La Chine passe à l’action

Pékin dévoilera en mars son 12e plan quinquennal, qui détaillera ses politiques économiques des cinq années à venir. Plusieurs de ces politiques auront d’importantes répercussions internationales.

Économie : la Chine passe à l'action
Photo : PC

PLACE À LA VOITURE ÉLECTRIQUE

Seize groupes industriels et instituts de recherche chinois travailleront de concert pour concevoir des voitures électriques abordables et un réseau de stations de recharge de batteries. Un pari de 15 milliards de dollars. S’il réussit, les modèles chinois envahiront la planète.

 


SUS À LA POLLUTION !

Pékin veut devenir un leader de la lutte contre les gaz à effet de serre en forçant ses industriels à acheter des « droits de polluer » – grâce à l’implantation d’une Bourse du carbone. Il fera ainsi preuve d’un leadership qui manque à Ottawa ou à Washington. La Chine est le plus important producteur de gaz à effet de serre sur la planète.

 


LA NOUVELLE MURAILLE DE CHINE

Les sociétés étrangères voulant profiter de l’essor industriel chinois risquent de déchanter. Le plan quinquennal réaffirmera le concept d’« innovation chinoise », qui stipule que l’État doit se procurer en priorité des produits de marque et de conception locales. Le reste du monde crie au protectionnisme.

 


OPÉRATION SÉDUCTION

Las des dures conditions de travail, des dizaines de millions d’ouvriers chinois retournent à la campagne. Pour les garder en ville, Pékin compte hausser les salaires et leur offrir soins de santé et éducation, à eux ainsi qu’à leur famille. Le made in China coûtera plus cher…

 

(Photos : La Presse Canadienne)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie