Les secrets pour vendre ses produits à l’étranger

Les dirigeants de trois entreprises québécoises donnent leurs conseils pour vendre des produits ou des services en dehors du Canada. Le premier : ne pas utiliser d’image de pickup dans ses publicités en Europe.

Savez-vous où trouver des bureaux gratuits à New York pour recevoir vos clients ? Est-ce une bonne idée pour une jeune pousse de conclure un partenariat avec un géant étranger valant six milliards de dollars ? Devriez-vous utiliser le même matériel promotionnel en France et au Québec ?

Il ne s’agit que de quelques-unes des nombreuses questions auxquelles ont répondu les dirigeants de Vosker, The Unscented Company et Dialogue, trois entreprises québécoises qui connaissent du succès à l’international, dans le cadre du webinaire de L’actualité « Les secrets pour vendre à l’étranger ». 

L’événement, organisé en partenariat avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, a permis aux quelque 300 participants inscrits d’obtenir des conseils concrets et pratiques pour que leurs entreprises puissent, elles aussi, prospérer hors de nos frontières. 

Pour savoir pourquoi ce n’est pas une bonne idée d’utiliser une image de pickup dans une publicité en France et pour découvrir plein d’autres astuces de ces entrepreneurs, regardez l’enregistrement du webinaire ci-dessous.


Intervenants

Danny Angers

Vice-président et chef de la croissance, VOSKER

VOSKER est un leader dans l’industrie des caméras de surveillance sans fil. Ses produits innovants, qui fonctionnent à l’énergie solaire, sont vendus dans plus de 45 pays dans le monde.

Anie Rouleau

PDG, The Unscented Company

The Unscented Company offre une gamme complète de produits corporels et ménagers sans fragrance. Ses ventes à l’étranger ont démarré lorsque la populaire entreprise américaine Goop, de l’actrice Gwyneth Paltrow, a vanté ses produits en 2019. Depuis, The Unscented Company s’efforce de consolider sa présence aux États-Unis.

Jean-Nicolas Guillemette

Chef des opérations, Dialogue

Dialogue est le plus important fournisseur de télémédecine au Canada. En 2020, l’entreprise a acquis une société allemande afin d’offrir sa technologie et ses services sur le marché européen.