Mon problème avec Bombardier

Je veux bien que Bombardier demande des subventions plus élevées pour construire à Mirabel sa nouvelle gamme d’avions. Je n’aime pas les subventions aux entreprises, mais toute l’industrie aéronautique internationale est subventionnée à coût de dizaines de milliards de dollars. C’est malheureusement une réalité incontournable.

Je veux bien que l’appréciation du dollar canadien ait changé la donne depuis 2005 et que le coût de développement et de fabrication des futurs appareils soit d’autant plus élevé.

Je veux bien que Bombardier, qui réalise plus de 90 % de ses revenus à l’extérieur du Canada, envisage de produire ses nouveaux avions ailleurs qu’à Mirabel. Une entreprise doit produire où cela lui est le plus favorable pour rester concurrentielle et obtenir le meilleur rendement possible pour ses actionnaires.

Je veux bien aussi que Pierre Beaudoin évoque ces questions, car cela fait partie d’une négociation que Bombardier devra avoir, plus tôt que tard, avec les gouvernements fédéral et provincial.

Mais il y a quelque chose qui me chicote et provoque chez moi un petit malaise.

Au printemps 2006, Bombardier jouait la carte nationaliste pour court-circuiter tout processus d’appel d’offres et obtenir un contrat de gré à gré pour la fabrication des 336 voitures du métro de Montréal. Cette décision a depuis été renversée par les tribunaux.

Depuis plusieurs mois, l’entreprise joue cette carte à fond avec sa campagne de publicité – la première depuis une éternité – qui joue sur la fierté et l’appartenance, «The Canadian Spririt» comme le dit si justement les annonces en anglais.

Cette fierté et cette appartenance me semblent aujourd’hui très circonstancielles et fort monnayables.

Laisser un commentaire

Je ne sais pas comment le bon peuple va réagir cette fois à leur chantage mais faut-il rappeler que 700 millions de subventions pour 2500 jobs ca fait 280,000$ de la job!!!
Lors du dernier reférendum le bonhomme était allé à l’usine de La Pocatière demander aux travailleurs de voter NON. Les travailleurs l’avaient hué…


Un p’tit mot de nos petites élites qui se foutent du peuple. Les boss de CGI nous recommandent d’acheter leur action. Ca va monter à 14$. Michel Girard a fait la liste des petits boss qui ont vendu leurs options à 9-11$. Pas quelques options. Des milliers d’actions! 100, 200,300, 400,000 piasses dans la sacoche. De quoi se payer un beau chalet cash dans le nord pendant que les gogos achètent deans le but que ça monte…

Hicham Adra

2 mars: vente de 47 000 actions à 9,70$

André Bourque

9 mars: vente de 15 000 actions à 9,99$

Mario Brin

22 février: vente de 5000 actions à 10,09$

7 juin: vente de 9425 actions à 11,34$

14 décembre: vente de 5000 actions à 11,60$

Michael John Cant

21 février: vente de 11 850 actions à 9,96$

Gavin Chapman

24 décembre: vente de 153 000 actions à 11,29$

Paule Doré

26 février: vente de 60 000 actions à 9,90$

Gisèle Gagné

21 février: vente de 7500 actions à 9,86$

Benoit Garant

12 février: vente de 834 actions à 9,38$

8 juin: vente de 15 388 actions à 11,53$

12 décembre: vente de 5500 actions à 11,77$

Jacques Giguère

5 septembre: vente de 77 717 actions à 11,41$

Peter Gorard Ihrig

10 décembre: vente de 14 000 actions à 11,79$

11 décembre: vente de 5000 actions à 11,69$

David Lloyd Johnston

24 août: vente de 10 000 actions à 10,86$

Michael John Keating

2 février: vente de 52 638 actions à 9,45$

Kevin Morris Linder

14 mai: vente de 10 000 actions à 11,05$

Marie Blossom Annette MacDonald

6 février: vente de 5000 actions à 9,50$

16 mai: vente de 10 000 actions à 11,03$

10 septembre: vente de 9638 actions à 11,70$

Eva Maglis

1er mars: vente de 17 000 actions à 9,69$

Douglas McCuaig

5 septembre: vente de 60 000 actions à 11,51$

Marie Nardo

13 février: vente de 2500 actions à 9,45$

Suzanne Rancourt

7 décembre: vente de 7000 actions à 11,75$

Paul Raymond

5 septembre: vente de 20 000 actions à 11,59$

John Edward Roggemann Jr

26 février: vente de 25 000 actions à 10,00$

Richard Schmitz

7 juin: vente de 10 000 actions à 10,66$

24 décembre: vente de 10 000 actions à 11,27$

Pierre Simoneau

2 mars: vente 5685 actions à 9,65$

Pierre Vinet

10 septembre: vente de 10 000 actions à 11,35$

Warren Joseph White

31 mai: vente de 37 775 actions à 11,26

Monsieur Duhamel,

En lisant votre texte, il m’est apparu évident que vous ne comprenez pas grand chose à l’économie

Lorsque vous précisez « aux entreprises », dans « Je n’aime pas les subventions aux entreprises ». Doit-on comprendre que vous aimez les subventions aux consommateurs ou qu’elles vous laissent indifférent? Parce qu’une subvention, qu’elle soit donnée aux consommateurs ou aux producteurs, son incidence est la même (cours d’économie de niveau collégial).

Vous dîtes aussi en référence à la publicité de Bombardier que « Cette fierté et cette appartenance me semblent aujourd’hui très circonstancielles et fort monnayables ». Qu’est-ce que vous croyiez avant? Bombardier est une entreprise privée qui cherche, comme toutes les entreprises, à maximiser son profit. Grâce à cette recherche de profit, les entreprises innovent et procurent des revenus à des ménages pour le bénéfice de toute la société. Une entreprise non rentable ne profite à personne et est destinée à disparaître, de même que les emplois qui y sont rattachés.

Si Bombardier peut obtenir des politiciens, qui manipulent les fonds publics, un peu plus d’argent en misant sur l’appartenance nationale, je me demande bien pourquoi elle ne le ferait pas? Les politiciens ne sont que des « Guidounes » qui carburent au vote populaire, ce que le privé a compris depuis longtemps.

Le problème, il est là. Le problème c’est l’État qui se fourre le nez partout. Cessez de blâmer l’entreprise privée et dénoncez plutôt l’omniprésence de l’État dans les marchés et dans nos vie

À Jacques Noël

Pauvre Jacques. Si Bombardier fait autant d’argent que tu dit et profite autant de la générosité de l’État, mais qu’attends-tu pour acheter des actions de Bombardier et de profiter, toi aussi, de la situation en tant qu’actionnaire.?

Le « canadian spirit » je pourrait je garder das mon porte-feuille. Essayer d’avoir des subventions en jouant la carte nationaliste: non merci.

La famille a vu sa fortune fondre de 7 milliards à un petit milliard en une seule année. On a pensé pendant un temps aller leur porter un peu de manger comme dans le temps avec Donalda…

Bombardier ve remonter puisque la demande est là pour les avions et les Chinois et les Indiens n’en font pas encore. Mais avant de remonter à 25$ comme en 2001?

@ jacques noel :

le lendemai du 9/11 c’était le moment d’acheter des actions. On achète quand un truc est à la baisse, pas à la hausse.

Et ça dérage qui que des personnes ont fait 7 milliards ? C’est pas comme s’il avait volé cet argent.

@gagnon

« le lendemai du 9/11 c’était le moment d’acheter des actions. On achète quand un truc est à la baisse, pas à la hausse. »

Ayoye!
Le 10 septembre l’action était à 20$. Lorsqu’on a ré-ouvert le 13, elle était à 17$. Elle est en bas de 6$ aujourd’hui.

13-Sep-01 17.75 18.25 17.00 17.10 6,667,400 16.48
10-Sep-01 20.17 20.25 19.75 20.02 3,326,100 19.30

Je ne sais pas d’où tu sors mais ton ignorance de tout me fascine. Comment un gars peut écrire autant de bêtises sans arret, sans gêne aucune?

@ jacques noel :

Mon ignorance je la tire de ce que tu as écrit. Tu a dit que l’action de Bombardier avait « a plané raide après le 11 septembre » (commentaire #5).

Donc finalement, tu vient de nous avouer que ce commentaire était mauvais. Je vais retenir la leçons et je vais être encore plus suspicieux avec ce que tu écris.

Mais comment en l’espace de quelque heure tu peux être capable d’écrire une chose et son contraire. Ça me fascice !

Nunavut Gagnon dit et se dédit constamment sur ce blogue. Le tit-jos connaissant le plus ignare que j’ai rencontré sur le net de ma vie.

Il se fait ramasser (Billet sur le lait par exemple) et il aime ça. On appelle ça maso.

@ C. Perron :

Sur le Nunavut j’ai eu raison sur toute la ligne et depuis ce temps là tu es frustré.

Tout comme je t’ai solidement planté sur le lait en donnant le prix pour une ferme de 8000 vaches.

Tout comme je t’ai planté sur la question des sophismes.

Bref, avec une si faible moyenne au baton, c’est pas pour rien que tu ne discutes plus de contenu. Tu as peu de te faire ramasser encore une fois. Donc tu te réfugies dans les insultes de gamin de cour d’école.

« le lendemai du 9/11 c’était le moment d’acheter des actions. On achète quand un truc est à la baisse, pas à la hausse. »

Il aurait perdu ou ils auraient perdu plus des 2/3 de leurs investissements.

Et tous ces Elvis Gratton viennent nous faire la morale économique en disant que les Québécois sont des ti-culs sans envergure, tout en disant les critiquer pour leur bien.

Y faut avoir un front de bœuf sans aucune pudeur pour affirmer des choses semblables.

Réel spécimen.

@ jacques noel :

On dirait bien que tu êtes confu…

Benoît Poirier, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins, est en accord. L’avionneur montréalais capte l’attention et fait jaser.

«Les gens sont émotifs avec Bombardier», affirme-t-il.

Selon lui, les investisseurs et analystes ont gardé une déception face à un titre qui pavoisait à plus de 25 $ et qui a connu la saignée de l’après 11-septembre. Aujourd’hui, l’action se situe modestement vers 5,50 $ et poursuit une lente progression depuis 2005.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071108/LAINFORMER/71108102/5992/LAINFORMER01

Donc j’avais raison, au lendemain du 11 septembre, lors de la saigné, c’était le moment d’acheter des actions pour ensuite capitaliser sur la lente remontée.

M. C Perron,

Il n’est pas rare de rencontrer de ces Elvis dans la vie.

Mais lui c’est un phénomène fascinant.

Ce qui les « drive » est d’être capable de répondre peu importe si c’est complètement absurde ou pas.

Cela peut sembler « Kétainne » de répondre à ces gens, mais c’est une façon de présenter le miroir en pleine face à tous les lecteurs qui leur ressemblent.

Ils ne s’expriment pas, mais ils suivent avec attention la progression du blogue.

C’est à mon avis ce qui a fait pendant 11 ou 12 ans le succès du doc Mailloux.

Vos réponses à ces bornés les déniaisent beaucoup plus que vous ne le pensez.

La réaction immédiate est de se braquer, mais il est très difficile de passer sa vie braqué.

Un jour ou l’autre, on se rend à l’évidence.

Voyez vous-même. Il vient de donner réponse à Jacques Noël en répondant à une question différente de celle qui se posait, comme l’étable pour « c’est lait ».

@ Yvon Fleurent :

Encore sans contenu et tout en insultes. Remarques, c’est pas comme si tu avais le choix étant donné ta carance de contenu…

Dans ton cas je me suis rendu à l’évidence: chaque fois qu’on te contredit, les fils se touchent. Un comportement franchement immature pour une personne qui prétend avoir 55 ans.

@gagnon

Si tu as acheté le lendemain du 11 septembre 2001, c’est-à-dire le 13 septembre, tu as acheté à 17$. Sept ans plus tard, tu es à 6$. Dors dessus, peut-être que dans 10 ans tu vas rentrer dans ton argent…

@ jacques noel :

Quand je dis acheter au lendemain du 9/11, je faisais bien sur référence au lendemain du choc. Une fois que l’action a vraiment plongé. Tu achètes pas le 13 quand tu sais que le 14 ce sera encore plus bas.

Y voulait dire plusieurs années après. Disons 5 ou 6 ans.

Vous savez là le landemain du deuxième millénaire encore aujourd’hui.

Quand Gagnon dit quelque chose, ça veut toujours dire autre chose que ce qu’il dit.

C’est connu, même de son fan club d’ados.

@ Yvon Fleurent:

Ca pris 5-9 ans avant avant que la chute se stabilise. «Tu pourrais me donner le source de cette information ?

« Aujourd’hui, l’action se situe modestement vers 5,50 $ et poursuit une lente progression depuis 2005. (La Presse)

Depuis 2005 4 ans plus tard et tu parles de lendemain. Depuis 2005 LENTE progression.

C’est vrai que son argent doit venir du néant, certainement des titres de Bombardier.

Ce n’est pas la pudeur qui l’écrase lui.

Gagnon, tu insulte tout le monde. Tu n’as pas de contenu et quand tu essaie d’en avoir tu écris des âneries comme le Nunavut… ou tu préfères les dépenses militaire… et autres que je pourrais te remettre dans la figure, mais mon temps est trop précieux.

Prend quelques semaines de repos et reviens-nous avec DU CONTENU. Pas des déclaration farfelus.

« Le problème c’est que tu a des difficultés de lecture… » Gagnon

Quand Gagnon dit quelque chose, ça veut toujours dire autre chose que ce qu’il dit.

@gagnon

Meme en achetant au plus bas de septembre 2001 (10,41$), tu serais toujours dans le rouge. On voit que tu ne connais rien, mais absolument rien à la bourse.

28-Sep-01 11.25 11.96 11.00 11.60 12,279,400 11.18
27-Sep-01 11.75 11.82 10.52 10.80 4,824,300 10.41
26-Sep-01 13.00 13.00 11.17 11.60 3,886,600 11.18
25-Sep-01 13.70 14.55 13.52 14.45 6,513,900 13.93
24-Sep-01 13.69 13.74 12.95 13.63 6,625,200 13.14
21-Sep-01 12.45 13.75 12.05 12.92 10,240,500 12.45
20-Sep-01 13.50 14.39 12.71 12.94 13,083,500 12.47
19-Sep-01 12.86 13.75 12.55 13.74 11,498,300 13.24
18-Sep-01 14.63 14.94 12.50 12.86 15,059,100 12.40
17-Sep-01 14.25 16.25 14.10 14.50 11,575,700 13.98
14-Sep-01 16.80 16.90 14.75 15.51 15,643,900 14.95
13-Sep-01 17.75 18.25 17.00 17.10 6,667,400 16.48

@ C. Perron :

T’es encore frustré parce que je t’ai ridiculé avec le Nunavut en te donnant les stats sur le salaire et les revenus ? Va falloir que tu passes par dessus un jour, tu t’es trompé, c’est pas la fin du monde.

@ jacques noel :

Si j’avais acheté le 27 septembre et renvendu le 28, j’aurais fait un profit très respectable de 7,4% mon vieux. C’est un exemple parmis tant d’autre car dans la période de 12 jours que tu as donné, il y avait plusieurs opportunité pour faire de l’argent.

C’est toi qui ne semble pas trop connaitre la bourse.

Au fait, tu peut me sortir les stats sur les 5-6 ans qui ont suivit. Parce que selon Fleurent, ca peut 5-6 ans avant que l’action soit au plus bas. Bien sûr, il n’a pas donné la source de son information.

Pauvre monsieur Perron!

Nous sommes tous tellement ridicules de refuser de gober les à-peu-près de ce parangon d’entêtement.

Nous sommes tellement confus.

Il faudra s’y faire…

Il a commencé à me réciter sa fameuse déclaration sur un vieux billet de M. Duhamel dans les pages précédente.

Il se dit fier de sa déclaration qui n’as jamais été appuyé par personne d’autre. Même son thuriféraire MB ne l’a pas répété. C’est tout dire.

Gagnon aurait certainement trouvé un poisson provenant du néant pour acheter ses 1,2004,800 d’actions de Bombardier quelques heures après les avoirs achetées.

Mais comme on le connaît, il aurait attendu que ça monte

Donc il aurait plané vers le trou.

@ C. Perron :

Ridiculiser et le mot est faible. Tu as été incapable de démontrer que mes statistiques étaient fausses alors que toi tu as été incapable de donner la source qui appuyaient tes affirmations. Pas pour rien que tu pète les plombs, tu sais que tu as perdu cette bataille.

Gagnon voulait savoir ce que c’est la projection.

Bien en voilà :

« T’es encore frustré parce que je t’ai ridiculé avec le Nunavut en te donnant les stats sur le salaire et les revenus ? Va falloir que tu passes par dessus un jour, tu t’es trompé, c’est pas la fin du monde. » (Gagnon)

C’est Gagnon qui à été la risée du net à la grandeur du Québec pour le Nunavut, pas Perron.

Pôôôôve Gagnon. Jamais personne n’a contesté tes statistiques.

L’Ontario est plus riche que le Nunavut, va sur tout les moteurs de recherche du net, tape Nunavut et Ontario, compare toute les données, pas seulement les fonctionnaires blancs débarqués au Nunavut et si tu maintients toujours ton affirmation que le Nunavue est aussi plus… JE N’Y PEUX RIEN GAGNON. Y A RIEN A FAIRE.

Quant aux plombs, ils sont dans ta tête et ta tête est quelque part au Nunavut.

Gagnon et sa fantaisie sur la richesse du Nunavut est l’illustration parfaite du principe en psychologie que moins nous avons d’idées plus nous y tenons.

@ Yvon Fleurent :

Désolé mais Perron a bel et bien perdu la face (et toi aussi) sur la question du Nunavut. Vous avez été incapable de prouver que j’avais tort sur les statistiques relatives aux salaires et revenus.

C’est pas orgeuil que vous refusez de reconnaitre votre erreur.

Il n’y a pas eu erreur Gagnon, il n’y a jamais eu débat sur les stats sur les salaires et revenus au Nunavut. Vraiment, personne ne t’as obstiné sur tes stats. Coudonc tu ne lis pas les interventions.

Mais, c’est à partir de ces stats que tu tire une conclusion erronée. Tu te rappelles « Le nunavut est auss…. » qui fait problême.

Ton sport préféré c’est-ti le détournement de débât?

@ C. Perron :

Donc tu asmets enfin que mon classement était bon ?

Tu admets qu’au Nunavut on travaille plus et qu’on est AUSSI plus riche ?

Alors Gagnon, le Nunavut est riche, bien. Tu aines les stats bien.

Maintenant Gagnon donne nous le montant total d’impôts que les Nunavummiut paient au Fédéral.

T’as bien compris le montant payé par les NUNAVUMMIUT.

@ Yvon Fleurent:

Facile…

Nunavut: 4 286$ par habitant
Ontario: 7 297$ par habitant.

Une différence de 3000$ (valeur arrondi pour ceux qui ne l’ont pas remarqué).

Donc une différence de 3000$ alors que la différence de revenu est de 3 283$.

Tu as d’autres questions ?

Tu vois, moi je réponds à tes questions, maintenant j’espère que tu répondra aux miennes 😉

C’est drôle Gagnon mais mon voisin travaille plus que moi et je suis plus riche que lui.

Expliques-moi?

T’as pas répondu à M. Fleurent, pas les fonctionnaires blancs mais les Nunavummiut.

« On travaille plus donc on est aussi plus riche »

Travaille veut dire salaire. Donc depuis le tout début tu ne parlais que de salaires seulement. Tiens tiens, intéressant ça.

« Faudrait que tu m’explique Fleurent comment ils peuvent être pauvre alors qu’ils gagnent plus que les Ontariens. » (Gagnon)

Gagnon je te l’ai déjà expliqué.

Le Nunavut est plus pauvre et même pour les salaires simplement parce que justement, ce sont des Ontariens et des Québécois qui gagnent les gros salaires du Nunavut et non pas les Nunavummiut.

Sur 10,000 travailleurs 3,500 gens des mines et environ 2,500 fonctionnaires, donc 6,000 sur 10,000 sont de l’extérieur et ce sont eux qui gagnent les gros salaires. Il ne reste pas beaucoup pour les Nunavummiut.

Le salaire est déposé directement dans des banques ontariennes et québécoises ou autres et presque rien ne va au Nunavut sauf l’adresse qui elle entre dans les stats. Ils n’achètent presque rien au Nunavut c’est trop cher, pas de vêtements, pas de meubles, pas d’auto, pas de TV etc. Si ma mémoire est bonne une boîte de céréales est environ 16$.

À chaque voyage, ils emportent avec eux le maximum de charge à laquelle ils ont droit en bouffe et se nourrissent essentiellement de poisson sur les lieux.

J’ai vendu à ces gens et tout était expédié par Poste Canada 20K par paquet.

Alors Gagnon pars-toi un commerce au Nunavut puisqu’ils sont si riches et tu auras tout ton temps pour bloguer et blaguer, mais pas longtemps.

@ C. Perron :

Ta question #44 frôle le rididicule.

Tu demandes: « mon voisin travaille plus que moi et je suis plus riche que lui. Expliques-moi? »

C’est facile à expliquer: tu as un revenu supérieur à ton voisin, donc tu es plus riches que lui.

Tout comme au Nunavut les revenus supérieurs font en sortes qu’ils sont plus riches que l’Ontario !

Pour ton infirmation, le revenu inclus le salaire. Et comme je l’ai démontrer, le salaire hendomadaire est supérieur au Nunavut.

@ Yvon Fleurent :

J’ai répondu à la question du commentaire 42 dans mon commentaire 43.

P.S.: Un travailleurs étranger doit vivre au Nunavut. Avec le salaire mirobolant qu’il gagne, il peut l’économie local. Parce que le type qui travaille au Nunavut a besoin d’un loyer, d’une voiture, de nourriture, de divertissement…

Toi, tu considères qu’un canadien du ROC venant travailler au Québec n’enrichit pas le Québec ?

Ton argument est franchement le plus risible de tout ceux que tu as avancé dans ce débat. Mais je te donne le bénéfice du doute à condition que tu puisses me donner des statistiques qui attestent clairement de la réalité que tu imagines.

Pauvre Ti Gagnon,

T’asrien compris, non tu ne veux pas comprendre t’es trop pogné.

Quel sorte de loyers qu’ils ont au Nunavut?

Avec quel sorte de char y se promennent au Nunavut.

Pour le divertissement y ont ti une place des arts?

Pour la preuve de ta ridicule richesse fait la toi même. C’est toi qui soutient que le Nunavut est riche contrairement à tout le monde, même les universités.
C’est toi qui à dit que le coût de la vie est 3 fois plus cher.

Pis ton commantaire 43 n’est pas une réponse, ou c’une réponse d’ignare débile.

@ Yvon Fleurent:

Penses tu que les gens au Nunavut habitent tous dans les igloos et se promène en Ski-doo ? Va donc demander à ton « cousin »…

Désolé de te l’apprendre mais il y a des routes au nunavut, des automobiles, des camions, des fast-food, des cinémas. Bref, tout ce qu’il faut pour accommoder la main-d’oeuvre.

Mais encore une fois, tu as décidé de péter les plombs et de dire n’importe quoi dans un message truffé d’insultes.

À chaque fois que tu écrit un truc que tu ne peut défendre c’est de cette manière que tu agis.

De plus effectivement le coût de la vie est 3 fois plus cher au Nunavut mais comme je te l’ai dit a plusieurs reprises, le revenu réel disponible prend en compte le coût de la vie.

P.S.: J’attends toujours les stats qui confirment ce que tu as dit plutôt.

Et je vais te poser une question. Disons que tu déposes 1000$ à la caisse populaire de St-Machintruc. Penses-tu que ton 1000$ ne quittera jamais la caisse pop ?

Gagnon le seul au monde qui prétend que le Nunavut est riche.

Pas pour rien que Richard Hétu lui dit qu’il est buté et naïf.

Quand il passe sur une ligne où il y a des renseignements il ne la voit pas et tout est à recommencer à zéro.

Quand un travailleur du Nunavut dépose sa paye à Montréal il y en a qu’une très petite partie qui est dépensé au Nunavut. Mais c’est trop complex a comprendre pour Gagnon.

Des informations je t’en assez donné.

Elle passe où la route pour aller au Nunavut?

» le revenu réel disponible prend en compte le coût de la vie. » (Gagnon)

Faux.

@ Yvon Fleurent:

Non, je ne suis pas le seul au monde car l’institut de la Statistique du Québec dit la même chose que moi.

Et je veux voir tes statistiques qui prouve que les gens travaillant au Nunavut dépense la majorité de leur argent
à l’extérieur de la province.

@ Raymond Campagna :

Pauvre toi, je vais encore t’humilier…

Le revenu réel disponible par habitant correspond davantage au salaire net. Il s’agit du revenu du secteur domestique après déduction des impôts et des transferts, et il est corrigé en fonction de l’inflation. Il mesure le revenu qui peut être consacré à la consommation ou à l’épargne.

http://www.tbs-sct.gc.ca/report/govrev/01/cp-rc1_f.asp#rrd1

Le revenu réel est corrigé en fonction de l’inflation moyenne CANADIENNE, alors qu’au Nunavut, le coût de la vie dépasse TROIS FOIS l’inflation.

Je ne ressens aucune humiliation lorsqu’une telle remarque vient des faux-fuyants d’un fat fuyant.

« Et je veux voir tes statistiques qui prouve que les gens travaillant au Nunavut dépense la majorité de leur argent »
(Gagnon)

Encore une bravade qui trahit la profonde ignorance du sujet que le bavard aborde.

@ Raymond Campagna :

Faux.

Statistique Canada calcul l’inflation pour chaque province et territoire.

Encore une fois en voulant te justifier tu t’enfonce.

Et j’attends toujours les statistiques qui prouvant que les gens travaillant au Nunavut dépense la majorité de leur argent.

« Encore une fois en voulant te justifier tu t’enfonce. » (Gagnon)

Je le prie de m’excuser de me tenir debout sur sa tête.

C’est bien ça; Gagnon ne sait pas ce qu’est le coût de la vie.

Et il fait la morale à Hétu.

@ Yvon Fleurent:

Le coût de la vie se calcul à partir de l’indice des prix à la consommation i.e. de l’inflation.

Encore une fois, en voulant justifier une erreur, tu t’enfonces.

Lequel des deux est vrai?

« Le revenu réel disponible par habitant correspond davantage au salaire net. Il s’agit du revenu du secteur domestique après déduction des impôts et des transferts,” (Gagnon #56)

Donc le revenu réel disponible ne tient pas compte du coût de la vie mais seulement des taxes, impôts, inflation et transferts payés.

================

Lequel des deux est vrai?

« Il mesure le revenu qui peut être consacré à la consommation ou à l’épargne.” (Gagnon #56)

Donc le revenu réel disponible est le revenu après impôts qu’il nous reste avant de vivre et consommer.

« … e te l’ai dit a plusieurs reprises, le revenu réel disponible prend en compte le coût de la vie.” (Gagnon#52)

========

« Le coût de la vie se calcul à partir de l’indice des prix à la consommation i.e. de l’inflation.” (Gagnon)

Donc le coût de la vie se calcule à partir de ce sa coûte pour vivre après avoir payé ses impôts.

Tes 2 seuls chiffres n’ont jamais tenu compte du coût de la vie Gagnon. Ils ne tiennent seulement compte du revenu réel disponible pour vivre.

Sa coûte comment pour vivre au Nunavut Gagnon? 300% plus qu’ici.

@ Yvon Fleurent:

C’est incroyable ce que tu est malhonnête.

Voici la définition du revenu réel disponible par habitant que tu utilise (basé sur mon commentaire 56):

« Le revenu réel disponible par habitant correspond davantage au salaire net. Il s’agit du revenu du secteur domestique après déduction des impôts et des transferts »

Mais voici la véritable définition que je donne au commentaire 56:

Le revenu réel disponible par habitant correspond davantage au salaire net. Il s’agit du revenu du secteur domestique après déduction des impôts et des transferts, et il est corrigé en fonction de l’inflation. Il mesure le revenu qui peut être consacré à la consommation ou à l’épargne.

La partie en caractères gras c’est le bout de la définition que tu as décidé d’ignorer pur ne pas perdre la face.

Désolé, tu perds la face quand même.

La définition dit clairement que la statistique prend en compte le coût de la vie.

C’est simple, la statistique est normalisé en fonction du coup de la vie. Si, selon l’indice des prix à la consommation, il en coûte 20% plus cher de vivre au Nunavut, alors il y a 20% de moins de disponible pour « la consommation ou à l’épargne ». Donc on réduit de 20% le revenus calculé pour le Nunavut de manière a tenir compte de l’inflation.

Tient voici une autre définition qui confirme ce que je dit:

« Le revenu réel disponible (RRD) par habitant représente le revenu dont dispose un particulier pour se procurer des biens et des services et pour réaliser des épargnes, compte tenu des impôts, des transferts et de l’inflation. L’évolution du RRD au fil du temps pourrait être considérée comme une indication de l’évolution du niveau de vie d’un pays. »

Non seulement le RRD tient compte du coût de la vie mais c’est une mesure du niveau de vie.

« C’est simple, la statistique est normalisé en fonction du coup de la vie. Si, selon l’indice des prix à la consommation, il en coûte 20% plus cher de vivre au Nunavut, alors il y a 20% de moins de disponible pour “la consommation ou à l’épargne”. Donc on réduit de 20% le revenus calculé pour le Nunavut de manière a tenir compte de l’inflation. » (Gagnon)

Référence, svp.

C’est comme ça quand on ne voit rien. 2 jours à se le faire mettre sur le nez pour qu’il s’en aperçoive.

C’est pour cette raison qu’il n’a jamais vu aucuns des multiples textes cités et tous les chiffres en quantité que je lui ai fournis.

En plus ton texte #67 ne se tient pas debout. Relis toi.

Tu n’est pas encore revenu du party d’hier?

“Le revenu réel disponible par habitant correspond davantage au salaire net. Il s’agit du revenu du secteur domestique après déduction des impôts et des transferts, et il est corrigé en fonction de l’inflation. Il mesure le revenu qui peut être consacré à la consommation ou à l’épargne. » (Gagnon)

Vrai.

“Le revenu réel disponible (RRD) par habitant représente le revenu dont dispose un particulier pour se procurer des biens et des services et pour réaliser des épargnes, compte tenu des impôts, des transferts et de l’inflation. L’évolution du RRD au fil du temps pourrait être considérée comme une indication de l’évolution du niveau de vie d’un pays.” (Gagnon)

Vrai. Mais sans le coût des biens et services.
=======

« Non seulement le RRD tient compte du coût de la vie mais c’est une mesure du niveau de vie.” (Gagnon)

Une mesure une seule parmi beaucoup d’autres mais sans le coût de la Vie c’est-à-dire des biens et services.

=========

« La définition dit clairement que la statistique prend en compte le coût de la vie.” (Gagnon)

Faux, très faux Gagnon tu ne sais pas lire.

Tu ne fais même pas le différence entre le RRD et le coût de la vie.

Tu ne maîtrise pas ton français. Tu nous fait la morale et tu ne passerais même pas 50% en français.

Complètement bouché tu n’y comprends rien, mais absolument rien.

T’es pas encore revenu de ta brosse Gagnon. Relis toi.

@ Raymond Campagna:

Facile.

http://www.statcan.ca/francais/Subjects/Cpi/cpi-en_f.htm

L’inflation est calculé en fonction du coût de la vie.

@ Yvon Fleurent:

Le RRD disponible est une mesure du niveau de vie, que ça te plaise où non.

Et que ça te plaise ou non, le RRD se calcul en utilisant le coût de la vie.

Maintenant c’est À ton tour de fournir des explications:

-Je veux les stats sur la présence de fonctionnaire fédéraux qui fausserait les statistiques.

-Je veux les stats qui prouvent que les salaires gagnés au Nunavut ne sont pas dépensés au Nunavut.

« Et que ça te plaise ou non, le RRD se calcul en utilisant le coût de la vie. » (Gagnon)

Faux

Comme je disais, je t’ai tout donné les infos pour le Nunavut. Mais tu es comme un papillon sur le net d’un blogue à l’autre les yeux constamment à la recherche des erreurs des autres.

Il est incroyable que tu n’aie rien vu.

« L’inflation est calculé en fonction du coût de la vie. »
(Gagnon)

Je ne l’ai jamais nié.(#57)

Gagnon est à la hauteur de sa réputation: un défonceur de portes ouvertes qui ne lit pas ou dont la mémoire vacille.

@ Yvon Fleurent :

La définition du RRD:

Le revenu réel disponible (RRD) par habitant représente le revenu dont dispose un particulier pour se procurer des biens et des services et pour réaliser des épargnes, compte tenu des impôts, des transferts et de l’inflation. L’évolution du RRD au fil du temps pourrait être considérée comme une indication de l’évolution du niveau de vie d’un pays.

Donc le coût de la vie est utilisé dans le calcul.

Même Campagna me donne raison sur ce point.

Tu ne sais même pas lire ton copier coller Gagnon.

Le RRD en majeure partie, c’est ce qu’il y a sur ton talon de paye si tu en as déjà eu. Mais on ne dirait pas.

Il n’y a pas –d’indice des prix à la consommation– dans le calcul du RRD Gagnon.

M. Campagna ne t’as jamais donné raison.

Contrairement à toi j’ai lu et moi, ma mémoire se rappelle.

Tu t’éloignes du Nunavut, tu t’es « fourré » le papillon.

@ C. Perron:
« Je tiens à te souligner que malgré le fait que tu dises que l’Ontario soit plus riche que le Nunavut, tu as été incapable de dire à partir de quel facteur… Bref, tu défends un point de vue que tu ne comprends pas. » (Gagnon)

Il faut être cave pour faire une telle déclaration.

Budget du Nunavut environ 700,000,000$

Budget de l’Ontario…(Tu es bon toi, quel est le budget de l’Ontario Gagnon?)

Maintenant as-tu le courage de donner le budget de l’Ontario?

Comme d’habitude, Gagnon fait preuve de malhonnêteté intellectuelle: lecture partielle et partiale déformée.

@ Yvon Fleurent:

Encore une fois:

« Le revenu réel disponible (RRD) par habitant représente le revenu dont dispose un particulier pour se procurer des biens et des services et pour réaliser des épargnes, compte tenu des impôts, des transferts et de l’inflation. L’évolution du RRD au fil du temps pourrait être considérée comme une indication de l’évolution du niveau de vie d’un pays. »

L’inflation Fleurent…

L’inflation…

Tu veux que je te donne la définition de l’inflation ?

J’adore quand je peux te prendre les culottes baissées.

Donc voici l’inflation selon Stats Can:

L’IPC [indice des prix à la consommation] est couramment utilisé comme indicateur de la variation du niveau général des prix à la consommation ou du taux d’inflation.

De plus, l’argument du budget pour justifier que l’Ontario est plus riche que le Nunavut c’est l’argument le plus mauvais qu’il m’a été donné de voir. Tu aurais pu me parlé du PIB, ça aurait été plis intelligent et défendable mais il a fallut que tu utilises un truc aussi bête que « la taille du budget ».

Tu sais, Québécor World a un énorme budget. Donc selon toi ils sont riches ?

Tu es vraiment quelqu’un de « spécial »…

C’est toi le cave Gagnon. Quant tes statistiques te convaincs que le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. Je me questionnerais sur ces dites statistiques. J’essairais d’en étudier d’autres.

Tu peux croire ce que tu veux mais jamais, jamais tu me convaincras que le Nunavut est AUSSI plus riche que l’Ontario.

Salut le dogmatique.

Alors si tu veux être le plus intelligent donne nous le

PIB de l’ontario=
PIB du Nunavut=

C’est toi qui encore une fois à les culottes à terre.

« Donc voici l’inflation selon Stats Can: Gagnon

L’IPC [indice des prix à la consommation] est couramment utilisé comme indicateur de la variation du niveau général des prix à la consommation ou du taux d’inflation. »

Ceci est un mensonge ou tu ne sais pas lire.

Tu ne sais pas ce qu’est l’inflation ni IPC.

@ C. Perron :

Le seul dogmatique ici c’est toi qui dit que l’Ontario est 10 fois plus riche que le Nunavut mais sans être capable de donner la source de cette information.

@ Yvon Fleurent :

Avoue ta défaite…

L’inflation représente l’augmentation générale des prix au cours d’une période donnée. L’Indice des prix à la consommation (IPC) est l’indice le plus couramment utilisé pour mesurer l’inflation.

http://www.canadianeconomy.gc.ca/francais/economy/inflation2.html

Tu es cassé !

Notez que Fleurent a cessé de donner des arguments. Tout ce qu’il essaye de faire c’est de se convaincre lui-même qu’il n’a pas encore perdu la face.

Dix fois, sept fois, 3 fois, huit fois, Dieu que je m’en contrefiche. Par contre je sais une chose.

L’Ontario est AUSSI plus riche que le Nunavut.

@ C. Perron :

Tu ne sais pas que l’Ontario est plus riche que le Nunavut. Tu le crois, c’est différent.

Parce que si tu le savais, tu serais capable de donner l’indice économique utilisé pour faire ton jugement.

Et si tu avais un peu de rigueur, tu ne dirais pas que l’ontario est 10 fois plus riche alors que tu n’avait aucune idée de quoi tu parlais.

Pauvre Gagnon et ses raisonements de doctrines.

Ils l’ont bien donté.

@ Yvon Fleurent :

Des « raisonnement » de « doctrine »…

Tu commences à pendre ta cohérence…

je suppose aussi que tu descends en haut et tu montes en bas ?

Je me fous que ce soit dix fois, vingt fois, deux fois.

Pas besoin de statistique pour savoir que l’Ontario est plus riche que le Nunavut.

Je te l’ai dit, visite ces deux régions, ton dogmatisme va tomber.

@ C. Perron:

Merci, c’est justement ce que je voulais te faire avouer.

Tu te fiches des faits, tu ne veut pas savoir, tu veux croire.

C’est pourquoi tu affirmes toujours n’importe quoi sans être capable de prouver tes affirmations.

C’est pourquoi même quand on te donnes les stats, ton dogmatisme te fait nier la réalité.

Moi je m.prise le dogmatisme, c’est pourquoi je me fait un point d’honneur de prouver ce que j’affirme avec des sources fiable, crédible et vérifiable.

Chose que tu es incapable de faire.

Parce que si tu ne serais pas dogmatique, tu aurais admis que les salaires et le RRD est supérieur au nunavut, donc que les gens du nunavut sont plus riches que ceux de l’ontario.

« les gens du nunavut sont plus riches que ceux de l’ontario. »
(Gagnon)

Ce qui n’est absolument pas la même chose que d’affirmer que le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Mais c’est trop subtil pour ses capacités cognitives, semble-t-il.

Voilà Gagnon où te mène ton dogmatisme. À partir d’une seule statistique, tu as écrit la phrase la plus stupide du net à savoir « Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Tu n’as sans doute jamais été en Ontario.

Où ton bat blesse c’est que tu n’as pas toujours besoin de statistique pour savoir qu’une région est plus riche que l’autre.

J’ai été à Monaco (oui, moi je voyage) J’ai pas eu besoin de statistique pour savoir que Monaco est plus riche que Port au Prince.

Il s’agit juste de voir. Toi tes statistiques te servent d’yeux et de cerveau.

Moi, je regarde, je réfléchi, je m’interroge. Toi, tu consulte les statistique et tu crois. Ça te prend des statistique pour croire, tu es un dogmatique Gagnon.

Surtout quant on sait qu’on peut faire tout dire aux statistiques, dépendant de l’angle dont tu les regarde. J’ai juste à te voir aller avec d’autres blogueurs pour comprendre que tes statistique tu les triture à ta guise sans respect même pour ces dites statistique.

Je me fous des statistiques je laisse ça à des manipulateurs, des calculateurs, des tricheurs en sommes à des Gagnon à la chaîne.

Tu sais Gagnon tu m’ennuie terriblement mais l’Ontario restera et pour longtemps plus riche que le Nunavut. Et c’est comme ça.

Pis c’est pas Gagnon qui va changer ça…lol

« Les gens du Nunavut sont… » écrit Gagnon. Ainsi donc ce n’est plus le Nunavut, c’est maintenant rendu le GENS du Nunavut qui sont plus riche.

Tu fais pitié Gagnon.

@ Raymond Campagna /C. Perron :

Donc vous admettez que les gens du Nunavut sont plus riches que ceux de l’Ontario.

C’est un ÉNORME progrès dans la bonne direction.

Maintenant il vous reste à expliquer comment l’Ontario est plus riches que le Nunavut alors que vous avez admis que les Ontariens sont plus pauvres…

Bonen chance, on va bien s’amuser.

@ C. Perron :

Désolé de te l’apprendre mais le seul moyen pour mesurer la richesse, ce sont les statistiques. Pas les observations anecdotiques.

Les statistiques c’est pour savoir, les statistique c’est un outil créer pour et par la méthode scietifique.

Mais toi tu ne veux pas savoir, tu veux croire…

Tu te fous des statistique pour une raison évidente: tu préfères l’obscurentisme et le dogmatisme. Moi je préfère la raison et la méthode scientifique.

« Désormais tu es seul ici mon Gagnon. » (Y Fleurent)

Avec son miroir déformant.

Hahaha! 🙂

Mon cher Gagnon le 4 Janvier dernier tu as écrit « Le Nunavut est… » Pas « les gens du Nunavut sont… »

Explique moi ton tournant à 180 degré. Tu n’est même pas subtil. Je te vois venir avec tes gros sabots. Tu essaies maintenant de modifier ta déclaration du 4 janvier. Trop tard. Vaine tentative de modifier ta déclaration, on va bien s’amuser.

Les statistiques, tu en fais une religion. Tu est dogmatique Gagnon et tu ne le sais pas. C’est d’ailleurs la caractéristique première d’un dogmatique, c’est de ne pas le savoir.

Ce n’est pas pour tout le monde la remarque suivante mais juste pour toi Gagnon.

Les statistiques remplacent ton cerveau, tu n’as donc pas à réfléchir et Dieu que tu dois te sentir bien.

Bonne journée cher ami…lol

@ C. Perron :

Le Nunavut c’est quoi selon toi ? Ce sont les gens qui l’habitent, sans eux pas de Nunavut !

Il n’y a pas de tournant, c’Est juste que tranquillement, tu commences enfin à comprendre !

On ne peut pas faire des statistique une religion car la religion se base sur la fois et les stats sur la raison.

« …une religion car la religion se base sur la fois… » (Gagnon #97)

Combien de fois, Gagnon?

« Ce sont les gens qui l’habitent, sans eux pas de Nunavut ! » (Gagnon)

Ça y est!

Le clown vient de réinventer l’univers:

L’Antartique n’existe pas plus que la lune ni mars!!!

Très fort ce « Dogmatique » Gagnon.

@ Raymond Campagna:

Mon pauvre…

Le Nunavut c’est le nom d’une entité administrative… Mars c’est le nom d’une planète…

Vraiment, tes problèmes de lectures sont plus sévères que je l’avais imaginé…

Tu sais, il existe des groupes communautaires pour venir en aide aux gens comme toi.

Non non mon Gagnon, tu tente subtilement de modifier ta première déclaration du 4 janvier dernier. Tu t’es finalement rendu compte que tu avais l’air fou avec cette déclaration. Ta tentative est risible. Trop tard Gagnon, comme disait le voisin, ce qui est dit reste dit…lol

Si il n’y a pas de gens quelque part, ce quelque part n’existe pas Gagnon?

Ça va pas en s’améliorant tes affirmations Gagnon

« Le Nunavut c’est le nom d’une entité administrative » (Gagnon)

Or, Gagnon a écrit: « Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario ».

Donc, Gagnon a affirmé que l’entité administrative appelée Nunavut est plus riche que l’entité administrative appelée Ontario!!!

Affirmation qui rejoint la logique de Rantanplan.

@ C. Perron:

Je n’ai rien modifier, c’est toi qui commence à comprendre. Il y a donc de l’espoir dans ton cas.

@ Raymond Campagna:

Bien sûr que j’affirme que l’entité administrative appelée Nunavut est plus riche que l’entité administrative appelée Ontario.

Et la raison est simple, les gens du Nunavut sont plus riche que ceux de l’ontario! Une entité administrative défini par ceux qui l’habitent mon cher Campagna.

Too bad Gagnon, tu es passé de « Le Nunavut est aussi… » à « Les gens du Nunavut… » Ce n’est pas rien. Tu as enfin réalisé ta stupide erreur de jugement.

« Une entité administrative défini par ceux qui l’habitent » (Gagnon)

Comme définition stupide , c’est du Gagnon tout craché.

Qu’est-ce qu’une entité administrative?

Réponse du cancre: « défini par ceux qui l’habitent ».

@ C. Perron:

C’est pas « too bad », c’est « too good », tu commences à comprendre !

@ Raymond Campagna:

Tu ne sais pas ce qu’est une entité administrative ?

Tu be peux pas faire la différence entre la lune et la province de Québec ?

Hé bien…

Gagnon nous a dit ce qu’est une entité administrative: «défini par ceux qui l’habitent».

L’important,pour lui, c’est qu’il se comprenne.

On n’en a rien à cirer de sa fatuité.

@ Raymond Campagna:

Tu ne réponds pas à ma question: tu fais la différence entre la lune et la province de Québec ?

Bon ben là moi chu pas plus avancé.

Alors Mister Écono-Gagnon, c’est quoi une entité administrative?

@ Yvon « mister Inflation » Fleurent:

Puisque tu insistes…

Étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction.

« tu commence à comprendre » dit Gagnon.

Oui, je commence à comprendre que le seul Bac que tu possède, c’est un Bac de recyclage. Pôôôôve type.

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario » (Gagnon)

Or, »Le Nunavut c’est le nom d’une entité administrative » qui
est une « Étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction. » (Gagnon)

Donc, l’étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction (Nunavut) est aussi plus riche que l’étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction (Ontario).

Rantanplan est rendu de plus en plus creux!

Oui il est rendu creux très creux ce Rantanplan.

Dans le fond du bac.

Mais y a pas d’os au fond.

Zut!!!

@ C. Perron :

J’ai terminé mon bac il y a plusieurs année de cela, j’ai maintenant un PhD 😉

@ Raymond Campagna:

Bien sur que l’étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction (Nunavut) est aussi plus riche que l’étendue de terre dépendant d’un État, d’une juridiction (Ontario). C’est une évidence.

Pourquoi ?

Parce que les gens au Nunavut (tu sais, les gens qui constituent cette entité administrative) ont un salaire et un RRD supériieur à ceux de l’Ontario.

Mathématique 101.

@ Yvon « Mister Inflation » Fleurent:

Alllez, fait nous rire, parles nous de l’inflation qu’on se bidonne encore un peu !

« Il me fait penser aux gens qui dans un examen “vrai” ou “faux” coche les 2 options parce qu’ils sont trop confus pour cocher la bonne réponse. » (Gagnon)

Gagnon et le Nunavut!

L’instruction ne donne pas nécessairement du jugement. Dieu sait que je l’ai tellement vu dans mon travail.

Tu n’as pas de jugement Gagnon, too bad pour toi.

C’est comme tu veux Gagnon, je vais faire comme toi.

J’ai donné la stats sur le revenu réel disponible. Le revenu réel disponible est calculé en fonction du coût de la vie. Donc même avec un coût de la vie supérieur au Nunavut, il reste plus d’argent dans les poches des gens.(Gagnon#109 Fidel Castro)

« …je te l’ai dit a plusieurs reprises, le revenu réel disponible prend en compte le coût de la vie.” (Gagnon #52 Bombardier)

« Non seulement le RRD tient compte du coût de la vie mais c’est une mesure du niveau de vie. » (Gagnon #65 Bombardier)

« Et que ça te plaise ou non, le RRD se calcul en utilisant le coût de la vie. » (Gagnon #69 Bombardier)

Ouah! Ha! Ha! Ha! Hi! Ho! Ho! Ho! Pffss…sssi Hen! Ouah! Hooua! HaHaha!…

@ C. Perron:

Je ne pourrais pas me prononcer en ce qui te concerne, j’ignore ton niveau d’éducation…

@ Yvon « Mister Inflation » Fleurent:

T’as sans doute pas réalisé mais les définition du RRD que j’ai donné proviennent du gouvernement du Canada.

Je pense qu’ils sont plus crédibles que toi.

Secondaire seulement et je dirigeais des professionnels.

Gagnon, il est bon d’avoir de l’instruction, mais il est mieux d’avoir du jugement.

Il y a des gens avec un seul secondaire qui sont beaucoup plus instruits que d’autres avec une maîtrise et même avec un PhD.