Les Américains ont-ils perdu la tête ?

Le Globe And Mail estime à 905 milliards de dollars les coûts de la crise en cours sur le Trésor américain. Presque 1 billion de dollars ont été jusqu’à maintenant engagés pour sauver, refinancer, nationaliser des institutions financières ou pour aider les propriétaires de maisons.

Sur le même registre, GM et Ford ont pratiquement obtenu hier du Congrès les 25 milliards de dollars qu’ils demandaient pour développer aux États-Unis des véhicules moins énergivores. Pas mal pour un pays qui s’attend déjà à un déficit de 438 milliards de dollars en 2009.

J’ai l’impression que le Département du Trésor et le Congrès sont tout simplement dépassés par ce qui se passe et qu’ils distribuent les milliards comme si c’était des Smarties. Ils réagissent aux événements sans trop savoir ce qu’ils doivent et peuvent faire.

Les banques centrales nord-américaines, européennes et japonaise aussi interviennent lourdement. Elles ont injecté 180 milliards de dollars de liquidités dans le système financier. Cela a tranquillisé, pour le moment, les marchés boursiers. Les banques centrales veulent s’assurer que les institutions de crédit aient l’argent nécessaire pour leurs clients d’affaires et les particuliers.

En inondant le marché de capitaux, les banques centrales espèrent stopper la crise et éviter d’autres réactions en chaîne. Aussi on peut s’attendre à une baisse des taux d’intérêts au Canada pour mettre de l’adrénaline dans l’économie.

La finance, c’est un peu comme un jeu de domino quand les pièces se mettent à basculer. Les déconvenues d’un joueur plombent les résultats des autres. Par exemple, les trois grands assureurs canadiens ont annoncé des radiations importantes. La Great-West perdra 448 millions de dollars avec Lehman et AIG. Manuvie et Sun Life devront radier de leur bilan 343 millions et 315 millions respectivement à cause d’AIG. Plus il y aura de victimes, plus les dommages collatéraux seront importants… et feront d’autres victimes.

Les marchés ont repris du tonus ce matin, mais cela pourrait n’être qu’une courte accalmie. Je pense que le ménage n’est pas terminé et que la liste des victimes sera plus longue.

Laisser un commentaire

Faudra entourer la date du calendrier. Un jour, dans 20, 30 ans, on dira que 2008 aura marqué la fin de l’Empire américain un peu comme 1989 aura marqué la fin du communisme.
Le 21e siècle sera chinois comme le 20e a été américain, le 19e britannique, le 18e français, le 17e espagnol.
Le show éblouissant que les Chinois ont fait à Pékin et leur brillante victoire aux Jeux olympiques marquent le début du siècle chinois. Exit les Américains.

Si la dégringolade se poursuit, qui d’autre pourra prêter de l’argent aux Américains ? Souhaitons que leurs sondes spatiales trouvent de la vie sur mars ou sur une autre planète… de sorte qu’ils puissent leur emprunter de l’argent !

@ jacques noel:

Le 19 octobre 2007, Dow Jones a perdu 23% mais les USA sont resté dominant.

Au lendemain du 11 septembre, la chute a été aussi plus considérable que celle de cette semaine mais les USA sont resté #1.

Les USA est le pays le mieux outillé pour faire face à cette situation, les beau jour sont encore devant eux.

Comme le maire Bloomberg l’a dit, pas mal de pays voudrait bien échanger leur situation avec celle des USA.

@gagnon

Faudrait que quelqu’un t’explique la différence entre le DOW (les 30 plus gros cies à Wall Street) et la crise actuelle dans le secteur financier!

Dans les années 10 et 20, on va voir les Chinois coiffer les Américains, morceau par morceau: plus d’autos, plus de frigos, plus de téléphones, plus d’ordinateurs, plus de films, plus de tout. Au tournant des années 30 (dans un quart de siècle si tu veux) les Chinois vont être la première puissance du monde.

S’ajoutent l’Inde qui va prendre de plus en plus de place, la Russie qui après en avoir bavé un coup revient grâce à son pétrole et son gaz (on voit à quel point ils font ce qu’ils veulent en Géorgie) et l’Europe qui est devenue la première économie du monde. Bref, c’est la fin de l’Empire américain. Entoure la date sur le calendrier: 2008 fin de l’Empire américain

David Gagnon a écrit :

28 août 2007 à 4:53
« L’époque de “l’argent facile” tire en effet à sa fin. La crise du “subprime” aura un rôle analogue à la sélection naturelle: se débarrasser des éléments les moins compétitifs/brillants. »

Quels sont les plus compétitifs/brillants qui restent actuellement, mon Gagnon?

« Les USA est le pays le mieux outillé pour faire face à cette situation, les beau jour sont encore devant eux. » >dgagnon

Comme un cancéreux en rémission.

Les USA se sont toujours relevés des coups durs, parce qu’ils ont les cerveaux et la liberté économique que les autres n’ont pas.

A Noel: les USA, avec moins du quart de la population de la Chine, ont enlevé plus de médailles que les Chinois aux Jeux de Pékin, et notamment de l’or ou de l’argent dans tous les sports collectifs, où il faut évidemment former le plus grand nombre d’athlètes de calibre. Les Chinois ne sont mêmes pas proches d’en gagner une en sport collectif. Alors ils sont encore loin derrière. Nous savons que vous détestez les USA comme bien des bien-pensants des médias et des artistes québécois mais arrêtez de nier la réalité.

… Ce que David veut dire c’est que l’économie Américaine est résiliente…. Sauf si l’état se noie dans l’interventionnisme, ce n’est pas la fin du monde. Le problème c’est que l’état, par ses politiques interventionnistes, multiplie les dépenses (et donc les emprunts) et de cette façon crée de l’argent qui n’existe pas. On appelle ça de l’inflation. Le problème c’est que l’inflation tue l’épargne qui elle-même est indispensable à l’investissement. C’est sur que si les USA empruntent encore (l’état je parle) et baissent encore les taux d’intérêts pour « stimuler l’économie », bah ça vas empirer parce qu’on tue le capital physique pour produire plus.

« La finance, c’est un peu comme un jeu de domino quand les pièces se mettent à basculer. Les déconvenues d’un joueur plombent les résultats des autres. »

Extrapolation de cette hypothèse : si mon boss fait faillite aujourdhui, ses fournisseurs le feront demain… ensuite leurs propres fournisseurs feront faillite etc… donc d’ici une semaine tout le monde perd tout. C’est tellement magique et faux que j’adhère pas dutout. Remarquez, un gros détail : mon patron a subi plusieurs faillites de ses clients parce que les propriétaires de l’entreprise ne sont pas personnellement responsable. De ce fait, ça fait mal à son entreprise à cause des grosses pertes. Pourtant, ces même clients sont revenu en affaire sous un autre nom. En bref : la compagnie fait faillite, elle est une « personne morale » et meurt. Le propriétaire n’a rien à voir là dedans (sauf sa réputation financière) et recommence le lendemain s’il trouve des capitaux… Dans la réalité, une entreprise n’est pas vivante et le propriétaire est personnellement responsable. Aujourd’hui, il fait signer un contrat en vertu de quoi les propriétaires sont personnellement responsable en cas de difficultés financières.

M. Duhamel-

Vous oubliez le plus important: les elections americaines approchent, et je suis sur que le Tresor americain en fait bien plus que d’habitude afin d’eviter le pire: les consequences economiques des mesures prises dans l’immediat ne se feront sentir qu’apres les elections, apres tout. Et en passant, n’oubliez pas que les depenses liees a l’occupation de l’Irak sont comptabilisees a part, de sorte que je soupconne que le deficit americain depasse les 500 milliards de dollars annuellement…

M. Kevin allez voir les loi d’aujourd’hui concernant la responsabilité du propriaitaire d’une companie inc.

@ jacques noel:

L’économie chinoise à besoins de l’économie américaine. C’est ça la mondialisation.

@ Kevin:

En effet, si l’état cesse de vouloir sauver ceux qui ne le méritent pas, l’économie américaine aura la résilience nécessaire pour faire face à la tempête.

Et surtout, j’espère que les politiciens, dont Barack Obama, qui ont été corrompu par Freddie et Fannie devront payer le prix.

905 milliards c’est 3k par Américain! C’est comme si Charest allait emprunter 23 milliards pour sauver Desjardins et la BN!

23,000,000,000. C’est le budget de la Santé pour un an. Mais aux States, ils ne soignent pas le monde, fait que….

@Mb
Les Chinois ont GAGNÉ les Jeux avec 51 médailles, les Américains en obtenant que 36.

Si on y va per capita (mais n’y va per capita puisque le classement officiel est par médaille d’or!) le Québec avec 5 médailles (une pour 1,5 million d’habitants) a fait 2 fois mieux que lé Zamaricains qui ont eu 110 médailles pour 300 millions d’habitants.

J’ai rien contre les Américains. Sauf qu’à les voir voter pour un cave comme Bush, je me dis qu’ils finissent par avoir ce qu’ils méritent.
——-

M. Noël, vous êtes toujours très rapide pour annoncer la « chute de l’empire américain » et entre parenthèse, notre chute à nous. Parce que, au cas que vous l’auriez oublié, vous êtes américain.
M. Gagnon à raison, l’économie américaine est la mieux outillée pour rebondir et surtout amener rapidement les correctifs nécessaire. Est ce que présentement, la/les solutions vont suffire? Je ne le sais pas, et vous non plus.
Ce que je remarque par contre, c’est que ce matin, mondialement les bourses ont toute rebondies et atteint des niveaux de « récupération » jamais atteint depuis 2002.
Alors, enterrer pas trop vite « l’Empire du Mal ».

@Capjack

L’Empire romain s’est effondré sur un siècle, avec l’invasion des barbares.

L’Empire britannique, où le soleil ne se couchait jamais, s’est effondré sur quelques décennies, au début du 20e. Au fur et à mesure qu’il se faisait sortir de ce que l’on appelait le tiers-monde, l’Empire américain s’affirmait par sa puissance économique, culturelle et technologique. 1945 a sans doute marqué le début de l’Empire américain avec la victoire sur les Nazis et 1948 la fin de l’Empire Britannique avec l’indépendance des Indes

L’Empire soviétique s’est effondré sur 2 ans: 1989-91! Bedang. Le monde n’en revient pas encore!!!

L’Empire américain a atteint son sommet technologique en 1969 lorsque Tricky Dick, dans son bureau, a appelé Neil sur la lune. Le reste du monde était médusé: WoW. Ils l’ont l’affaire les zaméricains. Mais la déroute au Vietnam a été pénible. Sans parler de l’humiliation au Liban, en Iran, en Somalie et maintenant en Irak. Que des défaites.

L’Empire américain ne va pas s’effondrer comme un jeu de cartes. Les USA vont encore compter au 21e siècle: on ne va pas tasser comme ça une puissance industrielle de 300 millions de personnes. Sauf que la domination qu’ils ont connu pendant la 2e moitié du 20e, c’est terminé.

2001 aura été une date importante: pour la première fois ils étaient attaqués sur leur territoire (si on excepte Pearl Harbor). On a vu qu’ils ont eu la chienne. Pendant une semaine ils n’en menaient pas large! C’est Céline qui a été chanté leur Hymne national pour leur remonter le moral

Et là, cet été, les ti-chinois les ont battus aux Jeux olympiques pendant que leur système financier s’effoire à Wall Street. Le dollar a perdu la moitié de sa valeur par rapport à l’euro. L’espérance de vie d’un Américain est plus basse que la quasi totalité des pays industrialisés, et plus d’un million d’Américains sont en prison. L’Empire est gravement malade…

Le 21e siècle sera chinois.

Les chinois ne sont rien sans les USA. C’est aussi simple que ça.

Et tant que la Chine ne sera pas une démocratie libérale, jamais il ne menacera la position des américains dans le monde.

@ Noel, si le Qc a bien fait au olympiques c’est grâce à l’argent et au savoir-faire du Canada (compétence fédérale). Un Qc séparé serait dans les bas fonds.

Ton calcul est de mauvaise foi car ils faut compter les médailles d’argent et de bronze aussi. Etre parmi les 3 premiers sur le podium c’est pas rien et les USA ont clanché la Chine que ça te plaise ou non.

« Les chinois ne sont rien sans les USA. C’est aussi simple que ça » (Gagnon)

Les USA est le pays qui perd le plus de parts du % du PIB mondial suivi du Japon.

% du PIB mondial par pays :
Union européenne 2005–30,30%__2006–20,89%__2007–30,82% +
USA 2005–28,06%__2006–27,16%__2007–25,41% –
Japon 2005–10,15%__2006–9,01%___2007—8,05% –
Chine 2005—5,02%___2006–5,46%___2007—6,04% +
Brésil 2005—1,79%___2006—2,21%___2007—2,42% +
Russie 2005—1,72%___2006—2,04%___2007—2,38% +
Inde 2005—1,77%___2006—1,88%___2007—2,15% +

La Chine est le deuxième exportateur mondial après l’UE.

L’Union européenne est le premier client de la Chine devant les USA et le Japon.

Un tel dynamisme autorise des taux de croissance économique qui font rêver les Occidentaux. Le FMI reste optimiste au printemps 2008 pour le maintien de taux élevé dans les prochaines années, même si un léger tassement est probable en raison des retombées de la crise financière mondiale, et des cours des matières premières très élevés : (2003 à 2007 selon le Bureau central des statistiques de la RPC; 2008 et 2009 selon les évaluations du FMI)

Ils entretiennent des relations avec l’Afrique pour les richesses naturelles pétrole, minerais et autres

Oui M. Perron

La majorité relative du commerce de la Chine se fait néanmoins avec le reste de l’Asie.
En 2003, avec 450 milliards de dollars, le stock cumulé d’investissement étranger en Chine est le 5e du monde (celui des États-Unis atteint 1 300 milliards). (Wikipédia)

Tu sais qui est le premier exportateur mondiale ?

L’Allemagne.

Le taux de chômage en Allemagne avoisine le 8%.

En pendant ce temps, l’Europe est plus proche d’une récession que les USA…

M. Noël
Quant l’Empire Romain s’est effondré, il n’y avait pas de quoi fêter… cela à prix pratiquement 1000 ans, pour avoir un semblant de monde civilisé.
L’empire britannique, eh bien, si vous trouvez que les anciennes colonies sont devenus des succès (à part de quelques exceptions notables comme le Canada/Australie etc) sans la présence british, la plupart des « pôvres » pays exploités s’en tiraient mieux qu’aujourd’hui avec leur petit dictateur maison.
L’empire Russe, merveilleux exemple du Paradis de M. Campagna s’est écroulé sur lui-même, parce qu’il n’arrivait pas à « suivre » l’Occident. Mais attention, aujourd’hui, ils ont de l’argent et c’est un pays qui à toujours eu des tendances expansionnistes.
Quant à la grosse usine Chinoise, et bien, ce n’est que ça. Une usine, qui fournit le monde, mais qui à besoin du monde (et des Américains) pour fonctionner. La minute, que les marchés ralentiront (votre espoir?) l’usine ralentira et le milliard et demi de Chinois ne resteront pas les mains croisés. Je ne voudrais pas être un dirigeant Chinois.
La Chine est pas mal plus fragile que nos voisins du Sud.

@Martin

L’histoire de l’olympisme canadien c’est l’histoire de l’écouerement total des athlètes québécois, de Mario Lemieux pas assez défensif pour Dave King, à Myriam Bédard qu’on forcait de traverser l’Atlantique pour venir se qualifier alors qu’elle était championne du monde, en passant par la p’tite Sergerie qu’on a tassé la dernière fois à la grande Sylvie Fréchette qu’on a forcé de s’entrainer à Calgary, c’est l’écoeurement total.
En quoi Chantal Petitclerc ou Émilie Heymans et Alexandre Despatie, formés par le meilleur entraineur au monde (un Québécois), doivent-ils la moindre chose au kakanada?
Le Kakanada empêche nos athlètes, surtout les moyens niveaux, d’avancer dans les sports d,équipe parce qu’ils ne fitent jamais dans l’équipe canadian.

M. Captjack comme les financiers des USA vous ne montrez qu’un côté de la médaille.

Avant leur colonisation, les colonies se portaient beaucoup mieux.

L’Irak est le berceau de notre civilisation celle des USA. Les chiffres que nous employons viennent de par là.

Pour la Chine Monsieur, vous devriez savoir qu’ils ont été plus fins que le Canada. La plus que grande partie de leurs clients ne sont pas aux USA et nous aurions dû les imiter depuis longtemps.

Le Canada risque la merde bien plus que la Chine.

@captjack

« La Chine est pas mal plus fragile que nos voisins du Sud. »

Les Chinois ont un taux d’épargne de 40%.

Quel est le taux d’épargne des citoyens des États-Unis?
Quel est leur taux d’endettement?

Qui n’a plus de coussin, mon capitaine?

L’Irak le berceau de notre civilisation &

😆

Je doute que les pères fondateurs des USA ce sont inspirés de l’Irak lors de la rédaction de la déclaration d’indépendance et de leur constitution.

Et pourquoi un allemand achèterait un produit canadien quand il peut l’acheter en Italie pour moins cher à cause des coût de transport.

Faudrait que tu regarde la carte du monde…

P.S.: Les USA est le premier partenaire commercial de la chine…

http://www.uschina.org/statistics/tradetable.html

L’europe n’est même pas proche.

Pauvre expert, pour lui la civilisation ce sont ses amaricains imaginaires. Si l’ignorance rendait malade il mourrait 2 à 3 fois par semaine

Sa fait Elvis pis pas à peu près.

En plus son tableau qui n’est que partiel prouve que les USA ne sont qu’une part du marché de la Chine.

M. Nicolet
« Avant leur colonisation, les colonies se portaient beaucoup mieux. » Malheureusement, il n’y a pas d’espace ici pour écrire l’histoire du monde. Mais votre réponse est tellement déconnectée que vous en êtes ridicule. Allez donc dans une bibliothèque, lire l’histoire du monde et après vous viendrez me dire que les colonies étaient mieux avant leur colonisation. Évidemment que l’Égypte avant sa déchéance ou l’Inde ou ou étaient mieux dans le temps des pharaons. Vous pourrez toujours trouvé des exceptions surtout étalés sur le temps de l’histoire humaine.
Tant qu’a être dans une bibliothèque, essayez de trouver un livre écrit par un Français, malheureusement pour vous, pas un Américain. qui passent en revue toutes les colonies Britanniques et Françaises et leur cheminement économique et sociologique depuis leur indépendance. Sa vous ouvriras les oeillères au lieu de dire des énormités comme celle la.
D’ailleurs, comme petit exemple. Haïti, qui se targue, elle même d’être la première colonie à s’être « libéré » en est un bel exemple. Le premier pays à s’être libéré, et toujours dans les derniers au monde. Évidemment, que c’est à cause des « autres ». Ils ne sont même pas foutu d’avoir débloqué l’aide humanitaire envoyée il y a 4 ans. Beau succès d’un pays indépendant.
M. Campagna, merci, c’est bien la première fois que vous donnez une vraie réponse… Pouvez vous me dire ou vous avez trouvé le taux d’épargne de 40%? Par contre vous avez raison sur le taux d’endettement des citoyens US. Il est énorme, ET égal aux nôtres et pas tellement loin des Européens. Mais leur économie est aussi énorme et il ne leur suffit qu’un nouveau président donne un coup de barre. Vous semblez oublier qu’en 8 ans Clinton, l’avait fait. Bush à réussi à remettre le pays en déficit en moins de 4 ans. Le contraire peut arriver assez rapidement.
Mais ne vous en déplaise, si vous lisez les nouvelles de Chine. Le pays est beaucoup plus fragile, et je ne parle pas de dollar et de cent. Je parle des revendications de 1 milliard et demi d’habitant. La bouilloire est sous contrôle, mais il ne faudrait pas grand chose pour la faire sauter. Et ce n’est pas un compte d’épargne qui y changeras quelques choses. Aux USA, il n’y a pas de bouilloire, le bon peuple est content de ses « soaps » et de la baisse de ce qui l’obsède depuis toujours, les taxes!
Vous ne me croyez pas? Juste à regarder la façon que leurs élections se déroulent… Obama n’est même pas sur de gagner…après 8 ans d’une des pires administrations.

@ captjack

« Aux USA, il n’y a pas de bouilloire… »

Je comprends que pour vous il n’ait pas de place pour l’histoire même celle des derniers mois.

@ Yvon Fleurent:

232.7 milliards pour les USA et le plus proche pays d’Europe… L’Allemagne à 48.6 milliards.

Tu disais quoi déjà ?

@ Gagnon

Qu’en plus son tableau qui n’est que partiel prouve que les USA ne sont qu’une part du marché de la Chine.

Encore une fois M. Campagna pour votre réponse. Mais après avoir lu, le texte, je me rend compte que vous n’avez retenu que ce qui vous confortais dans vos croyances et vous avez « oubliez » de lire le reste et d’en retenir le passage suivant, qui est je l’avoue moins spectaculaire que votre énoncez du « 49% d’économie » qui est en passant quelque chose que vous aussi oubliez de mentionner OBLIGATOIRE. Beau pays, ça fait parti de vos modèles de société?

Les ménages chinois doivent préalablement épargner les sommes nécessaires pour l’achat de véhicule ou de logement. Les banques ne prêtent pas. De la même manière, de nombreux produits d’épargne ne sont pas offerts. Donc les ménages chinois doivent épargner pour ce protéger…
Au lieu de prêter aux ménages, les banques dirige l’essentiel des économies vers l’investissement dans des entreprises d’État et des entreprises non profitables.
A court terme, de tels prêts, à des conditions hors marchés, soutiennent la production ce qui augmente le taux de croissance du PIB Chinois.
La croissance économique n’est toutefois SOUTENABLE à long terme que si les entreprises:
produisent des biens et des services que le marché demande
investissent dans des actifs en capital qui ont une valeur présente nette positive
L’accumulation rapide d’actifs en capital par les entreprises d’État laisse à penser qu’il y a SURINVESTISSEMENT ET MAL-INVESTISSEMENT MASSIFS en RPC
Un boom économique causé par le surinvestissement ne peut PAS DURER INDÉFINIMENT. La liquidation INÉVITABLE de ce surinvestissement risque d’imposer des coûts significatifs à la RPC en termes de pertes de production D’EMPLOIS et de revenus et elle pourrait ralentir la croissance économique mondiale.

Comme je l’ai déjà dit, les dirigeant Chinois sont assis sur une bombe à retardement.

Un autre petit passage: Les gains provenant de l’innovation technologique et de l’amélioration de l’efficience, se serait très fortement réduite depuis le début des années 2000, puisqu’elle ne serait plus que de l’ordre de 0,5% par an.

M. Nicolet
“Aux USA, il n’y a pas de bouilloire…”
M. Nicolet, pas surpris de voir que vous n’avez pas compris, qu’il n’y a pas de risque d’émeutes, de révoltes, voir de répressions et de bains de sang aux USA, versus en Chine. Puisque les USA sont les grands méchants, tout événement sera pire que n’importe quoi en Chine.
Ce que je comprend moi, c’est que vous, vous ne comprenez rien. Pas réellement surprenant de quelqu’un qui croit qu’il est plus rentable d’être à loyer que d’être propriétaire. Vous êtes fort en économie mondiale…mais vous pourriez au moins regarder ce qui ce passe en Chine. Les dizaines, les centaines de manifestations dans de très nombreuses villes. Faut il vous rappeler que même le dernier scandale de la mélanine dans le lait, vous pouvez suivre les traces jusqu’au porte de hauts fonctionnaires corrompus. Et il n’y a pas de bouilloire?
PS. Au fait, pour votre info. Il n’y a effectivement pas de bouilloire électrique dans les magasins US. C’est un item qui n’existe qu’au Canada.

« Comme je l’ai déjà dit, les dirigeant Chinois sont assis sur une bombe à retardement. » -capj

La bombe américaine, elle, vient d’exploser…