Les prochains budgets du Québec

Le Québec arrive près d’un mur, un mur en béton, infranchissable et incontournable. Ses finances publiques sont à un point de non retour qui imposeront des choix déchirants. La province n’a tout simplement plus les moyens de ses ambitions.

Endetté et vulnérable à toute hausse des taux d’intérêts, le Québec devra passer en revue l’ensemble de ses dépenses et couper, non pas à coups de scalpels, mais à la tronçonneuse.

Comment voulez-vous accroître de 5,6 % par année le budget de la Santé – somme jugée tout juste nécessaire au maintient de l’offre de services actuels – quand l’économie a une croissance annuelle de 2,2 % par année ? Cela ne tient tout simplement pas la route. Les coûts du système et la hausse de la clientèle avec le vieillissement de la population nous amène à une impasse.

Sans compter que les investissements d’aujourd’hui seront les dépenses d’exploitation de demain. Par exemple, le gouvernement investit pour ajouter 1000 lits en centres hospitaliers de longue durée (CHSLD). Qui le lui reprochera, mais cela représentera nécessairement des dépenses supplémentaires au cours des prochaines années quand ils seront ajoutés au réseau.

Le gouvernement du Québec est en train de devenir un gros ministère de la Santé. Ce ministère accapare déjà 45 % des dépenses de programmes, c’est-à-dire de ce que l’on dépense avant de payer les intérêts sur la dette. La tendance est lourde puisque 56,2 % des nouvelles dépenses de l’État sont allouées cette année à ce secteur. Si le gouvernement veut limiter dès l’an prochain à 3,2 % l’augmentation de ses dépenses, il devra faire d’immenses sacrifices dans toutes ses autres missions, y compris dans l’éducation.

Et il y a la dette, cette magnifique et colossale dette. Certains pensent que ce n’est pas grave. Ils rappellent qu’en 1997-98, le remboursement des intérêts constituait 17,7 % des dépenses gouvernementales, alors qu’elle ne représentera que 11,4 % des dépenses en 2010-11. Bref, que le poids de la dette n’est pas si lourd et que le Québec devrait être bien capable de s’en accommoder.

On oublie ici deux variables fondamentales. La dette brute du Québec – celle sur laquelle nous payons des intérêts – aura augmenté de 70 milliards de dollars entre 1998-99 et 2010-2011, passant justement à 170 milliards. Ce sont 70 milliards de plus à financer chaque année.

De plus, nous avons été très chanceux au cours des dernières années. Le taux d’intérêts moyen payé pour les titres à long terme est passé de 6,9 % en 2000 à 4,5 % en 2009. La baisse est spectaculaire pour les bons du Trésor alors que le taux payé a chuté de 5 % en 2000 à 1 % cette année.

Peut-on penser que les taux d’intérêts resteront si bas ? Je ne le crois pas. La dette publique de presque tous les pays a explosé depuis 2008. Par exemple, le déficit américain a triplé depuis l’an dernier. Cette demande sans précédent de capitaux va mettre en concurrence tous les pays et tous les États. Les épargnants et les prêteurs auront l’embarras du choix et iront spontanément vers les juridictions jugées plus sûres quant à leur capacité d’honorer le remboursement de leur dette publique. Ou encore vers celles qui offriront les taux les plus alléchants.

Dès que l’économie montrera du mieux, les taux d’intérêts rebondiront donc. Le Québec, la province canadienne la plus endettée, tant par la taille de sa dette qu’en proportion de la taille de son économie, ne se retrouvera pas en situation confortable.

Imaginons donc que les taux d’intérêts augmentent et que le Québec doive consacrer une partie plus importante de son budget aux remboursements des intérêts sur sa dette. Pour donner un ordre de grandeur, retournons au niveau de 1997-98 alors que l’on devait consacrer 17,7 % des dépenses au remboursement des intérêts. Un tel pourcentage appliqué au dernier budget signifierait des dépenses accrues de 4,5 milliards de dollars, soit plus que le budget total du ministère de l’Emploi et de la solidarité sociale.

Le déficit passerait à 8,4 milliards de dollars, à moins que cette somme ne soit récupérée dans l’ensemble des ministères… sauf la Santé. Il n’existe que deux autres solutions : une hausse importante des impôts, taxes et tarifs ou la vente totale ou partielle des grandes sociétés d’État. Nous en sommes là.

Laisser un commentaire

Décourageant au possible,ça prend un P.M qui n`a pas peur d`affronter les syndicats et groupes de gauche pour réussir la JOB de bras qui faut au Québec.

Mais pour ça,le P.M devrait couper dans l`appareil gouvernemental Québecois pour montrer l`exemple au reste de la population.

Est-ce qu`il y a quelqu`un(e) au Québec capable d`affronter la tempête??

Si on réussi pas par nous même,les financiers internationnaux vont nous l`imposer.

La dette est un faux problème au Québec, une perte de temps sur laquelle carbure toute la droite. En vain.

Ce n’est pas un problème parce que, contrairement aux autres provinces on a un gros actif: l’Hydro. L’Hydro qui pourrait valoir encore plus chère si on augmentait de façon radicale les tarifs d’électricité, si on exportait plus et si on développait l’éolien (l’Hydro est hostile à l’éolien)

Par contre l’augmentation des couts de la Santé est un problème réel, plus sérieux, mais nullement insoluble. Première étape: faisons payer les riches. Ouvrons grand la porte à la privatisation.

Deuxième étape, réduisons l’immigration. 50,000 immigrants par année c’est 150 millions de plus par année! A Montréal pour l’essentiel, Montréal qui déborde. C’est sans parler du vieillissement de la population que cette immigration entraine, donc double cout.

Troisième étape: travaillons plus en prévention. Obésité, toxicomanie, tabagisme, sécurité routière.

M noel,

Augmenter de façon radicale les tarifs d’hydro équivaut à une hausse massive d’impôt. Ca risque de ne pas régler le problème parce qu’une telle hausse tuerait la croissance ce qui réduirait d’autant les entrées fiscales de l’état.

Quand à l’éolien il coûte assez cher à produire, ce n’est sûrement pas ça qui va nous renflouer.

Il n’y a pas de panacée, pas de solution miracle. Par contre vendre, même partiellement Hydro-Québec pourrait permettre de faire face au moins temporairement.

D’accord pour privatiser la santé, même que ça urge. Il faut permettre les assurance privées et le développement d’un système privé. C’est pas juste une question d’argent mais de santé publique. Aussi il faudrait en finir avec le tout gratuit en introduisant un déductible (comme pour l’assurance auto) qui varierait selon le revenu. Pour que ça marche il faudrait ouvrir toutes grandes les portes des universités en médecine, quitte à faire payer les vrais frais (quitte à offrir des bourses pour aider l’accès aux plus pauvres). Il faut qu’il y ait beaucoup de médecins et qu’ils se concurrencent entre eux, c’est comme ça qu’un marché libre règle ce genre de problème.

Mais rien de tout cela ne règle le problème de base: l’économie Québécoise sous-performe parce qu’elle est encarcané par un état étouffant qui dévalorise le travail par l’impôt et la réglementation.

À quoi ça sert d’avoir une gros actif comme Hydro-québec si on ne peut pas la privatiser?

En plus, aujourd’hui Charest propose de prendre le relais du registre des armes à feu parce que le fédéral ne veut plus s’en occuper. Nous avons l’argent pour ça d’abord.

Les congés parentaux existaient déjà au fédéral, pourquoi le gouvernement du Québec en a fait un plus généreux?

Avec les garderies à 7$, les Québécois se privent de retour d’impôt du fédéral, on perd des millions dans cette histoire là, en plus d’avoir un système qui en coûte des milliards.

Le gouvernement fédéral a coupé dans la culture à l’étranger, le provincial décide de prendre sa place.

C’est quoi le maudit problème du provincial de toujours vouloir faire plus ou de jouer dans les platebandes du fédéral alors qu’il est toujours le premier à demander qu’on respecte ses compétences.

Ce serait tellement facile de couper sans pour autant nuire à la population.

privatisé les sociétés d’États?
Touchez pas à hydro-Québec.
Vous pouvez vendre à SAQ je m’en crisse.

« Il n’existe que deux autres solutions : une hausse importante des impôts, taxes et tarifs ou la vente totale ou partielle des grandes sociétés d’État. Nous en sommes là. » (Pierre Duhamel)

Vous aimez ça pas rien un peu vous la vente d’Hydro Québec.

Il n’y a qu’une solution, une seule, pas d’autres, payer pour ce que nous achetons. C’est-à-dire, « …une hausse importante des impôts, taxes et tarifs… » (Pierre Duhamel), c’est-à-dire payer cash rien d’autre.

Oui Monsieur la solution, c’est payer dès maintenant pour ce que l’on n’obtient maintenant rien de moins rien de plus.

Si les soins de santé augmentent de 600$ on paye 600$ de plus c’est simple non?

« Ouvrons grand la porte à la privatisation.” (Jacques Noel)

Erreur les USA en sont la preuve leur système de santé est en faillite, fini. Obama veut pacther et il échouera devant le lobby des assurances. Le peuple décidera d’avoir le système canadien quand le leur aura pété dans quelque temps.
Ce n’est pas en donnant des profits de plus à quelques-uns que l’on économisera.

Pour l’instant la grande économie à frais en santé est d’engager du personnel à temps plein. Le temps partiel nous coûte une maudite beurrée en frais d’administration et de temps d’employés. Cette seule mesure nous mettrais à l’abri des augmentations pour quelques années. Faire travailler 20 personnes 4 heures au lieu de 10 à 8 heures coûte énormément plus cher.

Très vrai pour l’immigration qui sert seulement au parti libéral pour avoir des votes et sa nous ruine d’en avoir trop.

Vous m’excuserez M. Noel la sécurité routière il n’y a plus grand chose à récupérer de ce côté. La prévention OUI. Elle est, l’obésité, étroitement reliée au diabète, le sédentarisme qui est pire qui la cigarette, les problèmes sociaux qui sont à la source de la toxicomanie et bien d’autres.
//////

Brasseur tu préconise une hausse des soins de santé pour régler des problèmes économiques.

Prouve nous que ce système est efficace aux USA et qu’il est moins cher et meilleur.

Prouve nous qu’il y une assurance auto plus performante qu’au Québec et moins cher.
1 500$ à Vancouver pour un basou et 200 000$ de couverture, par de couverture corporelle, pas de risques multiples.

Sa parle de n’importe quoi et sa ne connais rien.

«Mais rien de tout cela ne règle le problème de base: l’économie Québécoise sous-performe parce qu’elle est encarcané par un état étouffant qui dévalorise le travail par l’impôt et la réglementation.» > PBrasseur

C’est la même explication que sert le champion Gagnon pour expliquer la crise financièere américaine.

Une formule passe-partout de la droite à droite.

Yvon Fleurent et Campagn

Toujours pareil avec les dinosaures, évoquez le moindre changement et ça sort le spectre des méchants USA.

Pathétique, ça s’enfonce toujours plus creux dans la m.. mais surtout ne rien changer.

Y’a juste un problème, si vous ne changez pas le monde, lui va vous changer.

«Y’a juste un problème, si vous ne changez pas le monde, lui va vous changer.» >> PBrasseur

Allez dire ça aux Américains et aux Chinois.

Power Pol est dans l’antichambre pour acheter Hydro-Québec.
Il va le faire avec notre argent. D’ailleurs son Omer Simpson de service Johnny Boy, continuera à mentir sur le budget comme il l’a fait sur tout depuis le temps qu’il est arrivé au pouvoir.

Sauf qu’il essaiera de faire peur au monde avec la dette pour permettre à Power Pol de mettre la mais sur Hydro. Ce sera aux citoyens à descendre dans la rue….

Ceux qui veulent aucun changement,c`est les gras dur du système,ils ont tellement peur,ils se foutent des futurs générations.

Après-nous,le déluge,mais on s`en fou.

Charest va patauger pendant trois ans là-dedans pour finalement passer le volant au PQ, qui se retrouvera exactement comme Obama, avec la m… de son prédécesseur sur les bras.
Pauvre Québec !

Constat déprimant mais lucide et nullement surprenant de M. Duhamel.

Au toujours très mesuré et concis Fleurent: TOUS les pays occidentaux un système mixte privé-public en santé, sauf le Canada.

Le clivage qui se crée au Québec est entre les salariés de l’état, imperméables à la crise, et le reste de la gang qui se fait saigner à blanc par le gouvernement pour payer les services inefficaces et les pensions garanties du premier groupe.

On apprend à l’école que la gauche est révolutionnaire… au Québec c’est la gauche qui est fossilisée et qui veut éviter toute ombre de début d’une discussion sur le changement. Progressiste mon c…

Pour jacques noel la dette ce n’est pas un problème parce que ce n’est pas lui qui aura à la payer…

L’actif d’Hydro-Québec a uniquement une valeur si on pouvait le vendre.

Bonjour M.Duhamel il faut une souveraineté administrative pour avoir treize États autonomes.

Les Canadiens sont en train de le vivre en Alberta ,la Colombie-Britannique,l’Ontario,le Québec,le programme de l’assurance emploi n’est pas à là.Le système est trop lent,et il y a beaucoup de cas en arbitrage et sont en attente depuis depuis 93-jours la population est laisser à elle même .

Le parlement doit agir pour que les partis politiques soit plus efficaces envers les Canadiens (l’alarme est là)mais il y à plus de service.

Le gouvernement fédéral la machine bureaucratique est trop grosse,et quand il y a urgence il faut que les sommes soit transférer dans les provinces,et les trois-territoires pour faire face à crise.

L’alarme est sonner mais personne sait ou la caserne est et les camions de pompier.Le gouvernement devrait arrêter de faire de la petite politique et établir un plan urgence.

Merci et Mne.Finley n’est pas à la hauteur alors pour les prochaine élection,j’espère que les Canadiens vont se souvenir.
Meci et bonne fin de journée.

Même si l’augmentation des couts de la Santé est à pic pour le budget de la province de Québec, faut mettre les choses en perspective dans l’ensemble de nos taxes et impots. Mais on est tellement colonisés…

Le budget de la Santé est de 27 milliards; c’est lourd sur 66 milliards, mais ça l’est beaucoup moins sur les 100 milliards de taxes et d’impots que l’on paie en tout. Si seulement on rapatriait tout notre fric. Si notre fric servait à soigner nos malades plutot qu’à tuer du monde en Afghanistan (le budget de la Défense est passé de 12 à 17 milliards sous Harper)

@pierre Brasseur
Attention, j’ai parlé d’ouvrir la porte à la privatisation, j’ai surtout pas parlé de privatiser notre système de santé

@jacques d.
Hydro vaut dans les 3 chiffres. La SAQ vaut seulement 5 milliards

Budget de la Défence 5 milliards de plus divisé 25% = 1,25 milliards pour le Québec.

Le 1/3 du déficit du Québec et nos fédéraleux ne se sont jamais plain, il en étaient même heureux.

Payer pour des cartouche c’est bien pour eux, mais payer pour la santé, quelle horreur!

@ jacques noel

« Attention, j’ai parlé d’ouvrir la porte à la privatisation, j’ai surtout pas parlé de privatiser notre système de santé »

Oui le contraire m’aurait surpris. De toute façon le privé s’en vient, s’ils ne peuvent le trouver ici bien des Québécois iront le chercher ailleurs, en même temps qu’ils iront vivre ailleurs. Les gens n’accepteront pas d’être traité comme des animaux et crever sur des listes d’attentes ou dans des hopitaux sales et bondés.

Tout est lié, si le Québec prétend ne pas couper les services actuels alors il deviendra un enfer fiscal et/ou les services se dégraderont à un point tel que les gens qui en ont les moyens fuiront et le problème fera boule de neige. C’est particulièrement important dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre qui va de toute façon ralentir la croissance, on ne peut se permettre de perdre nos éléments productif (c’est aussi pour ça que le décrochage est un tel drame.)

Une des seules porte de sortie est effectivement la privatisation totale ou partielle de la SAQ et de Hydro-Québec qui permettrait de nous renflouer temporairement pendant que idéalement on adopterait des mesures qui rendraient notre économie plus libre et plus productive.

C’est comme ça quand ça va mal, on vent les bijoux de famille, même si ce sont des vaches sacrées.

Mais avec le contexte et l’immobilisme actuel (…) je ne retiendrai pas mon souffle, je crois que lorsque que le Québec réagira il sera trop tard, il est déjà minuit moins cinq et rien ne bouge. Des dommages sérieux sont inévitables.

Hydro est un actif, mais pourquoi le vendre maintenant. Dans 20 ans il vaudra tellement plus qu’aujourd’hui!!! Dans un avenir pas très lointain le prix de l’électricité et son rendement durable sera très alléchant.

On pourra peut-être même payer notre dette avec… mais faut être patient et rationnel. Le vendre aujourd’hui ne rapporterait pas grand chose. Et l’impact ne serait même pas assez grand pour avoir un changement significatif.

Anyway on perd rien à le garder, en attendant il nous sert bien et on en retire des dividendes à chaque année.

@ Yvon Fleurent

Un Québec indépendant n`aura pas d`armée ou ne participera pas à aucune intervention de l`Otan.

On peut dire Bye Bye à tout les contrats militaires qu`on a.

Qui va assurer les frontières du Québec indépendents???

On va se fier sur les autres et les payer pour qu`ils le fassent???

Si je serais PM du reste du Canada,j`enverrais promener le Québec,arrangez-vous si vous avez des problèmes.

Un autre qui pense juste à lui et son petit nombril.

« Hydro est un actif, mais pourquoi le vendre maintenant. »

Parce que c’est maintenant qu’on a besoin de financement.

« Dans 20 ans il vaudra tellement plus qu’aujourd’hui!!! Dans un avenir pas très lointain le prix de l’électricité et son rendement durable sera très alléchant. »

Probématique car la demande Québécoise en électricité augmente régulièrement mais pas la proportion de la production patrimoniale (bon marché) d’Hydro-Québec. Tous les nouveaux projets coûtent beaucoup plus chers et sont beaucoup moins rentables que les anciens.

«Tout est lié, si le Québec prétend ne pas couper les services actuels alors il deviendra un enfer fiscal et/ou les services se dégraderont à un point tel que les gens qui en ont les moyens fuiront et le problème fera boule de neige.» >> PBrasseur

Faut pas paniquer pour rien.
Charest a tout prévu et il a les mains sur le volant!

En effet, pourquoi a-t-il mis tant d’énergie à conclure une entente avec le «Permis de conduire Plus», si ce n’est pour faciliter l’exode en masse vers les z’États, où coulent le lait et le miel de l’abondance par les temps qui courent?

@Jackwood

Ottawa est rendu à 17 milliards en défense. 4 viennent du Québec. Or à peine 2 milliards sont dépensés au Québec
On se fait voler 2 milliards juste avec l’armée
Idem avec les fermiers, les pêcheurs et les Indiens. On n’a pas la part que l’on paie.
Or, dans les médias, y’a rien la`dessus. Dans les belles années de Michel Vastel, il pondait un tas de papiers sur le sujet. Mais depuis sa retraite, rien. Personne n’a pris la relève au Québec. C’est là que l’on mesure sa grande perte.

« Ottawa est rendu à 17 milliards en défense. 4 viennent du Québec. Or à peine 2 milliards sont dépensés au Québec »

Duh… Et l’Afghanistan ça vous dit quekchose?

On pourrait demander à l’armée d’envahir Montréal comme dans le bon vieux temps de ti-Pet, comme ça ils dépenseraient ici!

@ Pierre Brasseur

Merci pour votre #24 très éclairant sur les possibilités économiques de la province de Québec.

L »Afghanistan c’est de l’argent gaspillé qui ne donne rien à personne et qui n’es donnera pas.

Des dizaines milliards jetés pas les fenêtres que les fédéraleux applaudissent.

Cela fait longtemps que l’on s’aperçoit que les coûts de la santé représentent plus de 50% le budget québécois,en plus on ne comptent pas tous les services alternatifs que les québécois ont recourts. Il faut couper la ou s’est facile a contrôler. par exemples,tous les blessures sportives après l’âge de 18 ans (du hockey de bureau, le ski alpin, nautique, le snowboard, les vtts, la course automobile, les accidents de hockey chez les vieux…, les hanches et genoux des skieurs…Sortez les statistiques des ambulanciers le samedi et le dimanche. Québécois, vous voulez faire du sport, oui il n’y a pas de problème, mais tu vas payer pour tes erreures pas moi.

@pierre brasseurd

L’Afghanistan c’est 200 millions par mois, 2,4 milliards par année. Le 15 autres est dépensé au Canada. Et aux États dans des contrats. Le Québec a des miettes de ce qu’il paie. Fédéralisme rentable qu’appellent….

Ceux qui paniquent pour nosfinances publiques, allez voir c qui se passe au sud:
http://www.ledevoir.com/2009/03/25/commentaires/0903250934799.html

« Le déficit budgétaire :

Ces trois catégories de dépenses (Défense, sauvetage bancaire, intérêts sur la dette) engloutiront pratiquement la totalité des revenus gouvernementaux de 2010 s’élevant à 2381 milliards de dollars.

En outre, à titre de comparaison, tous les revenus accumulés par l’impôt fédéral sur le revenu des particuliers (1,061 billions, EF 2010), c’est-à-dire toutes les sommes payées par les particuliers à travers les États-Unis sous forme d’impôts, ne suffiront pas à financer les « cadeaux » aux banques, lesquels atteignent 1,45 billions. Ce montant inclut les 700 milliards (alloués durant l’EF 2009) en vertu du TARP, ainsi que les 750 milliards octroyés par l’administration Obama. »

Je pense pas que c’est une question de droite ou de gauche mais plutôt une question de générations. Les baby-boomers s’en contre-crissent de la dette, point final.

Quelques observations:

1-La difference entre le prix de l’electricite au Quebec et chez nos voisins est telle que l’on pourrait facilement hausser les tarifs sans que le Quebec perde sa place en tant qu’endroit disposant de l’electricite la moins chere du continent.

2-Il me semble aussi qu’une structure de tarification plus flexible pour les individus serait licite: que per capita les prix augmentent une fois depasse un certain seuil: faisons payer les gaspilleurs plutot que tous les usagers.

3-Ce faisant, on ferait d’une pierre deux coups: on augmenterait les recettes de l’etat tout en incitant les gens a moins consommer d’electricite, rendant d’autant plus profitables les perspectives d’exportation d’electricite d’hydro-quebec, et donc sa valeur en tant qu’entreprise.

4-On ne devrait pas voir la privatisation d’hydro-quebec comme etant tout ou rien: peut-etre pourrait-on effectuer une privatisation partielle (de preference apres en avoir augmente la valeur, voir ci-dessus), qui aboutirait a ce que la dette du Quebec soit sensiblement inferieure a celle de nos voisins. Si on parvenait a ainsi reduire notre dette publique dans un proche avenir, Dieu sait qu’on nous qualifierait de societe distincte!

@Jacques Noël,
Oui je sais très bien que la SAQ à côté d’H.Q. c’est des peanuts. Mais je ne vois pas ce que l’état fait dans la vente d’alcool. En ce qui concerne Hydro-Québec, j’ai déjà expliqué ma position, mais je peut me répété. H.Q. c’est l’énergie et l’énergie c’est à la base de tout dévelloppement industriel. Tout pays a avantage à controler ses ressources énergétiques. Regardez ce que ça coûte au U.S.A. cette guerre en Irak, et cette guerre n’est qu’une tentative de controler une ressource énergétique, le pétrole.
Privatiser Hydro-Québec serait une grave erreur pour l’avenir du Québec. Si les employés d’hydro ne sont pas assé efficaces, qu’Hydro sous contracte ses services, ce qu’elle fait d’ailleurs amplement.

@ Eric

C’est vrai que c’est une question de génération de père en fils et de mère en fille.

Les gens de 30 ans n’ont jamais payé une maudite cenne pour les routes et les infrastructures depuis qu’ils ont fini d’étudier, les gens de 40 ans n’ont jamais payé une maudite cenne pour les routes, les gens de 50 ans n’ont jamais payé une maudite cenne pour les routes.

@ MB

Saigné à blanc ouin!

3 200$ pour la santé au Québec et plus de 6 000$ aux USA.

@ A.Parrot

3 200$ = 50% du budget des Québécois?!!!

Combien gagnent les Québécois Parot?

Selon Parot, seuls ceux qui sont déjà handicapés ou en chaise roulante n’auraient pas à payer.

Allez tout le monde, on se casse les jambes sur les trottoirs glacés de Montréal! Ça va rien coûter!

@ P. Brasseur (18)

» Les gens n’accepteront pas d’être traité comme des animaux et crever sur des listes d’attentes ou dans des hopitaux sales et bondés. »

Erreur, les animaux sont très bien traité et n’ont aucune liste d’attente. La santé vétérinaire est un domaine très efficace et avancé technologiquement. Étrangement c’est absolument pas public!

@ Jacques d.

Informez-vous sur la privatisation de l’équivalent de la SAQ en Alberta, dégeulasse.

Employés payés moins cher, beaucoup moins de choix, et augmentation des prix importante.
C’est ça la privatisation dans plusieurs domaines.

« 2-Il me semble aussi qu’une structure de tarification plus flexible pour les individus serait licite: que per capita les prix augmentent une fois depasse un certain seuil: faisons payer les gaspilleurs plutot que tous les usagers. » (Étienne ‘Autrefois Ottawa)

Très simple à réaliser. Il faudrait tenir compte aussi des salaires Pour les locataires qui habitent des cabane pas chauffables.

« …peut-etre pourrait-on effectuer une privatisation partielle… »

Laquelle?

La dette, il y a un moyen de la baisser, c’est de payer et non pas de vendre ses caleçons.

@Eric

Dites moi Eric, les études que vous avez faites, ces écoles, ces cegeps qui les a construites ? les ponts et les routes sur lesquels vous circulez, qui les a construits ? les aéroports, si toutefois vous prenez l’avion, les hôpitaux où vous vous ferez soigner un jour, les palais de justice où vous devrez peut-être vous présenter un jour, les barrages d’Hydro Québec, les immeubles utilisés par les gouvernements pour l’administration publique, … et j’en passe tout un lot.

Vous espérez quoi Eric, qu’on battisse tout cela, qu’on vous le remette tout payé afin que vous puissiez les utiliser pour les années à venir ? Contre cette dette, il y a des actifs dont vous profitez à tous les jours, ce que vous semblez ignorer. Reprenant votre langage, vous vous en contre-crissez, les autres y’on qu’à payer pour vous.

@A.Parrot

Je crois que vous faisiez du sarcasme mais je n’en suis pas certain. Si cela n’en était pas alors je vous soumettrais ces quelques commentaires.

Vous devriez effectivement consulter les statistiques. Les maladies cardio vasculaires coutent très cher à l’état. Donc, comme le gras est une des principales causes, je propose comme vous, tous ceux qui vont chez McDo n’ont qu’à payer, pas moi.

Par contre, je paierai volontier pour des blessures sportives puisque ceux qui ne sont pas sédentaires diminuent leur risque de problèmes cardio vasculaires donc finissent par nous couter moins cher.

Dites-moi pourquoi 18 ans, pourquoi considérez-vous qu’avant cet age on aurait le droit de se blesser aux frais de l’état ? Pourquoi uniquement les statistiques des samedis et dimanches ? les autres jours, on a le droit de blesser aux frais de l’état ?

@Yvon Fleurent

Les autres provinces ont des routes en masse et souvent en meilleure condition et elles sont moins taxées et endettées que nous. Vous voulez une médaille?

«Les autres provinces ont des routes en masse et souvent en meilleure condition et elles sont moins taxées et endettées que nous.» >Eric

Ça prouve que le privé est plus compétent et travaille mieux ailleurs que nos entrepreneurs privés qui construisent les routes, posent l’asphalte et coulent le béton.

Nos privés sont des petits profiteurs de l’argent de l’État.

Eric n’a pas droit à une médaille.

Lire les arguments de Fleurent, Campagna et Noël et on voit très bien pourquoi la province s’en va direct dans le mur.
Vous êtes contre la privatisation de la santé, moi aussi! Même si selon vos critères je suis un Fédéraleux ou un Libertaire je suis aussi contre la privatisation d’Hydro.
Mais la liste des services déficitaires que vous vous payez (non, que vous vous êtes DONNÉS) est tellement longue que nous serons éventuellement en faillite. A cause des bébés gâtés de la gogauche, éventuellement on perdras tout, et on se ramasseras avec un système de santé totalement privé. Grâce à qui? A des gens qui sont tellement enfermés dans leur vision réactionnaire (bizarre, la gauche réactionnaire!) qu’on perdras tout.
Un gouvernement, qui aurait des c…. toucherait à tout et immédiatement.
Augmentation de l’électricité jusqu’au point d’être légèrement SOUS la moyenne Nord Américaines. Idem pour les frais de scolarité,les frais de garderies, la SAAQ, tout les services gouvernementaux offrant un service. Un ticket modérateur pour la santé, une carte Soleil à puce pour éviter les abus. L’élimination de certains remboursements à la santé, quitte à faire signer une décharge pour tout ceux qui sont candidats à quelconque « casse gueule », qu’ils se paient une assurance (auprès du gouvernement) supplémentaire pour les risques « indus »,
Et avant de dire qu’il faut taxer plus les riches… peut être qu’il faudrait commencer par voir si on est sous ou au dessus de la moyenne de taxation en Amérique du Nord. La réponse est assez claire… Il faudrait aussi voir à ce que toutes personnes paient sont due/impôt.
Est ce que ça réglerait le déficit? Je le sais pas, mais au moins ça pourrait permettre de garder l’essentiel de nos services. Ce que, l’impossibilité de discuter avec les gauchistes bornés de tout changement à leur rêve égalitaire, fait que nous perdrons tout.
La SAQ, est efficace en général, mais avec les prix qu’elle pratique, si elle était vraiment efficace, elle apporterait encore plus d’argent au gouvernement. C’est évident, qu’il y a énormément de gaspillage. Il faudrait qu’elle soit privatisé en partie. La vente au détail devrait être privatisée. Pour les tenants du scénario catastrophe, il ferait mieux d’aller ailleurs que Plattsburgh!

@captjack

Pourquoi ne faites-vous pas comme plusieurs d’entrenous? Pratiquez la simplicité volontaire. Vous allez vous sentir valorisé.

« Employés payés moins cher, beaucoup moins de choix, et augmentation des prix importante.
C’est ça la privatisation dans plusieurs domaines. »

Absolument, par nos modèles de socialisation de l’économie, nous avons créé des secteurs d’emploi qui offrent de meilleurs salaires et de meilleurs prix parce que les gestionnaires ne sont pas obsédé par le profit (donc le rendement à court terme) et ces bénéfices qui appartiennent à la société y sont réinvestis dans celle-ci.

Je fais partie d’un groupe de pression qui milite pour d’autres secteurs essentiels. Nous avons appuyé la victoire du gouvernement avec le système d’assurance médicament, des garderies et nous travaillons actuellement à un programme de nationalisation de l’alimentation. Nous devons déjà payer des inspecteurs pour vérifier que chaque entreprise de production et de distribution de nourriture ait des normes respectable pour la santé publique. Sans ces inspections, nous serions condamné à avoir des aliments avariés, de mauvaise qualité et à prix incroyables. Même avec nos réglementations sociales, il y a encore des profits dans ces secteurs.

Il est impératif qu’on dirige collectivement ce secteur, ils nous permettrait d’éviter des millions de dollars en contrôle. De plus, il nous serait possible de récompenser les employé avec de meilleurs salaires, exactement comme les CPE ont fait récemment, en organisant les travailleurs dans une union syndicale pour leurs conditions collectives.

Regardez les récent PPP, c’est un fiasco total! Le privé n’a que le profit en tête alors que le public travaille pour les citoyens. Plusieurs publicités de syndicat de service public l’ont prouvé :

« Vos employés municipaux travaillent pour vous… le privé travaille pour qui? »

C’est aussi clair que 2+2=4, il est impératif de nous prendre en main collectivement et d’accéder à la maturité de notre peuple distinct.

« Ce que, l’impossibilité de discuter avec les gauchistes bornés de tout changement à leur rêve égalitaire, fait que nous perdrons tout. »

Ça capjack c’est de la projection.

S’il y a des gens bornés mais très bornés et extrêmement rêveurs, sur tout d’un système qui n’a jamais existé c’est bien les libertariens et les Elvis.

Toujours des avis de l’un de l’autre, des déformations de l’avis des autres, des déclarations sans penser au conséquences, des interprétations fausses allant jusqu’au mensonge. Le tiers des interventions ici le sont.

Vous ne savez pas de quoi vous parleez M. captjack et vous me traitez de borné. Vous dites que la SAQ est efficace. Mais en même temps vous dites que la vente au détail pourrait être privatisé.

Justement la vente au détail est la principale activité de la SAQ. Maudit beau moyen de ne pas dire qu’il faut la privatiser. Toujours des moyens détournés pour dire ou ne pas dire. C’est de l’hypocrisie.

C’est justement la vente au détail qui à été privatisé en Alberta. Le gouvernement n’a presque plus de revenus, les employés sont sous payés et à temps partiels, les prix à la caisse ont augmenté de beaucoup, et il n’y a plus de choix à l’exception de quelques magasins dans les deux grandes villes.

J’ai déjà donné des références ici sur ce sujet.

De plus pour les pros privés, tout cet argent perdu s’en va dans les frais d’exploitations. MAUVAISE DÉCISIONS ET ADMINISTRATION DU PRIVÉ.

Les maniaques du privé ne valent pas une cenne noire de plus que les maniaques du publique.

La rentabilité les libertariens s’en foutent.

C’est leur dogme qui est important avant tout, quitte à mentir comme on le voit souvent ici.

Vendre Hydro Québec partiellement et privatisé la SAQ, n’est qu’une solution temporaire.

Augmenter les coûts de service n’est pas une solution, elle est logique mais non viable, car nous sommes déja pauvre.

Le problème du Québec ça fait des années qu’on dépense au-dessus de nos moyens, créant un surendettement.

Quand nous disons que 41% du PIB proviennent des dépenses d’états, en additionnant les entreprises d’état tel qu’Hydro Québec on s’approche du 50%.

Ce qui veut dire que 50 % de l’économie du Québec est générée par l’état, il y a deux façons de voir ce résultat, l’état dépense trop et il n’y a pas assez de richesse.

La richesse n’est pas facile à créer, et le Québec est passé maître à faire fuir les investisseurs, fardeau réglementaire trop lourd, masse salariale trop élevée, agressivité fiscale, et j’en passe.

Quant on prend pour acquis les entreprises et il en coûte plus chers à opérer au Québec, ils ne font pas de politique, il transfert les opérations conséquence la richesse diminue ou n’investit pas au Québec.

« Le Québec doit abaisser ses coûts de main-d’oeuvre s’il ne veut pas voir des emplois lui glisser des mains, a plaidé le président et chef de la direction de SNC-Lavalin, Jacques Lamarre.

M. Lamarre a soutenu que les coûts des charges sociales que doivent débourser les employeurs québécois sont 25% plus élevés au Québec que dans le reste du Canada.

Selon lui, les coûts de main-d’oeuvre constituent la plus importante menace à la croissance économique au Québec, (La Presse Canadienne, 27/02/2008)»

Donc on aura deux problèmes à surmonter

Un surendettement et une croissance économique anémique
Un Québec de Droite
M. C.

A Jonathan: complètement, parfaitement et entièrement en désaccord avec vous.

La nationalisation de l’alimentation ? Il s’en dit des conneirs sur ce blogue mais celle-là est dans une classe à part.

«Ta réplique pas rapport est complètement stupide.» >Eric

Laquelle?

On attend la démonstration de son jugement de valeur.

@ Jonathan Tout un raisonnement, donc il faut continuer à offrir plus de service… mais dit moi, QUI va payer? On est déjà dans le trou avec ce qu’on a et on irait en offrir encore plus.
@ Fleurent, c’est bien ce que je disais, borné. Qu’y a t’il de contradictoire de privatiser la commercialisation et de garder la distribution et de dire que la SAQ fait une bonne job? La SAQ est une machine pour ramasser des taxes. Elle peut très bien le faire en étant importateur et grossiste et laisser le détail au détaillant.
Vous dites que le privé dans l’alcool est un désastre? Vous lisez pas la Presse? Deux articles ont souligné l’efficacité en CB et en Alberta de la privatisation.
Des meilleurs prix avec la SAQ? Le gaspillage effectué par la SAQ fait que pour donner son « du » au gouvernement vous payez 12$ pour un produit exactement pareil offert au privé à 5,99US Un de mes amis, qui est venu me visiter, est allé à l’épicerie du coin il est revenu avec « seulement » 3 bouteilles. La facture: 100$! Je lui dit qu’il est tombé sur la tête. Et de me répondre, au Québec les mêmes 3 vins auraient coûtés 250$. Expliquez moi pourquoi une bouteille de whisky canadien se vend 1,89$ et qu’a la régie aucune marque n’est disponible sous la barre des 35$. Moins cher la régie? Et M. Fleurent, avant de dire qu’on ment, ayez donc la décence de vous informer au lieu de répéter les lieux communs cher à la gogauche.
@ Campagna Votre réplique est comme d’habitude… vide, vous n’avez rien à dire.

Ce qui me réjouit, si on peut dire, parce qu’en fait, c’est affligeant de lire vos réponses. C’est que vous donnez par vos réponses la preuve en toute lettre de ce que j’avance. On ne peut même pas effleurer l’idée de privatiser quoi que ce soit. Dans mon texte, je mentionnais la protection d’Hydro et autres services gouvernementaux et je ne faisais que « toucher » à une minuscule partie de l’état (les magasins de la SAQ) et aussitôt M. Fleurent me traite de menteur Libertarien. Tout un argument! Donc, vu que je suis menteur, le Québécois n’est pas le plus endetté de tout le Canada et vous voulez qu’on s’enfonce encore plus. Vous avez la « pensée magique » comme ce socialiste à tout crin qui ose poussé encore plus loin ses élucubration avec son: « Plusieurs publicités de syndicat de service public l’ont prouvé : Vos employés municipaux travaillent pour vous… le privé travaille pour qui? » Donc la publicité d’un syndicat est une preuve? Profond!

@ captjack

Vous pouvez penser n’importe quoi et moi aussi.

C’est pourquoi je vous retourne poliment votre jugement qui résume la valeur de vos propos: «…vous n’avez rien à dire.»

Comme ça, nous sommes à égalité. 😉

@ captjack

Je ne vous ai pas traité de menteur mais vous m’avez traité de borné.

Mais si le chapeau vous fait vous n’aviez pas à le mettre devant tout le monde.

« Expliquez moi pourquoi une bouteille de whisky canadien se vend 1,89$ » (captjack)

La on à le prix le la bouteille, du bouchon et de l’étiquette.

Maintenant il reste le prix du Wisky et le transport.

Quelle erreur d’avoir abandonné le développement de l’éolien au secteur privé plutôt qu’à Hydro-Québec : on s‘apercevra dans 20 ans que l’on a bradé une mine d’or pour un plat de lentilles.
Imaginez où en serait le Québec si l’énergie hydro-électrique n’avait pas été nationalisée! Les tarifs d’électricité seraient le double de ceux que nous avons présentement, et les milliards de profit d’Hydro-Québec qui nous appartiennent seraient plutôt dans les poches de grosses compagnies privées.
Il faut que le Québec développe au maximum l’énergie éolienne sur son territoire, en complémentarité avec l’énergie hydro-électrique, en respectant la population et les paysages. Le vent étant une richesse collective, c’est Hydro-Québec qui devrait développer l’énergie éolienne sans laisser filer les profits à l’entreprise privée.
Nous avons déjà en place l’infra-structure du réseau de tranport d’énergie électrique à haute tension d’Hydro-Québec; il s’agit d’y greffer l’énergie du vent. Il y a du vent en abondance dans les régions non habitées près des barrages et des lignes de transport existantes, de même que dans les eaux du golfe St-Laurent. C’est de ces côtés qu’il faudrait aller pour implanter les éoliennes plutôt que de défigurer nos villages et nos paysages.
Nous avons cette richesse du vent. Pourquoi la laisser en jachère dans les espaces non habités et la brader au secteur privé dans les paysages autour de nos villages?

M. Fleurent, vous m’avez déjà répondu que je ne savais pas écrire le français (argument très profond…) mais je sais lire et dans le message suivant que vous m’adressiez vous disiez:
Yvon Fleurent a écrit :
26 mars 2009 à 19:09

« des interprétations fausses allant jusqu’au mensonge. » et « quitte à mentir comme on le voit souvent ici. »
Quant à votre #50 Je lis et relis, et je comprend pas ce que vous voulez dire. Moi j’ai très clairement dit que j’ai acheté du Whisky qui venait d’Alberta, vous savez c’est au Canada, un bouteille de 750ml à 1.89$ en US ce qui fait un gros 2,34$ Expliquez moi, vous, le grand financier.
Raymond, vous avez raison, l’éolien aurait du ressort d’Hydro Québec, n’en déplaise à ceux qui pensent qu’on est pour tout en privé ou tout au gouvernement. A lire certaine réponse, on devrait donner la vente des médicaments à un autre organisme gouvernemental, pour avoir le plaisir de payer plus cher.

Salut a tous!

les gouvernement devrais changer totalement leurs manieres de proceder pour enreiller la crise economic.

ils donnent des milliards a des compagnies sous pretext qu`il embauche quelques personnes ; et quand la crise est passer ; esque c`est compagnies engage plus? et bien la reponse est non ; aux contraire il reduise le personnel pour faire plus de cash ou sinon ils demenage ou ferme carrement et repart sous un autre noms.

alors souvent cette argents qui est a nous tous ce perd dans le decord.

J`aurais une solution simple pour contrer la crise economic du quebec.

exemple: le gouverment prend 1 milliards de son buget et meme plus sa serais encore mieux ; il faits une lotteries aux harsard a travers le quebec pour tous ceux qui gagne moins de 50 milles par annees et c`est personnes tirer aux hasard ne doivent pas avoir de lien de parenter direct .

vous prenner 1000 personnes aux hasard a travers le quebec vous leurs donner 1 000 000 000 chaque ; et ces personne vont depenser pour une maison char vetement restaurents ect…et vont surement en donner a leurs proche que a leurs tous vont depenser dans leurs regions ce qui feras accroitre l`economie local et cree des emplois indirect ; et le plus pire c`est que le gouvernement vas recolter les taxes de ces depenses ; ce qui fait en sorte que ce n`est plus 1 millions qu`il a donner aux bout du compte.

la philosophie de donner a des multimilliardaires ou des banques sous pretexte d`une crise financieres qu`ils subissent c`est completementt stupid .

si vous etes pas capable de gerer vos flute arreter de créee des compagnies.
une compagnie a trop de facilité monetaire par raport aux petit citoyen ordinaire qui travail d`arrache pieds pour eux et qui sont de plus en plus menacer de mise-a-pieds si il ne produisent pas plus ; aux lieux de trouver comment ne pas depenser trop d`energie dans la compagnie ou ne pas gaspilller tel choses ou autres ; ou trouver une autre facon de produire pour reduire les couts de production en chageant le model ect..ya plein de solution aux lieux de taper sa tete de ceux qui travail pour votre compagnie.

juste une petite exemple tipique de moi et beaucoup d`autre a ma compagnie ; juste cette annee ; abolition de mon poste ; demenagement de 55% de la productions aux usa ; mise-a-pieds massif 100 personne et plus ; contremaitre agressif chronometre en main 8 heure de temps plenter devant nous ; et j`ai perdu 5$ dollard de l`heure ce qui me vos un salaire plus bas qu`en 1991 avec taxe de tous genre 2009 ; et mise-a-pied qui plane encore sur nos tete.wow quel vie mouvementer en l`espace de quelques mois tous sa a cause d`une pogner de riche qui s`en n`ont mis plein les poche aux etat uni et qui a fait basculer le monde antier.

en tous cas je trouve cela tres stupid des gouvernement de toujours taper sur la tete des citoyens avec leurs taxe de tous genre et tvq et tps qui vont augmenter bientot ; imaginer votre avenir et celle des autres ….

ya rien de bon pour mon avenir dans ce fameux budget ,vous etes carrément a coter de la track et vous aller créée encore plus de pauvreté et misere sans compter; gagne de rue marcher noir ;vole meutre ect..et j`en passe

C`èst sa que vous voulez comme société???

M. Fleurent
Allez dans un « Liquor Store » aux USA, ou en Martinique, en Guadeloupe, à St Martin. Vous trouverez du Whisky Albertain à 1,89$US J’ai pas dit que c’était du Chivas. Vous pourriez au moins me donner le crédit d’avoir un minimum d’intelligence. Mais je sais que c’est beaucoup vous demandez. Si le whisky vous dérange, alors vous voulez parlez d’un grand cru français, vendu 149$ à la régie, et la MÊME bouteille est 49$ en Floride chez Publix. Enlevez vos oeillères, et dite moi pourquoi une piquette est toujours vendue au minimum + ou – 8$ à la régie. Que ce vin vienne de France, Italie, Chili, il y a un prix plancher (comme pour le whisky 35$) Expliquez moi, pourquoi une bouteille de vin français, trouvé couramment en épicerie en France à 1.50E se vend ici + ou – 10$. Vous allez me répondre le transport? Pourtant ma bouteille de whisky à 1,89 elle a été transporté d’Alberta à St Martin. Et la bouteille de vin Australien vendu 4,99$US aux USA… c’est beaucoup plus loin pour arriver ici à 12$ D’ailleurs, tant qu’a y être pourquoi la régie ne vent elle pas un whisky (ou gin, ou vodka ou ou) provenant d’une autre province canadienne. Parce que c’est gênant de prendre un produit de 2$ et de le vendre à 35$? D’ailleurs, la même question se pose pour les producteurs de vin Québécois. La régie à commencé à vendre du vin Québécois en petite quantité. Mais je connais des producteurs qui préfèrent le vendre directement à un prix « normal » que de passer par le réseau ou le prix serait trop haut versus les importations.
Votre question sur l’éthanol. Effectivement, chez votre magasin préféré, Wallmart une bouteille de 1,75L de gin ou au choix de la vodka Mr Boston, se vendait l’hiver dernier en promo à 9,99$ Mais j’avoue, que ce n’est pas le plus « beau » magasin pour acheter du vin.

@ captjack

Comment se fait-il qu’une boite de sirop d’érable vendue ici autour de 6$ se vende en France à 21$ ?

@ captjack

Au Québec il y a des vins bas de gamme mais il n’y a pas de piquette la SAQ n’en achète pas. Si vous en voulez vous pouvez probablement en trouver en France.

De toutes façons captjack avec vous le problème n’est pas la SAQ mais les taxes que vous ne voulez pas payer nulle part.

De plus il y a une différence entre Whisky et éthanol aromatisé artificiellement.

« L’élaboration d’un whisky doit durer au minimum trois ans ; si le vieillissement en fût de chêne est inférieur à trois ans, il est impossible de lui conférer l’appellation de whisky. »

M Campagna Une boîte de sirop d’érable se vend chez Carrefour (une société privé très efficace) 11E. En cherchant bien, vous la trouverez dans la section des produits « haut de gamme » pas loin des chocolats Godiva etc.
M Fleurent, vous êtes d’un ridicule, vous voulez tellement pas admettre que la SAQ vend à des prix gonflés que vous êtes prêt à dire n’importe quoi. Pas de piquette? Pourtant, à part du whisky j’ai dit que mes exemples étaient sur des produits de même marques. Des marques qu’ici ce vendent dans les 12$. Disponible en épicierie à entre 1,50E et 2,50E ou aux states à 4,99, les MÊMES marques.
J’ai dit et je maintiens que vous êtes bornés, vous me donnez la preuve encore une fois. Vous l’êtes tellement, que parce que j’ai « osé » suggérer de privatiser UNE partie de UNE société d’état que vous en avez faite une obsession sur la SAQ. Que vous en arrivez à même pas être capable de lire ce que j’écris (c’est vrai, vous allez probablement encore une fois, me dire que je ne sais pas écrire le français…) Si j’avais de l’argent à perdre, j’irais en chercher une bouteille de ce que vous appelez de l’éthanol, et je vous en ferais goûter à l’aveuglette avec du St Léger ou une autre marque « pas chère » vendu à la régie. L’exemple du gin Mr Boston à 9,99$, qu’évidemment vous n’avez pas été capable « d’enregistrer » ou de « digérer » en est un bon exemple, comme vous dites c’est de l’éthanol, mais lors d’un test par un panel le dit « éthanol » c’est classé 3e sur 20 marques.
Mais je vous comprend, que c’est dur d’accepter de ce faire fourrer par sa « chère société d’état, surtout Québécois. C’est pour ça qu’il y a des centaines de Québécois qui vont en Ontario dans un magasin d’état qui lui aussi est moins cher que la SAQ. Si ce n’était pas de la frontière, combien irait traversé et voir dans le privé…
Une autre preuve que vous êtes un borné à puissance 4, c’est votre « De toutes façons captjack avec vous le problème n’est pas la SAQ mais les taxes que vous ne voulez pas payer nulle part » Si vous saviez lire et réfléchir, (je sais c’est difficile quand ça ne va pas dans votre optique gogauche) j’avais pourtant dit que la SAQ devrait agir comme importateur/grossiste, il aurait fallu que je vous fasse un dessin, et explique qu’en étant importateur/grossiste la régie pouvait s’occuper de prélever des taxes, parce que comme vous semblez l’avoir oublié, nous sommes en faillite et on s’en va droit dans un mur. Seulement la vente au détail, serait entre les mains du privé, et comme tout entreprise rentable, le gouvernement aurait encore une fois l’occasion de ramasser des impôts, sans le gaspillage que la SAQ fait présentement avec ses magasins, ses conditions de travail et ses salaires qui n’ont aucun rapport avec l’industrie du détail. Le dernier qui payait des salaires « à la SAQ » c’était Steinberg avec les résultats qu’on connaît.
Mais laissez faire, je crois que c’est trop compliqué pour vous.
Mais évidemment que pour vous, aussitôt que le mot privé est employé vous en perdez la carte.

« M Fleurent, vous êtes d’un ridicule, vous voulez tellement pas admettre que la SAQ vend à des prix gonflés que vous êtes prêt à dire n’importe quoi. » (captjack)

Je ne suis pas ridicule, j’ai écrit que c’est vous qui vous ne voulez pas payer de taxes. Oui les prix sont gonflés par les taxes.

Quand vous allez à la SAQ, vous payez en majeure partie votre produit en taxes et c’est les TAXES que vous ne vous ne voulez pas payer à la SAQ ou ailleurs et partout idem pour votre gaz de char. Ces taxes, vois devriez de toute façon les payer ailleurs.

En Alberta le privé dans les alcools ont mangé les taxes du gouvernement et les salaires des employés ainsi qu’une partie du revenu des clients. Les alcools en Alberta sont plus chers avec le privé qu’ils étaient avec le publique avec moins de choix.

Pour les USA ce qu’ils vendent le plus c’est de l’éthanol pour virer une brosse. Les vins, ils ne connaissent pas même s’il y en a des bons. J’ai déjà eu honte à Atlanta en invitant un homme d’affaire dans un restaurant à 175$ le couvert, je me suis fait pogner avec 6 sortes de vins. Sa n’existe pas ça au Québec.

Je vous ai donné les prix du whisky aux USA, vous vouliez nous faire une petite passe?

Privatiser la vente au détail est privatiser la SAQ, c’est sa principale fonction et non une partie.

Je ne dirait pas une autre fois que vous ne savez pas écrire, une ou deux fois c’est assez. Mais cette fois-ci je vous dis que vous ne connaissez pas grand chose aux vins et alcools. Ce que vous décrivez est du stock pour virer une brosse.

Je veux continuer a payer 10 ou 12$ de plus par bouteille pour avoir du choix et des connaisseurs et non pas un un employé qui ne sait pas ce qu’il vend. Ça s’appelle du service. Si vous voulez absolument avoir des produits à base d’alcools et payer moins de taxes rien ne vous empêche de déménager aux USA. À Détroit vous pouvez avoir une maison pour moins de 3000$ et de l’alcool pas cher autant que vous en voulez.

Vous êtes libertarien et vous défendez une cause qui est hypothétique qui n’a jamais fait ses preuves et qui ne le fera jamais.

Je ne suis pas gaugauche j’ai toujours vécu du capitalisme avec mes entreprises et des employés.

«… vous semblez l’avoir oublié, nous sommes en faillite et on s’en va droit dans un mur.”

Ça c’est votre avis et uniquement votre avis et rien d’autre que votre avis de libertarien ou libéraliste ou les deux.

Oubliez votre dogme de libertarien libéraliste c’est lui qui est en faillite et la démonstration est déjà commencée aux USA.

LE CAPITALISME NE PEUT PAS EXISTER SANS UNE SOCIÉTÉ RÉGLEMENTÉE.

@ ce cher et unique captjack

Directement du sucrier producteur à North Hatley, dans les Cantons-de-l’Est, je viens d’acheter 20 boîtes de sirop d’érable, certifié Canada no 1, extra-clair, à 5.50$/boîte de 540ml.

Ce maître-sucrier est un socialiste anglophone, souverainiste en plus!!!. Chaque année, il vend toute sa production de sirop, de beurre, de sucre dur et de tire.

Et tout ses amis clients sont heureux. 🙂

@ captjack (en complément d’information)

Vous avez dit: «M Campagna Une boîte de sirop d’érable se vend chez Carrefour (une société privé très efficace) 11E.»

C’était peut-être le cas lors de votre dernier voyage de noces, mais à l’émission «La Facture» (Rad-Can), ce soir, on nous apprenait que la boîte de sirop de «acer saccharum canadiensis» se vendait actuellement en France à 20$ et plus.

Tourlou. 🙂

@ Yvon Fleurent:

L’évolution naturelle peut-elle exister sans réglementation de l’État ?

Ce que tu ne comprends pas et surtout que tu ignores Gagnon, est que l’état fait partie de l’évolution naturelle des humains depuis le début de l’humanité.

Les libertariens sont anarchiques et extrêmement marginaux et rêvent en couleur avec leurs hypothèses qui n’ont jamais existé et qui n’existeront jamais.

Ils vont jusqu’à refaire l’histoire.

“D’ailleurs la théorie de l’évolution de Darwin a été inspiré par Adam Smith. “ (David Gagnon)

Ton vieux chnoc d’écrivain à inspiré Darwin.

Très comique!

@ Yvon Fleurent:

Attends. J’ai bien lu… L’État ne fait pas parti de « l’évolution naturelle », l’État combat l’évolution. Par exemple en sauvant des entreprises de la faillites.

Voici Stephen J. Gould, l’un des plus grand spécialiste de l’évolution de l’histoire contemporaine:

http://www.youtube.com/watch?v=4PTnz56bfZo

« Attends. J’ai bien lu… L’État ne fait pas parti de “l’évolution naturelle”, l’État combat l’évolution. Par exemple en sauvant des entreprises de la faillites. » (David Gagnon)

C’est qui que tu as lu? Certainement pas moi.

Voici Stephen J. Gould, parce que tu est incapable d’avis. Ce sont les autres qui font ton avis.

@ Yvon Fleurent:

Si je te parle de Stephen J. Gould ce n’est pas pour te donner mon avis mais pour te transmettre un fait historique.

M. Fleurent, comment avez vous fait pour gérer vos entreprises? Vous me prouvez sans arrêt que vous ne savez pas lire!
Au #47 et plusieurs fois après je vous donne des exemples mais vous restez accroché à la bouteille de whisky. Vu que vous êtes un grand économiste, expliquez moi, comment une bouteille de vin de table, très ordinaire, venant de France, (modérément loin, salaire élevé) ou une bouteille du même type venant d’Australie (beaucoup plus loin, salaire aussi élevé) ou une autre venant d’un pays pauvre comme la Bulgarie, le Chile (pas plus loin, salaire extrêmement bas) ou encore de Californie (pas loin, salaire bas) et que toute sont vendus à minimum 9$ Vous parlez que je devrais allez vivre aux USA, c’est la réponse très typique des gens comme vous, c’est ce que vous dites aux immigrants qui « osent » remarqués quelques petites lacunes du paradis Québécois? Mais revenons à nos moutons (oups, pardon, je sais que ce fut longtemps un mot à bannir…) vous dites que je ne boit que de la « piquette » Alors la aussi, vous avez manqué le passage ou je dit qu’exactement la même bouteille vendu 49$ aux USA est vendu 149$ à la régie. Donc, si je suis votre « raisonnement », 49$ aux USA c’est de la piquette et ici à 149$, c’est un grand cru? Bêêêêê! Bêêê! Vous êtes vraiment un accroc de la tonte. Vous me donniez le même genre de réponse quand je remarquais que l’essence était toujours plus cher au Québec qu’ailleurs. Bêê! Bêêê!
D’ailleurs, vous rejoingnez un autre grand penseur « gogauche » avec son exemple de sa canne de sirop. En bon communiste/socialiste, il trouve normal de payer « certifié Canada no 1, extra-clair, à 5.50$/boîte de 540ml. » mais il oublie qu’une canne de sirop avec une couleur indéfinie se vend…. le même prix. Je suppose que lui aussi, trouve normal de payer un sirop de Montérégie, de la Beauce ou de la rive nord, soit toute au même prix et quelque soit la couleur, grâce au merveilleux système de mise en marché.
Mais, si on appliquait le système de la SAQ, le dit sirop devrait se vendre 15$ la canne!
Pour votre info, le prix de la canne de sirop que j’ai donné date de 2 ans. Combien se vendait le sirop au QC, il y a 2 ans? Ça change quoi, à votre argumentation de « canne »?

« …vous dites que je ne boit que de la “piquette” » (captjack)

Faux Captjack, faux.

Voilà maintenant que vous me faite dire des choses que je n’ai pas dites et ce n’est pas le première fois.

Quelle honnêteté!

L’alcool est TAXÉE AU QUÉBEC comprenez vous taxée. La majeure partie de son prix est EN TAXES comme le gaz de chat taban…

35$ pour le vin et 80$ pour les taxes.

Simple non, ou trop compliqué pour vous peut être?

Voyez-vous Monsieur captjack moi j’ai gagné ma vie en affaires, vous vous êtes l’employé.

C’est ça la différence, si vous pouvez comprendre.

Alors continuez comme ça.

«En bon communiste/socialiste, il trouve normal de payer “certifié Canada no 1, extra-clair, à 5.50$/boîte de 540ml.” mais il oublie qu’une canne de sirop avec une couleur indéfinie se vend….le même prix» >> captjack

C’est la première fois que le captjack se plaint qu’un produit n’est pas assez cher pour son «greed» capitaliste!

Farceur, va!

@ captjack

«Pour votre info, le prix de la canne de sirop que j’ai donné date de 2 ans. Combien se vendait le sirop au QC, il y a 2 ans? »

Au prix que vous avez donné… qui date de deux ans. Vous venez de le dire. 😯

@captjack

«qu’une canne de sirop avec une couleur indéfinie se vend…. le même prix.»

Vous montrez superbement votre ignorance des produits de l’érable. Il n’y a aucun sirop classsé de «couleur indéfinie»
ni au Canada, ni au Québec.

De plus, apprenez que le sirop «Certifié Canada no 1, Extra-clair est celui qui est le plus haut coté.
Ça va vous éviter de faire la démostration que vous êtes un ignorant qui parle à travers sa «canne».

http://www.siropderable.ca/Classification.aspx

Je crois que la privatistion des societe d’etas est arrive
Regarde L’Alberta il son en deficite et il entree dans un deficite

Les tax seront en hause¸. Mais il vont s’en sortire plus vite que d’autre province

@ d a écrit :

Pourriez-vous recommencer votre # 73 en d’autres mots, on ne comprend rien de ce que vous avez écrit.

M Campagna « De plus, apprenez que le sirop «Certifié Canada no 1, Extra-clair est celui qui est le plus haut coté. » Croyez vous que vous m’apprenez quelque chose? Relisez moi, je vous disais qu’au Québec, le prix ne varie pas! Que vous achetiez le meilleur ou le pire, vous l’obtiendrez au même prix. Vous le grand connaisseur, vous avez eu la chance d’acheter le meilleur à 5,50$, mais tant mieux pour vous! Mais, vous devriez donner vos adresses au millier de Québécois qui achètent de la scrape à votre prix.
Au fait, ne vous inquiétez pas, pour mon sirop. Mon beau frère est inspecteur au fédéral, et il m’en obtient du très beau, toujours au même prix.
En parlant d’ignorant, ou avez vous lu que je disais qu’il y avait du sirop CLASSÉ « couleur indéfinie »? Vous ne savez pas lire? C’est MOI, qui dit couleur indéfinie, j’aurais pu dire couleur brune, marde, huileuse, j’ai dit indéfinie. C’est quoi votre problème? Votre cerveau n’arrive pas à enregistré le concept qu’il y a du sirop Québécois qui ne devrait pas être vendu au même prix que « No 1 » Par contre je peu vous dire, que lorsqu’on à voulu montré à des Français, comment ce servir du sirop d’érable, acheté dans un épicerie française, j’ai carrément eu honte, c’était du sirop de poteau!
Quant à votre grand ami, qui se dit Capitaliste, mais qui du même souffle, capote juste à la suggestion de privatiser une INFIME partie des services gouvernementaux, les deux vous semblez avoir oublié qu’on parlait d’un mur… c’est que j’aime de vous deux, n’importe quel sujet qui touche ou qui « égratigne » le modèle Québécois et vous sortez toujours du sujet.
Mais j’aimerais remercier M. Fleurent, qui comme d’habitude aime se contredire, vous devriez toujours vous relire avant d’envoyer des messages, par ex. #69 « voilà maintenant que vous me faite dire des choses que je n’ai pas dites et ce n’est pas le première fois. » Pourtant c’est bien vous en #57: « Au Québec il y a des vins bas de gamme mais il n’y a pas de piquette la SAQ n’en achète pas. Si vous en voulez vous pouvez probablement en trouver en France. » et toujours en #57 « De plus il y a une différence entre Whisky et éthanol aromatisé artificiellement » C’est pas de la piquette ça? Et vous continuez à déraper au #59: « déménager aux USA. À Détroit vous pouvez avoir une maison pour moins de 3000$ et de l’alcool pas cher autant que vous en voulez. »
M. Fleurent, vous vous dites capitaliste? Moi je crois que c’est plutôt un autre nom qui commence avec un C, comme je suis poli, je vais continuer à dire que vous êtes de la gogauche et que vous préférez pas savoir ce que les autres pays de gauche, comme la Suède on fait pour sauver leur système, au lieu de faire, comme ici, continuer à foncer vers un mur. A cause de grands économistes comme vous et votre ami Campagna, on finira par tout perdre. Vous pourrez toujours dire que c’est à cause de Libertarien, comme vous vous plaisez continuellement à appeler n’importe quel personne qui ose questionner un sujet touchant le modèle Québécois…en ruine!