(mais cette culture pour Charest repose sur le bilinguisme, car il refuse d’appliquer la loi 101 et de la défendre)

Ce que Charest est en train de faire c’est tout simplement d’occuper le siège de « l’autonomie », dont Mario Dumont a lancé le beau mot… mais il en a laissé le siège vide.
l’autonomisme de l’ADQ étant demeuré une coquille vide… Charest fait comme s’il la remplissait et il compte ainsi récupérer tous les nationalistes « mous » de l’ADQ et même tout l’ADQ… (ce qu’il a fait à l’élection d’hier… AdQ… 4% du vote)

mais la souveraineté culturelle de Charest, c’est une »coquille aussi vide que la « nation dans la nation » de Harper … car les fondements de toute culture reposent sur une langue (ce que Charest refuse)et la souveraineté culturelle de Charest sera celle d’une culture bilingue (un QUébec biculturel dans un Canada biculturel… parce que le Québec est bi culturel)

Harper réélu et le mois suivant Charest réélu… la « souveraineté culturelle du QUébec dans la culture souveraine canadienne » de Charest et la « nation dans la nation » d’Harper convoleront en justes noces…

(les deux ne sont-ils pas chefs du PCC canadiens ?)

Espérons que le BLOC aura beaucoup de députés…

le Bloc a suffisamment de lucidité pour nommer une coquille vide par son nom…
les députés du Reform-conservateurs s’ils viennent du Québec ne pourront avoir cette lucidité, ils seront soumis à la ligne de parti et contraints au silence. Ils s’extasieront devant les beaux mots et les beaux costumes que les invités de la noce vont porter (Harper- Charest… nation vide- souveraineté culturelle vide)

Parlant d’élection, les ponts et les routes en ont toujours fait parti.

Mais voilà que la saga des viaducs mal construits comme la Concorde recommence.

« M. Gagnon a avoué hier que plusieurs de ses membres craignent de plus en plus la répétition de cas comme celui du pont de la montée Fassett en Outaouais, qui sera démoli au cours des prochains jours par le ministère des Transports du Québec (MTQ). Le pont de Fassett, rappelle-t-il, n’est pas une autre vieille structure en train de tomber en ruine après des années de négligence. C’est un pont flambant neuf, construit au coût d’un million de dollars, il y a un an, et qui n’a jamais servi.

Heureusement d’ailleurs, puisque le pont, édifié avec du béton non conforme aux exigences du MTQ, aurait pu s’écrouler comme un château de cartes parce que certaines parties de cette structure fabriquées lors de deux coulées de béton distinctes, n’adhéraient pas les unes aux autres. »

Une autre preuve que l’état ne peut pas se fier à la compétence et à l’honnêteté du privé.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200809/29/01-24783-ponts-et-viaducs-trop-de-chantiers-pas-assez-de-verifications.php

L’ADQ est à terre et le PQ et le PLQ sont exactement pareils, identiques et interchangeables. Quel serait le point?

Élection QUÉBEC 2008 – la plus grande arnarque…
N’allez pas voter…

Cette Année encore au élection provincial, je n’irai pas voter non pas parce que comme tout le monde j’en n’ai plein de le cul des politiciens de merde au Québec qui ne change rien et qui ne bougent pas, NON, je ne le veux pas moi non plus cette élection mais au moins nous avions la chance de DIRE à CHAREST qu’on n’est plus capable de lui et de ses promesses en l’air avec son regard méprisant…

Non le Vrai problème de l’élection c’est justement tout le systeme d’élection lui-même
premièrement le DGE et son équipe sont des incompétent de la première espèce, ça fait 5 ans que j habite au même endroit et je produit chaque année mon rapport d’impôt d’honnête citoyen et je ne suis toujours pas sur la liste électoral ????????

Ensuite tu appel au DGE il te disent tu peux t’inscrire par téléphone mais seulement en dehors du temps des élections, ben oui tout le monde ne pensent qu’à ça s’inscrire sur la liste électoral quand nous ne somme même pas en élection, BRAVO ! bonne attitude, sinon tu peux aller t’inscrire en te rendant telle telle endroit avec tel ou tel document, NON, je travaille je vous ai déjà tout fournis c’est renseignement lors de mes rapport d’impôt…

De plus ils ont le culots de faire des pub TÉLÉ qui coûte un bras avec notre argent pour dire au gens de vérifier leur inscriptions sur la liste faite donc votre job comme il le faut au lieu de brailler en disant que le taux de participation est bas, c’est normal c’est tellement rendu difficile de pouvoir exercer son droit de vote, ne vous demander pas pourquoi les gens se désintéresse de la politique…en plus tout le monde sait que si le taux de participation est bas ce sont les libéraux qui entre, alors la manigance se continue…

Dany Janvier

Aujourd’hui j’ai seulement envie de dire que je ne veux pas aller voter et que ça me mets dans tous mes états entendre dire dans les médias que si on ne vote pas c’est par paresse politique et que nous ne gardons pas de droits pour réclamer après.

Je crois à un semblant de démocratie et je vais voter d’habitude (même si on sait bien que les partis qui aparaissent sur les bulletins de vote sont ceux qui ont réussit à avoir une plus longue liste « d’amis du parti ») .

Depuis 5 ans, ça doit faire au moins 4 ou 5 fois que j’exerce mon droit de vote.
Les résultats pointent à un gouvernement minoritaire, alors non contents, on nous ramène en élections.
« Cette fois-ci par exemple pensez-y bien, nous voulons que vous nous donniez la majorité. »

Ne pas aller voter sera ma voix aujourd’hui, parce que j’ai le droit d’être mécontente et de me sentir manipulée par un groupe elitiste de politiciens.

Et je me garderai quand même mon droit de réclamer, parce que si je ne vais pas voter c’est seulement parce qu’ils ont abusé du système jusqu’à ce que beaucoup perdions confiance en cette démocratie.
Je comprends maintenant la grande quantité de personne qui ne votent pas depuis longtemps.

Si tout d’un coup on se décidait de ne plus voter pour créer un autre moyen d’élire nos dirigeants?

Où je suis les libéraux gagnent depuis la nuit des temps… à quoi ça sert de donner mon vote au Québec Solidaire?
Je garde seulement espoir qu’au Québec ainsi qu’au Fédéral nous aurons bientôt des leaders un peu plus charismatiques et crédibles que ceux jusqu’à maintenant.

C’est tout pour aujourd’hui.

tiré de mon blog http://www.abusee.over-blog.fr