Leaders 2015: Electronic Box

Electronic Box, fournisseur indépendant de services de télécommunications établi à Longueuil, pourrait bientôt révolutionner le modèle de la télé.

Jean-Philippe Béique, PDG (Photo: Christian Blais pour L'actualité)
Jean-Philippe Béique, PDG (Photo: Christian Blais pour L’actualité)

Marre de payer pour des dizaines de chaînes de télévision que vous ne regardez jamais ? Electronic Box vient à votre rescousse ! La boîte de Longueuil s’apprête à lancer un service d’abonnement télé à la carte qui pourrait bousculer les géants des télécoms.

Vous êtes abonné à la télé câblée ? Parions que vous n’avez choisi qu’une fraction des chaînes comprises dans votre abonnement, et que plusieurs autres étaient automatiquement incluses dans le forfait. Afin d’avoir accès aux postes de votre choix, vous devez payer pour des dizaines de chaînes qui ne vous intéressent peut-être pas. Ainsi va la télé traditionnelle.

Electronic Box, fournisseur indépendant de services de télécommunications établi à Longueuil, pourrait bientôt révolutionner le modèle. D’ici six mois, prévoit son PDG, Jean-Philippe Béique, l’entreprise offrira la possibilité de s’abonner à une seule chaîne à la fois ! « L’industrie est en profond changement, dit le jeune trentenaire. Les gens regardent le sport à la télé, quelques émissions à droite et à gauche, et vont chercher le reste sur le Web par l’intermédiaire de services comme Netflix. Ils sont tannés de payer cher. Nous, on travaille à sortir quelque chose de beaucoup plus moderne. Une plateforme qui a du sens au point de vue du prix, et qui ne leur enfonce pas dans la gorge un paquet de chaînes. »

La nouvelle politique du CRTC en la matière, annoncée en mars dernier, lui a ouvert la porte : cette nouvelle orientation privilégie les abonnements à la carte ou par petits forfaits, en ayant pour objectifs de rendre la télé moins chère et de donner une plus grande liberté de choix aux Canadiens. Mais Jean-Philippe Béique reconnaît que les négociations sont « extrêmement difficiles » avec les fournisseurs de contenu, les groupes comme Bell, Vidéotron et Rogers (propriétaire de L’actualité), qui sont à la fois propriétaires de chaînes et câblodistributeurs. « On attend les contrats finaux avec les plus grands conglomérats », dit-il.

Electronic Box veut ainsi appliquer à la télé la même recette qui a fait son succès dans les secteurs de la téléphonie et d’Internet : en proposant des forfaits moins contraignants à des prix concurrentiels, la PME a réussi à ravir des milliers de clients aux poids lourds des télécoms, explique l’entrepreneur : « Notre philosophie, c’est d’offrir un bon tarif pour n’importe lequel des services que vous prenez chez nous. Pas besoin d’en prendre quatre pour avoir un bon prix. On va chercher de plus en plus de jeunes, les 20 à 40 ans, qui n’ont pas nécessairement toute la panoplie de services, mais qui ont d’autres besoins, en matière de streaming ou de téléchargement, par exemple. »

Jean-Philippe Béique voit grand pour l’entreprise qu’il a fondée il y a huit ans : il aspire à faire d’Electronic Box l’un des fournisseurs majeurs de services de télécommunications, aux côtés des Bell, Vidéotron et Rogers de ce monde. « C’est le désir qui anime tout le monde dans l’équipe. Il nous reste encore plusieurs années avant d’y arriver, mais on semble être sur la bonne voie. » La PME, qui compte plus de 45 000 clients au Québec et en Ontario, connaît une ascension fulgurante : troisième au classement des leaders de la croissance en 2013, puis deuxième en 2014, elle monte cette année sur la plus haute marche du podium. En cinq ans, elle est passée de 3 à 70 employés, et ses revenus se sont accrus de 3 823 % !

Pas de quoi déstabiliser Jean-Philippe Béique. Le vertige ? Connaît pas ! affirme celui qui aime faire du sport en montagne (ski, vélo ou marche) pour décompresser. Le jeune homme attribue une part de ce sang-froid au fait d’avoir grandi en écoutant son père, qui a travaillé dans la gestion de fonds d’investissement, discuter à table de sommes de milliards de dollars. « J’en ai entendu parler un char et une barge, dit-il en rigolant. Aujourd’hui, je sais que si tu veux faire ta place, il faut que tu jappes, que tu négocies, que tu sois intelligent et que tu aies beaucoup d’écoute. »

Rang Entreprise Activité Croissance (2009-2014) Chiffre d'affaires (2014) Nombre d'employés (2014) Siège social
1 Electronic Box Fournit des services Internet et téléphoniques 3823 % Entre 10 et 20 millions 70 Longueuil
2 IOU Financial Fournit du microcrédit aux PME 2980 % 6,2 millions* 49 Montréal
3 Backstage Commerce (BSC) Fabrique, importe et distribue des produits de beauté pour les cheveux 2624 % Entre 5 et 10 millions 19 Saint-Laurent
4 Beaudoin, Rigolt + Associés Fait du courtage en épargne collective 2332 % Entre 5 et 10 millions 33 Sherbrooke
5 Équation Humaine Fait du marketing numérique et conçoit des solutions interactives 2102 % Entre 2 et 5 millions 63 Montréal
6 Crakmedia Fait de la monétisation du trafic Internet 2013% Entre 20 et 50 millions 107 Québec
7 Karelab Fait de l’évaluation de performance de personnel 1468 % Entre 5 et 10 millions 19 Montréal
8 Novo Conçoit des produits technologiques 1465 % Entre 2 et 5 millions 28 Trois-Rivières
9 Fibrenoire Installe des connexions Internet et des réseaux privés sur fibre optique 1227 % Entre 20 et 50 millions 43 Montréal
10 Motion Composites Fabrique des fauteuils roulants ultralégers 1213 % Entre 5 et 10 millions 54 Saint-Roch-de-L'Achigan
11 Mirego Conçoit des applications mobiles pour tablettes et téléphones intelligents 1096 % Entre 2 et 5 millions 34 Québec
12 Avantage Plus Gère des travaux de construction et de rénovation 1072 % Entre 2 et 5 millions 20 Montréal
13 Kinova Assure le design et la fabrication de bras robotisés 1057 % Entre 2 et 5 millions 17 Boisbriand
14 Groupe Promo-Staff Organise des activités promotionnelles 1043 % Entre 2 et 5 millions 15 Montréal
15 Cartouches certifiées Vend et recycle des produits d’impression 1012 % Entre 2 et 5 millions 34 Montréal
16 Diabsolut Offre des services de consultation en intégration de systèmes et en transformation de l’entreprise 737 % Entre 10 et 20 millions 92 Pointe-Claire
17 5N Plus Produit des métaux purs et des produits chimiques spéciaux 713 % 508,2 millions ($ US)* 800 Saint-Laurent
18 StoneShare Installe des logiciels de gestion de l’information dans les entreprises 710 % Entre 2 et 5 millions 48 Gatineau
19 D2C Media Offre des services Web sur mesure aux concessionnaires automobiles 679 % Entre 2 et 5 millions 26 Montréal
20 ARM Agence de recouvrement Fait du recouvrement de créances 652 % Entre 2 et 5 millions 98 Shawinigan
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie