Notre amour des taxes

iStock_000005308920XSmall taxe de vente

Le Québec doit être l’un des seuls endroits au monde où on taxe la taxe et où on donne du pourboire sur les taxes.

Depuis son introduction,  la TVQ est imposée sur le montant de TPS prélevé. Ce qui est déjà déconcertant. Les restaurateurs – ou leurs institutions financières – ont fait encore plus fort. Chaque fois qu’on accorde un pourboire de 15 % sur une facture de restaurant payée avec la carte de crédit, ce 15 % est calculé sur le montant total de l’addition, incluant la TPS et la TVQ. On « tip» les taxes ! Notre masochisme atteint des sommets.

Non seulement nous semblons aimer les taxes, mais nous vénérons leur complexité. L’article en une de La Presse ce matin sur la TVQ à 10 % est un bijou du genre. Résumons-le. Nous payons depuis le 1er janvier  8,5 % pour la TVQ, taux qui montrera à 9,5 % en janvier prochain. Le Québec, qui a un besoin incessant d’argent, aimerait avoir droit  lui aussi, à une compensation financière d’Ottawa dans l’éventualité d’une harmonisation de la TPS et de la TVQ. Si une telle entente était conclue, le Québec devrait cesser de taxer la TPS. Les deux taxes s’additionneraient, mais on ne calculerait plus la TVQ à partir du montant de l’achat ET de la TPS prélevée.

La TVQ à 8,5 % est une illusion, car dans les faits le gouvernement québécois perçoit 8,9 % sur chaque achat. L’harmonisation le priverait donc d’une somme de 700 millions de dollars par année. Pas question évidemment de se priver d’une telle somme car, nous le savons que le Québec a un besoin incessant d’argent. Donc, dans l’éventualité d’un accord, le Québec ferait passer en janvier prochain de 9,5 % à 10 % sa TVQ pour récolter le fric d’Ottawa et celui qui lui échapperait.

Dans les faits, ça ne change rien. Nous payerions 10 % au lieu de 9,9975 % dans le cadre actuel. Pour les consommateurs québécois, la réalité est simple. Il faudra ajouter 15 % au prix de nos achats, avec ou sans finasserie.

Le Québec a besoin de cet argent car il n’arrive pas à équilibrer ses comptes. À ceux qui seraient tentés de me dire que nous sommes trop taxés et imposés, je suis tenté de leur répondre que c’est parce que nous dépensons trop. Lequel cas, il faudrait signifier ce que nous devrions couper. Rien ne m’énerve plus que ceux qui rouspètent contre toutes les ponctions gouvernementales, mais qui veulent maintenir intacts tous les services et programmes offerts. Ça ne tient pas debout.

Laisser un commentaire

Le service (pourboire) de 15% est calculé avant txs et non après.

Désolé de vous contredire, mais j’ai des tonnes de reçus prouvant le contraire. Quand on me demande d’ajouter 15 % sur le petit appareil électronique, c’est sur l’addition totale.

Si Charest avait accepté d’occuper les 2 points de TPS lorsqu’Harper s’est retiré, comme le suggérait à l’époque Pauline, il n’y en aurait plus de déficit. Pouf le 3 milliards!

Ayons quand même une petite pensée pour notre voisine ontarienne, qui, en dépit d’une taxe harmonisée à 13%, est dans le rouge de 18 milliards!

Mais parait que ça va mal au Québec.

M. Duhamel,

J’ai déjà dis ici que ce blogue était un blogue de dretteux. Aujourd’hui en vous lisant je trouve qu’au minimum il a une tendance de dretteux. Je spécifie bien dertteux et non pas de droite.

« Le Québec doit être l’un des seuls endroits au monde où on taxe la taxe et où on donne du pourboire sur les taxes.
Depuis son introduction, la TVQ est imposée sur le montant de TPS prélevé. » (Duhamel)

À lire ce texte , le vôtre c’est comme si c’était seulement depuis la venue de la tps que l’on taxe les taxes.

Bien c’est faux M. Duhamel. On taxe les taxes depuis fort longtemps, temps où je n’était pas né et vous non plus Monsieur.

Avec la venue de la tps le fédéral à perdu de l’argent sous forme de taxes. Bien oui en instaurant la tps le fédéral à baissé les taxes.

Vous devriez savoir M. Duhamel surtout si vous parlez d’économie et de taxes, qu’avant la tps il y avait une taxe fédérale de 13,5% à la sortie des entreprises et pour certaines conditions une de 7,5%.

Alors M. Duhamel sa faisait 13,5% de taxe fédérale sur le prix du grossiste plus 8% du 13,5% à la vente au détail. Évidemment le travail n’était pas taxé au provincial comme c’était le cas au fédéral.

La venue de la TPS et de la TVQ ont SIMPLIFIÉ LA PAPERASSE, vous en parliez dernièrement, et sauvé de l’argent au consommateur et privé le gouvernement de revenus.

Ce que vous nous racontez dans ce billet M. Duhamel est de la vieille rengaine ou du vieux si vous voulez.

Je suis d’accord avec vous sur le «progrès» que représentaient la TPS et la TVQ sur les taxes qui existaient auparavant. C’e n’est juste pas mon propos. Du vieux ? Les discussions sur l’harmonisation et les hausses successives de la TVQ ont ramené les taxes de vente au coeur de l’actualité. Et je crois que la taxation d’une taxe (et le pourboire sur la taxe !) sont des aberrations.

Je ne garde pas mes reçus de restaurant puisque je n’ai pas de compte de dépense. (ou autres déductions)

Pour le pourboire, une règle de trois suffit pour entrer directement le montant dans le petit appareil électronique….

Il y a encore bien du chemin à faire avant d’avoir l’harmonisation TPS-TVQ. Les conservateurs comptaient là-dessus pour se faire du capital politique, mais au risque de s’embourber avec les autres provinces ils vont probablement retarder l’échéance, s’ils sont réélus effectivement lors de la possible élection au printemps. De plus, la question de savoir qui prélèvera la TPS reste épineuse: d’un côté pratique, ce serait le Québec, mais d’un autre le fédéral pourrait s’y objecter par principe. Pendant ce temps, notre compte de taxe aura grimpé dans l’ensemble, et je doute que notre province profitera de l’intégralité de ces fonds supplémentaires pour rembourser la dette. Ils seront le plus probablement en grande partie redistribués aux secteur de la santé ou d’autres ayant été des enjeux électoraux. Bien que ce ne soit là que de pures suppositions, mon expérience m’incite à me dire que tout changement de cet ordre prendra du temps à s’effectuer, trop de temps.

SI LA TVQ APPLIQUÉE SUR LA TPS EST « ILLÉGALE »,
SERONT-NOUS REMBOURSÉS ?

UN RECOURS COLLECTIF PEUT-ÊTRE…

EST-CE QUE LES PROVINCES MARITIMES ONT EU UNE COMPENSATION, LORSQU’ELLES ONT HARMONISÉES LES TAXES (TVH) ?

@ pierreduhamel (# 4):

Vous avez entièrement raison.

J’avais remarqué le petit stratagème il y a quelques mois (tous les restoos l’utilisent!) et c’est pourquoi je calcule moi-même le pourboire sur la somme EXCLUANT les taxes et que je l’entre manuellement dans le système car, oui, le système électronique le permet.

@ Rod (# 5):

Votre réaction me surprend Rod.

Vous auriez préféré qu’au lieu de donner aux contribuables québécois un répit de 2 ans, que notre gouvernement s’accaparre de $ 3 Milliards de PLUS par année et les remette entre les mains de Jean Charest, le pire Premier Ministre qu’ait connu le Québec selon vos propres écrits?

Eh ben…pour la logique, on repassera!!!

Je suis fatigué et tanné d’entendre ce dénigrement anti Québécois qui foisonne dans les médias dits nationaux; je pensais que seuls certains chroniqueux de gesca pratiquaient cet auto dénigrement mais voila que vous êtes aussi dans cette triste galère.
Cessons de nous dévaloriser et soulignons davantage tous les bons coups dont nous sommes capables.

Le problème de la sur-taxation est entre autre issue du débalancement entre le taxes aux personnes physiques et morale. Il y a plusieurs années les corporations ont convaincus tout le monde que taxer leur revenu était mauvais. Depuis les individus croulent sous les taxes et les corporation croule sous les profits. On nous dis qu’en fin de compte c’est toujours les personnes qui payent car les entreprises refileront les taxes aux personnes, Soit. Si on consomme pas et bien on est pas taxé. Mais j’écoute aussi les même intervenants qui prétendent que la concurrence traine les prix à la baisse donc si je comprend bien certaines entreprises baisseraient leur marge bénéficiaire pour absorber une partie de la taxe dans le but de ravir des part de marché. Mais dans le cas des taxes sur les personne il n’y a pas de concurrence donc pas de moyen de diminuer l’impact de la taxe. Nous vivons dans une corporocratie où les lois sont faites à l’avantage des corporations; les personnes elles ne sont qu’une ressource mise leur disposition.

Ce que je ne comprends pas, et la lecture du texte d’André Pratte est loin de m’éclairer là-dessus, c’est le lien entre l’identité québécoise et le percepteur d’impôt.

http://www.cyberpresse.ca/place-publique/editorialistes/andre-pratte/201101/17/01-4360959-notre-identite-fiscale.php

Je comprends que le Québec tient mordicus à conserver sa souveraineté législative et qu’une loi de l’Assemblée nationale definisse la taxe harmonisée. Mais je ne comprends pas du tout que le Québec refuse que le prélèvement de la taxe harmonisée soit fait par le fédéral. Ce n’est qu’une question administrative après tout, et je ne vois pas qu’il serait « coûteux de déménager dans la capitale fédérale des fonctionnaires et des ordinateurs qui font déjà le travail à Québec ». Pourquoi les déménager? Ici en Ontario les postes de ces fonctionnaires ont été éliminés.

@roger lapointe

Je sais c’est un plaie, un cancer généralisé. Vous avez vu la dernière dans La Presse? On est maintenant les plus pervers, les plus salauds dans les Antilles. Y’a juste plus de limites à notre auto-destruction, à la haine de ce que nous sommes,

Mais attachez votre ceinture ca ne fait que commencer. La droite est sortie de sa tanière; elle est maintenant partout. Elle n’a qu’un seul discours: ca va mal au Québec et c’est la faute a la gauche. On est un petit peuple, incapable de s’administrer tout seul. On est pauvre, hyper taxé, dans le rouge par-dessus les oreilles, dernier dans toute, toute, toute.

Qu’est-ce qu’ils visent? Prendre le pouvoir et faire le grand ménage. Vont-ils y arriver?

Pour l’instant ils se cherchent un messie. Parait que c’est Legault.

M. Duhamel,

Il suffit pour vous de mettre sur votre BLOGUE une liste des grosses dépenses des gouvernements (le Fédéral, le Provincial et le municipal) et de demander aux blogueurs de faire des choix.

Vous pouvez me croire, les citoyens vont couper dans les dépenses plutôt que dans le maintient ou l’augmentation des services.

Comme disait un de mes amis, »il est de temps de faire un retour en 1789 : Aux armes citoyens »

@Jacques le MAJEUR

On peut déjà couper dans le déneigement des bornes fontaines a $650 l’unité! (et les compteurs d’eau à $3500 pièces)

En passant, le vol du trésor public ça vous intéresse comme économiste et chroniqueur?
Alors pourquoi ne pas vous intéresser à la grande évasion fiscale et à la fraude fiscale sous toutes ses formes?J’ai de plus en plus l’impression que vous faites tous partie du même club de tchums qui s’auto admirent et ne voient que la pointe de l’iceberg et que le cochon de contribuable moyen qui n’a pas les mêmes échappatoires que les riches profiteurs du système n’est bon qu’a plumer davantage.

@ Roger Lapointe:
Petite correction: Les « riches profiteurs du système » donne plus que leur juste part à l’état malgré tous les « échappatoires » comme vous dites…

Source: http://www.iedm.org/fr/node/33648

Je vous invite à regarder le lien et à visionner les différents scénarios. Payez-vous autant d’impôts qu’eux ? Moi certainement pas !

Vous devriez leur dire merci au lieu de les critiquer.

Pas mal d’accord avec Roger Lapointe. Vous voulez couper les taxes ? Il faudrait peut être nous dire quels services vous voulez couper ? Tout le monde veut payer moins et avoir plus. Je fais la même chose chez mon garagiste.

Mais lorsque les politiciens de droite viendront nous dire que les garderies c’est fini, que le Ministère de l’environnement on s’en passe, que l’assurance santé est privatisée, que le tarif dépend de ton âge et de ton éducation, que le transport scolaire est maintenant payant ou que les bibliothèques publiques sont passés date, on pourra prendre la prose de Pierre Duhamel au sérieux. Ce n’est pas demain la veille, croyez-moi.

@ Loraine King

» Mais je ne comprends pas du tout que le Québec refuse que le prélèvement de la taxe harmonisée soit fait par le fédéral. Ce n’est qu’une question administrative après tout, et je ne vois pas qu’il serait “coûteux de déménager dans la capitale fédérale des fonctionnaires et des ordinateurs qui font déjà le travail à Québec”. Pourquoi les déménager? »

Justement pourquoi les déménager?

Pourquoi ne pas garder ces postes au Québec et éliminer les futurs postes à Ottawa?

M. Duhamel #8,

« Et je crois que la taxation d’une taxe (et le pourboire sur la taxe !) sont des aberrations. »

La taxe sur la taxe.

C’est bien ce que je disais, du vieux bien plus vieux que vous.

Ouff!

Disons l’actualité…. d’une vieille nouvelle.

@ Jacques le MAJEUR #18

J’ai bien pensé de demander à M. Duhuamel de donner des exemples à savoir où couper.

Mais puisque vous voulez que M. Duhamel demande aux citoyens et que vous en êtes un, donnez donc l’exemple.

Dites nous exactement et précisément dans quel poste vous couperiez dans les dépenses du Québec.
—-

« il est de temps de faire un retour en 1789 : Aux armes citoyens”

C’est vrai qu’il y en a qui sont très arriérés. Arriérés par le tonnerre qu’on dit souvent.

@Loraine King

J’ai été lire (les conclusions) des études et il semblerait que le fardeau de la fiscalité des entreprises est transféré sur les salaires. Donc on en revient toujours au fait que dans le fond les personnes ne sont qu’une ressource pour enrichir les actionnaires. On ne s’en sort pas les salariés payent d’une manière ou d’une autre. Je pense qu’il faudrait repenser les avantages liés aux corporations pour que la création de richesse ne soit pas autant à l’avantage des actionnaires. Mais à voir les portes tournantes entre les financiers et les instances politiques… on est pas demain la veille.

@Youlle – qui nous dit qu’il y aurait de futurs postes créés à Ottawa? Pourquoi Ottawa? Le gouvernement fédéral n’a-t-il pas des bureaux au Québec – et l’Agence de Revenue à Shawinigan ?

Il est aussi probable qu’en laissant Ottawa traiter ces documents il y aurait une épargne pour les contribuables (économies d’échelle) et une meilleure gestion des fonds publics. N’oublions pas que les contribuables canadiens (donc les Québécois) paient 150 millions par année au gouvernement du Québec pour traiter la TPS.

@Mathieu – en tant qu’actionnaire et capitaliste, je suis évidemment en désaccord avec votre conclusion.

Je n’ai jamais rencontré des gens qui placent de l’argent dans le but de le perdre. Je doute que si vous aviez 5,000 $ à placer dans votre CELI vous choisiriez des placements qui vous assurent de perdre votre argent. Quand on travaille et qu’on épargne dans le but de placer de l’argent c’est pour tirer un profit.

Oui, le fruit de mon travail contribue à enrichir mon employeur – mais moi aussi je m’enrichie parce que je fais un bon travail, que je suis bien payée et que depuis l’âge de 19 ans j’achète des titres et j’investis. Par contre, j’aurai 60 ans l’an prochain – je n’ai jamais acheté un billet de lotterie.

J’aime regarder mon bilan et voir ma ‘fortune’ grandir. C’est sans doute un péché, mais je ne suis pas Séraphin, tout de même.

@ Rod

La droite vous fait peur il me semble. La droite ne veut pas tout saccager, elle veut rationaliser de la meilleure façon possible. vous connaissez « l’amélioration continu » ? Il me semble que le Québec peut encore s’améliorer. Voyez-le comme ça…

Cesser vos exagérations et votre démagogie s.v.p.

@ Roger Lapointe

Vous avez raison: il y a de l’évasion fiscale, des primes aux départs et des pensions de retraite abérantes. Mais il y en a aussi pour certains employés de l’état. Démocratiquement, il devrait être possible de changer ces règles. Ce n’est pas qu’une histoire de gens riches.

@francis nadeau
Je n’ai pas peur de la droite. Je n’ai rien contre leur combat sur les dérives de la gauche. Je n’ai rien contre le grand ménage, contre une mise à jour.

Ce qui m’écoeure c’est le dérapage de la droite qui voit le Québec comme un enfer sur terre, où tout tout tout va mal. Un Québec endetté, pauvre, dans le rouge, dernier dans tout, où tout tombe ne ruines. Ca c’est du délire!

@ Rod

La droite ne dit pas que tout va mal. Elle ne parle que de ce qui peut être amélioré. Voilà peut-être pourquoi elle vous semble pessimiste. On ne perd pas de temps avec ce qui fonctionne. If is not broken, don’t fix it !

Et si cette droite faisait en sorte que le Québec devienne la « locomotive » du Canada ? « Votre » Québec aurait encore davantage de raison de se péter les bretelles !

C’est pas l’enfer sur terre le Québec, simplement le gouvernement qui taxe le plus en Amérique du Nord et en même temps le 5e gouvernement le plus endetté au monde. À part ça, ça va bien.

@Eric

Correctif:
Au Québec, qui taxe le plus les particuliers et le moins les entreprises en Amérique du nord….

@ Benton (# 35):

Expliquez-nous donc alors pourquoi le Québec, pour attirer les entreprises ici, DOIVE les subventionner PLUS que toutes les autres provinces canadiennes RÉUNIES!!!

@Loraine King

je ne suis pas contre l’enrichissement. Je suis contre le fait que ceux qui s’enrichisse via les actions et les haut salaires soit si avantagé par rapport aux personnes qui sont dans le 99% qui reste.

La société n’à jamais été aussi riche qu’aujourd’hui mais la structure fiscale fait en sorte que le fardeau est mal distribué. utopiquement, j’aimerais voir la loi sur les impôts (plus de 1400 pages) mise à la poubelle et remplacé à partir de zéro. Mais bon, ça n’arrivera jamais.

Et pour confronter l’illusion de notre l’enrichissement dont nous bénéficions (je présument que vous êtes, tout comme moi, faisant parti du 99%).

Le top 1% +281% ($973,100US) entre 1979 et 2010. la moyenne ($55,300US) +25% ($11,200US) entre 1979 et 2010.

Average After-Tax Income by Income Group 1979 – 2007 (in 2007 dollars)
Source: Congressional Budget Office, Effective Federal Tax Rates: 1979-2007, June 2010.

http://www.cbpp.org/cms/?fa=view&id=3220

Il y a aussi pour le canada:

http://www.policyalternatives.ca/sites/default/files/uploads/publications/National%20Office/2010/12/Richest%201%20Percent.pdf

@ Francis Nadeau

« La droite ne dit pas que tout va mal. » (Francis Nadeau)

Francis sortez de votre rêve.

La droite et les libertariens ne font que dire que tout est catastrophique au Québec.
Des simples exemples:

Vous même:
« …des pensions de retraite abérantes »

Ce sont les employés qui ramassent les piasses pour leur fond de retraite. Pas le gouvernement. Valable pour le privé et autant pour l’état, mais plus sécuritaire pour l’état.
————
« Elle ne parle que de ce qui peut être amélioré.” (Francis)

Sa c’est très rare de la part de libertarians et de la très droite.
———-
De toutes façons citez-nous PLUSIEURS interventions ici qui qui nous disent que plusieurs chose vont bien.

Je ne suis pas le seul à attendre.

@ Mathieu (# 37):

Nous sommes déjà, au Québec, les plus TAXÉS et les plus IMPOSÉS en Amérique-du-Nord. Que voulez-vous de plus? Que l’individu ignorant et sans éducation ait accès aux mêmes revenus qu’un PDG qui a étudié très longtemps, qui a pris des risques avec son argent et qui travaille de très longues heures? Rappelez-vous que SEUL, le privé crée de la richesse. Les bureaucrates étatiques syndiqués et protégés mur-à-mur ne font que de la redistribuer en en conservant un gros pourcentage au passage pour leurs salaires et leurs privilèges.

La Suède a pris la route du socialisme à go-go dans les années ’60-’70 et elle a dû faire marche arrière il y a 15-20 ans car la création de la richesse n’était plus au rendez-vous.

Vous voulez qu’un PDG enpoche moins d’argent en le forçant à payer plus d’impôt? Il ira faire bénéficier de ses talents les gens d’ailleurs tout simplement. Ces personnes sont très recherchées et très mobiles.

LA solution réside dans la RÉDUCTION des taxes et des impôts et dans l’accroissement des LIBERTÉS et des responsabilités individuelles.

@ François 1

« Nous sommes déjà, au Québec, les plus TAXÉS et les plus IMPOSÉS en Amérique-du-Nord. » (François 1)

Sortez vos chiffres l’expert.

On attend.

« Vous voulez qu’un PDG enpoche moins d’argent en le forçant à payer plus d’impôt? »

Sa c’est de la psychose pure et simple.

Voyez-vous M. Duhamel vous faites un gros drame avec la taxe de la taxe situation qui est plus vieille que votre âge.

Vous déplacez à grands frais un petit courant d’air sans valeur.

Voyez-vous M. Duhamel l’important est le montant reçu.

Que ce soit 15% sur 13% ou 8,5% sur 7,5 n’as pas d’importance pourvu que le montant voulu soit reçu.

Vous savez M. Duhamel si vous trouvez les pourboires trop chers vous n’êtes pas obligé d’en donner. Vous pouvez même apporter votre lunch.

Chez Mcdo M. Duhamel il n’y a pas de pour boire, sinon, 2 cennes pour le manoir.

« Vous voulez qu’un PDG enpoche moins d’argent en le forçant à payer plus d’impôt? » (François)

Le Québec est l’endroit où l’entreprise du PDG paye le moins cher d’impôts en amérique du nord.

Au québec un revenu familial de 100K (rapporté par 1 personne) est plus imposé que le revenu d’une famille a 2 fois 50k. Pas de sens.
Une personne qui sacrifie ses opportunités de carrière pour prendre soins de la famille et on la matraque en lui faisant payer plus d’impôt.
On préfère mettre des garderie a 7$ pour tout le monde et augmenter la pression sur les infrastructures en faisant commuter tout le monde davantage(y compris les tout petits).
Mais ça rapporte aux syndicats. Dites moi elle est ou la logique, un entrepreneur privé à la maison a des conditions et protections d’employé salarié. Ça s’appelle avoir le beurre et l’argent du beurre.
Expliquez-moi quelqu’un comment une personne qui n’a ni emploi, ni contrat peut faire parti d’un syndicat. UDA???

» J’écoute » ce que certains écrivent et cela manque totalement…d’écoute de l’autre !!

Chacun son argument, ses chiffres à l’appui, etc…

Jugeant même l’intelligence de l’autre qui ne pense pas comme SOI !!!

Le MOI, MOI, MOI, est en grande partie source de bien des maux !

L’intelligence, n’est-il pas justement carectérisé par l’équilibre de nos propos et non par les discours démagogiques de certains, ou par les savants calculs des autres?

Les extrêmistes ont et aurons toujours tord.

J’ai 47 ans et encore beaucoup d’énergie à y consacrer, comme il commence à se faire tard établissons les priorités et GO, on y va ! !

Legault ne serait peut-être pas parfait, mais si les leaders en place ne font pas notre affaire, tous partis confondus, alors un intelligent amalgame de tous genres politiques ne serait-il pas un grand pas vers l’équilibre, encore là, seulement si l’on veut être conséquent avec ce que la majorité dit ? Mais le dire et le faire semble bien difficile !

Comme a dit la reine devant les responsables de la débâcle financière de Londres » si vous êtes si bon, pourquoi vous n’avez rien fait ?

Mettons nous tous au travail et gérons ces finances publiques ENSEMBLE, au lieu de s’éterniser à jouer à papa a raison.

Chiâleux, trouvez alors une autre solution !

L’équilibre mes amis, l’équilibre !!!