La vague orange

Le Québec aime faire les choses en grand. Totalement libéral sous les années Trudeau, il sera emporté par la vague conservatrice de Brian Mulroney en 1984 et englouti par les raz-de-marée bloquistes depuis 1993. Serait-il en train de se donner corps et âme au NPD,  en tête au Québec selon deux sondages publiés ce matin ?

En tout cas, le parti de Jack Layton est en train de rendre cette campagne électorale aussi palpitante que les éliminatoires du hockey. Soyons quand même prudent car il reste encore beaucoup de temps avant les élections du  2 mai et la poussée du NPD induit de nouveaux éléments totalement inédits. Les électeurs tentés par le NPD se déplaceront-ils pour voter en grand nombre ? Quel impact un tel vote aura-t-il dans des dizaines de circonscriptions disputées par plusieurs partis ? Nous sommes en territoire inconnu.

Ces coups de sondes semblent confirmer un certain nombre d’intuitions. Stephen Harper ne semble pas être capable de dissiper tous les doutes à son sujet et les inconforts face à sa manière de gouverner pour obtenir un mandat majoritaire.

Les libéraux ne semblent pas profiter de cette situation malgré une honnête campagne. Il semble aussi y avoir une lassitude envers le message toujours négatif et souvent condescendant du Bloc Québécois, auto-investi des seuls valeurs et intérêts des Québécois.

Reste le brave Jack. Le NPD, c’est la « marque » que nous n’avons jamais essayée. Le produit encore neuf et jamais terni. Le parti qui nous permet de mélanger les cartes et de recommencer la partie. Celui qui nous permet de protester… différemment.

Nous avons sérieusement flirté avec l’ADQ en 2007 et on croyait le coeur du Québec battre plutôt à droite. Surprise, nous voici résolument à gauche en 2011.

Le NPD n’a aucune expérience de gouvernement au Canada et son programme est étonnant à plusieurs égards. Jeffrey Simpson en donnait hier quelques exemples.  Ainsi, le NPD promet d’allouer jusqu’à 4500 dollars pour chaque emploi créé par une entreprise. Voilà une jolie subvention qui pourrait faire le bonheur des compagnies.

Si le programme avait été en vigueur l’an dernier, il aurait fallu y consacrer  presque 1,4 milliard de dollars car il s’est créé 305 000 nouveaux emplois depuis 12 mois. Premier problème : le programme du NPD ne prévoit que 600 millions de dollars. Déjà un trou dans les finances publiques ?

Deuxième problème : ces 305 000 emplois se sont créés sans une telle aide et il faut se demander si elle est vraiment nécessaire.

Troisième problème : quelle entreprise va créer un poste permanent pour une subvention ponctuelle ? Au mieux, ne va-t-on créer que des emplois temporaires ? Ou subventionner des emplois qui auraient été créés de toute façon ?

Quatrième problème : la création d’emplois est érigée en valeur absolue alors qu’une meilleure productivité peut davantage assurer la rentabilité et la pérennité de l’entreprise et donc  la sauvegarde et  l’ajout éventuel de nouveaux employés.

Soyons bon joueur. Le NPD amène une dimension intéressante dans cette élection. L’enjeu n’est plus entre le Bloc et les fédéralistes des villes (libéraux) et les fédéralistes des régions (conservateurs), mais entre les partis de droite, du centre et de gauche.

Laisser un commentaire

Bonjour,
Au moins, le chef et le héros de nos nationalistes québécois, soit Monsieur Gilles Duceppe, a maintenant de bonnes raisons pour faire ses grimaces car le NPD vient jouer dans ses talles de nationalistes, soit la clientèle de Québec Solidaire et de quelques péquistes revanchards et encore rêvassant. Un pseudo homme de gauche qui frappe à tour de bras sur la vraie gauche, soit le NPD est du jamais vu. Et pourtant, les prosélytes de la Cause Nationale vont encore une fois se fermer les yeux. Quelle honte pour un étranger qui voit le tout de l’extérieur…. Au plaisir, John Bull.

Si la tendance se maintient, Jack Layton (le gars qui dit « langue français »!)va devenir chef de l’Opposition! Qui l’aurait crû?

@Bull
«Quelle honte pour un étranger qui voit le tout de l’extérieur…. »
Comme si les étrangers se préoccupaient de nos super-ennuyantes élections? lol
Les Finlandais, peuple de gauche et plutot civilisés, viennent de donner 20% au parti des « vrais Finlandais ».

Attention il faut analyser pour comprendre. La montée de Layton n,est pas une montée de gauche. Mais un compromis acceptable pour tous sur la base de leur priorité.
La priorité des jeunes…. l’environnement
celle des gens agés …… les pensions
celle des familles…….. l’emploi
ça c’est partout au Canada
Mais pour le Québec qui en a assé de tourné en rond de regarder son rang dans les provinces riches non seulement rester sur place mais reculer
sans jamais pouvoir faire valoir ses intérêts et participer au pouvoir pour orienter les changement
La question qui divise la constitution celle que tout les chefs évitent Layton promet de la régler si c’est une priorité pour les québécois et bonne nouvelle pour une fois nous risquons d’avoir le plus grand nombre d’Élus au pouvoir. Alors pour 4 ans si on peut mettre nos différents de côté s,entendre à élire un parti qui essaiera de régler la question qui nous divise. C’est un compromis acceptable. Layton est un joueur d’équipe, il saura ralier les autres dans l’intérêt commun.
Après la boussole libéral qui essaye d,aiguiller notre vote, la girouette du bloc qui dit et se dédit au gré du vent. (coalition, appuie au budget, Layton ne peut compter???)
Un vent de changement soffle sur le Québec, le jeunes et les vieux finissent pra créer un concensus qu’on suivra pour régler la question qui nous divise depuis trop longtemps). Là ce n’est plus de l’immobilisme c’est du reculons quand on regarde le classement des provinces prospère cessons de tirer de la patte et avançons.
Solidaire avec le pouvoir, pour pouvoir changer les choses. Il lance et compte.
Nanana na, nanana na, héhé goodbye. 😉

Monsieur Duhamel, vous affirmez ci-dessus ce qui suit :

« Nous avons sérieusement flirté avec l’ADQ en 2007 et on croyait le coeur du Québec battre plutôt à droite. Surprise, nous voici résolument à gauche en 2011. »

Permettez-moi d’en douter! Les succès de M. Dumont en 2007 et de M. Layton à l’heure actuelle ont été ou sont plutôt imputables aux performances des principaux intéressés pendant les débats et dans les médias. Idem pour MM. Trudeau et Mulroney qui, chacun à leur façon, étaient dotés d’un certain charisme. Le clivage gauche-droite n’a rien à voir là-dedans.

Bonjour,
Attention à tous ceux qui agissent et pensent par les racines au lieu de se servir de sa matière grise. Le Bloc Québécois doit sa longévité à cette frange de la population soit UN québécois sur SEPT, soit 16 % de la population québécoise qui permet à ce parti de se péter les bretelles en récoltant 67 % de toutes les circonscriptions au Québec. avec un mauvais découpage de la carte électorale qui favorise le Bloc Québécois avec ses comptés ruraux, le cheuf Monsieur Gilles Duceppe ose dire qu’il représente les intérêts du Québec. Big Joke !
Finalement, ce n’est pas fini, Monsieur Michael Ignatieff va à la messe dominicale du gros village en passant à Tout le Monde en parle dans ce dimanche à venir. Le magnétisme de cet illustre universitaire Monsieur Michael Ignatieff va virer bien des pures laine à l’envers. Au plaisir, John Bull.

En mettant en perspective que l’élection est du côté droit du graphique et non du côté gauche, le deuxième est NPD et non libéral. En considérant le jour 1 de la campagne les conservateurs descendent(ils mènent toujours), les libéraux sont resté au même niveau. Et les NPD ont progressés. On le sais chaque jour depuis le débat français, ils sont montés au Québec de 5% dans les intensions de votes. En concentrant leurs efforts sur l’environnement pour les jeunes, les pensions pour les vieux, l’emploi en continuant de faire valoir leur »vent de changement », misant sur leur capacité à marquer des but (l’image qui dans le débat en français en parlant des qualités de Duceppe mais en valorisant son rôle de compteur+++points), en continuant comme il l’a fait au débat de parler de la place de tous les francophones du pays+++points, en ne causionnant pas au débat la loi 101 dans l’affichage+++points, et misant sur sa capacité a être un bon joueur d’équipe de s’allier avec les autres s’il le faut pour former un gouvernement majoritaire.
Il ira selon moi chercher beaucoup de sièges au Nouveau Brunswich, en Ontario, en Alberta et en Colombie Britanique. En misant sur ce qui rassemble au lieu que sur ce qui divise en disant qu’il s’intéressera a règler ce qui nous divise. L’environnement et les subventions constructions, le logement social, la protection de la langue partout au pays, les pensions, le développement économique il promet d’appuyer les grands projets que ce soit au Québec le pont, à Terre-Neuve l’électricité, la forêt, le transport.etc.
Mais le principal changement qui ressort c’est le côté simple, accessible, l’air franc et sincère. Ça fera certainement voter plus de jeunes ce qui pourra influencer drôlement les résultats. Rappelez vous en sortant du débat les journalismes leurs ont tous demandé pour les jeunes? Personne sauf M.Layton n’a montré qu’ils considérait que leur intérait puissent être différents. Il a répondu sur la proposition des subventions à l’emploi et de la nécessité qu’ils participent pour faire changer les choses. Et ça ils l’ont entendu. Son passage a Québec, son attitude positive a eu un impact aussi. Il avait avec M. Labeaume une belle sinergie, l’intérêt dans les transports en communs, les projets rassembleurs comme le transport canadiens qui rapproche les gens malgré des grandes distances. C’est intéressant de voir qu’un parti semble succiter de l’intérêts parmi autant de diversité et d’adversité. Les jeunes iront vôter et ceux qui ne mise par sur eux vont passer à côté de l’électorat. Comme les jeunes sont plus spontanés ça se jouera jusqu’à la dernière minute. Je mise sur une colition entre NPD et Conservateurs dans quelle proportion on verra. Bien malin celui qui peut prédire à se moment si dans quel ordre et quelle proportions. Les valeurs d’ouvertures aux diversités et d,acceptation sont a pronées, celle d’exclusion a proscrire. C’est en valorisant ce qui est commun qu’on va rassembler un électorat pour prendre le pouvoir. Ici, on a compris ça en sortant de la scène publique les débat de religion en laissant ça au domaine privé et respectant la liberté de choix… du moment que ça ne vient pas empiéter sur les choix des autres. En société on se respecte en n’imposant pas ses valeurs aux autres mais en se trouvant des atomes crochus. M. Lisée par le de la fin du monde, et bien s’il y a un momentum ou les gens cherche l’harmonie au lieu de la guerre c’est bien maintenant.

Il y a plusieurs elements interressants dans le programme du NPD. Les gens sont de plus en plus endettes et c’est le seul parti qui propose des mesures concretes pour reduire l’endettement, comme de limiter les taux des cartes de credits de ces grands voleurs que sont les banques, qui empochent des milliards de profits, redistribues aux grosses poches, finances a meme nos miseres. Un vrai programme de justice, c’est sur que ca fait crier ceux qui profitent du systeme, mais c’est bon pour les gens ordinaires, pour l’environnement et aussi pour redonner de l’eapoir dans notre democratie. J’espere de tout coeur que les gens iront voter le 2 mai et qu’ils choisiront le parti de leur meilleur interet: le NPD de jack Layton !

Que de suffisance dans le ton de ce com.no11. Et que dire du mépris que vous avez envers les gens des régions rurale. Ça me fait penser aux ton de ces gens qui prenne à leur crédits tout les succés et les richesses de leurs TINAMIS. En faites généralement il se pètent les bretelle mon ami a une voiture chiote plus grosse que la tienne, mon ami est plus riche que toi. Mais en fait ces gens superficiels sont des envieux, frustrés, des complexés. C’est drôle j’ai connu des endroits ou la plupart des gens étaient comme ça, replié sur eux même et ça n’était pas des villages.
Ignasieff n’impressionne que vous. Et contrairement a ce que vous semblez croire les électeurs ne demandent pas à être sublimés bien au contraire il aiment les gens simples qui ressemble qui un des leur. Vous n’avez jamais regardé des émissions ou les gens votes pour leur favoris? Ça n’est jamais pour la grosse tête qui a un gros égos et se prend déjà pour une vedette, ni pour les vendeurs de chars avec un poker face qui te regardent de haut si tu n’as pas l’air intéressé par le char le plus cher de sa cour. Si vous soutenez vraiment ce candidat pourquoi vous en parlez sur un ton tellement suffisant qu ‘à coup sur tout le monde qui vous a lu va l’avoir en aversion?? Pas fin stratège.

La petit game que nous joue l’industire du gaz de shiste en faisant grimper le prix a la pompe, en menaçant de quitter. Je n’ai pas du tout envie qu’on cède a ce genre de chantage. Maudite belle oportunité pour retourner les choses a notre avantage et leur donner la monnaie de la pièce en nationalisant et créant des coop pour les exploiter. Oui il y aura exploitation mais pas n’importe comment et oui il y aura des profits mais si on cède au chantage des profits il y en aura seulement pour les entreprises privés qui vont allez placer cet argent là ailleurs. Tant qu’à moi on en a assez vu des cie comme ça. Il faut changer la manière d,exploiter nos ressources pour que ça nous profite et pour longtemps. Pas juste dans le profit de l’exploitation mais surtout dans la diversifiaction de l’économie que nous ferons a même les profits. Dans une relation d,affaire ça doit être win-win. L’entreprise qui refuse d’accepter qu’on ait aussi des bénéfices ne mérite pas de faire des profits sur NOS ressources.
J’ai vu aux nouvelles des albertains qui étaient très intéressés au parti vert, avec cette attitude j’en déduit que ce genre de pression a marché en Alberta malgré les réticences de la population. Il y a des américains la dessous c’est clair.
http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2011/D41-0166.HTM
http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/pet_105A_f_28823.html

C’est la panique totale au Bloc!!!

Z’avez vu la tête de Duceppe récemment?

Le DÉBLOCAGE du Québec a débuté!!!

@françois

Il me semblait que le NPD était un ramassis de socialistes. Et voilà que François est content. Heureux qu’il soit content.

C’est simple à comprendre. Les Québécois ne sont pas séparatistes…Ils veulent rester avec le Canada. Or, le parti de toujours ie le parti Libéral est quasiment mort. Il reste donc le BLOC, le parti Conservateur et le NPD. Les Québécois ont voté BLOC pendant 20 ans et réalisent que ce parti séparatiste ne mène nulle part. La presse du Québec (Journaux, télévision…) a tellement diabolisé Harper et ses Conservateurs que bons nombres de Québécois ont peur de Harper et comme ceux-ci ne veulent pas voter Libéral, ils se tournent donc vers le NPD. Par contre, les médias de la région de Québec sont conservateurs depuis bons nombre d’années et à droite (Arthur, Fillion…)ils votent donc Conservateur.

À cela il faut ajouter le fait que les Québécois sont peu politisés (comparé au reste du Canada. Ceux-ci sont donc plus susceptible d’embarquer dans des vagues du moment genre (Moi je ne sais pas pour qui voter, pour qui tu votes toi?. C’est ce qui s’est produit avec l’ADQ et à d’autres reprises dans le passé.

Ce phénomène, je pense, est très faible du coté de ceux qui votent Conservateur car ces gens votent actuellement à contre-courant au Québec. Il est difficile d’imaginer quelqu’un qui est à droite passer subitement à gauche. C’est plus naturel de passer du BLOC au NPD qui sont deux partis de gauches.

Une autre raison est ce vieux relent du Catholicisme. Jack Layton a une canne et a eu un cancer…Il fait donc pitié et ça plait à beaucoup de Québécois (Heureux les pauvres et malades car il verront Dieu disait nos bons religieux).

@ koldo (# 17):

J’ai toujours trouvé aberrant que certains Québécois perdent leur vote en choisissant les ineptes bloquistes qui sont limités au role des pom-pom girls sur les lignes de côté alors que les autres partis peuvent jouer la vraie game, sur le terrain. Par le fait même, et pour la santé de notre démocratie, j’ai toujours encouragé les gauchistes à voter pour un parti susceptible de prendre le pouvoir mais ceci n’est nullement un glissement de ma pensée profonde vers la go-goche.

Ça bouge vite des fois en politique et les chefs de partis le savent. 8 jours peuvent être déterminants et complètement changer la couleur d’une province. C’est ce qui est en train de se produire au Québec : on voit donc les conservateurs (cela inclue également les bloquistes) bombarder le NPD de publicité négative afin de freiner l’engouement pour le parti socialiste-progressiste qui lui permettrait de voir les intentions se concrétiser en vote e 2 mai prochain.

Le problème, c’est que ces critiques se heurtent a une contradiction, le sourire de Jack. Les électeurs ne goberont pas cette propagande de peur pour la simple et bonne raison que… la rock-star du NPD inspire confiance. C’est la plus grande carte de Layton et elle a fait son chemin dans l’imaginaire du Québec. La sympathie du public a l’égard de ce chef déroule un tapis sur lequel Jack peut fièrement présenter une plate-forme rafraîchissante et indéniablement gauchiste.

Ne manquait plus qu’un mot afin de surfer sur la vague orange qui hammeçonne des partisans dans tous les partis. Ce mot, c’est AUDACE. Aucun doute, beaucoup de Québécois vont oser donner sa chance au p’tit gars d’Hudson. Selon moi, je suis très confiant en ce chef et nul doute que les électeurs seront très surpris des résultats le jour du scrutin. Michael Doyon, Laurier-Sainte-Marie, Montréal.

@François 1,

Tous les députés ont le même droit de vote donc le même pouvoir. Dire que le bloc n’a pas sa place à Ottawa sous prétexte qu’il ne prendra jamais le pouvoir, ça implique que le NPD n’a pas non plus sa place à Ottawa. Le NDP existe depuis bien plus longtemps que le bloc et ils n’ont jamais pris le pouvoir…

Quand viens le temps de voter tous les votes ont la même valeur et le bloc a parfois appuyé les les conservateurs et d’autre fois non. Il joue donc un rôle actif dans la balance du pouvoir dans la situation qui perdure depuis 5 ans d’un gouvernement minoritaire.

Dans le cas d’un gouvernement majoritaire, notre système parlementaire ne vaut pas grand chose car même l’opposition officielle ne peut bloquer un projet de loi controversé.

« j’ai toujours encouragé les gauchistes à voter pour un parti .. » (François 1)

Et les libertariens qui ne veulent pas de gouvernements.

Nos maux de blocs vont finalement s’en aller. Après 20 ans de perte de vitesse économique au sein d’un Canada qui s’est hissé au premier rang mondial. Assez s’est assez, pour avancer il faut participer au pouvoir.
Et si les québécois peuvent se tenir les coudent encore plus serrer pour notre intérêt commun. On sera la province qui aura le plus de sièges au POUVOIR.
C’est au pouvoir qu’on pourra faire avancer notre économie et notre développement et remodeler la constitution pour qu’elle satisfasse nos besoins.
Vous savez que mes idées sont plus conservatrice (pas totalement notament en environnement et en programmes sociaux, je suis plus a gauche, parcontre je suis très conservatrice en ce qui concerne la défense, les lois et l’économie).
Mais s’il y a une chose que je comprends c’est qu’en politique pour faire avancer nos projets il faut être au POUVOIR.
Et mon souhait le plus cher c’est que pour les 4 prochaines années au Québec on ait la majorité des députés élus au pouvoir, donc plein de ministres.
Je dois reconnaitre que le parti qui a le plus de potentiel de récolter le maximum de votes pour être au pouvoir au fédéral c’est le NPD et ce partout au Canada, il a le vote des jeunes, des vieux et des familles de classe moyenne.
Layton est celui qui est le plus suceptible de faire avancer des dosiers comme du logement sociaux, les transports en commun, la nationalisation des ressources naturelles et de mettre des normes environnementales plus sévères, de protéger le français partout au Canada et de réouvrir la constitution pour la moderniser au besoin des provinces qui veulent plus d’autonomie, tout en préservant une couverture minimum d’une côte a l’autre en matière de programmes sociaux. Plus succeptible aussi de faire avancer les idées d’entreprenariat et de développement coopératif et régional.
Je me montrerai solidaire pour faire avancer les intérêts du Québec.
Je veux que les Québécois ait au dessus de tout, la volonté de faire parti du pouvoir et soit prêt à voter pour le parti qui se montrera en avance au dernier jour de la campagne.
Il faut désormais comprendre que le bloc nous nuit plus que nous sert cette stratégie n’a pas porté fruti et nous a maintenu dans l’immobilisme voir fait reculé au sein d’un canada fort. Alors il est temps de participer au développement du Québec et de faire avancer nos grand projets de développement d’énergies vertes, de transports en commun, de nationalisation des ressources naturelles, de renforcement des lois en matières d’environnement, de développement de coopératives, il faut créeér de la richesse en exploitant et transformant nos ressources naturelles mais pas en exportant les profits en gardant ici les profits pour diversifier notre économie et améliorer nos programme de santé, d’éducation et de pension. En augmentant les salaires pour que ceux qui travaillent aient les moyens de faire vivrent leurs famille, de payer des impôts pour assumer nos programmes sociaux.
Alors y serrons-nous les coudes et votons pour participer au pouvoir.
Si on a tout le Québec tissé serrer pour le pouvoir NPD, avec les Maritimes, la Colombie Britanique, l’Alberta, et qeulques uns en Ontario ça sera suffisant pour avoir une majorité fédérale et surtout tout nos députés au pouvoir. Si M. Pariseau, Pauline Marois et Gilles Duceppe voulaient vraiment l’intérêt du Québec ils vous demanderaient d’appuyer le NPD.
ET VOUS SEREZ-VOUS SOLIDAIRE POUR UN QUÉBEC AU POUVOIR?
Pour avoir une majorité il faut se montrer conciliant et accepter ce qui répond minimalement aux intérêts de tout les Québécois

nanana na nanana na heyhey bye bloc
nanana na nanana na heyhey bye bloc
let’s go Mon Jack let’s go
let’s go mon Jack let’s go
http://www.youtube.com/watch?v=ZtsvOkKFDf4
Layton est passé devant les libéraux,
il l’enlève a Duceppe…
il monte et monte déjoue Harper
Layton lance et compte
Quel but pour les Québécois, go Layton go

Quel but des Canadiens avec le joueur québécois Layton en tête.
Nanana na nanana na heyhey bye bloc
nanana na nanana na heyhey bye bloc
let’s go Layton let’s go
go Canada go go Layton go

Ça fait combien d’années que la participation aux élections par en votant aux élections est excessivement bas? Que les gens sont désabusés, qu’ils croient que ça ne sert à rien? Il faut stimuler la participation de la population aux élections. Quand on a des enfants et qu’on leur apprend a jouer a un jeu de société on doit le laisser gagner quelques fois pour stimuler sont intérêt pour qu’il participe.
Les jeunes qui ont aujourd’Hui 18ans au Québec sont les premiers a avoir vécu la réforme. Ils ont été éducqué avec des valeurs de protection pour l’environnement, la coopération, le respect des différences (religions, orientations sexuels, choix idéologiques etc). ce sont eux qui devront assumer la facture des déficit et faire la réingénérie du développement économique en mettant faisant du développement durable, en favorisant le développement d’entreprises éco et socio-responsables. Ils veulent développer un marché du travail qui leur donnent tiens compte des contraintes travail-famille. La nutrition, l’exercise, la santé autant la leur, celle de la société et de la planète compte pour eux.
Alors donnons leur envie de s’impliquer de relever les défis de demain et appuyons leur choix du NPD aidons les à les mettre au pouvoir pour leur montrer que leur vote compte et suivont les dans la réforme que notre société a besoin pour continuer a se développer d’une manière plus respectueuse de la nature, des humains en arrêtant la surconsommation, en développant des énergies vertes, en participant coopérant au développement de notre richesse collective. Appuyons les jeunes et votns NPD.
Parce qu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée et que la politique ça n’est pas une religion supportons le choix de nos jeunes et votons NDP.

« Quand on a des enfants et qu’on leur apprend a jouer a un jeu de société on doit le laisser gagner… »

Ailloye l’éducation dysfonctionnelle!

Les faire gagner plutôt que de leur apprendre à jouer pour gagner.

Avec une telle philosophie, ces enfants seront à coup sûr perdant dans la vie et il y en a déjà trop.

Pas pour rien que beaucoup de Québécois se cherchent des parents au fédéral plutôt que de se prendre en main.