La Série C… enfin !

C’était devenu un feuilleton. Depuis plus de trois ans, Bombardier angoissait avec son projet de construire une nouvelle gamme d’appareils de 100 à 130 sièges, baptisée la Série C. C’est maintenant officiel, l’avionneur montréalais ira de l’avant.

Voilà une bonne nouvelle. Ce projet va créer ou consolider 2 500 emplois à Mirabel et stimuler considérablement l’industrie aéronautique québécoise qui a déjà le vent dans les voiles.

En 2005, Bombardier avait obtenu le financement des gouvernements québécois, canadien et britannique et avait choisi Mirabel pour assembler les appareils. Mais elle n’avait pas de moteur, pas de partenaire parmi ses fournisseurs et, surtout, pas de clients.

Un partenariat avec les Chinois a été conclu l’été dernier et on a appris l’automne dernier que ce sera un moteur de Pratt & Whitney qui fera voler l’avion. Malheureusement, ce sera un moteur développé et vraisemblablement fabriqué aux États-Unis.

Pendant toutes ces années, Bombardier répétait sans cesse qu’il y avait un marché potentiel de 250 milliards de dollars pour ce type d’appareil. Les analystes craignaient que Airbus et Boeing ne laisseraient pas passer une telle occasion. Mais voilà que Boeing et Airbus en ont plein les bras avec leurs nouveaux appareils, A-380 et A-350 du côté européen, et le Dreamliner, du côté de Boeing. Il y a vraiment une éclaircie favorable au lancement de l’appareil de Bombardier.

Ce qui a fait pencher la balance, c’est qu’il y a aujourd’hui des lignes aériennes comme Qatar Airways et Luftansa et une compagnie de locations d’appareils comme International Lease Finance Corporation, qui se montrent formellement intéressées à acheter les prochains appareils de Bombardier.

Laisser un commentaire

Je viens d’entendre à RC qu’ils avaient recommencé leur chantage. Qu’à cause de la montée de la piasse, ils allaient peut-être faire la Série aux State. Un front de beu pour nous faire cracher encore plus d’argent de nos taxes. La grosse BS dde Valcourt…

——
Un p’tit mot sur nos petites élites. Laliberté a été reconnu coupable hier après une interminable saga judiciaire. Il va avoir sa grosse sentence en mai. 10,000 personnes ont perdu 60 millions dans l’aventure. On sait déjà qu’il ne fera pas une nuite en dedans parce qu’il est sous l’ancienne loi. 10,000 victimes, 60 millions, pas une nuite en-dedans. Bienvenue dans la république de bananes où les petites élites économiques et politiques s’en tirent toujours, toujours, toujours. Où c’est toujours le peuple qui écope. Comme en Afrique.

Barack Obama qui accuse les canadiens de voler les jobs des américains. Faudrait qu’Obama cesse d’écrire des dicours vide de sens pour lire un peu le journal. Il verrait que Bombardier pourrait quitter le Canada pour les USA.

Bombardier va continuer sa valse-hésitation jusqu’à ce que Charest ou Harper lui donne du fric en échange de la promesse de construire la série C à Mirabel. Un beau cours de Chantage 101 !

« Ce projet va créer ou consolider 2 500 emplois à Mirabel et stimuler considérablement l’industrie aéronautique québécoise qui a déjà le vent dans les voiles. » (Pierre Duhamel)

Consolider hein??? Ouais!

Bombardier parle d’élargir le partenariat chinois, de possiblement de partager l’assemblage USA et autres et la grosse BS comme dit l’autre a commencé à faire d’énormes pressions sur les salaires de ses employés 60 millions. Il y aura probablement tétage de gouvernement.

Sa pue. Seulement que des SI.

Oui, la série va se faire, mais il est beaucoup trop tôt pour les Québécois pour sabler le champagne.

Il se pourrait aussi qu’on ne ramasse que des grosses miettes.

Alors il serait plus prudent d’attendre pour les réjouissances.

À suivre…

Ce qui me fait suer, c’est une entreprise Québecoise qui
fait encore de la pression gouvernementale pour avoir plus
de subventions. Hey, qu’on se réveille bout de viarge! Bombardier es-tu Québecois? Si tu assembles aux états, hé-ben… tu iras téter Barack pis sa gang pour du foin.
Nous sommes un peuple de morons. Nous seront toujours des
moutons. Quand des entreprises ayant le sang Québécois pensent aller ayeur, ça donnes un avant goût que nous les
Québécois, on est pas encore capable de se prendre en mains.
Voilà l’histoire d’un peuple anonyme.
C’est incompréhensible que les compagnies Québecoises boudent
notre région pour faire fabriquer leurs produits au détriment de quelques dollars de profit. Beurk.

Les businessmen n’ont jamais été là pour servir un pays mais leur actionnaire. C’est pourquoi le capitalisme fonctionne.

Mais les capitalistes n’ont pas de gêne à téter des subventions et à empocher l’argent du public.

Ca fait 5 jours que Henri-Paul a sorti son rapport et c’est toujours le silence…

Dans la grande presse, on a recopié bêtement le communiqué de la grosse Caisse. Tout va bien Madame la Marquise…
Pourtant, en scrutant le communiqué de la Caisse, on trouve plein de bizarreries

Deux exemples: Rousseau avait dit en commission parlementaire qu’il allait perdre 500 à 1 milliard. Il va en perdre 1,9 milliard!

On ne cesse d’augmenter les cotisations parce qu’on a peur que la Caisse se vide. Or on apprend que les cotisations ont augmenté de 4 milliards l’an passé par rapport aux sorties! Quatre milliards de « taxes » cachées! Quatre milliards de trop par rapport aux besoins réels. C’est quatre CHUM, six autoroutes des Bleuets qu’on nous impose de payer cash, drette là!

@ Raymond Campagna:

Et je suis 100% d’accord pour qu’on cesse les subventions aux entreprises.

@ jacques noel:

La caisse de dépot a eu un rendement de 5.6% cette année. Le rendement de la caisse est supérieur à 90% des caisses de 1 G$ et plus. Une performance aussi remarquable mérite des remerciements, pas une démission.

@Gagnon

Henri-Paul est arrivé à la Caisse au milieu d’un « scandale ». La performance avait été mauvaise (le naz a plongé de 5000 à 2000 d’un clac) et Radio-Canada avait capoté sur le nouveau siège social, à la grande joie des Libéraux (RC peut être pute des fois). Souviens-toi de tous ces reportages sur le plancher en marbre. Oh scandale. Comme si un gratte-ciel du centre-ville devait être en écorce de canot?
Puis il y avait toutes ces dépenses à l’étranger? Des gros bureaux à Hongkong (déjà on pensait mondial)
Arrive Henri-Paul donc, Monsieur Net qui fait le ménage de tout ça.
Qu’est-ce qu’on apprend dans le dernier bilan? Les dépenses des employés ont jumpé de 116 à 140 millions en une seule année! 20% d’une clac
Où sont les journalistes?
Faut savoir comment ils fonctionnent? Leur boss leur dit: tu couvres la conférence de presse. Ils prennent un taxi et y vont. Ils lisent le communiqué, soulignent quelques phrases, écoutent Henri-Paul, prennent quelques citations, pis rentrent au bureau écrire leur texte. Les plus délurés vont appeler un « expert » ou un politicien pour savoir ce qu’ils en pensent. That’s it. Y font leur texte pis s’en vont faire du ski ou chercher les enfants à la garderie. Leur journée est finie. Très rares les fouilleux qui vont contester la boulechite à Henri-Paul

@ jacques noel:

vu les pe4rformance remarquables de la caisse, une augmentation de salaire est pleinement justifiée.

@Gagnon

La dette du Québec est de 125 milliards. Elle coute 8 milliards à financer.

On a donné l’an passé 143 milliards à Henri-Paul et on lui a dit: fais-le fructifier. Pas de limite. Sky is the limit. Investis où tu veux. On veut du rendement.
Qu’est-ce qu’il a fait? Un gros 7,9 milliards, un gros 5,6%, en gros ce que rapporte les obligations. Il a une armée de colloborateurs que l’on paie à gros prix (140 millions de salaire c’est du bacon!) et tout ce qu’il fait c’est le rendement des obligations!

Pis encore, il a sauvé les meubles en couvrant la piasse contre la baisse du dollar, sinon c’était la catastrophe!

Ce qui me renverse c’est qu’il n’y a rien dans les journaux là-dessus. Ils se sont tous fait endormir

@ jacques noel:

Le rendement de 5.6% de la caisse la classe dans les 10% des caisse les plus perfortante. Pas de quoi faire un scandale… Au contraire.

Omers, qui est l’équivalent ontarien, a fait 8,7%! C’est 2,1% de plus! C’est 3 milliards de plus! Et on nous fait accroire qu’on est dans les 95 centiles???

http://www.omers.com/Newsroom/News_releases/OMERS_reports_2007_top-quartile_returns_of_8_7_per_cent.htm

Henri-Paul a perdu 1,9 milliard en un an en papier commercial! C’est 2 Stades olympiques ou 8 Gaspesia. Pis tout le monde dort au gaz!

Le grand dada depuis son arrivée c’est: rendement, rendement, rendement. On ne perd pas notre temps au Québec, on n’investit pas dans Alcan, on a une vision mondiale. Or, ils se sont plantés rare aux States. Ils ont perdu 13%. Heureusement, ils ont couvert le dollar, fait qu’ils ont fini l’année à 0,9%. N’empêche que ce sont des milliards qui n’ont rien rapporté alors que l’on ne veut pas investir au Québec.

@ jacques noel:

Si on est dans le 95% « centile » ce n’est pas incompatible avec le faits que certains soient devant nous.

La caisse a beau avoir perdu 1.9 milliards, ils ont quand même un rendement remarquable de 5,6%.

À la bourse pn ne peut pas gagner à tous les coups.