Le fonds de pension de votre entreprise est-il en bonne santé ?

Le ciel a déjà été plus clément pour les régimes de retraite offerts par les employeurs du secteur privé. Vieillissement des travailleurs, krach boursier en 2008, soubresauts de l’économie et taux d’intérêt au plancher sont autant d’ombres qui planent sur les fonds de pension.

Le fonds de pension de votre entreprise est-il en bonne santé ?
Photo : iStock

Le ciel a déjà été plus clément pour les régimes de retraite offerts par les employeurs du secteur privé. Vieillissement des travailleurs, krach boursier en 2008, soubresauts de l’économie et taux d’intérêt au plancher sont autant d’ombres qui planent sur les fonds de pension.

Durant la crise financière de 2008, les fonds de pension à prestations déterminées nord-américains ont perdu en moyenne le quart de leur valeur. Puis, ils ont remonté la pente grâce à de hauts rendements des placements (14 % en 2009 et 12 % en 2010) et à des cotisations deux fois plus élevées de la part des employeurs, qui, légalement, ont été tenus de les renflouer.

Les fonds sont aujourd’hui presque revenus au point où ils étaient avant la crise et une majorité sont relativement en bonne santé, selon l’agence de notation DBRS, qui a analysé le rendement des 479 plus importants régimes de retraite à prestations déterminées d’Amérique du Nord.

Mais tout n’est pas rose pour autant. Dans l’étude Pension Plans?: The 2012 Phenomenon (pdf), publiée en août dernier, DBRS prévoyait que les déficits des fonds de pension pourraient être éliminés dès 2012. Son optimisme a depuis pâli : les taux d’intérêt sont bas et l’économie demeure morose. Et tant que celle-ci ne reprendra pas des couleurs, le problème perdurera, selon l’agence.