Nos champions à l’international : KDC

C’est à Knowlton, dans les Cantons-de-l’Est, qu’est situé le siège social de l’un des leaders nord-américains des produits de santé et de soins personnels.

Photo © KDC
Photo © KDC

Quand on pense à Knowlton, dans les Cantons-de-l’Est, on a en tête un charmant petit village fleuri entourant le lac Brome. On peut aussi mentionner le passé loyaliste de la municipalité, appelée aujourd’hui tout simplement Ville de Lac-Brome, ainsi que ses célèbres canards d’élevage ou encore les vins que l’ancien banquier Léon Courville élabore tout près du Domaine Les Brome.

Mais savez-vous que c’est à Knowlton qu’est situé le siège social de l’un des leaders nord-américains des produits de santé et de soins personnels ? KDC (Corporation Développement Knowlton) est une entreprise peu connue parce qu’elle ne vend pas directement aux consommateurs. Ses clients sont les détenteurs de grandes marques comme Procter & Gamble, Unilever et Johnson & Johnson, pour lesquelles elle élabore et fabrique des produits pour la peau, des crèmes solaires, de la mousse à raser, des shampoings, des dentifrices ou des huiles de bain.

C’est aussi le plus grand fabricant nord-américain de déodorants et d’antisudorifiques, avec une production de plus de 100 millions d’unités par année. Elle est même reconnue comme l’un des meilleurs partenaires mondiaux de Procter & Gamble.

Au fil des ans, KDC a aidé ses quelque 60 clients à lancer des centaines de nouveaux produits. Elle n’est pas qu’un exécutant passif. La moitié des produits fabriqués dans ses quatre usines ont été élaborés par ses propres équipes en recherche et développement. Lesquels, au juste ? Secret professionnel. Si l’entreprise est si discrète, c’est précisément parce que les grandes entreprises du secteur ne tiennent pas à révéler que certains de leurs produits sont fabriqués par un sous-traitant.

KDC – dont l’actionnaire majoritaire est le fonds de capital d’investissement québécois Novacap – emploie plus de 2 000 personnes dans ses quatre usines situées en Ontario, en Virginie et en Ohio, en plus de celle de Knowlton. Cette dernière, encore connue sous le nom de LEK (Les Emballages Knowlton), est probablement le plus grand employeur de la région avec ses 850 employés.

C’est de là que travaille Nicolas Whitley, le nouveau président-directeur général, en poste depuis le début de l’année. Selon Les Affaires, les ventes de la seule unité LEK auraient été de 167 millions de dollars pour l’exercice 2013.

En 2007, le Fonds de solidarité FTQ, le Fonds d’action CSN et Capital régional et coopératif Desjardins avaient investi 46 millions de dollars dans l’entreprise, joignant leurs forces à Novacap. LEK a été fondée en 1991 par d’anciens employés de Clairol, qui avaient établi une usine et même le siège social canadien à Knowlton, en 1948.

 

Laisser un commentaire