Le Canada n’est pas (encore) en récession

Vu d’Ottawa, le Canada est dans une terrible récession et seul un gouvernement composé des partis rejetés par l’électorat en octobre peut nous sauver d’un gouvernement totalement insensible et aveuglé par son idéologie. Malheureusement, les chiffres publiés ce matin par Statistique Canada contredisent la loyale opposition de sa Majesté.

L’économie canadienne est affaiblie, peut-être même vacillante, mais elle montre une résilience étonnante. Sur une base annualisée, le PIB a crû de 1,3 % au troisième trimestre de l’année. Les économistes prévoyaient moins (0,9%). Surtout, cela est beaucoup mieux que l’économie américaine qui s’est contractée de 0,5 % au cours de la même période. La grande majorité (16 sur 21) des secteurs de l’économie canadienne étaient encore en croissance à la fin septembre.

Les partis d’opposition estiment qu’il faut intervenir immédiatement et massivement pour aider les entreprises canadiennes. Les statistiques montrent pourtant, et je cite Statistique Canada, « une forte progression des bénéfices » au troisième trimestre avec une hausse des profits de 5,7 %. Les Canadiens semblent aussi s’en tirer pas trop mal puisque, toujours selon Statistique Canada, « la progression du revenu personnel se poursuit ». On pourrait ajouter que le marché de l’emploi se maintient beaucoup mieux au Canada et qu’il n’y a pas de crise immobilière à l’horizon. Le prochain gouvernement américain adoptera un train de mesures pour sauver son économie – et c’est très bien – mais la situation canadienne n’est absolument pas comparable.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Nos exportations reculent et je ne vois pas comment le Canada pourrait résister à une crise mondiale. Le gouvernement devra faire plus et mieux. Je ne suis pas un idéologue et je crois que les dépenses publiques peuvent empêcher l’économie de sombrer totalement quand la consommation s’écroule et que les entreprises cessent d’investir. Mais si je comprends bien, l’enjeu ce matin est de savoir si le gouvernement doit intervenir de façon plus musclée dès décembre ou après la présentation du budget en janvier.

Or, on voit bien que le Canada n’est pas aussi mal en point que d’autres pays. De plus, tant le Canada que le Québec ont entamé il y a plusieurs mois un vaste programme de renouvellement et de mises à niveau des infrastructures, ce qui nous donne une grande longueur d’avance sur les Américains. Du reste, croyez-vous vraiment qu’un éventuel gouvernement de coalition pourrait préparer un budget et le faire adopter avant le 27 janvier, date à laquelle les conservateurs comptent présenter le leur s’ils se maintiennent au pouvoir ?

Entre-temps, trois réflexions sur l’ironie de la situation. Ou Gilles Duceppe est en train de porter Stéphane Dion au pouvoir, et cela ne manque pas d’ironie. Ou les libéraux, après avoir connu l’une des plus dures défaites de leur histoire, décident d’effacer en une seule réunion de caucus la rivalité qui dure depuis 2 ans et demi entre Bob Rae et Michael Ignatieff. Et dans ces deux scénarios, les libéraux gonflent du jour au lendemain la crédibilité du NPD, leur grand adversaire du centre-gauche. Je cherche le moindre principe derrière ces manigances.

Laisser un commentaire

Pendant ce temps on fait une élection à Québec pour ne pas avoir 3 paires de mains sur le gouvernail!! On fait une campagne sur la crise économique alors qu’il n’y en a pas encore et on refuse de parler de la plus grosse catastrophe de l,histoire de notre peuple: la saignée de notre bas de laine.

On apprend ce matin que la SAAQ a prévu des pertes de 3G sur ses dépots de 8G à la Caisse de dépot. Jean Charest n’a aucune idée des pertes à la Caisse mais les fonctionnaires de la SAAQ savent que c’est 37%! C’est déjà le double de ce qu’on laissait entendre la semaine dernière!!

En janvier, la Caisse valait 155 milliards, on a donc perdu 57G. C’est 4 Baie James, 570 Norbourg perdus pour toujours. Chaque retraité a perdu environ 55,000$. C’est la pire catastrophe de l’histoire contemporaine du Québec. Pire, on a appris que le boss est en burn out, qu’il n’y a plus de pilote dans l’avion, que c’est deux zozos qui administrent notre magot et que 10 employés viennent d’être congédiés pour méga-incompétence.

Lors du crash de Wall Street en octobre, McCain et Obama ont arrêté leur campagne pour rentrer d’urgence à Washington. On doit arrêter dès maintenant la campagne électorale et convoquer les dirigeants devant une Commission parlementaire pour connaitre l’état exact de la situation et l’impact sur les hausses de cotisations. Hausses qui s’annoncent considérables.

On doit aussi savoir pourquoi les frais d’administration sont passés de 281 à 330 millions alors que la performance de la Caisse était pitoyable. Qui a eu des bonis? De combien? Sur quelle base?

Donc, Charest est, comme Harper, un imposteur doublé d’un menteur fourbe: il n’y a pas de crise!

Quand la droite se mord la queue.

Si j’étais machiavélique et méchant,je souhaiterais un gouvernement libéral majoritaire pour Patapouf Charest. Il passerait alors les 4 prochaines années les plus éprouvantes de sa triste histoire.

Mais, comme je suis un tendre et humain, je ne peux que lui souhaiter, pour sa santé mentale, une défaite ou à tout le moins un gouvernement minoritaire.

« Le Canada n’est pas (encore) en récession »

Voila qui ne va pas aider la coallition socialiste à Ottawa!

Ni les médias qui nous prédisent la grande dépression II

« seul un gouvernement composé des partis rejetés par l’électorat en octobre »

Je vous rappel quand même qu’environ 60% de la population a rejeté la droite pour des partis de centre-gauche.

Par contre, sur le plan économique, j’approuve les Conservateurs. Les autres, incluant, les Libéraux provincial, n’essaie que de ce faire du capital politique sur une crise qui ne nous a pas encore atteint et qui ne nous atteindra peut-être pas aussi fort qu’ailleurs.

« la plus grosse catastrophe de l’histoire de notre peuple: la saignée de notre bas de laine. »

Jacques Noël ou Michel Noël? Capitaine bonhomme sort de ce corps.

Les gens ont tendances à faire tout un plat avec le fond de retraite de la caisse de dépot.
Évidement Jean Charest ne veut sortir les chiffres dans cette campagne électorale afin de ne pas scandaliser l’électorat.
De toute façon le pire s’en vient.
Avec toute l’incertitude politique et économique sa sent la mise à pied intensive et préventive.
Ce n’est que de l’argent après tout.
Dans certain pays c’est la pauvreté, la maladie et la misère.
Ici c’est le plusse beau pays.

Ce qui semble inquiètant semble être le vieillissement de la population ainsi qu’une surcharge du système de santé juxtaposé à des pertes importantes des fonds de retraite.
Ajouté à cela un système gouvernemental imposant et des politiciens sans réel plan d’action et des diminutions importantes des revenus de l’état le tout agémenté d’infrastructures vieillissantes et désuète.Différentes sphères économique privée en fléchissement et inflation galopante lors des derniers mois.
Sans sortir ma calculatrice Ayoye je comprend Jean Charest d’être aller en élection avant la descente au enfer.
Je me sens très négatif.
De toute façon quand nous multiplions les négatifs ils en résultent toujours du positif.
Donc tout semble bien aller pour le positivisme.

La situation se corse. Charest perd des plumes. Tout le monde ou presque se rend compte que c’Est un fieffé menteur. Je ne serais pas surpris s’il mangeait une volée le 8 décembre prochain.

A Campagna: en récession avec un taux de chômage en bas de 6 %. Pas trop mal. S’il faut être en récession de temps à autre, autant l’être comme ça.

Envier la place des USA et leur 6% de chômage, et désirer que le malheur qui les frappe présentement, soit le même que le leur en cas de problème économique au Québec.

Il faut le faire!

Au Québec l’économie peut être en décrépitude à l’inverse très dynamique et profitable. Mais il y a une chose qui ne change pas ici, c’est l’admiration des Elvis Grattons pour les USA.

Le fond de solidarité de la FTQ investi au Québec valait 25,36$ en juillet 07, aujourd’hui il vaut 25,05$ une perte de ,31 cennes soit 1,22%.

La Caisse de dépôt elle, avec 85% ailleurs? 25%? 31%? 35% 40%?

@MB

Vous lisez pas souvent les nouvelles économiques qui viennent des z’États, hein?

Brillant vide.

Wow, David Gagnon. Vous faites bien d’écrire de blogues. Vous ne feriez pas vieux os dans le milieu des affaires. Hier, le Dow Jones a chuté de 680 – Nasdaq de 137.5, le prix de l’or de 42.2 et du pétrole de 5.15. La coalition est maintenant un problème mondial. Je suis convaincue que beaucoup de vos lecteurs vous croiront.

@Gagnon

Et le Dow Jones qui a perdu 7,70%, Nasdaq 8,95%, et les bourses européennes et asiatiques aussi, Tout ça c’est dû à la coalition, Gagnon?

Comme d’habitude: n’importe quoi.

« Le TSX a eu sa plus forte baisse depuis le lundi noir de 1987.
Merci à la coalition. »

Que dire de plus??

Et c’est le même type qui veut donner des leçons d’économie (comme expliquer la crise financière)…

Merçi M. Gagnon, vous êtes un expert.

Mais pour l’Asie et l’Europe ainsi que le Dow, c’est à qui que l’on doit dire merçi?

@gagnon

Tu es toujours mieux de laisser les autres parler à ta place; quand tu exprimes tes reflexions personnelles, ça donne des perles du genre « la coalition est responsable de la chute du TSX ».

D’autre part, si tu penses me convaincre avec les opinions de Fred Thompson (LE Fred T., candidat républicain malheureux, ton champion au départ si je me souviens bien). Toujours le même pattern: toi tu as « full’ d’opinions pour appuyer ta thèse, moi j’ai des faits et des chiffres…

Bof… la chute n’est pas plus la responsabilité du gouvernement Harper que de la coalition, c’est un ensemble de choses. Les politiques de l’état changent les incitatifs et les investisseurs sont prudents pour savoir où vont aller les plan de relance, la possibilité de coalition crée une incertitude… mais ce n’est pas UNE raison… c’est un ensemble d’influence.

C’est drôle Kevin, depuis que tu ne donnes plus tes cours magistraux j’ai recommencé à te lire…lol

Kevin, tu utilise les mêmes truc que les Héliamphores, mais tu devrais savoir que les être humains sont plus intelligents que les mouches.