« Je veux être l’Apple de mon industrie »

Les avions et les usines d’épuration n’avaient rien en commun avant qu’Omar Hammoud les marie.

Palmarès 2013 Leaders de la croissanceAPG-Neuros

Classement au palmarès des Leaders de la croissance : 5e

Activité : Vend des systèmes de traitement des eaux usées

Chiffre d’affaires en 2012 : entre 20 et 50 millions

Nombre d’employés en 2012 : 71

Croissance 2007-2012 : 1 082 %

Les avions et les usines d’épuration n’avaient rien en commun avant qu’Omar Hammoud les marie. Cet ingénieur en mécanique originaire du Liban fait des affaires d’or en vendant aux municipalités des moteurs d’avion pour traiter leurs eaux usées !

Son entreprise, APG-Neuros, dont le siège est à Blainville, vend des turbosoufflantes qui oxygènent l’eau dans les réservoirs d’usines de traitement des eaux usées. Cette technologie est la même que celle qu’on utilise pour propulser les jets d’affaires.

Omar Hammoud (Photo © Martin Laprise)
Omar Hammoud (Photo © Martin Laprise)

« Pour les municipalités, c’est comme passer du vieux téléphone à cadran au iPhone ! » dit le PDG d’APG-Neuros, qui aime bien se comparer à l’Apple de son industrie.

Omar Hammoud a travaillé pendant 25 ans dans l’industrie de l’aérospatiale et de la défense, notamment chez GE, United Technologies et Messier-Dowty, avant de créer son entreprise, en 2006. Il a compris l’énorme potentiel de la technologie des turbosoufflantes dans le domaine industriel lors d’un séjour de travail en Corée, en discutant avec d’autres ingénieurs.

« C’est un système plus efficace, moins bruyant et qui prend moins d’espace que les systèmes traditionnels », dit-il. Les villes de Repentigny, Boisbriand, Deux-Montagnes, Sherbrooke et Granby l’utilisent déjà, de même que Toronto et des grandes villes américaines comme New York, Cincinnati et Buffalo.

Omar Hammoud vise la planète… Vancouver, San Francisco, Londres, Mexico, Paris, Rome. Il vient aussi d’embaucher un directeur des ventes au Danemark. « Plusieurs villes doivent moderniser leurs usines d’épuration. C’est un marché de 500 milliards de dollars ! ». Son entreprise compte quelque 70 employés et il prévoit faire passer ce nombre à 100 d’ici deux ans.

Pour le moment, 90 % de ses ventes sont conclues aux États-Unis, où il possède aussi une usine de production, à Plattsburgh, dans l’État de New York. Ses turbosoufflantes sont également utilisées par Danone, Heinz et Kimberly-Clark dans des applications industrielles.

Laisser un commentaire