Les nouveaux explorateurs

 

Crédit-photo : Stéphane Najman

La première alerte au sujet de l’éclosion de la grippe A (H1N1) au Mexique, au début avril, a été portée à l’attention de l’OMS grâce à un logiciel d’analyse du langage mis au point à Montréal par Nstein Technologies. « C’est la plus belle récompense que l’on pouvait avoir : constater que nos systèmes avaient pu être utiles pour quelque chose d’aussi important », souligne le PDG de Nstein, Luc Filiatreault.

Nstein a vendu en 2004 son logiciel Text Mining Engine, qui fait de l’exploration de texte, au Réseau mondial d’infor-mation en santé publique (RMISP). Cet organisme, géré par l’Agence de la santé publique du Canada, surveille les médias en ligne partout dans le monde, en neuf langues, à la recherche de signes d’éclosion de maladies. En avril, le RMISP a trouvé un article portant sur une petite ville mexicaine où 60 % de la population était infectée par un virus inconnu, lequel provoquait des difficultés respiratoires. L’information a été transmise au bureau américain de l’OMS, qui a demandé aux autorités mexicaines d’examiner l’affaire. Quelques jours plus tard, le Mexique confir–mait que la multiplication des cas de grippe dans plusieurs régions du pays méritait d’être portée à l’attention de la communauté internationale.

Nstein a surtout comme clients des médias, qui utilisent ses logiciels pour classer les nouvelles dans les sections appropriées de leurs sites Web et créer des liens entre les textes. Mais Luc Filiatreault voit une foule d’autres applications à ses produits, par exemple dans le domaine juridique, où les avocats doivent parfois analyser des tonnes de documents. C’est pourquoi il demeure optimiste, malgré le climat de morosité économique qui a quelque peu ralenti la croissance de l’entreprise. En cinq ans, le chiffre d’affaires est tout de même passé de 1,7 à 25,7 millions de dollars. « Nos clients voient qu’on leur offre des solutions pour l’avenir, dit-il. Nos technologies leur permettent d’être plus efficaces, à moindre coût, et c’est précisément ce que les entreprises recherchent en période de récession. »

____

Nstein Technologies

Domaine d’activité : solutions numériques intelligentes

Nombre d’employés : 178

Siège social : Montréal

Chiffre d’affaires : 25,7 millions

Croissance 2003-2008 : 1 348 %