Le sans-fil gagne du
(sous-)terrain à Montréal

Il y a une bonne part de génie québécois dans la technologie qui permettra bientôt aux usagers du métro de Montréal de rester branchés sur le réseau sans fil durant leur trajets sous terre.

Photo : Matt Hintsa / CC BY-NC-ND 2.0
Photo : Matt Hintsa / CC BY-NC-ND 2.0

Il y a une bonne part de génie québécois dans la technologie qui permettra bientôt aux usagers du métro de Montréal de rester branchés sur le réseau sans fil durant leur trajets sous terre.

C’est avec les solutions logicielles de l’entreprise québécoise iBwave, 15e au palmarès des Leaders de la croissance de L’actualité, que les partenaires du projet – Bell, Vidéotron, Telus et Rogers – travailleront pour rendre accessible leur réseau sans fil dans le métro.

Cette entreprise de Montréal a développé des logiciels qui permettent de concevoir et de déployer les réseaux sans fil intra-muros. Ses logiciels sont utilisés par 500 clients dans 80 pays. Bouygues Telecom s’en sert notamment pour déployer son réseau dans le métro de Paris.

On ne pourra pas reprocher à la STM d’ignorer les fournisseurs québécois dans son projet, comme ce fut le cas pour le remplacement de son système de contrôle informatisé, confié à la Française Alstom.

Cliquez ici pour lire le portrait de iBwave publiée dans la cadre du palmarès 2013 des Leaders de la croissance de L’actualité.

Laisser un commentaire