Lumenpulse est prête pour la reprise

Avec ses nouveaux partenariats à Singapour et à Dubaï, l’entreprise d’éclairage architectural montréalaise veut profiter de la croissance au Moyen-Orient et du boom en Asie du Sud-Est.

Villes artificielles, gratte-ciel de près d’un kilomètre de haut, cités nouvelles dans le désert…François-Xavier Souvay s’étonne lui-même de la folie des grandeurs de Dubai, où il a créé un partenariat l’an dernier avec Lightitude, un distributeur de produits d’éclairage présent au Moyen-Orient, en Inde, en Turquie et en Afrique du Nord.

Malgré l’effondrement de son secteur immobilier lors de la crise de 2009, Dubai a recommencé à annoncer la construction de mégaprojets. Après le Dubai Mall, la plus haute tour au monde, cet émirat des Émiratsarabes unis a annoncé la création à la fin de 2012 du centre commercial le plus grand du monde, au sein d’une cité entièrement nouvelle qui abritera aussi un jardin gigantesque, une centaine d’hôtels et un parc de loisir.

Le regain d’intérêt pour les projets pharaoniques dans cette région du monde est lié à la reprise de son économie, qui a affiché une croissance de 4,3 % en 2012, en grande partie à cause du tourisme.

Tout ça aura besoin d’être…éclairé. Ce n’est donc pas un hasard si Lumenpulse, une entreprise montréalaise spécialisée dans l’éclairage architectural a créé l’an dernier ce partenariat avec Lightitude. Gérée depuis les bureaux de Lumenpulse à Londres, au Royaume-Uni, cette entente permettra à l’entreprise québécoise d’avoir une antenne dans cette région du monde. L’entreprise a mis sur pied le même type de partenariat avec l’entreprise Singapourienne Technolite pour couvrir le marché de l’Asie du Sud-Est.

«Il y a de plus en plus de projets là-bas et ce ne sont pas des endroits où on peut aller chercher des clients sur une base domestique. En Arabie saoudite, ils font appel à des architectes de Londres ou de Berlin pour leurs tours, c’est pourquoi nous avons choisi d’y installer des bureaux et de faire appel à des partenaires sur place pour la partie transactionnelle», explique le président de Lumenpulse.

François-Xavier Souvay, ou F-X, comme ses employés l’appellent, gère la plus grande entreprise privée qui se consacre à 100 % aux produits d’éclairage à DEL (diode électroluminescente), une technologie commercialisée au tournant des années 2000.

La suite sur le site d’Affaires sans frontières

Les plus populaires