Oubliez les BRIC, voici maintenant les MINT !

Le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine (BRIC) ne sont plus vus comme les moteurs de l’économie mondiale aux yeux de certains économistes. Place, désormais, au MINT — soit le Mexique, l’Indonésie, le Nigeria et la Turquie ! Qu’ont-ils en commun ?

Istanbul Shopping Malls
Un centre commercial à Istanbul, en Turquie. – Photo : Bloomberg via Getty Images

Oubliez les BRIC (tellement 2001…), ces marchés émergents et moteurs de l’économie mondiale qu’ont été en leur temps le Brésil (B), la Russie (R), l’Inde (I) et la Chine (C).

Blogue EconomieL’ex-économiste de Goldman Sachs, Jim O’Neil — celui-là même qui a inventé l’acronyme BRIC —, le répète sur toutes les tribunes : les quatre pays à surveiller sont désormais les MINT, soit le Mexique, l’Indonésie, le Nigeria et la Turquie !

Qu’ont-ils en commun ? Un taux de croissance économique enviable et, surtout, une augmentation constante de leur population. À titre d’exemple, au Nigeria — où le taux de fécondité est de 5,49 enfants par famille —, la croissance de la population a été de 2,8 % en 2012. En comparaison, le Canada, les États-Unis et la France affichent des taux de croissance de leur population de respectivement 1,1 %, 0,7 % et 0,5 %.

Par ailleurs, à l’exception de la Turquie, les pays du MINT ont aussi de bonnes réserves de matières premières.

Voici donc un tour d’horizon des forces et des faiblesses de ces nouveaux moteurs de l’économie mondiale.

Mexique

119 millions d’habitants
Taux de croissance de la population en 2012 : 1,2 %
PIB par habitant : 16 734 dollars
Croissance du PIB en 2012 : 3,9 %
Force : à proximité des États-Unis, le Mexique retrouve son avantage concurrentiel devant la hausse des coûts de production en Chine.
Faiblesse : le pays traîne une réputation peu enviable en matière de corruption et de… kidnapping.

Indonésie

251 millions d’habitants
Taux de croissance de la population en 2012 : 1,2 %
PIB par habitant :  4 876 dollars
Croissance du PIB en 2012 : 6,2 %
Forces : une classe moyenne supérieure qui augmente de 3 à 5 % chaque année et d’importantes ressources minières et agricoles.
Faiblesses : corruption et lourdeur bureaucratique.

Nigeria

180 millions d’habitants
Taux de croissance de la population en 2012 : 2,8 %
PIB par habitant : 2 688 dollars
Croissance du PIB en 2012 : 6,6 %
Forces : première économie d’Afrique, principal producteur de pétrole du continent et imposantes réserves d’hydrocarbures.
Faiblesses : fortes inégalités sociales, violence et problèmes de corruption, infrastructures déficientes.

Turquie

76 millions d’habitants
Taux de croissance de la population en 2012 : 1,3 %
PIB par habitant : 18 348 dollars
Croissance du PIB en 2012 : 2,2 %
Forces : porte d’entrée sur le marché européen et asiatique, population jeune (moyenne d’âge de 28 ans).
Faiblesses : instabilité politique, ralentissement de la croissance depuis 2011 et peu de matières premières.

* * *

À propos de Kathy Noël

Kathy Noël est journaliste, chroniqueuse et blogueuse à L’actualité. Journaliste économique depuis près de 15 ans, elle a auparavant travaillé au journal Les Affaires et au magazine Commerce, où elle a occupé le poste de rédactrice en chef adjointe de 2002 à 2009. On peut la suivre sur Twitter : @kathy_noel.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie