Nouvelle enseigne et plus de contenu

L’actualité a créé un espace commun — le blogue Économie — qui regroupera les textes de Pierre Duhamel et de Kathy Noël.

C’était à l’automne 2006. J’avais pris la décision de retourner au journalisme, après une intermède d’un an en production télévisuelle avec mon ami Stéphan Bureau. Paule Beaugrand-Champagne, alors éditrice de L’actualité, et Carole Beaulieu m’invitèrent à me joindre au deux premiers blogueurs du site web du magazine, le regretté Michel Vastel, un redoutable et estimé chroniqueur politique, et Pierre Cayouette, journaliste spécialisé dans le domaine culturel et, depuis quelques années, éditeur de livres.

C’est ainsi que j’ai commencé à commenter l’actualité économique plusieurs fois par semaine. Je me souviens, mes premiers textes étaient très longs et il fallait quelquefois être perspicace pour en deviner le sens! Paule, la première, m’avait prié d’exprimer mes opinions plus nettement et sans retenue. Un blogueur commente et s’inscrit dans le débat, pas en marge. Je n’ai jamais oublié la leçon.

Pourquoi ce préambule aux teintes nostalgiques? C’est que vous ne retrouverez plus mes textes sous la rubrique «Blogue de Pierre Duhamel». Cela disparaît. En contrepartie, L’actualité a créé un espace commun — le blogue Économie — qui regroupera mes textes et ceux de Kathy Noël, que vous aurez la chance de lire plus régulièrement sur le site du magazine.  Ce nouveau format permettra aussi d’accueillir des collaborations ponctuelles, en phase avec l’actualité.

À L’actualité, nous faisons le pari que plus de textes, une meilleure prise sur l’actualité, plus de fluidité, plus de têtes, devraient fidéliser et attirer plus de lecteurs. Je perds peut-être ma marquise, mais j’y gagnerai certainement au change.

Vous aussi !

2 commentaires
Les commentaires sont fermés.

J’espère que Mme Noel va être plus optimiste parce qu’à vous lire on a l’impression que le Québec vit dans la misère totale, quelques crans à peine au-dessus du Bengladesh et de l’Ouganda.

J’aimerais ca que vous deux nous expliquiez pourquoi nos gouvernements donnent deux fois plus d’argent aux entreprises (6G) qu’aux BS (3G)? Pourquoi qu’on vient encore d’aligner des millions pour 500 jobs dans les jeux vidéos? Pourquoi Rio Alto, qui béficie de tarifs privilégiés, en veut encore plus?

Pourquoi les entreprises ne paient pas d’impots (à peine 15% au Canada contre 28% aux States). A peine 4,3G au Québec. Des pinottes par rapport aux 4,9G que rapportent HQ, la SAQ et Loto-Québec.

Pourquoi qu’on continue à accueillir 300,000 immigrants par année au Canada alors qu’ils coutent 20 milliards par année en taxes et impots (voir la dernière étude du Fraser)?

Bref, j’aimerais que vous nous expliquiez ce que les autres ne nous expliquent pas.

Nul doute qu’on aura beaucoup de matériel pour discuter dans les mois et années qui viennent…

« Only when the tide goes out do you discover who’s been swimming naked. » – Warren Buffett

Le changement de marée est commencé.