Le dernier budget

Les budget fédéraux sont fascinants.

Vous pouvez effacer un manque à gagner de presque 30 milliards de dollars en quatre ans sans couper les transferts aux particuliers ou aux provinces, malgré une hausse du service de la dette et sans hausser les taxes et les impôts. Ou encore vous retrouver avec un déficit de presque 9 milliards de dollars de moins que prévu cette année. Je serais jaloux à la place de Raymond Bachand.

L’économie canadienne se charge de tout. Raymond Bachand compte sur une croissance économique de 2,0 % en 2011 pour accroître ses revenus alors que Jim Flaherty a soumis un budget prévoyant une croissance de 2,9 %. Toutes les provinces canadiennes, sauf les Maritimes, devraient connaître une croissance supérieure à celle du Québec en 2011, les provinces productrices d’hydrocarbures menant la charge avec des augmentations prévues supérieures à 3,5 %.

Les revenus du gouvernement fédéral devraient passer de 235,6 milliards de dollars en 2011-2012 à 309,2 milliards de dollars en 2015-2016. On anticipe ici une croissance moyenne des revenus de presque 15 milliards de dollars en moyenne par année sur cinq ans. Même si la TPS reste à 5 %, même si les impôts des particuliers ne bougent pas et malgré la baisse des impôts sur les profits des entreprises de 16,5 % à 15 % dès 2012. Les experts croient même qu’Ottawa sous-estime ses revenus à venir.

Voilà donc le squelette du budget qui ne sera pas approuvé et la base de l’argumentaire des partis politiques fédéraux quelques jours avant la défaite du gouvernement en Chambre.

Les partis d’opposition diront que le gouvernement ne fait pas les bons choix budgétaires en privilégiant l’armée et les prisons plutôt que les programmes sociaux. Le Bloc québécois s’indignera des 2,2 milliards de dollars qu’Ottawa refuse (encore) d’allouer au Québec pour l’harmonisation des taxes de vente.

La réplique du gouvernement Harper sera aussi simple que son budget. Nous avons dépensé ce qu’il fallait dépenser pendant la récession et nous limiterons dorénavant à leur plus faible expression les dépenses gouvernementales, dira-t-on. On prévoit une augmentation des dépenses de seulement 20,4 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années.

C’est très peu, surtout qu’on anticipe des hausses de 16 % des transferts aux particuliers et de 24 % aux provinces pour la santé, l’éducation et la péréquation. Qu’est-ce qui sera coupé pour permettre ce tour de magie ? Le gouvernement fédéral compte réduire ses coûts de fonctionnement.

Entre-temps, ce budget condamné annonce des tonnes de crédits d’impôts voulant faire le bonheur de clientèles spécifiques… et des comptables.

Laisser un commentaire

Tout juste avant la dernière élection Harper avait dit que le Canada ne serait pas touché par la crise et qu’il n’y aura pas de déficit!!!
Son gouvernement a produit le pire déficit de toute l’histoire du Dominion (55G).

Ce qu’il y a de renversant c’est que très peu de commentateurs le lui rapellent alors que c’est l’hystérie à Québec pour un petit déficit de 4G!

Vous ne verrez pas de tour de magie. Le Gouvernement Harper n’a jamais, jamais contrôlé les dépenses dans les programmes, avant et depuis 2008. Et bien qu’il dit toujours vouloir diminuer les coûts de fonctionnement, encore là il n’a fait que les augmenter. Quand je lis qu’on « prévoit une augmentation des dépenses de seulement 20,4 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années » le sang me bouille. Je vous reviendrai là-dessus, chiffres à l’appui, mais le Gouvernement Harper a toujours sous-estimé ses dépenses depuis son arrivée au pouvoir.

Les crédits d’impôt qui ciblent les petits groupes, qui ne servent pas à grand chose sauf pour faire vivre les comptables et les fonctionnaires et gagner des votes on a déjà eu cela. Le gouvernement Chrétien les avait grandement éliminés pour favoriser les diminutions des taux de taxation pour tous les contribuables.

Quoi que ce soit, je doute que ce budget passe l’étape du vote.

Bonjour.
Le gouvernement de M.Harper n’a pas mis un dollar dans le projet d’un nouvel amphithéâtre à Québec et mentionne qu’il est question équité avec les autres provinces.

M.Duhamel le Québec a été l’une des provinces la plus précurseur pour l’harmonisation avec sa taxe de vente et le dossier traîne encore et le gouvernement à régler avec les autres provinces Ha vous allez me dire les élections ha le sauveur va arriver.

M.Duhamel il est temps pour le Québec de se donner une constitution de RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE au lieu d’une constitution MONARCHIQUE qui donne tous le pouvoir au premier ministre pour exercer le leadership de parti par des nominations partisanes pour les SÉNATEURS les AMBASSADEURS.

La différence d’une constitution de République Fédérale ou le PRÉSIDENT est élu à l’intérieur de l’ÉTAT ainsi que les SÉNATEURS,les GOUVERNEURS,et les REPRÉSENTANTS voilà le pouvoir choisi par le peuple avec droit et devoir envers les citoyens.Voilà toute la différence entre une constitution MONARCHIQUE et une constitution de RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE une donne le pouvoir au parti politique et au premier ministre et l’autre donne le pouvoir au peuple de décider pour la gouvernance de l’État et pour le respect de la constitution voilà toute la différence voilà bonne réflexion à tous.

Ici au Québec on a acquis l’intelligence politique. On s’imagine qu’il est plus payant d’être dans l’opposition qu’au pouvoir. Au lieu de voter pour le bloc, il faut se tenir et voter en bloc, pour gagner les élections. En votant solidairement pour un parti sur la scène fédérale d’un bout à l’autre du pays, on met au pouvoir des député et ministre qui vous avoir un poid politique.
On est pas des oubliés et des victimes dans ce budget, le budget pour le développement des énergies, des mines, l’aéroport et toutes les mesures sociales c’est ici que ça va retomber le plus.
C’est a nous de monter des projets rentable et comme un pont qui soit à la fois un infrastructure routière, énergie, bâtiment logement social(coop) en partie et commercial.
Le Trens-Québec outils indispensable au développement économique n’a pas fait parti des enjeux.
C’est terrible qu’on doivent encore payer pour des élections. Les élus ne tiennent pas compte de la démocratie. Ce sont les électeurs (pas majoritairement mais quand même démocratiquement qui ont décidé de la répartition des sièges). Le budget doit être fait par le parti au pouvoir et non par ceux de l’opposition. Il y a eu des consultations auprès des citoyens. C’est à nous de monter de gros projets porteurs pour le développement de notre économie et cesser de se croiser les bras et demander de l’argent pour payer notre épicerie. Si on le demandait pour construire des projets important en plus de demander la contribution pour ces projets(qui auront aussi d’autres sources de financement), on aurait beaucoup plus. Au moins cette fois votons dont intelligeament et mettons des gens d’ici au pouvoir pour nous faire prendre part au développement du Canada. Au lieu de faire chambre à part.
Cette fois mettons y notre poid, prenons le POUVOIR et VOTONS pour faire parti des gagnants. Participons, Prenons notre place dans le Canada et profitons de ce que nous avons, C’est a dire une place de choix sur la scène internationale pour développer et enrichir notre société.
Concernant l’armée. Nous avons un rôle a jouer dans la court mondiale. On ne peut être riche, fort et reconnu pour notre système démocratique et ne pas servir d’exemple et être en ambassadeur pour faire respecter la paix.
Nous sommes une grande puissance tranquille et devons être en avant scène, nous devons agir comme un procureur pour défendre les peuple victimes, car on est toujours à cause de notre plus grande autonomie économique, les plus indépendant par rapport aux intérêts économiques liés aux richesses du pays en cause. Notre participation est une responsabilité sociale. On doit en tant que pays riche, fort économiquement, reconnu pour sa démocratie et certainement l’un des plus indépendant économiquement, on doit, on a la responsabilité d’être à Lavant scçne pour le maintient de la paix, pour la protection de l’environnement et pour le développement des richesses pour les rendre accessible à des prix viable pour les autres économies.
Participons au pouvoir, mettons y tout notre poid politique en votant pour le pouvoir. C’est la place qu’on doit prendre dans l’économie canadienne. Il en va de notre intérêt. Voter libéral c’est voter pour le développement de l’état, encore et toujours plus de fonctionnaires. Nous voulons un pays qui se développe économiquement en tenant compte de nos gens en contribuant a développer nos richesses économiquement pour générer de la richesse. Pas une économie fermée sur elle-même qui pense pouvoir subsister en ne développant que son état.
Le conservatisme canadien est rentable économiquement en prenant soins de nos gens. Développons des partenariats pour le développement de nos richeses. Nationalisons nos ressources, investissons collectivement dans les infrastructure, mettant nos travailleurs parti prenant de la productivité en faisant les associant en coopérative de travail et donnant aux entreprises privés des contrats d,exploitation, de gestion. Nos partenaires, état, région(pour diversifier l’économie régionale qui a droit a des retombés directe de l,exploitation de ses ressources), travailleurs (coopérative de travail), entreprise privée (gestion), et les investisseurs (qui recevront des intérêts minimalement garanti par le gouvernement mais avec peut de contrôle).
Votons pour la réingérie de notre société. Faissons la défférence, votons pour le pouvoir.
Au lieu d’agit en marge, on mettra notre poid pour transformer ce pays en pays bilingue toutes les écoles d’une côte à l’autre français-anglais.
C’est dans l’intérêt de tout les canadiens, pour avoir une meilleure place à l’internationale.

C’est a nous Québécois de rapatrier nos ponts en développant de grands projets viable économiquement et plus utile qu’un simple pont. Un bâtiment durable qui produit de l’énergie, habrite du logements social (coop), des entrerpises (condos-hotel), commerce, transport en commun (Trens-Québec 10-30Brossard jusqu’à Boisbriand). L’amphithéatre oui le fédéral y participera si on la participation du privé est plus importante, vendons des loges-condos, des condos-boutiques, des condos-restos. Au lieu d’essayer d’avoir des passent droits répondons aux critères des programmes. Faisons en un bâtiment autosuffisant qui produit de l’énergie verte, joignons y des condos-hotels avec une tour coopérative d’habitation logements supervisé dont un pourcentage des occupants pourront être individuellement admissibles a une subvention au logement, avec des condos-bureaux. Une logique de développement économique qui est rentable pour tous.
Avec l’aeroport international amélioré Québec aura des ailes pour prendre une place important sur la scène internationale.
Avec les conservateurs, on participera au développement du Canada d’une côte à l’autre, développons le trens-québec, trans-Canada, en prenant notre place en nous mettant en position de pouvoir sur la carte canadienne, sur la mapmonde.

Oui a des prisons efficaces, pas des hotels de luxes, ni des camps de vacances. On en a assez des criminelles récidivices avec ou sans cravates. Les crimes causes un tord au citoyens et à la bonne marche d’une société démocratique qui doit préserver la sécurité de tous les citoyens.
On veut des prisons, qui obligent les individus a devenir des citoyens responsables respectueux de nos lois et de notre paix. Peut importe le type de crime, on doit s’assurer que les criminelles soient convertie physiquement et psychologiquement pour agir dans le respects des autres en sortant. Avec un suivi rigoureux une fois sorti, un controle pour assurer son intégration dans un mode de vie honnête et sain. En l’obligeant aussi a redonner a la société par sa contribution communautaire pour comprenser pour les coût qui ont étés encourus pour son traitement.
On ne doit plus être le paradis des groupes de criminelles qui aliènent nos institutions, nos entreprises, notre sécurité et nos ressources. Le conservatisme protège nos acquis et sera la meilleure avenu po.ur faire la réingénérie de notre société en assurant le respect de notre capacité de payer.

« Son gouvernement a produit le pire déficit de toute l’histoire du Dominion (55G). »

Et oui! Le gouvernement fédéral à endetté le Québec d’environ 12 milliards depuis la crise.

Encore une fois nous allons payer pour l’Ontario.

De Toute façon l’oncle Paul avait mis ses pions PETrudeau, Crétien et Martin au pouvoir et maintenant il y maintient des pions insignifiant s’entendant bien avec Harpeur. L’oncle n’a pas besoin de rendez-vous pour aller au bureau du PM.

Donc l’oncle aura probablement son Harper majoritaire au pouvoir dans 5 semaines.

Alors les premiers ministres canadians ne mènent rien ils obéissent la même chose pour le frisé de Québec.

Bonjour.
Je vais être bref,le gouvernement de M.Harper donnent des SUDVENTIONS au grande PÉTROLIÈRES et des crédits impôts et tous les contribuables d’un bout à l’autre du Canada paye des taxes sur l’essence plus tvq plus tps vous trouvez pas que de cette manière comptable vient justement chercher l’argent dans les deux sens et que la population est pris en otage,qui va aidé le travailleur à faire le plein d’essence pour son transport pour aller au travail,le coût pour le transport des aliments épiceries qui va aider les familles avec le taux de taxation et d’impôt le plus élever en Amérique qui?

M.Duhamel au fédéral tout comme au provincial quand un gouvernement ouvre la bouche pour un budget bien il vient toujours piger dans les poches de chaque contribuable et qui est le lobyiste des familles et des travailleurs qui?

Le gouvernement justement doit faire la part des chose car des lobyiste existent et des fois se son des anciens du même parti alors le gouvernement penche de quel bords vous pensez.

M.Duhamel il faut vraiment changer la recette du pouvoir et les élections est la GROSSE MARMITTE ou le peuple par un VOTE peut faire la différence et pour aider cette démocratie à être en constente amélioration et pour cela avant que le Canada change et le Québec bien au gouvernement fédéral doit être MINORITAIRE oui des gouvernement minoritaire est la seule porte de sortie à une constitution MONARCHIQUE qui donne tout les pouvoirs au premier ministre pour la nomination des SÉNATEURS et des Ambassadeurs du gouverneur général à des nominations partisanes voilà pourquoi le Canada doit faire l’indépendance de la constitution MONARCHIQUE pour que le Canada soit indépendant avec une autre constitution de RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE mais il y a un mais le tout n’arrivera pas car c’est lui même lui M.Harper qui a nommer le plus de Sénateurs pour venir équilibrer ceux des libéraux alors imager le même nombre pour le N.P.D. ou pour le bloc le tout est impossible mais il y a un mais avec une RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE le PRÉSIDENT les SÉNATEURS les GOUVERNEURS les REPRÉSENTANTS sont tous élus par le peuple et pour le peuple(au lieu de parti) pour donner un équilibre de décision car le LOBYISTE du peuple en démocratie est justement le VOTE au élection et avec une RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE bien le pouvoir est entre les mains de la population contrairement à une constitution MONARCHIQUE qui donne tout les pouvoir à un homme et à un parti avant qu’ils forment le gouvernement au parlement,le choix est là mais il faut avoir des gouvernements minoritaires pour justement envoyer un message claire que notre constitution doit changer pour donner à la population au lieu des partis politiques car le tout ne doit être jamais l’inverse et malheureusement quand un parti politique vient au pouvoir bien il devrait être NEUTRE et non PARTISANS mais il y a un mais le passé me prouve que c’est tous le contraire qui se fais par des choix partisans.

La population ne peut changer le passé mais il y a un mais tous ensembles ont peut changé l’avenir et si il vous reste un seul petit doute oui un seul petit doute bien demander à M.Harper durant la campagne électorale,COMBIEN coûte les SUDVENTIONS au PÉTROLIÈRES en CRÉDIT D’IMPÔT plus en TAXES pour un contribuable dans une année et faite le même exercice pour les banques,et le même exercice pour les paradis fiscaux juste comment coûte à un contribuable pour chacun des items par ordre,et vous allez tous comprendre et si vous ne comprenez pas, bien vous ne comprendrez JAMAIS.

Oui la population peut changer les choses mais il y a un mais, tous ensembles que nous pouvons le faire car il ne sont pas prêt à laisser le pouvoir MONARCHIQUE qui avantage les partis politiques au lieu d’un système de RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE qui donne plus de pouvoir au peuple voilà pour les ingrédients à mettre dans la MARMITTE pour changer les choses bonne réflexion car le tout mijotte.

Mettre un parti socialiste au pouvoir de la province ou d’un pays c’est vraiment faire fit de toutes les dettes et expériences passées partout dans le monde qui démontrent l’échec de ce système. Aussi extrêmiste que le capiatlisme eextrême qu’on retrouve au US. Non la solution a ce moment si est comme en Russie, en Europe, un fédéralisme renouvellé en mettant en commun l’armée, le dollard et les grands normes en matière d’environnement et de développement économique (immigration, bilinguisme d’une côte à l’autre puisqu’on sait que l,Unilinguisme désert plus qu’il ne sert peut importe la langue), donc la base c,est le français et l’anglais le même programme, les mêmes normes, les mêmes évaluaitons. Les sciences humaines en français et les sciences naturelles en anglais. Le même programme du préscolaire à la fin du secondaire. Donc nos enfants pourront étudier partout au Canada, au même prix, privé ou public. Harmoniser les salaires, les coût, les valeurs immobilières limiter l’augmentation de l’immobilier contraidre la spéculation et limiter le pouvoir des bourses sur les entreprises canadiennes en garantissant un taux d’intérêts minimum mais en limitant les pouvoirs dans les ca des entreprises. Donner une plus grande participation de l’état, des régions et des coopératives de travaille en nationalisant les ressources et en donnant le rôle de gestionnaire aux entreprises privées pour assurer la périnité et la stabilité des entreprises en empêchant l’exportation des profits, des entreprises et gardant ici d’une manière durable dans notre environnement.

L’ARGENT CANADIENNE? Le dollard canadien a plus de valeur que le dollard américain. Sans compter la confiance des investisseurs étrangers dans tout ce qui se transige de canadien a cause de nos performances économiques. Résultante justement d’une position géographique et d’une stabilité. Les américains ne rêvent que de nous voir se séparer pour avoir la chance de nous controler morceaux par morceaux comme ils le font avec tout les pays qui ont des richesses. On devrait plutôt profiter de la situation de notre dollard, et de la crise chez les autres pour proposer d’acheter l’Alaska et le groendland. Alors que la Russie, La Chine et le Brésil parmis les plus populeux nouent des alliences pour augmenter leur pouvoir d’achat et réduire leur dépendance envers les autres pays. Les illuminés québécois veulent se séparer. Pas vraiment pas voir loin devant soi et avoir des lunettes rose pour ne pas réaliser qu’on a un système beaucoup trop corrompu et qu’on a pas intérêt (la popuation a diminuer nos alliances au contraire on doit renforcir nos alliances au niveau du controle,(armée et lois criminelles) et montrer au monde qu’on peut être un pays politiquement fort et solide. Que notre dollard est une valeur sur. Le Canad ne dépend pas de nous, c’est une fédération qui peut être améliorée, mais qui avantage tout les territoires. Il n’y a pas un territoire qui est no1 dans tout. On devrait davantage faire des affaires avec les autres canadiens notre dollard commun et le fait d’être a l’Intérieur des même frontières frend plus facile la protection de notre territoire.Le dollard c’est ça l’équité qui nous permet d,emprunter pour payer l’épicerie en ce moment, gràce au performance de l’alberta et terre-neuve.
Vendons la maison et retournons a loyé avec la nouvelle france.
Les états ne sont pas un modèle a suivre regardez leur situation économique, leurs conditions de travail, le peut de controle en matière de normes environnementales et la pauvreté des gens. Vous voulez ça. Bien allez-y mais ne croyiez pas qu’on soit dupe et va vous suivre dans votre galère.

De quoi on a l’air en chambre au parlement canadien au lieu d’être parmi les autres parti prenante. Non une tite gang de chialeux et de braillard qui guele sur tout et n’est pas capable d’aucun effort constructif. Ça n’est pas en restant dans le coin qu’on peut arriver a faire quelque chose. Arrêter de demander et participer en adulte. Quand on participe, qu’on est parti prenante on peut faire avancer les choses et contribuer positivement à construire notre avenir. Assis dans le coin a attendre que les autres travaillent pour après essyer de bolquer c’est contre productif. Un handicap pour ceux qui veulent avancer et travailler. Mettre l’épaule a la roue, travailler, faire des projet porteurs et les faires avancer en faisant parti du pouvoir.
On devrait changer les lois et mettre indépendant ceux qui sont élus et ne font pas parti du parti qui démocratiquement est au pouvoir. Et leurs donner la chance de joindre le parti au pouvoir s’ils le veulent. Des partis politiques en oposition ça n’amène rien de bon. Les gens qui ont pourtant été élus ne peuvent contribuer positivement aux efforts de travail, ils sont lié a un parti un veut tout bloquer pour avoir le pouvoir. Ça nous fait dépendser des millions et des millions. Il faut bien s’en rendre compte. Le bloc empêche le bon fonctionnement du parlement canadien, autrement nous aurions plus de gens au pouvoir et aurions les résultats qui vont avec.
Les élus ont le devoir de travailler pour les citoyens et de s,entendrent pour faire avancer les choses. Pas pour tourner en rond et refaire des élections après élections

Un autre $300 Millions pour satisfaire l’égo surdimentionné de nos politiciens en mal d’attention… Parce c’est de cela qu’il s’agit:

http://descoteaux.argent.canoe.ca/general/un-autre-tour-de-manege/

Extrait: « Mais non! Pour satisfaire le power trip de nos politiciens, nous allons tous claquer 300 millions $ pour lancer le pays dans une autre élection. Et défigurer à coup de pancartes horribles les contours d’un printemps qui commençait à peine à bourgeonner.

Pourquoi? Parce que le gouvernement conservateur a présenté un budget un peu trop responsable au goût des néo-démocrates et des bloquistes, notamment. Ce budget contenait seulement 2,3 milliards de nouvelles dépenses. Les partis d’opposition en voulaient plus. Toujours plus. Pour les forêts, les entreprises, les jeunes, les vieux, les chômeurs, les pompiers, le chantier de la Davie, le Colisée… Oubliez le fait que Stephen Harper a ajouté plus de 100 milliards $ à notre dette depuis 2008. Ce n’est jamais assez.

J’ai hâte au jour où des partis d’opposition responsables vont faire tomber le gouvernement parce qu’il dépense trop. Ça ferait changement. »

Les élections ça n’est pas une option. Oubliez-ça le 300millions on ne vous l’octroye pas. La population en veut pas.
En acceptant votre mandat vous devez respecter le processus démocratique et la volonté des citoyens.
Le budget proposé est sur la table, vous avez 48 pour soumettre vos propositions d’amendements, et la semaine suivante pour les présenter. Au terme de la semaine tout les élu auront voter sur chacune des proposition et la chambre aura le devoir de respecter le budget et les amendements qui auront eu la faveur des membres de la chambre.
On retire a la chambre le droit de mettre fin a un mandat électoral. C’est a la population qui a le pouvoir d’élire et de choisir les élus. Ça n’est nullement l’autorité des élus de décider qui doit gouverner la chambre. Alors au travail sinon vous ne serez pas payé.

Il va falloir recourir à une entreprise indépendante pour évaluer le rendement de chaque élu et congédier ceux qui ne font pas leur job.

Vous en avez assez de payer pour des élections? Une suggestion, ne voter pas pour des gens qui ont déjà été élu au parlement.
Votez pour des indépendants, pour les verts.
SOYEZ CONSÉQUENT, NE VOTEZ PAS POUR UN CANDIDAT QUI A ÉTÉ EN CHAMBRE AU COUR DES 7 DERNIÈRES ANNÉES.
Ils sont tous individuellement responsable des dépenses d’élections inutiles.
VOTEZ POUR DES INDÉPENDANTS
ON EN VEUT PLUS DE RENVERSEMENT DE GOUVERNEMENT,
VOTEZ POUR DES INDÉPENDANTS,
ILS SERONT OBLIGÉ DE TRAVAILLER POUR NOUS..
ET NON POUR UN PARTI.
SOYEZ CONSÉQUENT

N.B. ce sont les élus actuels de tous les partis qui ont mis fin solidairement à leur contrat.

Tu parles d’une belle nouvelle pour les ressources naturelles.
Des élus qui ont travaillé ensemble dans notre intérêt. Eh oui, dans l’intérêt de tous, pas juste ceux qui paient des taxes et qui finissent par angoisser à l’idée que les taux d’intérêts augmente (plus cher pour le service de la dette) et le spctre de fermeture d’entreprises et augmentation de taux de chômage, ce qui signifierait une plus grosse facture a se partager en un groupe de payeur de taxes plus petit.
Enfin des sources de revenus qui vont nous permettre de souffler un peu. J’espère qu’on investira ces argent dans la transformation, et d,autres entreprises porteuses de revenus.

@ Loraine King (# 17):

Le lien que vous avez fait paraître m’a bien fait rire car on y suggère que les élections sont presque avantageuses du point de vue économique. Si c’était vrai, on devrait passer le plus clair de notre temps en élection non? Ça serait bon pour l’économie…

Ça me fait pener à ceux qui croyaient dur comme fer qu’une guerre était bonne pour l’économie. Si c’était vrai, pourquoi ne bâtissons-nous pas des tonnes de matériel militaire et ne les emportons-nous pas au milieu des océans pour les couler? Ça aurait l’avantage d’économiser les vies…

Pour ce qui est de Harper, je le crois, et de loin, plus crédible, stable et conséquent (avec lui, on sait exactement où on s’en va!) que Iggy qui a viré son capot à d’innombrables reprises pendant le peu de temps qu’il a dirigé les Libéraux. Tant qu’à l’inutile Bloc, il est condamné à jouer les futiles gérants d’estrade ad nauseam (tout en retirant, bien sûr, les innombrables privilèges que lui confèrent le gouvernement Canadien!!!). Si j’étais gauchiste québécois, je voterais pour le NPD qui a, LUI, au moins une chance d’exercer le pouvoir. Le Bloc, lui, n’a AUCUNE CHANCE!

@François 1 – alors pourriez-vous nous expliquer, et l’expliquer aux éditorialistes du Globe and Mail et à Monsieur Duhamel qui ne comprennent pas plus que moi, comment cela se fait-il qu’il y ait un trou de 11 milliards dans le budget? Sortez votre calculette. Le gouvernement dit qu’il ne coupera pas les transferts aux particuliers ou aux provinces, que le service de la dette augmentera mais que les impôts n’augmenteront pas. Alors il coupera ou le gouvernement? Il dit devoir couper 11 milliards sur le 25 ou 30 milliards qui reste sans fournir aucune explication. C’est votre définition de crédible. Libre à vous, vous êtes jeune, vous voulez payer plus, eh bien croyez ce qu’on vous dit même quand l’évidence démotnre le contraire.

De plus, on vient de repartir en guerre. Vous pensez que c’est les Martiens qui paieront pour ? Montrez-moi donc ou dans le budget on fait des estimés, ou on met de l’argent de coté pour cette aventure militaire.

La crédibilité de Harper tient dans les chiffres : il a enfoncé le Canada dans l’endettement, et pour des générations. Le gouvernement vient de déposer un budget qui n’est pas crédible, comme l’a conclu le Globe qui pourtant a appuyé deux fois son élection.

J’aimerais bien savoir combien paye l’oncle power à Ignatieff du parti libéral pour qu’il reste insignifiant vu que l’oncle et Harper sont de bons copains.

Quand certains trouvent que c’est de l’argent dépensé pour rien que de voter et faire vivre une démocratie, il reste la dictature….

Heureusement que l’opaque Harper est là!