La plus haute distinction pour une vigneronne québécoise

Le vin de Paula Cook, une jeune vigneronne originaire de Saint-Bruno, vient de d’obtenir la note «Tre bicchieri» (trois verres), soit la plus haute distinction accordée par le guide italien Gambero Rosso (l’équivalent du Michelin des vins).

Photo : Youtube
Photo : Youtube

Installée sur un vignoble en Toscane, Paula Cook, 29 ans, produit un vin de type Chianti Classico, le plus connu des vins italiens.

Sa cuvée 2010 a tout particulièrement plu aux juges, qui l’ont ainsi consacrée parmi les meilleures au pays. L’an dernier, sur 45 000 cuvées, seules 400 ont obtenu cette note.

Née d’un père d’origine écossaise et d’une mère italienne, Paula Cook a grandi à Saint-Bruno-de-Montarville, sur la rive-sud de Montréal. La jeune femme détient un diplôme de l’Université McGill en agriculture, de même qu’une double maîtrise en viticulture et œnologie de l’École supérieure d’agriculture d’Angers (en France) et de l’Université catholique du Sacré-Cœur à Plaisance (en Italie).

Elle a obtenu son premier boulot auprès du célèbre œnologue Patrick Léon, ex-directeur général de la société Baron Philippe de Rothschild. C’est lui qui lui a appris les rudiments du métier. Mais l’amour du vin lui vient de son père, Jim Cook, qui a acquis le vignoble en 2008. Ce dernier fut président et chef de la direction de Rio Tinto, Fer et Titane de 2001 à 2007. Il est aujourd’hui à la retraite.

La jeune vigneronne vend maintenant son vin dans plus de huit pays en Europe, aux États-Unis et même en Asie. Son Chianti Classico Riserva 2010 (à base de sangiovese) sera disponible sous peu au Québec. Près de 900 bouteilles attendent dans les entrepôts de la SAQ, et un autre arrivage de 1 800 bouteilles est attendu pour novembre.