Le bon tuyau

 

Crédit-photo : D.R.

Ajouter un élément à un appareil, dans une raffinerie, c’est parfois toute une aventure ! Quand Petro-Canada a installé, l’an dernier, un couvercle sur un régénérateur de sa raf-finerie de l’est de Montréal, il a fallu démon-ter un viaduc pour permettre aux plus grosses grues du pays de faire leur travail : la pièce de 160 tonnes était haute comme un triplex ! « Il n’y avait que les Industries Valtech pour la fabriquer. Et pour nous la livrer dans un délai aussi court », dit Richard Beaulac, alors directeur de projet à Petro-Canada.

« Notre métier, c’est la production de pièces archicomplexes pour l’industrie pétrolière », dit Naim Baksh, président des Industries Valtech.

En 2002, cette entreprise, fondée par Yassine Ben Hamouda, né en Tunisie et arrivé au Québec en 1986, ainsi que par Régis Blanchette, natif de Salaberry-de-Valleyfield, était spécialisée dans la fabrication de tuyaux d’acier. C’est alors que les fondateurs se sont associés à Naim Baksh, ingénieur en mécanique né à Trinité-et-Tobago et qui a grandi à Ormstown, en Montérégie. Yassine Ben Hamouda est devenu directeur général, et Régis Blanchette, directeur d’usine.

Le président, Naim Baksh, est sans cesse sur la route à démarcher les Shell, BP, Exxon. La récession l’inquiète un peu, mais l’entre-prise a toujours gardé des liquidités élevées, ce qui la sert bien actuellement. « Je reste serein : il y a 230 raffineries rien qu’en Amérique du Nord, et elles auront toutes besoin de pièces. »      

____

Industries Valtech

Domaine d’activité : pièces d’acier sur mesure

Nombre d’employés : 76

Siège social : Salaberry-de-Valleyfield

Chiffre d’affaires : 16,3 millions

Croissance 2003-2008 : 986 %