Marée bleue et taxe verte

Les libéraux fédéraux s’en vont à l’abattoir. Oubliez les « bourdes » des conservateurs, montées en épingle par les médias. Stephen Harper est seul face à une opposition fragmentée et désarticulée. Plusieurs sondages lui donnent maintenant le genre d’avance sur son principal adversaire qui donnait à Jean Chrétien ses gouvernements fortement majoritaires.

Stephen Harper semble déjà avoir gagné la bataille de l’Ontario. Toronto lui résistera sans doute, mais ses banlieues sont en train de céder. Cela lui donnera les sièges dont il a besoin pour devenir majoritaire. Les gains enregistrés à l’extérieur de Montréal ne feront qu’augmenter sa majorité. Bref, je trouve que Gilles Duceppe s’illusionne quand il dit que seul le Bloc peut empêcher un gouvernement conservateur majoritaire. Le seul qui le peut – théoriquement – c’est Stéphane Dion. Mais ce qu’il est mal parti celui-là.

J’ai déjà dit tout le mal que je pensais du Tournant Vert. Qui veut d’une nouvelle taxe ? Qui veut des prix plus élevés sur les produits pétroliers ? Qui veut d’une nouvelle patente administrative complexe qui risque de coûter cher ? Qui veut entendre parler de nouveaux programmes sociaux dans une politique environnementale ? Qui veut d’un programme sur l’environnement qui n’a pas d’objectifs ni de cibles ? Qui croit vraiment que ce sont des taxes supplémentaires qui changeront les comportements des Canadiens ? Si le mazout se met à baisser, ce ne sont pas les quelques cents de taxes supplémentaires qui feront passer les Canadiens à un autre type de chauffage.

Ce qui m’étonne le plus dans ce dossier, c’est l’incapacité de Stéphane Dion à le vendre correctement. Mettons le compteur à zéro et imaginons que Stéphane Dion ait annoncé d’importantes baisses d’impôts pour les Canadiens, doublées d’un programme environnemental qui aurait fait l’envie du monde entier. Il me semble qu’il aurait été plus simple d’ajouter que le tout serait financé par une nouvelle taxe sur certains produits pétroliers. Il a fait l’inverse !!! Il essaie de vendre une hausse de taxes pour se faire élire ! Il faut le faire.

Laisser un commentaire

Les Libéraux s’en vont vers leur pire défaite historique. Au Québec français, ils vont descendre sous les 10%. Ce sont nos créditistes….

Un p’tit mot sur le mystère du litre de pétrole. Alors que le baril a touché les 100$ après un sommet de 147$, on a le culot ce matin de l’augmenter à 1,36!!!!
Lorsque le baril monte, l’augmentation à la pompe est directe. Bang! Mais lorsque le varil chute, on invente 150 raisons pour ne pas descendre.
On est en pleine campagne électorale et personne ne parle de ca. Pire, le pied de Sillery veut augmenter la taxe sur le litre au nom d’obscures théories sur le réchauffement de la boule…

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080912/LAINFORMER/80912017/5891/LAINFORMER01

Dion va apprendre ce que Jimmy Carter a appris aux Etats-Unis en 1979: toute verite n’est pas bonne a dire, particulierement s’il s’agit d’une verite que personne ne veut entendre. Mais je me demande si les conservateurs ne sont pas en train de culminer trop tot: beaucoup d’electeurs craignent (avec raison je crois) un gouvernement conservateur majoritaire, et pourraient voter pour le parti le plus susceptible, dans leur comte, de battre le candidat conservateur…

Et contrairement a vous, M. Duhamel, ce que je reproche le plus a Dion, c’est que son plan est mille fois trop modere: il m’apparait evident que des mesures beaucoup plus energetiques (sans jeu de mot…) s’imposent, qui en meme temps seraient acceptables aux yeux de l’electorat: un financement radicalement accru du transport en commun, par exemple, aurait certainement un effet positif dans la lutte contre les emissions de CO2, tout en etant beaucoup plus acceptable, pour l’electorat, qu’une taxe, fut-elle « verte ».

Les pétrolières ont augmenté considérablement leur marge de profits en 2008.
======

Promettez de baisser les taxes, de baisser les impôts, de baisser la taxe sur le pétrole, augmentez les dépenses militaires, faites miroiter les profits pour la reconstruction des pays démolis par votre guerre, dites que vous allez dépenser de l’argent pour créer un contexte pour que les entreprises investissent le gros motton, le tout en mettant le pays le pays dans la grosse marde et les votes pleuvront.

C’est la stratégie des Républicains et des conservateurs et sa pogne.

Combien de campagnes, depuis 70 ans, ont été remportées avec la promesse de construire des ponts et des routes qui n’ont jamais été construites.

Mentez et vous gagnerez, dites la vérité et vous perdrez vos élections.

Voilà comment il faut se comporter face aux électeurs qui aiment qu’on leur présente du rêve. Offusquez vous mais c’est comme ça.

Pour en remettre, un bon vendeur.

1-
Un vendeur qui est adroit à vous mentir et vous faire marcher, ça vend, c’est un champion. En fait il vous vend le rêve et non pas le produit. C’est comme le cas de la caricature de Bob Graton.

Comme me disait un bon vendeur; un bon vendeur c’est une putain.

2-
Un vendeur honnête qui dit la vérité ne vend pas.

3-
Un vendeur honnête qui communique bien et qui vous renseigne bien, c’est un vendeur haut de gamme qui vend à des gens renseignés. On ne retrouve pas ce genre de vendeur dans un commerce. Ils travaillent le plus souvent pour des entreprises qui font affaire avec des entreprises ou pour des gens plus fortunés.

Les politiciens se doivent d’être des vendeurs.

Mais voilà, ils font affaire avec toute les couches de la population.

Maintenant posez vous des questions.
.
.
PS J’ai 35 ans d’expérience auprès des vendeurs.

Le vote pour le Bloc empêchera la formation d’un gouvernement Harper majoritaire, selon Duceppe.
L’inverse est aussi vrai: l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire est la meilleure façon de se débarrasser du Bloc. Et de Dion. Et peut-être de Layton. Et d’avoir un meilleur choix la prochaine fois.

Les médias prennent effectivement n’importe quel petit anicroche des conservateurs et en font un plat.

Moi je les trouve courageux de vouloir moins d’état, c’est tellement facile pour un politicien de promettre de créer une nouvelle entité, un nouveau comité, ou de verser de l’argent. Tellement, tellement facile.

Plan vert de Dion: bien dit M. Duhamel. Qui comprend ce que c’est ? Et qui peut bien vouloir ça ?

jacques noel:

Tu sais que le pétrole est côté en bourse.

Savais-tu que le prix de l’essence qui sort des raffinerie est aussi côté en bourse ?

Le prix du pétrole est stable mais le prix de l’essence est s’approche du 3$/gal sur le NYMEX.

Merci à Ike.

@ MB… c’est triste mais ce n’est pas vraiment vrai :S – M. Masse a fait un billet sur le sujet justement aujourd’hui, allez le lire.

@ M. Fleurent – Donc vous me prouvez que la machine politique elle même est déficiente.. ça vas mal!! En fait il ne s’agit pas de tout abattre pour créer une gigantesque commune (libertaires). Il s’agit de redonner à la population ses choix dans tous les domaines que l’état empiète pour absolument rien. Son rôle est de punir les agressions et de légiférer, pas de jouer à Dieu en essayant de diriger la pensée, la vie et l’économie des gens.

@ Etienne : La coercition ne marchera jamais, la restitution des droits de propriété est hautement plus efficace. Lorsque le gouvernement laisse le droit de polluer (agresser la propriété ou la santé des gens), il néglige son premier (et seul) mandat. De plus, les émissions de CO2 se trouvent à être de plus en plus questionnées. Beaucoup de scientifiques questionnent la pertinence de réduire les émission de CO2 (ce qui ne veux pas dire qu’il faut en shooter à tour de bras). En fait c’est tellement complexe le climat, on n’y comprends pas grand choses encore, il y a beaucoup de chemin à faire.

Anyway la situation environnementale s’améliore d’année en année, la volonté des citoyens de pays aisé fait changer beaucoup de choses puisqu’un environnement en santé est un luxe. J’en vois déjà me dire que la vie d’autrefois était un paradis terrestre au niveau de la société et de l’environnement… oh well, croyez au père noel.

Au fait M. Noel, le pétrole et l’essence sont 2 marché différents avec des facteurs différents, c’est à prendre en compte. L’industrie pétrolière n’est pas beaucoup plus profitable qu’une autre, c’est simplement que ça nous touche tous… Les complots sont imaginaires.

@tous

Le pétrole que l’on met dans notre char à Québec vient de l’Algérie!!! On le paie au prix international. Rien à voir avec le marché de l’essence à NY

« L’inverse est aussi vrai: l’élection d’un gouvernement conservateur majoritaire est la meilleure façon de se débarrasser du Bloc. Et de Dion. Et peut-être de Layton. Et d’avoir un meilleur choix la prochaine fois. »

En 1958 et 1984 les conservateurs ont eu des majorité de sièges au Québec. Bibi, y en a marre (jeu de mots) de voir qu’on nous chante la même maudite chanson cinquante ans plus tard.

C’est ça être un inculte politique. C’est de ne pas connaître le passé. Ça changé quoi dans ta vie Ian Amar ces deux gouvernement majoritaire conservateur de ’58 et de ’84?

En 2058 tes petits enfants vont dire, votons pour le changement, votons conservateurs.

Maudit bordel. Dieu que Vigneault avait raison.

« Le Canada importe seulement du pétrole de la mer du nord(…) » -dgagnon

Faux!

D’autre part, Jacques Noel a bien précisé « le Québec » , pas le Canada!

Tu es donc doublement à côté de tes pompes, les deux pieds dans la boue de ta désinformation.

Rien de neuf, quoi!

« Présentement, le pétrole qu’importe le Québec vient essentiellement d’Algérie et de la mer du Nord et est trois fois moins polluant que celui qui est extrait des sables bitumineux d’Alberta. »

http://matin.branchez-vous.com/nouvelles/2008/09/le_petrole_de_lalberta_arrive.html

Le gros du pétrole que l’on met dans nos chars au Québec vient d’Algérie où il est acheté au cours international et il est raffiné à Lévis ou dans l’Est de Montréal. Bref, on n’a rien à voir avec le pétrole américain et les ouragans. Or, à cause de l’ALENA, on nous impose le prix américain, baril zé cours de l’essence, ce qui est le summum du ridicule. A quand l’indépendance (énergétique) du Québec?
Il y a 2 milliards de barils qui dorment dans le Golfe. Quand est-ce que Duceppe va ouvrir la machine?

Finalement Gagnon as-tu fait tes devoirs, le pétrole du Québec il vient d’où.

Absolument rien à voir avec le marché des USA à moins d’une pénurie à moyen terme qui ferait grimper le baril.

Avec une raffinerie d’état, même si l’état est comme le disent nos Elvis, le litre serait moins cher. Et même si ce n’était pas le cas, le baril entrerait au Québec au prix de la vente de l’Algérie et de la mer du nord. Surtout pas aux prix du golfe pendant les ouragans. Donc l’argent resterait ici.

Merci Ike dit l’expert.

Il est tout fier que les pétrolières du Québec se graissent avec son argent à cause l’ouragan Ike, sans que le baril ne leur coûte une cenne de plus.

Voilà un des nôtres qui prend à coeur les intérêts des siens.

Faut être payé par un ennemi d’affaires pour dire des affaires de même. Une personne comme ça sa porte un nom très connu de la population non prononçable ici.

« Or, à cause de l’ALENA, on nous impose le prix américain, baril zé cours de l’essence, ce qui est le summum du ridicule. »(J. Noel)

Ce sont les conservateurs qui ont négociés ces clauses à notre désavantages.

Le négociateur a été traité de plusieurs noms. Les Américains riaient de lui.

Tout fier de cet exploit plusieurs veulent remettre ça au pouvoir. ils veulent payer encore.

Kevin: « Anyway la situation environnementale s’améliore d’année en année »

Ca ne vous ferait rien de me dire sur quelle planete vous vivez? A l’echelle planetaire la situation ne cesse de s’empirer: au point ou je pense qu’il est a craindre que toute l’industrie de la propagande ayant servi a nier l’existence du rechauffement planetaire du a l’activite humaine ne passe directement a soutenir que, puisque nous avons atteint un point de non-retour, a quoi bon rien faire?

« la volonté des citoyens de pays aisé fait changer beaucoup de choses puisqu’un environnement en santé est un luxe »

En effet, comme tout ce qui en decoule: la production agricole et l’eau potable, bof, a quoi bon en effet! Serieusement, un cours d’initiation a l’ecologie ferait le plus grand bien a nombre de commentateurs de ce blogue…

@ Raymond Campagna:

Va voir le lien que j’ai donné…

Le Canada n’importe rien de l’Afrique du Nord.

@ jacques noel:

Pourquoi les Albertain nous ferait cadeau de leur pétrole ?

Fournisseurs de pétrole pour le Québec.

Algérie 36% plus de 5 milliards

Royaume-Uni et Norvège au deuxième rang 3,9 et 2,2 milliards.

Angola 1 milliards.

Mexique et Venezuela 6% 800 millions.

La presse les affaires 2008
.
.
Autres pays = quelque peu.

@Gagnon

Si le Canada avait nationalisé le pétrole albertain, terre-neuvien et néo-écossais, tous les Canadiens pourraient en profiter. C’est pas ca un pays?

en passant, Ottawa avait mis un milliard de l’argent de nos taxes pour lancer le projet Hibernia. Ottawa n’a jamais mis une cenne dans Hydro

M. Dion devrait lutter contre la pollution au lieu de lutter contre les gaz à effet de serre. Tous les pays ont intérêt à se préoccuper du réchauffement planétaire, sauf ceux qui profiteraient, au total, d’un réchauffement climatique: le Canada, la Mongolie et la Russie (peut-être quelques autres: la Scandinavie si le Gulf Stream ne s’inverse pas).

Il ne s’agit pas de faire un pied de nez aux autres pays. Suivons le train; demeurons relativement solidaires. Mais nous n’avons vraiment pas à nous faire une fierté d’être un leader dans ce domaine.

Soyons plutôt des leaders dans la lutte antipollution (de l’air, de l’eau, etc…) car personne ne bénéficie de la pollution. Préoccupons-nous des polluants, donc, qu’ils soient à effet de serre ou non. Rappel: les gaz à effet de serre se divisent en polluants à effets de serre et en non-polluants à effet de serre. Quant aux non-polluants à effet de serre, donc: piano, piano… Ce ne sera pas un drame si jamais, au lieu de lire – 16 degrés au thermomètre un 20 mars au matin, vous ne lisez plus que – 13 ou -14. Vous y survivrez; vous en jouirez même, peut-être.

Ceux qui ont intérêt à être des leaders dans le domaine du réchauffement planétaire sont ceux qui seraient le plus affectés: les pays qui touchent aux tropiques ou à l’équateur: le Mexique, le Brésil, le Vénézuela, l’Egypte, le Nigéria, le Zaire, l’Arabie Saoudite, l’Inde, la Chine, l’Indonésie, les Philippines, le Vietnam, le Bangla Desh et l’Australie, pour nommer quelques gros noms. Il y a aussi les pays qui ont plusieurs grandes villes très près du niveau de la mer: les Pays-Bas, par exemple. Ceci n’est vraiment pas un énorme problème au Canada.

Oui à la lutte anti-pollution; on reste calme et sympatisant quant aux non-polluants à effet de serre, mais sans chercher à se faire leader dans le domaine. Parce qu’un Canada plus chaud, ce n’est pas un drame; c’est au total, un bienfait national (sauf pour ceux qui pensent que nous vivons déjà dans le meilleur des mondes que l’on puisse imaginer; tout changement en plus chaud ou plus froid, plus humide ou plus sec devient pour eux nécessairement un défaut—J’espère que ces gens croient en un Dieu tout puissant, tout connaissant et tout bienfaisant pour porter dans leurs têtes de telles lubies).

Rappel intéressant: la température était de 10 à 15 degrés plus froide il y a 10 000 ans, et cette température froide a duré pendant 100 000 ans. Puis, il y a 110 00 ans, il y eu une brève période (5000 ou 10 000 ans) où la température était comme aujourd’hui. Ceci fut précédé par une autre période glaciaire (10 à 15 degrés plus froid qu’aujourd’hui), qui dura 100 000 ans. Etc. (Voir Nature 454: 869-872 (2008): North American ice-sheet dynamics and the onset of 100,000 year glacial cycles.). Faisons donc en sorte que la brève période actuelle de temps chaud dure plus longtemps que le 10 000 ans typique de la trentaine de période chaudes que la planète a vécu depuis 3 millions d’années,

PS: il y a 3 millions d’années, la température était comme aujourd’hui. Mais depuis ce temps, la température moyenne ne fait que DIMINUER, avec d’énormes fluctuations. La température présente est 10 degrés plus chaude que la moyenne. Que diriez-vous d’un Canada où la température moyenne n’est plus le 7 ou 8 degrés actuel, mais serait – 2 ou -3 degrés? Souhaitons que la période chaude actuelle dure longtemps. Elle dure déjà depuis peut-être 8 000 ans. Je ne voudrais surtout pas que l’on retombe dans une ère glaciaire dans 2000 ou 3000 ans.

@ jacques noel:

Tu dirais quoi si Ottawa voulait nationalisé Hydro-Québec pour qu’on vendent à rabais de l’électricité en Ontario et dans les Maritimes ?

Ce que tu veux faire est simple: tu veux faire la grosses vie et envoyer la facture aux Albertains.

@ DG

Hydro-Québec est nationalisé et vend son électricité à qui il veut et au prix qu’il veut.

Le pétrole de l’Alberta n’est pas nationalisé par l’Alberta.

Tu es hors sujet.

Ton exemple est un sophisme réducteur.

@ Raymond Campagna:

Justement pas. Le pétrole de l’Alberta, tout comme l’électricit6é du Québec est une richesse naturelle. Ce qui signifie que la compétence de gestion est EXCLUSIVEMENT provinciale.

Si les Albertain ont décidé de privatiser (une décision géniale), c’est de leur affaire.

Pourquoi tu veux vivre au crochet des Albertains ?

Vouloir nationaliser le pétrole des Albertains et quêter dans le métro c’est la même chose.

Alors…

Tu dirais quoi si Ottawa voulait nationalisé Hydro-Québec pour qu’on vendent à rabais de l’électricité en Ontario et dans les Maritimes ?

Très cher grand doc Michael Laughrea, MPhil, PhD, et cetera desunt.

Le vois que vous avez hâte de planter des bananiers dans votre cour et voir des vaches dans le nord du Québec.

Je crois que malgré toutes vos connaissances, je j’ai des doutes sur celles que vous avez sur le réchauffement de la planète. C’est que j’ai le sentiment que de la façon dont vous essayez de nous convainque, vous essayez de nous «enfirouaper».

Si tout est comme vous dites, une partie de l’Allemagne disparaît, la Floride aussi, le sud et le mid des USA devient un désert, et au Canada la tendance est des été plus froids, des jours plus froids et des nuits plus chaudes et des hivers de merde dans la sluge, plus d’eau dans les barrages de la Baie James.

En fin ce sont seulement des modèles mais on tendances à se confirmer. Mais vous, vous en savez quoi des répercussions sur le climat du Canada?

Vrai pas vrai, combattre l’effet de serre sa paye. Il est facile de faire 500$ et plus avec un investissement ridicule sur la cabane. Encore beaucoup plus lors de la construction. Multipliez par le nombre de cabane. Idem pour le char et bien d’autres. Vous devriez savoir que par les cours du pétrole présent 50% d’économie serait la plus grosse «bésnisse» ces années. 7 milliards clair chaque année au Québec.

Quant à la pollution toxique qui elle aussi cause des effets de serre je ne peux être contre votre vertu. Il faut dire qu’il y va de notre santé souvent de notre survie.

« Pourquoi tu veux vivre au crochet des Albertains ? » >DG

Il fabule encore.

Je n’ai jamais dit ça.

@ dgagnon

« Si les Albertain ont décidé de privatiser (une décision géniale), c’est de leur affaire. »

C’est faux!

L’Alberta n’a pas privatisé le pétrole.

@ dgagnon

« Ce qui signifie que la compétence de gestion (des ressouces pétrolières) est EXCLUSIVEMENT provinciale.

Références des contrats qui détaillent ce que cela signifie CONCRÈTEMENT.

Il y en a qui sont naïfs.

« Si les Albertain ont décidé de privatiser (une décision géniale), c’est de leur affaire. » (DG)

Une décision Géniale. Ouin ! On se réjouit que l’argent sorte du Canada.

Si le pétrole de l’Alberta était nationalisé, l’argent resterait au Canada comme les profits d’Hydro Québec.

Pour faire de l’argent y faut qu’à rentre pis y faut pas qu’à sorte. C’est simple non!

Mais le spécialiste économique ne le comprendra jamais tant et aussi longtemps qu’il entrera de l’oseille pour ne pas qu’il comprenne.

Pour ceux qui comprennent.
=====

Comme ça DG avec Hydro qui est nationalisé tu es comme un quêteux dans le métro?

@ DG
Au cas où tu ne comprendrais pas précisément’ on veut avoir une preuve que la ressource naturelle du pétrole a été nationalisée par l’Alberta.

En quelle année?

« Vouloir nationaliser le pétrole des Albertains et quêter dans le métro c’est la même chose. » –dgagnon

Nationaliser Hydro-Québec et quêter dans le métro, c’est la même chose, selon gagnon.

Le pétrole de l’Alberta n’est pas privatisé et les tenant de la nationalisation ne veulent pas voler l’argent des albertains…

Hé bien…

Et oui, les nationalisations c’est quêter dans le métro. Encore que dans le métro j’ai le choix de donner ou non…

@ DG

« “Si les Albertain ont décidé de privatiser (une décision géniale), c’est de leur affaire.”

Le terme « privatiser » a un sens très précis.

Il n’y a jamais eu de privatisation de la part de l’Alberta puisque «Une privatisation est la vente ou cession par l’État à des investisseurs de capitaux privés, tout ou partie d’une société publique.»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Privatisation

Oü sont les documents officiels de l’Alberta « privatisant » les ressources pétrolières?

Tu te rappelles de Pétro-Canada et de Trudeau ?

Les albertains ont-ils décidé de suivre cette voie ?

Non (dieu merci).

L’Alberta et la Norvège ont à peu près la même production de pétrole
Le Heritage Fund albertain a 14 milliards dedans (en passant notre Hydro nationalisé vaut 130 milliards selon Pierre Fortin). Pendant ce temps, le fond norvégien est à…200 milliards!
Les Albertains se font f… par les cies de pétrole mais ils ne le savent pas.

On a déjà assez de problème au Québec sans tenter de vouloir dire aux albertains comment gérer leur province.

« On a déjà assez de problème au Québec sans tenter de vouloir dire aux albertains comment gérer leur province. » >DG

Imaginez les républicains de Bush… héhé