« Nous voulons réussir un virage à 180 degrés »

Pourquoi se contenter d’aider ses clients à installer un logiciel du géant Microsoft quand on peut leur vendre — à 25 000 dollars pièce ! — celui qu’on a mis au point pour faciliter cette installation ?

Photo © Colin Rowe
Photo © Colin Rowe

Palmarès 2013 Leaders de la croissanceStoneShare

Classement au palmarès des Leaders de la croissance : 10e

Activité : Installe des logiciels de gestion de l’information dans les entreprises

Chiffre d’affaires en 2012 : 3,7 millions

Nombre d’employés en 2012 : 45

Croissance 2007-2012 : 610 %

Pourquoi se contenter d’aider ses clients à installer un logiciel du géant Microsoft quand on peut leur vendre — à 25 000 dollars pièce ! — celui qu’on a mis au point pour faciliter cette installation ? C’est ce que se sont dit les trois associés de StoneShare, dont le siège se trouve à Gatineau.

Depuis sa fondation, en 2007, cette société était spécialisée dans l’installation de SharePoint, logiciel de Microsoft qui permet aux entreprises de faire de la gestion de projet et du partage d’information. Pour faciliter — et accélérer — le travail, StoneShare a conçu ce qu’on appelle un logiciel de déploiement.

En 2012, les trois associés de StoneShare décident de se concentrer sur la vente de leur logiciel, le bien nommé Rapid. Plutôt que d’ouvrir des bureaux de consultants à Montréal, Vancouver et Calgary, comme le prévoyait le plan d’affaires initial, la société limite ce type de services à Gatineau et Toronto.

Le chef de la direction, Keith Carter, 43 ans, se dit étonné de la vitesse à laquelle s’effectue le virage. « Il est possible et même probable que les activités de consultation représenteront moins de 50 % de nos activités d’ici moins de cinq ans. »

Keith Carter admet cependant que ses associés et lui-même sont encore des novices dans la vente. Un logiciel ne se vend pas en répondant à des appels d’offres, comme les services de consultation. Il faut élaborer des réseaux de distribution. « Le potentiel est mondial, donc, il faut pouvoir composer avec diverses langues. C’est nouveau pour nous. » Pour l’instant, le logiciel n’est pas offert en français…

StoneShare a déjà ciblé les clients idéaux : les grands hébergeurs de sites en nuage informatique, ainsi que les autres consultants spécialisés dans SharePoint.

Keith Carter est confiant, parce que Rapid règle un problème qui touche l’ensemble de l’industrie : la pénurie de programmeurs qui maîtrisent SharePoint.

« C’est un peu un hasard des affaires, dit-il à propos du parcours de sa société : on se heurte à un problème, on trouve une solution et on découvre que cette solution a un potentiel commercial. Je ne me suis jamais autant amusé. »

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie