Grippe et récession

On peut facilement comparer la grippe et la récession. Les deux sont des phénomènes connus, anciens et naturels. Une économie qui surchauffe pendant une décennie connaîtra inévitablement une période de ralentissement et de recul. Cela fait des siècles que le phénomène est observé et analysé. Et un nouveau virus de la grippe risque de faire des ravages quand personne n’y est immunisé.

Les deux phénomènes sont craints. Ils peuvent causer des ravages, de différente nature évidemment. Les deux phénomènes engendrent aussi les même réflexes : c’est «l’autre» qui a «exporté» sa maladie ou sa crise et il faudrait fermer nos frontières et vivre en quasi autarcie, le temps que ça passe.

Les deux phénomènes sont par ailleurs mieux compris et mieux traités qu’auparavant. Il y aura toujours des victimes, mais je ne crois pas que nous allons revivre les mêmes conditions que la Grande Dépression (1929) ou que les redoutables pandémies comme celle de la grippe espagnole (1918).

Nous devrions passer relativement bien à travers et la crise et l’épidemie. Espérons maintenant que la crise, qui a affaibli les capacités financières de plusieurs pays, ne diminue pas leur capacité d’affronter une épidémie de grippe. Et que l’épidémie de grippe – si elle se confirme – ne retardera pas trop une éventuelle reprise.

Laisser un commentaire

Comme pour la maladie de la vache folle, nous sommes en attente du ou des coupables….et là les porcs ou la ferme seront détruits.
Le poulet va augmenter et le beû itou. Drôle d’entendre hier une intervenante que le porc cuit ne transmet pas la maladie.
Mais le porc va coûter moins cher…..bien hâte de voir les spéciaux.
J’ai rêvé de me convertir au tofu. Mais je commence à croire qu’il ne faudra pas en parler trop fort parce que le tofu va augmenter….mais au moins pas de grippe H kek chose.

Autant pour la grippe espagnole que pour la Grande Dépression, c’est la réglementation qui change tout.

Des règles d’hygiène et des lois ont été adoptées pour la grippe et la même chose pour l’économie.

Dans les deux il y a encore du chemin à faire.

Les grandes entreprises se préparent pour une possible urgence. Dans le secteur bancaire, des employés doivent informer l’employeur avant le départ s’ils voyagent au Mexique malgré l’avis du gouvernement d’éviter ce pays. Les entreprises informent les employés des mesures d’hygiène normales et on invite ceux qui ont des symptômes de la grippe de rester chez-eux et de téléphoner à leur médecin.

En tout cas, ici à Toronto, on connaît bien la routine.

Les communications sont beaucoup plus rapides et efficaces de nos jours qu’à l’époque de la grippe espagnole.

Dans la cas de la récession, elle est causée à l’origine par des financiers «greedy» qui nous ont fait la passe du petit cochon qui tousse.

Quand à la grippe injustement appelée «porcine», elle n’a strictement rien à voir avec les cochons.

Personne ne peut dire de ces derniers qu’ils toussent tous…

« Les dépressions sont des phénomènes naturels???? Ça c’est le comble de la stupidité!!! »

Bien oui mon kevin… c’est quand le baromètre indique une baisse de la pression.

!!!!!!!!!!! J’en revien pas!!!

La prétention de connaissance est pire que l’ignorance!!! Campagna tu es le pire des naif si tu crois que l’économie est une mécanique sensible à la bonne volonté de ses acteurs.

Le texte que tu m’as envoyé représente le comble de l’idéalisme naif qui pense que tout, même une société de plusieurs millions d’individu peut être planifiée de manière centrale.. et toi tu le crois…. j’arrive pas à croire que c’est sur un blogue économique que je lis des insignifiances pareils.

Leçon d’économie 101 TOUT LE MONDE (ÇA INCLUT TOUT LE MONDE) cherche son profit personnel. En tant qu’employé mon but est d’avoir le salaire le plus élevé possible pour le moins d’effort possible. Le but de mon employeur est d’avoir l’employé le moins cher possible pour le plus de productivité possible. RENDU LÀ TU DEVRAIS ALLUMER JUSTE UN PEU.

Pffffffff….. le capitalisme provient du mot CAPITAL (Meuuuuuh pas vrai). Ce capital provient de différents acteurs qui l’investissent dans une entreprise dans l’espoir d’un rendement positif. PUISQU’ILS CHERCHENT LE PROFIT PERSONNEL, ils vont choisir les entreprises les plus efficaces pour investir. De cette façon, les ressources seront redirigées vers les secteurs qui sont en demande.

Il faut être un attardé mental pour croire que c’est l’offre qui dirige la demande… Ton imbécile de blogueur croit que la consommation est inhérente au capitalisme alors que c’est l’intervention des banques centrales qui stimule le crédit et augmente la masse monétaire qui fait en sorte que la consommation est préférable à l’épargne qui elle se détruit à long terme.

Dans le capitalisme le seul moyen d’être prospère est d’avoir une entreprise qui produit le moins cher possible quelquechose que les gens veulent. Dans le socialisme, il faut avoir des ami bien placé pour diriger les ressources vers soi… Subventions, législation, emploi, pouvoir, name it!

Dans le capitalisme, il y peut y avoir des investissements néfaste mais c’est marginal puisque ceux qui les font perdent leurs ressources et celles-ci sont redirigées par la suite vers des secteurs efficace. Mais lorsque les gouvernements on des jouets bureaucratique comme les banques centrales et créent des organismes, subventionne et etc. ils envoie les mauvais signaux aux acteurs du marché et crée des bulles qui finissent pas éclater et détruire du capital…

De dire que les crises sont des phénomènes naturels (par chez nous les phénomènes naturels sont causé par des facteurs naturels alors que l’économie n’a rien de naturel)(la nature n’a aucune emprise sur l’économie, que ce soit l’humidité, la chaleur, les mouvements de plaques du sol ou whatever else..)(elle est un système semblable qui se régule par contre). Étrangement, la FED a été créée en 1913 et les crises économiques sont apparues seulement au 21e siècle (ce que les imbéciles appellent les cycle naturels économique). Mais bon ça doit être juste une coincidence hein.

Ah pire que ça, la bulle immobilière a été présente seulement aux états-unis qui ont beaucoup plus de loi sur les finances qu’ici.

@ Koldo

Hey tu pourrais te faire une job de économétéorologue et annoncer les phénomènes économiques. « alors demain il y aura des averses d’investissement avec des vents de récession »

Monsieur Duhamel a écrit que la grippe et les récessions (pas les dépressions comme le prétend Kevin) sont de phénomènes connus, anciens et naturels. Le terme naturel ayant plusieurs sens, Monsieur Duhamel a bien précisé qu’une « économie qui surchauffe pendant une décennie connaîtra inévitablement une période de ralentissement et de recul. » J’ai donc comprit le mot « naturel » au sens de « cela va sans dire » « cela va de soi », comme l’indique mon Petit Robert.

Est-ce ce que Kevin croit qu’il est de la nature de l’économie de toujours surchauffer sans jamais connaître de ralentissement ou de recul ? Est-ce que Kevin croit que cette récession est la première de l’histoire de l’humanité ?

«Le texte que tu m’as envoyé représente le comble de l’idéalisme naif qui pense que tout, même une société de plusieurs millions d’individu peut être planifiée de manière centrale.. et toi tu le crois…. j’arrive pas à croire que c’est sur un blogue économique que je lis des insignifiances pareils.» >>Kevin

Comme il est tout aussi naïf de croire au dogme libertarien de la recherche égoïste de la satisfaction individuelle dans l’harmonie collective de l’auto-régulation de chacun sous la tutelle bienveillante du dieu à «la main invisible».

C’est encore plus comique parce que jamais advenu!

Il est dans la nature de l’économie de fluctuer.

« NATURE :

Ce qui définit un être ou une chose

1. (milieu xiiie) (Qualifié) La nature de… Ensemble des caractères, des propriétés qui définissent un être, une chose concrète ou abstraite, généralement considérés comme constituant un genre. ? essence; entité. « on peut bien connaître l’existence d’une chose, sans connaître sa nature » (Pascal). La nature d’une substance, d’un bien, d’un sentiment.»

Dictionnaire Le Petit Robert.

Non je ne parlais pas de M. Duhamel mais de ceux qui prennent à la lettre ces mots. De toute manière Mme King, le libre marché ne surchauffe pas et ne crée pas de bulles si on n’y pousse pas. La crise des années 30 a été causée par la manipulation monétaire des années 20-30 et la crise actuelle a été causée par les manipulation monétaires depuis 2001.

En 2001, il aurait dû y avoir un léger ralentissement économique en raison d’une période d’incertitude. Nos grand sages gouvernements ont décidé d’augmenter la masse monétaire, de réduire les taux d’intérêts et d’encourager le crédit.

De plus, les système de réserve fractionnaire (prêter plus d’argent que l’on en possède, pour les ignares) a été encouragé par les banques centrales. Dans un système libre, prêter plus d’argent qu’on en possède est extrêmement risqué puisqu’il n’y a pas les liquidités pour rembourser les épargnants et la confiance de l’institution risque de s’effondrer. Si une banque centrale dirige la monnaie et se porte garant des finances d’une banque, il est évident que celle-ci prendra plus de risque.

Les faible taux d’intérêt sont un signal que les ressources sont abondantes. Ils sont en théorie fixé par la quantité d’épargne que les banques possède et ils jouent en fonction de celle-ci. Si une banque centrale encourage le crédit en baissant les taux de manière artificielle, la distortion crée des bulles.

Si le gouvernement décrète qu’un prix doit être inférieur à celui établis par le marché, il y aura pénurie (et les imbéciles accuseront le marché..). Si c’est l’inverse, il y aura des surplus (voir la commission canadienne du lait et les quotas de production).

« Il est dans la nature de l’économie de fluctuer. »

Ouais mais pas de faire des récession!! Vous ne comprenez rien à l’économie et associez fluctuer avec exploser et s’effondrer

«Vous ne comprenez rien à l’économie et associez fluctuer avec exploser et s’effondrer» >>Kevin

L’effet d’une sévère fluctuation peut causer une récession ou un effondrement, comme vous dites.

Il n’y a pas d’antynomie.

«Non je ne parlais pas de M. Duhamel mais de ceux qui prennent à la lettre ces mots.» >>Kevin #13

Le problème c’est que le premier qui a utilisé le mot «naturels» est monsieur Duhamel, dans son billet.

Or, le premier qui a passé un jugement sur ce terme de monsieur Duhamel, c’est Kevin au #5 :

«Les dépressions sont des phénomènes naturels???? Ça c’est le comble de la stupidité!!!»

Question :
De qui donc alors parlait Kevin dans les billets #1, 2, 3, et 4, vu que personne n’avait encore utilisé le mot «naturels» ?

gagnon: » Vite, ça prend des fonctionnaires pour vérifier si les gens se lavent les mains au moins 5 fois par jours! »

Je ne t’ai pourtant pas trop entendu lorsque l’état envoyait des soldats ( donc des fonctionnaires) tuer et se faire tuer en Afghanistan ou en Irak (pour les USA). C’est tellement mieux. Et puis on peut afficher des petits rubans « support our troops ». Là on peut dire que les fonctionnaires sont utiles. N’est-ce pas gagnon ?

kevin: « Hey tu pourrais te faire une job de économétéorologue et annoncer les phénomènes économiques. “alors demain il y aura des averses d’investissement avec des vents de récession »

Pas trop fort sur l’humour à plus d’un niveau notre kevin. Il est vrai que ça lui demande un gros effort pour arriver au premier… donc faut pas trop lui en demander.

« Vite, ça prend des fonctionnaires pour vérifier si les gens se lavent les mains au moins 5 fois par jours!

Le nombre de fonctionnaire embaucher pour ce travail va créer de l’emploi! » (DG)

Anciennement il y avait des cours d’hygiène à l’école. On voit bien par ce commentaire que les cours d’hygiènes ont été coupés par économie.

Là le grand spécialiste en économie nous dira que c’est le job des parents.

Le pauvre, il est prêt à être contaminé à en mourir pour sa foi envers ses valeurs libertaires.

Que voulez-vous les bons pratiquants religieux sont prêts à mourir pour défendre leur foi.

C’est vrai à un point tel que les Talibans se transforment en kamikaze pour cette raison.

« De toute manière Mme King, le libre marché ne surchauffe pas et ne crée pas de bulles si on n’y pousse pas. » (Kevin)

Avez-vous des preuves de ce que vous avancez M. Kevin?

Je n’ai pas besoin du gouvenemaman à Kevin pour garantir des achats au près des fournisseurs à Kevin.

À partir de ce moment je peux garantir bien plus que je ne possède d’argent si le gouernemamant ne m’en empêche pas.

Les tremblements de terre sont un phénomène naturel causé par les mouvements des plaques tectoniques. La pluie est un phénomène naturel causé par l’évaporation et la condensation de l’eau. Les ouragans sont un phénomène naturel très complexe qui prend plusieurs facteurs dont la température de l’eau, l’air ambiant, les front d’air chaud et froid et l’humidité.

Les crises économiques sont un phénomène naturel causé par …

La cupidité? Donc jusqu’ici nous avons juste été chanceux parce que les acteurs de l’économie (ce qui vous inclut tous) ont été altruiste et gentils? Hey c’est pas drôle que la stabilité de l’économie soit tributaire de la bonne volonté des gens qui composent la société……………..

@ Koldo

J’sais pas pour lui mais dépenser pour une guerre ou pour des fonctionnaires qui ne servent à rien (et il y en beaucoup)(vas-tu nier ça???)… c’est pas bin mieux…

Au pire les subventions aux artistes c’est la même chose : en 2004, Eric Lapointe a reçu 50k pour « aide au développement »…………….

kevin tu fais des progrès…

Chercher les causes des crises économiques est louable. Toutefois la supposé cohérence du système économique capitaliste est un leurre. Il n’y en a pas de cohérence. Tout comme le battement des ailes d’un papillon peut créer un ouragan qui dévastera Paris ou New-York (théorie du chaos), une transaction numérique (même pas douteuse) entre Genève et Nairobi peut foutre le système en l’air. Je crois t’avoir déjà parlé de la comète s’étant écrasé sut Jupiter qui a fait dérapé les bouses asiatiques. Et bien, c’est un fait documenté et vérifiable. Le système capitaliste (même dans ses franges la plus néo-libérale et anarcho-libertarienne) intègre des éléments culturels des sociétés impliqués puisqu’il est basé sur la confiance de ne pas être floué par ton voisin et que cette notion dépend d’où tu es.

Les cycles économiques font partie de ce qu’on attend du système capitaliste et sont « naturels ». Les mutations chaotiques du système ne sont pas prévisibles tout comme la musique qui sera faite à Bamako dans 10 ans.

« La cupidité? Donc jusqu’ici nous avons juste été chanceux parce que les acteurs de l’économie (ce qui vous inclut tous) ont été altruiste et gentils? Hey c’est pas drôle que la stabilité de l’économie soit tributaire de la bonne volonté des gens qui composent la société…………….. »

Et le régime libertarien il serait tributaire de quoi?

Le la main invisible du Dieu des libertariens?

@ Koldo:

Faire une guerre, même si elle est juste, en faisant un déficit budgétaire: non merci.

Le keynésianisme et les déficit représente une plus grande menace pour nos liberté que Ben Laden.

P.S.: qui ici a vraiment eu besoin d’un cour d’hygiène pour réaliser que se laver les mains ou se brosser les dents c’était une bonne chose ?

« Le keynésianisme et les déficit représente une plus grande menace pour nos liberté que Ben Laden. » Gagnon

« Mais tout ceci veut dire que la dette publique va exploser, souligneront les anxieux. Certes. Et on peut regretter que depuis dix ans, l’action publique ait consisté à baisser les impôts plutôt qu’à rembourser la dette : si les gouvernements précédents avaient pris la dette au sérieux, nous disposerions aujourd’hui de davantage de marges de manœouvre. Il n’empêche : plonger l’économie dans la dépression est, y compris pour les générations futures, un risque bien plus grave que l’alourdissement de la dette publique. »
http://www.alternatives-economiques.fr/la-crise-economique-en-france_fr_art_633_40753.html

« L’économiste britannique est l’un des seuls à avoir exprimé l’idée que la rationalité n’est pas au coeur du fonctionnement du capitalisme. Et à proposer que l’économie revienne enfin à l’arrière-plan, après avoir libéré le temps humain. »
http://www.alternatives-economiques.fr/pourquoi-lire-keynes-aujourd-hui_fr_art_138_14264.html

« Faire une guerre, même si elle est juste, en faisant un déficit budgétaire: non merci. » (DG)

Et pourtant Gagnon a appuyé la guerre en Irak et en Afghanistan et les USA sont en déficit.

Maintenant il est d’accord pour que le Canada se retire de l’Afghanistan.
/////////

« P.S.: qui ici a vraiment eu besoin d’un cour d’hygiène pour réaliser que se laver les mains ou se brosser les dents c’était une bonne chose ? » (DG)

Ça pour Gagnon c’est pour le quand, le pourquoi et le comment qu’il devrait suivre des cours, bien qu’il sache peut être comme tout le monde que c’est une bonne chose de se laver.

@ Yvon Fleurent:

Les libertariens sont tributaires de leurs décisions individuelles.

GAGNON: » Faire une guerre, même si elle est juste, en faisant un déficit budgétaire: non merci. »

Il faudrait alors expliquer pourquoi tu as supporté constamment les politiques belliqueuses des USA-Bush, d’Israël-tout-gouvernement et du Canada-Harper-Martin alors que tous ces pays ce mettaient dans le merde.

Dis-moi alors Gagnon pourquoi on peut voir sur ton site-poubelle l’inscription « support our troups » alors que le « socialiste » Harper a annoncé qu’il y aura déficit. Serait-il possible par hasard, que tu sois en accord avec le seul parti politique canadien (le NPD) qui préconise que l’on sorte de là dès maintenant ? Après le modèle Suédois, les politiques du NPD ? Bravo Gagnon, comme je te l’ai déjà dit, tu devrais écrire plus souvent sur la « mouvance libertarienne ». C’est instructif.

@ Koldo:

On peut supporter les troupes sans supporter les décisions des politiciens. C’est une distinction que tu sembles incapable de faire.

Si Harper est un imbécile, les troupes ne méritent pas un tel jugement.

Apprends à faire des nuances.

Non, non, non Gagnon, tu as supporté les gouvernements qui faisaient la guerre, tu as été contre le retrait des troupes.

Maintenant tu es pour le retrait total des troupes dans ces deux pays oui merci.

Gagnon vient encore une fois de virer sa camisole à l’envers à propos de son support à la guerre menée par Harper.

Il faut relire ses interventions pour défendre Harper et sa guerre en Afghanistan sur un billet lancé par Miche Vastel.

En voici un court aperçu parmi d’autres sur ce même sujet:

«Et comment peut-on faire de l’aide humanitaire sans faire la guerre au taliban.

Comment construire des écoles alors que les talibans tire sur les gens avec les marteaux ?

Dégommer les talibans, c’est du travail humanitaire.» >David Gagnon

http://blogues.lactualite.com/vastel/?p=36

Toutes les autres interventions du défroqué sont à l’avenant.

Gagnon,

Tu ne réponds pas. On reste ou on part ?
Si on part, pourquoi avoir supporter le contraire. Serait-ce que tu manques de cohérence ?

@ Yvon Fleurent:

J’étais pour la guerre avant que le gouvernement conservateur fasse un déficit de 34 milliards de dollars cette année seulement.

@ Koldo:

J’ai répondu:

Si on ne peut pas équilibrer le budget, alors il faut partir. Le keynésianisme et les déficits représentent une plus grande menace pour nos libertés que Ben Laden.

« J’étais pour la guerre avant que le gouvernement conservateur fasse un déficit de 34 milliards de dollars cette année seulement. »

Gagnon, je pense que celle là elle va rester parmi tes meilleures. (Et il y en a beaucoup, que je pourrais t’énumérer si tu y tiens). Comme ça les fonctionnaires du gouvernement canadien peuvent tuer du monde sauf si ce gouvernement est endetté ? Dans ce contexte, est-ce que les personnes trucidés avant le déficit vont au ciel des endettés ? Vraiment Gagnon, il y a quelque chose qui tourne pas rond dans ton ciboulot.

« …les déficits représentent une plus grande menace pour nos libertés que Ben Laden. » Comme ça, en vertu de TA liberté (pas la MIENNE), tu peux décider qu’un mort (afghan ou canadien) AVANT le déficit est une mort justifiée par la situation mais qu’un mort (afghan ou canadien) après le déficit du gouvernement Harper est une erreur de géo-politique ?

J’ai pas le gout d’en dire plus pour l’instant.

@ Koldo:

Assurer la protection des gens, c’est une responsabilité acceptable d’un gouvernement minarchiste. Nous ne sommes pas aller en Afghanistan pour ‘tuer du monde’ mais pour éliminer la racaille responsable du 9/11.

Mais un gouvernement qui s’endette menace plus notre liberté qu’Al-Qaeda et les talibans.

« J’étais pour la guerre avant que le gouvernement conservateur fasse un déficit de 34 milliards de dollars cette année seulement. »

Relis le #29 Gagnon. J’ai écris « LES » Gouvernements. Pas le gouvernement.

On voit très bien ici que tu aimerais que sa dévie.

«Les libertariens sont tributaires de leurs décisions individuelles.» >>D Gagnon

Comme tout le monde : ni plus ni moins. 😯

» Mais un gouvernement qui s’endette menace plus notre liberté qu’Al-Qaeda et les talibans. »

Je suis content de constater que tu penses que George W. Bush était une menace plus grande pour les américains que Al-Qaeda et Ben Laden. On est enfin d’accord. Tu vois c’est en se parlant qu’on se comprend.

@ Yvon Fleurent:

Je ne paye pas de taxes et d’impôts aux USA.

(grosse surprise…)

Je crois aussi que l’endettement est une menace aux libertés. Mais contrairement à Monsieur Gagnon, j’ai vu venir Harper dont le programme politique portait l’imprimatur d’un mauvais gestionnaire.

Je paye des impôts aux USA. J’ai eu le malheur d`y faire des investissements qui rapportent. Enfin, je ne m’en vanterai pas trop car on m’accusera sans doute d’être incapable de gérer ma vie. Après tout, je ne suis pas libertarienne : je ne passe pas ma vie à chercher des moyens pour faire le moins d’argent possible afin de ne pas payer d’impôt.

« Je ne paye pas de taxes et d’impôts aux USA.(David Gagnon)

Et tu as dit que tu n’en payais pas au Canada.

Pas une grosse surprise!

Gagnon s’est fait avoir par Harper. Ça c’est ce qu’il laisse voir de puis que Hadpeur est minoritaire et qu’il s’en va sur le chômage.

Il collera le remplacent de Hardper comme le père Ovide avec Séraphin le greed (Avaricieux).

Gagnon s’est occupé des élections américaines comme s’il était organisateur pour les républicains et était pour la guerre malgré que ses USA adorés étaient déficitaires.
.
.

PS Gagnon es tu pour le retrait des soldats canadiens et américains en Irak et en Afghanistan?

« Enfin, je ne m’en vanterai pas trop car on m’accusera sans doute d’être incapable de gérer ma vie »

C’est quoi le rapport??? Être incapable de gérer votre vie serait être artiste et réclamer des subventions au lieu de trouver un financement privé. Par exemple mon ami a un band (et d’autres projets musicaux personnel) et trouve son propre financement, organise ses propres spectacles et gère ses investissements. C’est moi qui fait le design de ses album parce que c’est pas cher. Il me paye par exemple un 40oz de vodka (pour le dernier album, j’ai trouvé ça comique!!).

« je ne passe pas ma vie à chercher des moyens pour faire le moins d’argent possible afin de ne pas payer d’impôt. »

C’est quoi le rapport?!??! Libertarianisme = responsabilité et liberté individuelle… vos choix vous appartiennent… moi je paye peu d’impôt parce que je gagne peu.. La question n’est pas de savoir si on évite de payer de l’impôt (qui cherche à en payer??) mais bien si on demande à une entitée que l’on assume supérieure de gérer notre vie à notre place (par exemple encourager les artistes qui nous plaisent, aider une organisation caritative, investir à notre place). Par définition, si vous menez votre propre vie, si vous investissez et assumez les conséquences de vos actes, vous êtes beaucoup plus proche du libertarianisme que de l’interventionisme.

Félicitation si vous avez venu voir Harper. Dans mon cas, je ne ferai jamais confiance aux politiciens puisque ça restera toujours des humains. Le pouvoir corrompts et ceux qui sont intéressé par la politique ne seront pas les altruistes et les bon gestionnaires qui veulent aider le monde mais bien les opportunistes.

KEVIN
« C’est quoi le rapport?!??! Libertarianisme = responsabilité et liberté individuelle… vos choix vous appartiennent… moi je paye peu d’impôt parce que je gagne peu.. »

Mais tu fais quoi avec ceux qui en payent peu parce qu’il gagnent beaucoup ? (en tout cas assez pour en transférer dans des endroits où on ils n’en payent pas). Égaliser par le bas comme le pense ton pote gagnon ou faire payer à chacun sa juste part. Mais le terme « juste part » est-il dans votre vocabulaire, vous pour qui l’impôt est un vol ? Peut-on être à moitié victime ? Ou peut-être justifiez-vous l’évasion fiscale à l’extérieur du pays en tant que geste d’autodéfense ? Peux-tu répondre ?

« Libertarianisme = responsabilité. » La responsabilité comprend-t-elle le fait de payer sa part d’impôt pour payer les services que la population a choisi de se doter ? La responsabilité est-elle de dénoncer les sociétés canadiennes qui font de l’évasion fiscale ?

Je ne vois aucunement les réponses à ces questions quand je lis gagnon, kevin, brasseur, jackwood et les autres « intello » (ici kevin c’est le 2ème … degré) de même tenure.

GAGNON:
Non seulement tu as raison de trouver que G. W. Bush était une plus grande menace pour le peuple américain que Al-Qaeda, mais je soumets qu’il a été une plus grande menace pour les canadiens également puisque le gouvernement canadien s’est impliqué suite à la demande des américains. Idem pour les britanniques, les japonais, les espagnols, etc.

Donc pour résumer:
GEOREGE W. BUSH A ÉTÉ POUR L’HUMANITÉ UNE PLUS GRANDE MENCACE QUE AL-QAEDA .

Alors gagnon, dis-moi juste pourquoi tu as constamment supporté ses politiques ? Tu veux des références ? Malheureusement pour toi les blogues ont des archives.

@ Yvon Fleurent

Mais je paye des taxes (et c’est déjà trop).

Et oui je suis pour le retrait des soldats canadiens` C’est devenu trop cher, nos politiciens ne les ont pas équipé convenablement et ces mêmes politiciens disent qu’on ne peut pas gagner. Alors s’obstiner à rester dans ces circonstances est inutile.

Et Harper sur le chômage c’est pas très réjouissant parce que cet imbéciles qui nous a endetté ne mérite ni chômage ni BS.

@ Loraine King:

Et Iggy, il sera comment par rapport à Harper ?

@ Koldo

Justement c’est quoi la juste part? Qui décide? Qui décide quoi faire avec cet argent? Est-ce que subventionner des entreprises, des artistes, gaspiller l’argent dans des ministère correspond à ta vision de justice sociale?

Si tu comprendrais légèrement comment l’humain marche, tu comprendrais que la structure gouvernementale gigantesque génère la corruption en encourage le gaspillage. Les monopoles sont néfaste, publics ou privé. La différence c’est qu’un monopole privé n’existe pas puisque la concurrence s’assure de le faire disparaître. Tu te bases sur des demi-vérité, un discour émotif et une pluie de sophisme…

À ton avis, si on enlève le gaspillage et les subventions aux ti-amis (ce qui inclut les artistes, les festival etc.), les ministère inutile et improductifs, les pensions aux député et toutes les primes à gauche et à droite, il faut quel genre de taxe pour tout financer ça? C’est microscopique.

En passant, si on n’avait pas autant de taxes et d’impôt pour engraisser l’état, les paradis fiscaux seraient inutiles. Dis moi tu fais quoi dans vie pour être contre le « privé », parce que le « privé » ça inclut ta vie privée, ta propriété et tes propres choix (si on nationaliste tout, ça veux dire que tu remet à quelqu’un d’autre tes choix de voyage/alimentation/loisir/etc.).

Kevin

La différence c’est qu’un monopole privé n’existe pas puisque la concurrence s’assure de le faire disparaître.

Belle naïveté illusoire que les condamnations récentes des responsables du cartel de l’essence en Estrie et au Centre-du-Québec réduisent en poussière.

Autre exemple de la fumisterie de la concurrence entre les institutions privées.

Une autre illusion capitaliste sauvage :

Les banques américaines et européennes n’ont pas été des victimes de la crise financière qui a éclaté aux États-Unis en 2008, mais sont coupables de l’avoir délibérément provoquée, estime mercredi une organisation américaine de journalisme d’investigation.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/services-financiers/200905/06/01-853948-les-banques-coupables-de-la-crise-selon-une-etude.php

Raymond Campagna:

t’es libre de ne pas acheter d’essence si tu penses que tu as plus a perdre qu’a gagner avec cet achat !

Pour aider Gagnon à comprendre, précisons que le cartel de l’essence ne visait pas uniquement Ray Campagna, dans l’Estrie et le Centre-du-Québec.

Tant qu’un cartel n’est pas découvert, comment savoir qu’il y a collusion, cartel qui exploite, en trichant sur la supposée concurrence ?

C’est cette tricherie que Gagnon semble approuver.

« t’es libre de ne pas acheter d’essence si tu penses que tu as plus a perdre qu’a gagner avec cet achat ! » (DG)

Belle déclaration de libertarien qui refuse de voir les conséquences néfastes de son dogme.

Et le gars qui à besoin de son auto pour aller travailler lui?

Il arrête de travailler parce que l’essence est trop chère?

Gros Résonnement de cloche fêlée!
////////

M. Campagna,

Vous devez faire erreur puisque les libertariens nous disent que les lois du marché empêche la collusion et les cartels.

Le libre marché selon eux, rend malgré eux les gens honnêtes puisqu’il y a de la concurrence.

Il faut se rappeler que Monsieur Gagnon nous disait « vive le monopole privé », en référence à Microsoft.

Les libertariens doivent certainement admirer l’histoire de Standard Oil de John Davison Rockefeller.

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Davison_Rockefeller

@ Raymond Campagna:

Je croyais avoir été clair, je ne vois absolument aucun problème avec l’existence d’un cartel.

T’es libre de ne pas acheter d’essence si tu penses que tu as plus a perdre qu’a gagner avec cet achat !

@ Yvon Fleurent:

Même quand le prix de l’essence est élevé, les gens en achètent toujours pour se rendre au travail. Parce qu’acheter de l’essence pour gagner un salaire est une décision rentable.

En passant les libertariens n’ont jamais dit que l’existence de Cartel est impossible. Par contre, Joseph Schumpeter a bien démontrer que dans un libre-marché, les cartel ne sont pas viable a moyen et long terme:

http://www.econtalk.org/archives/2007/10/boudreaux_on_ma.html

DGagnon

Je croyais avoir été clair, je ne vois absolument aucun problème avec l’existence d’un cartel.

Toujours aussi illogique : le libertarien Gagnon appuie à la fois la liberté du marché et les cartels qui l’empêchent !!!

Où est la concurrence dans l’essence quand tous les distributeurs se sont entendus pour fixer les prix, ont été reconnus coupables et condamnés.

On dirait que Gagnon ne vit que dans sa bulle dogmatique, mais qu’il ignore la réalité de l’actualité. Comme toujours.

Kevin n’est pas d’accord avec la conception du libertarianisme de Gagnon qui appouve la collusion, les cartels, la tricherie :

Kevin

Le libertarianisme est basé sur la liberté (ET LA RESPONSABILITÉ – ET LA RESPONSABILITÉ – ET LA RESPONSABILITÉ – ET LA RESPONSABILITÉ – ET LA RESPONSABILITÉ) individuelle. Il appuie nécessairement le libre marché parce que la concurrence sera toujours la meilleure assurance d’avoir le progrès et d’éliminer les tricheurs.

http://blogues.lactualite.com/duhamel/?p=424#comments

« Par contre, Joseph Schumpeter a bien démontrer que dans un libre-marché, les cartel ne sont pas viable a moyen et long terme: » (DG)

Joseph Schumpeter s’est trompé royalement avec Sandard Oil.

@ Raymond Campagna

Les cartel, du moment qu’ils ne sont pas étatique, me briment en rien ma liberté.

Va écouté le podcast que j’ai donné en lien.

Il explique que la concurence dans le cas de cartel ne vient pas de l’industrie en cartel mais d’industrie alternative.

Par exemple, un cartel dans le prix de l’essence augmente les incitatif pour trouver des sources d’énergie alternative.

Le marché n’a pas besoin de loi anti-cartel parce que le marché va éliminer de lui-même ces tricheurs. Joseph Schumpeter a fait cette démonstration avec de nombreux exemple réel.

D Gagnon

Il explique que la concurence dans le cas de cartel ne vient pas de l’industrie en cartel mais d’industrie alternative.

Si Gagnon savait lire et écrire en français, il comprendrait qu’il vient d’affirmer que c’est l’industrie de l’énergie alternative (éolienne ou électrique) qui a créé le cartel de l’essence !!!

Farceur, va!

C’est la loi anticartel sur laquelle se sont appuyés les consommateurs qui a permis d’accuser et de faire condamner devant les tribunaux les responsables du cartel dans les Cantons-de-l’Est et le centre du Québec dernièrement.

Pas Ti-Jos Schumpeter.

@ Raymond Campagna:

Wow…

C’est toi qui a de la difficulté à lire le français.

Ce que Schumpeter c’est que la compétition qui fait tomber les monopole ne vient pas des industrie qui sont impliqué dans ce monopole mais des industrie alternative qui peuvent palier au même besoin.

Je vais te donner un exemple.

La compétition qui fera tomber le cartel des prix de l’esence ne viendra pas, dans la majorité des cas, d’un autre producteur d’essence mais d’un source d’énergie alternative, une voiture électrique par exemple.

Et Joseph Schumpeter fait aussi la démonstration que tout au long de l’histoire, les loi anti-trust ont été utilisées non pas pour défendre les consommateurs mais pour donner un avantages à certains groupe corporatiste.

D Gagnon

les loi anti-trust ont été utilisées non pas pour défendre les consommateurs mais pour donner un avantages à certains groupe corporatiste.

Quelles lois anti-trust ont donné quels avantages à quels groupes corporatistes du Québec ?

« La compétition qui fera tomber le cartel des prix de l’esence ne viendra pas, dans la majorité des cas, d’un autre producteur d’essence mais d’un source d’énergie alternative, une voiture électrique par exemple. » (DG)

La voiture électrique bien plus cher et dans 15 ans et approvisionnée par le pétrole en plus. Ouin!

Et le travailleur, lui, selon DG devra aller travailler quand même en enrichissant le cartel pendant des années parce que c’est rentable pour lui.

Selon DG que le travailleur paye et que l’autre empoche. Quand le cartel ne fera plus d’argent il fera un autre cartel avec la source d’énergie alternative, et le travailleur continuera à payer. Et d’alternative en alternative pour le cartel.

Résonnement de cloche en bois coti.

//////////

« Et Joseph Schumpeter fait aussi la démonstration que tout au long de l’histoire, les loi anti-trust ont été utilisées non pas pour défendre les consommateurs mais pour donner un avantages à certains groupe corporatiste. »

Que Gagnon nous explique comment il trouve que Standard Oil à bénéficié de cette loi.

@ Raymond Campagna:

La réponse à ta question se trouve dans le podcast que j’ai donné en lien et que tu n’a pas pas encore écouté…

@ Yvon Fleurent:

Ce n’est pas SO qui a profité de la loi anti-trust, mais les compétiteur de SO qui était incapable de donner le même produit à aussi faible coût que SO, Encore une fois, c’est expliqué dans le podcast.

The higher the profits, the greater the lure for competitors. Overwhelming evidence that this kind of competition is real and seldom fails except when stomped on by state interference. Schumpeter said only source of monopoly power is government. Companies are always subject to the « gales of creative destruction. » Wal-mart: Why do they keep lowering their prices if they are a true monopoly? The best long-run strategy is to continue to innovate, making small amount on a lot of sales, reduces the possibility of attracting competitors. You can raise your price, and lower them only if a competitor comes in. But it turns out to be rare. Instead they just keep their prices down because someone could be enticed to come in and do it a totally different and maybe even better way.

DGagnon

La réponse à ta question se trouve dans le podcast que j’ai donné en lien et que tu n’a pas pas encore écouté…

D Gagnon

La réponse à ta question se trouve dans le podcast que j’ai donné en lien et que tu n’a pas pas encore écouté…

Il n’y a aucune mention qui réponde précisément à la question posée au #57 sur le Québec.

« Ce n’est pas SO qui a profité de la loi anti-trust, mais les compétiteur de SO qui était incapable de donner le même produit à aussi faible coût que SO, Encore une fois, c’est expliqué dans le podcast. »

Faux Gagnon

Standard Oil est devenue la plus cher en éliminant la compétition.

Ça Gagnon tu ne viendras pas m’en monter sur ce sujet, j’en ai éliminé une bonne gang de cette façon.

Tu ne comprendras rien mais c’est le principe de WM les poubelles qui ont changés de nom.

Que voulez-vous, censure oblige.

@ Raymond Campagna

Tu blague ou quoi ?

Sérieusement, dis moi que tu blague, que ton argument n’est pas sérieux…

Les lois anti-trust sont fédérales ! On voit que tu connais le sujet !

Et je peux te citer le cas de A.C. Nielsen.

@ Yvon Fleurent:

Ce que tu dis est malheureusement faux (ce n’est pas un hasard si encore une fois tu fait une affirmation sans mettre ta source d’info).

Tout est expliqué ici:

« Standard Oil, American Tobacco, Carnegie Steel. They were growing and had big market shares but in fact they didn’t have monopolies and they were benefiting consumers, as evidenced by their price declines. Gary Libecap, economic historian, at Arizona, came to same conclusion. »

D Gagnon

Les lois anti-trust sont fédérales ! On voit que tu connais le sujet !

Comme d’habitude, Gagnon ne peut donner aucun exemple concret.

@ Raymond Campagna:

Mon commentaire donne un exemple concret , celui de A.C. Nielsen.

Il semble bien que tu n’ai pas pris le temps de lire ce que j’ai écrit.

D Gagnon

Mon commentaire donne un exemple concret , celui de A.C. Nielsen.

Ce n’est qu’un nom.

Où est l’explication qui démontre que les lois anti-cartel sont mauvaises dans le commentaire du monsieur ?

Avec référence, bien sûr.

@ Raymond Campagna

Attend…

Tu essayes de débattre des loi antitrusts au Canada mais tu n’est pas au courant du cas de A.C. Nielsen ?

Bon sang…

C’est comme si je voulais discuter littérature avec un analphabète…

PS : Pour aider Gagnon à formuler sa réponse tant attendue.

En quoi la condamnation de A.C. Nielsen le 30 août 1995 pour
pratique d’agissements anticoncurrentiels est-elle une preuve que les lois antitrust ou anticartel sont mauvaises ?