Objectif : un million

Pour vivre à l’aise à la retraite, il faut avoir amassé l’équivalent d’un million de dollars, avancent certains experts. La valeur de votre maison, de votre chalet, de vos placements… Tout compte fait, l’objectif n’est peut-être pas aussi irréaliste qu’il le semble à première vue. Évidemment, si vous vendez votre maison à 65 ans, vous devrez dépenser pour vous loger. Et un million, dans 10 ou 30 ans, ne donnera pas le même pouvoir d’achat qu’aujourd’hui. Mais qu’à cela ne tienne, voici combien il faut épargner, sous toutes les formes, pour « peser » un million de dollars à 65 ans*. Car un million, ça ne change pas le monde, sauf que…

retraite : Objectif : un million
Illustration : Pishier

Si vous commencez à 20 ans

Épargne par année : 2 590 dollars

Les conseils des pros

– Commencer tout de suite. Mettre de côté 10 % de son revenu chaque mois.

– Réfléchir à la part d’actions (la portion risquée) du portefeuille. François Morency, d’Aviso, propose l’équation « 100 moins l’âge de l’épargna­nt ». À 30 ans, le rapport serait de 70 % d’actions et 30 % d’obligations.

– Trouver une motivation. « Voir son fonds de retraite comme une dette d’un million envers son « moi » du futur. Et avec environ 30 ans pour la payer. Aussi bien commencer aujourd’hui », dit-il.

Si vous commencez à 35 ans

Épargne par année : 8 830 dollars

Les conseils des pros

– Résister aux sirènes de la consommatio­n. « Une augmentation de salaire devrait être une occasion d’épargner plus et non d’accroître ses dépenses », dit Micheline B. Soucy, de Valeurs mobilières Peak.

– Passer à la vitesse turbo dans l’épargne. Utiliser les cotisations impayées de son REER, diriger les importants remboursements d’impôt vers le paiement de son emprunt hypothécaire, suggère Hélène Gagné, de PWL Capital. Cotiser ensuite au REER au maximum chaque année, soit 18 % de son revenu.

– Entretenir son couple. Un divorce coûte cher !

Si vous commencez à 50 ans

Épargne par année : 36 830 dollars

Les conseils des pros

– Faire preuve de prudence (la spéculation n’est pas une solution pour les victimes de la récente déconfiture boursière)…

– … mais éviter d’être trop prudent. À l’approche de la retraite, certains sont tentés de protéger leur capital en faisant passer leur portefeuille à 100 % d’obligations. « C’est sous-estimer les effets ravageurs de l’inflation sur son épargne, dit François Morency. À la retraite, il faut vivre du rendement de son capital le plus longtemps possible avant de le grignoter. » Un million qui rapporte seulement 2,5 % d’intérêts – c’est le meilleur taux des placements sûrs – ne générera que 25 000 dollars chaque année.

 

——

* Rendement moyen – optimiste, diront certains – de 8 %.

Pros : Hélène Gagné, gestionnaire de portefeuille à PWL Capital ; François Morency, président du cabinet de conseils financiers Aviso ; et Micheline B. Soucy, conseillère en placements à Valeurs mobilières Peak (en collaboration avec Gifacto).

Les plus populaires