«LA» nouvelle du jour

Je ne veux rien enlever à la crise qui déchire le Parti Québécois et à la démission des députés, mais pour une grande majorité de Québécois ce sont les 2,2 milliards de dollars alloués au Québec dans le budget fédéral aux fins de compensation pour l’harmonisation des taxes de vente qui constitue l’événement du jour.

D’abord, parce que cela fut (je sais, ce n’est pas tout à fait terminé) une longue et dure bataille et que le résultat fait bien cinq fois l’amphithéâtre que se fait payer Quebecor par les contribuables québécois.

Surtout, parce que cela veut dire que le Québec devrait réussir à retrouver l’équilibre budgétaire en 2013-2014 sans ajouter d’autres nouvelles taxes à ce qui était déjà prévu.

Ce n’est pas rien. Dans son budget de 2009-2010, le gouvernement anticipait un écart de 12,3 milliards de dollars pour équilibrer son budget en 2013-2014. Depuis deux ans, il a annoncé des mesures qui devraient permettre de combler 11,2 milliards de dollars. Québec a ralenti (ou tente de ralentir) la croissance de ses dépenses et il a effectué une immense ponction chez les contribuables. La TVQ a augmenté de 1 point de pourcentage en janvier dernier et elle atteindra 9,5 % en janvier prochain. La taxe sur l’essence a été augmentée et on a créé la « contribution santé ».

Malgré toutes ces ponctions, il manquait au moins 1 milliard de dollars au ministre Raymond Bachand pour rééquilibrer les comptes, sans doute 2 milliards si l’économie fléchit et s’il s’avère impossible d’atteindre les cibles en matière de dépenses.

Les 2,2 milliards de dollars si longtemps espérés devraient combler l’écart sans nous mettre à contribution une nouvelle fois.

Reste à conclure l’entente.

 

Laisser un commentaire

…et tout ça alors que le Bloc s’est fait lessiver. Preuve par quatre que personne n’a besoin d’eux au Québec.

Bravo à nos Conservateurs d’être aussi préoccupés par le Québec.

Bachand a dit qu’il allait mettre le chèque sur la dette. Pourquoi qu’il ne le met pas dans le fonds des générations?

Ca aura pris 20 ans à avoir ce que les autres provinces ont eu tout de suite après leur harmonisation. Mais nos François sont tout contents au point de remercier le boss! Ca me rappelle tellement « Les unions qu’ossa donne », le chef-d’oeuvre de Deschamp.

PS: On attend encore le chèque pour le verglas! 13 ans que ça dure

C’est grâce à Gilles Duceppe qu’on a laissé tomber comme une vieille savate.

@François 1
On ne peut pas nier que c’est le Bloc qui a poussé pour cette idée et qui a forcé les conservateurs à en faire une promesse electorale. Il faut se rappeler qu’avant l’élection ça ne figurait même pas au budget.

Je ne suis pas a priori un partisan du Parti conservateur, mais force est de constater que le premier ministre Harper aura été fin stratège : il a attendu que le Bloc disparaisse presque de la scène politique fédérale pour ensuite consentir à régler cette question. Il pourra ensuite affirmer aux Québécois que cet enjeu-là lui tenait à cœur et qu’il lui tardait de s’en occuper.

@ à ceux qui pensent qu’on est le plus miséreux de la planète:L’OCDE qui fait l’éloge du Québec
(ca vient de sortir)

http://www.oecdbetterlifeindex.org/topics/work-life-balance/

Childcare support could help vulnerable families

Canada performs well in a number of key family indicators: fertility rates (1.7 children per women), gender pay gaps (20% at median earnings) and child poverty (at almost 15%) are all close to the OECD average. Female employment is higher than most OECD countries and children’s educational achievement as measured by PISA reading literacy values is amongst the highest in the OECD. However, childcare enrolment of children under age six, at 40%, lags behind OECD standards.

Canada is a federal country and each province has different policies in this area. Of the Provinces, Québec arguably has the most comprehensive mix of family-friendly policies, including childcare and out-of-school childcare support, in-work benefits for parents, and paternity leave. However, affordability and quality in childcare remains an issue across Canada

C’est ça on paie la garderie a 7$ a du monde qui ont les moyens de la payé et qui s’en servent pour provouvoir des valeur religieuses qui sont contraire a celle des peuples fondateurs. On a sacrifié nos valuers pour s’ouvrir aux autres et ils nous font payer collectivement pour l’éducation religiwuses de leurs valeurs.
En plus l’amphithéatre publique est une fa^çon de maintenir accessible sont utilisation pour le grand publique, mais le lobby de l,autre gang est trop puissant. De l’opéra a MTL mais pas du hockey a Québec…
trop de gansterisme au Québec, plus aucun projet d’envergure porteur de développement n’est possible depuis plus de 30ans. Une gang travaille sur un projet durant que l’autre gang travaille a le bloquer. Esprit de clocher, manque de vision conséquence du syndicalisme. Eh oui. ces saboteurs qui s,amusent à bloquer les projets des autres ont des retraites blindés qui leur donne une vision courte de l,avenir syndrome du après moi le déluge. Qui paie? La génération sandwich et les suivants. J’en ai marre de regarder la société disctincte du québec s,appauvrir grâce a ces saboteurs. Qu’on leur coupe leur belles pensions garanties qu’ils soient obligés de pariticiper au développement d’un société durable. Avec des lendemains et des générations qui pourront bénéficier de l,accroissement de la richesse collective avant que ces saboteurs nombrilismes réussissent à nous mettre sur la paille. Je pense a me soustraire du régime de pension dont je ne bénéficierai pas de toute façon. Ils mangeront de la crotte quand ils seront au foyer parce que moi, je ne veux plus payer pour une gang qui se calisse de ceux qui suivent.

@Pierre Duhamel:

Est-ce qu’on en sait plus sur les conditions que pose Ottawa avant de signer le chèque?

@Rod #2:

Les média ont été plutôt discret à propos de cette loi 235.

Est-ce que tu sais si celle-ci fait parti du bill omnibus (pour adoption express), ou sera étudié à l’automne, lors de la reprise des travaux?

Uniquement si le gouvernement décide de ne pas dépenser cette argent ailleurs.

Parce que règle général, pour chaque dollar qui entre, le gouvernement aime bien en dépenser 2.

Pourquoi le fédéral n’enverrait-il pas un chèque à chaque Québécois au lieu de donner cet argent appartenant aux CONTRIBUABLES directement entre les griffes des politiciens québécois (ceux que nous considérons aussi crédibles que des vendeurs de balayeuses!)?

@David

Une nouvelle donnée statistique: En général, le gouvernement québécois qui a eu 60 milliards de recettes en 2010…. en dépense 120 milliards.

Notre gouvernement doit nous cacher le montant de la vrai dette donc vous êtes le seul à connaître!

@Francois 1

Finalement, qui est le plus crédible, un vendeur de balayeuses ou un créationniste ?