Desjardins est-il à l’abri de la crise financière?

 

La crise financière fait le tour du globe. Et les grands vents qui soufflent font grincer la charpente de la maison Desjardins, aussi solide soit-elle. La déconfiture des Bourses est telle qu’elle touche jusqu’à l’offre de certains produits de Desjardins. Fin octobre, le Mouvement a cessé de proposer deux instruments de placement garantis qui promettaient des rendements devenus impossibles dans les perspectives actuelles, franchement désastreuses.

Heureusement, les prêts à haut risque, qui ont mené à la présente crise financière aux États-Unis, seraient impensables dans le système bancaire canadien, dit la présidente de Desjardins.

Reste que le Mouvement a vu son portefeuille de placements dans le marché du papier commercial subir une dévaluation de 440 millions de dollars. Une baisse de 25 %…

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, dit-on chez Desjardins. L’actif (le capital de ses déposants, assurés et investisseurs) est de 152 milliards de dollars, et ses capitaux propres (l’actif lui appartenant en propre, notamment les profits réalisés) sont suffisants pour lui assurer une situation saine — les capitaux propres d’une institution financière sont le meilleur gage de sa solidité.

Non seulement les agences de notation maintiennent les cotes de crédit de Desjardins — comparables à celles des banques canadiennes —, mais Ottawa a offert au Mouvement, à la fin d’octobre, les mêmes garanties de prêts à long terme qu’aux banques à charte fédérale.

Le fait qu’il s’agisse d’une coopérative et non d’une société par actions, comme le sont la plupart des institutions financières, est un avantage: étant donné que Desjardins n’a pas de capital-actions, les fluctuations boursières et la spéculation touchent beaucoup moins la valeur de ses actifs et ses capacités de financement.

Autre avantage, le mouvement coopératif ne peut faire l’objet d’une prise de contrôle non sollicitée ou de manœuvres spéculatives sur ses titres — problème qui menace actuellement toutes les sociétés cotées en Bourse, dont les actions sont proposées à un prix réduit…