Madame la PDG

Je parlais la semaine dernière à l’un des chasseurs de tête les plus réputés du Québec, vous savez ces professionnels du recrutement qui aident les entreprises et organismes à choisir leur cadres supérieurs. Quand je lui demandais qui étaient les nouveaux leaders du milieu des affaires au Québec, il ne m’a nommé que des femmes. Pas un seul homme.

On a appris lundi que c’est Jacynthe Côté qui deviendra sous peu la PDG de Rio Tinto Alcan. Ce n’est aujourd’hui qu’une division de Rio Tinto, mais nous parlons quand même de 430 usines et établissements répartis dans 61 pays et de revenus de plus de 20 milliards de dollars. Ce n’est pas une petite affaire !

Isabelle Hudon est devenue PDG de l’agence de publicité Marketel. Karen Radford dirige Telus Québec, qui vient d’arracher à Bell un important contrat du gouvernement provincial. Monique Leroux est à la tête de la principale institution financière du Québec. Sophie Brochu semble très estimée à la tête de Gaz Métro. Le prochain numéro un de la Caisse de dépôt et de placement du Québec sera-t-elle une femme ? Je pense que les chances sont bonnes.

Quand j’ai commencé ma carrière en journalisme, les femmes étaient rarissimes en affaires. Quelques veuves, des héritières ou quelques personnalités fortes avaient déjà trouvé leur place, mais elles ne constituaient qu’une infime minorité. Combien de reportages ou d’éditoriaux ai-je écrit sur leurs difficultés à s’imposer.

Les barrières tombent et je suis le premier à applaudir. Reste à s’assurer qu’on trouvera quand même quelques hommes PDG dans dix ou quinze ans !

Laisser un commentaire

Les boomeuses ont envahi l’université à partir des années 70. Elles atteignent maintenant la cinquantaine, ont un diplome universitaire et 25-30 ans d’expérience. Normal qu’elles deviennent des boss. Démographie 101!
Mais sont-elles toutes bonnes parce que femmes? Aussi ridicule que de penser que les femmes politiciennes vont être meilleures que les hommes politiciens. Isabelle Hudon ne m’impressionne pas pour deux minutes. Monique Leroux? Vs l’avez vue beaucoup? . Et que dire de Françoise Bertrand!!! Ou de Nycol Pageau-Goyette à Dorval!

Parlant démographie, vous avez vu les dernières stats en France? Les Françaises sont les plus fécondes de l’UE. Deux enfants par femme en âge d’avoir des enfants (contre 1,65 pour les Québécoises). Évidemment on ne dit pas que les minorités gonflent les résultats mais ca c’est une autre question. Toujours est-il que l’article mentionne qu’il y a eu 834,000 naissances pour 543,500 décès,ce qui donne 153 naissances pour 100 décès. Or le Québec (menacé de disparition) a un ration comparable avec (84,000 naissances pour 54,000 décès!)
http://fr.news.yahoo.com/4/20090113/thl-france-recensement-insee-b2e59e8.html

J’applaudis à la vue de toutes ces femmes PDG mais j’espère qu’elles n’arrivent pas à ces hauts postes uniquement parce que ces compagnies veulent bien paraitre….
Pour moi, un ou une PDG doit être quelqu’un de super-compétent, quel que soit son sexe ou son âge…