Le Québec n’est pas immunisé

Si la récession frappe le Québec, beaucoup de gens croient qu’au pire le prix des maisons cessera de grimper. Ils ont tort, affirme Maurice N. Marchon, professeur à l’Institut d’économie appliquée de HEC Montréal.

Pourquoi le Québec n’est-il pas immunisé contre une baisse des prix de l’immobilier, comme celle qui touche les États-Unis ou la Grande-Bretagne  ?

— Parce que les prix des maisons sont surévalués. Pour qu’une hausse des prix soit soutenable, il faut que le revenu des gens suive la cadence. De 2002 à 2008, le prix moyen d’une résidence dans la région de Montréal a doublé. Pendant ce temps, le revenu personnel disponible par habitant s’est accru de seulement 29,5 %. Le paiement de l’hypothèque accapare donc une part de plus en plus grande du revenu. Si le Québec vit une récession avec pertes d’emplois, beaucoup de ceux qui ont acheté lorsque les prix étaient au sommet ne pourront supporter le fardeau de leur dette. Ils mettront leur maison en vente et les prix baisseront.

Pourtant, les banques canadiennes ont accordé beaucoup moins de prêts à risque qu’aux États-Unis.

— Oui, mais le danger est ailleurs. Comme aux États-Unis, de nombreux Canadiens ont profité de la hausse de la valeur de leur maison pour financer leur consommation — acheter une nouvelle voiture, un téléviseur numérique. Pour ce faire, ils ont réhypothéqué leur propriété. L’endettement des ménages canadiens en pourcentage du revenu disponible atteint un sommet de 137,5 %, plus que celui des Américains, qui est de 133,9 %  !

Quelles pourraient être les conséquences d’une baisse des prix des maisons  ?

— Les premières victimes seraient les travailleurs de la construction. Il y aurait moins de mises en chantier et des pertes d’emplois. Ces nouveaux chômeurs réduiraient leur consommation et d’autres secteurs de l’économie devraient, à leur tour, faire des mises à pied. Autre conséquence grave  : certains propriétaires pourraient se retrouver avec une hypothèque plus élevée que la valeur de leur maison.

Les plus populaires