Employés écolos : 1 ; patrons : 0

En débarquant à Dublin, le grand patron d’une importante agence immobilière britannique constate qu’il a oublié son BlackBerry à Londres. Il appelle un subalterne pour lui demander de prendre l’avion afin de le lui apporter illico. Ce que l’employé refuse de faire.

Employés écolos : 1 ; patrons : 0
Photo : iStockphoto

Aggraver les émissions de gaz à effet de serre pour faire une petite commission ? Cela heurte ses convictions environnementales…

Après avoir perdu son emploi, Tom Nicholson a porté l’affaire devant un tribunal, qui lui a donné raison. Le juge a estimé que ses croyances sur le réchauffement climatique et les impératifs moraux qui en découlent sont assimilables à une religion, telle que définie par la réglementation britannique, laquelle interdit toute forme de discrimination. Nicholson pourra donc porter plainte devant un tribunal du travail pour licenciement abusif.

Des avocats se sont réjouis de cette décision, estimant qu’elle ouvrait la voie à d’autres croyances, comme le végétarisme ou le féminisme. Des militants écologistes craignent qu’elle ne fasse le jeu de ceux qui estiment que le réchauffement de la planète ne repose pas sur de solides bases scientifiques, mais, justement, sur un article de foi.

Les plus populaires