Le boss se mouille

Les belles fins de semaine d’été, dans les Cantons-de-l’Est, on peut voir l’animatrice télé Julie Snyder à bord de son pédalo, qui avance vaillamment sur les eaux claires du lac Orford. Elle accompagne son conjoint, Pierre Karl Péladeau, dans une de ses traversées du lac à la nage. Car le PDG de Quebecor, malgré ses semaines de 70 heures à la barre d’un gros navire de 16 000 employés, est un véritable enragé de sport.

Photo : Martin Laprise

« C’est une habitude », dit cet athlète accompli de 47 ans, qui pratiquait le ski alpin de compétition à l’adolescence et qui ne rate jamais une occasion de faire du ski (de fond ou nautique) ou du vélo. Lors d’un voyage d’affaires dans la région du Niagara, à l’été 2008, il a apporté son vélo. Et hop ! entre deux réunions, il avalait les 80 km aller-retour de Niagara-on-the-Lake à Niagara Falls. Parfois, il quitte le bureau un peu plus tôt le vendredi pour faire à vélo les 120 km qui séparent Montréal de son chalet, au bord du lac Orford.

Mais c’est la natation qui constitue son exercice quotidien. À 7 h 30, après la lecture des journaux, il fait 100 longueurs à la piscine du Sanctuaire. « Ça me permet de réfléchir, raconte-t-il. Je ne peux pas prendre de notes en nageant, mais je laisse mon BlackBerry sur le bord et je note tout en sortant de l’eau ! »

Pierre Karl Péladeau convient qu’avec trois jeunes enfants de neuf mois, quatre ans et neuf ans le temps devient une denrée rare. Sa solution : joindre l’utile à l’agréable. Il faut conduire son fils de quatre ans à la garderie ? Papa va le déposer à vélo avant de se rendre au bureau. « L’hiver, je fais une heure de ski de fond pendant la leçon de ski des plus grands. »

« Je ne suis pas un apôtre du sport, mais je pense que mon exemple peut en motiver d’autres », dit le PDG, qui est convaincu des bienfaits de la forme physique pour le personnel. Au printemps 2009, il a fait aménager un nouveau gymnase à l’intention des 1 000 employés du siège social, pour un coût de 200 000 dollars. « Un excellent investissement ! »