Gérants d’estrade

Je suis toujours abasourdi par la légèreté avec laquelle certains émettent des opinions. Ainsi, les trois partis d’opposition aux Communes reprennent le même refrain : c’est le gouvernement Harper qui a tué l’accord de Kyoto. C’est de la foutaise et un condensé exceptionnel de mauvaise foi.

Ce sont les libéraux qui ont signé le Protocole de Kyoto en 1997 (il y a 10 ans !) et l’ont ratifié en 2002. Ont-ils soumis un véritable plan pour que le Canada puisse remplir ses obligations en 2008 ? Je n’ai pas de souvenir non plus d’un programme concret soumis par le NPD et le Bloc pour que les émissions diminuent. Qu’est-il arrivé ? Ce qui était prévisible : les émissions de gaz à effets de serre ont constamment augmenté pendant les années Chrétien-Martin. Et ce sont les mêmes libéraux qui ont donné de généreuses exceptions fiscales pour développer les sables bitumineux de l’Alberta, en 1995.

Je suis tanné d’entendre messieurs Dion, Duceppe et Layton répéter« Kyoto » comme si la seule mention de ce nom avait des propriétés magiques. Je comprends le symbole, mais la réalité, c’est que les cibles sur lesquelles le Canada a donné sa parole ne sont plus atteignables. Point à la ligne.

Pour que le Canada respecte ses cibles de l’Accord de Kyoto, il faudrait diminuer d’environ 217 millions de tonnes nos émissions…d’ici 77 jours ! C’est presque 30% de moins que ce que nous jetons dans l’atmosphère. Êtes-vous prêts à diminuer immédiatement de 30% votre consommation d’énergie et vos déplacements? Imaginez l’impact sur les entreprises et sur l’emploi.

Je trouve que les conservateurs, qui ne croyaient même pas à la science du réchauffement climatique, ne sont pas pressés quant à la diminution des gaz. 2050, cela m’apparaît bien loin. Mais je préfère un programme concret et réaliste à l’incantation quasi religieuse des partis d’opposition.

Laisser un commentaire

Le discours présenté par le parti conservateur prévoit doter le Canada, pour la toute première fois de son histoire, d’une loi anti-pollution. Il serait temps que l’opposition enlève ses oeillères et réalise que l’environnement ne se limite pas au protocole de Kyoto.

Au Canada, on estime que la pollution atmosphérique tue 5900 personnes par année. Le décompte des victimes du réchauffement climatique s’élève à un spectaculaire 0.

Alors, quelle devrait être la priorité immédiate d’un bon gouvernement: les hypothétiques victimes du réchauffement climatique où les 5900 canadiens qui perdent la vie tous les ans ? Poser la question c’est y répondre.

Si l’opposition préfère le symbolisme du protocole de Kyoto, Harper préfère s’attaquer à des enjeux concrets et de manière pragmatique.

P.S.: Aux États-Unis, les lois anti-pollutions existent depuis 1970…

Signer des ententes, c’est bon; agir réellement par le biais d’une loi qu’on fera respecter, c’est beaucoup mieux. Il nous reste à voir si le projet de loi des Conservatuers en matière de pollution sera valable ou si ce sera une autre loi sans mordant ni effet, comme cela arrive pour beaucoup de lois et règlements anti-pollution…

Gérants d’estrade effectivement: aucun plan, aucune solution, des critiques seulement. De la petite opposition.

IL y en a qui ne croient pas aux gaz à effet de serre. Ils croient que ce n’est qu’un show des médiats.

Il y en a aussi qui ne croient pas que l’homme a mis le pied sur la lune. Ils croient que c’est arrangé avec le TV.

Les plus populaires