Affaires et économie

La fin des aires ouvertes

COVID-19 oblige, les employés ne sont pas à la veille de s’entasser à nouveau comme des sardines au bureau. Des experts s’affairent à repenser les lieux de travail, afin de ramener les troupes en toute confiance.

Un nid de chicanes

Le boulot à distance, c’est pas mal le far west sur le plan juridique. Ce qui ouvre la porte à bien des litiges entre patrons et employés — notamment concernant l’achat de matériel de bureau et la surveillance à distance, selon Andrea Talarico, doctorante et chargée de cours en droit du travail à l’Université d’Ottawa.

On reviendra à Montréal

La montée du télétravail tuera-t-elle les centres-villes ? Wô les moteurs ! Les tours de bureaux, les restos et les foires alimentaires n’ont pas dit leur dernier mot. La crise écorchera des entreprises, mais ce n’est pas la fin des haricots.

Bureau, il est temps de se dire au revoir

Si on leur donnait le choix, la moitié des Québécois souhaiteraient maintenant travailler de la maison à temps plein, selon les résultats d’une vaste étude scientifique en cours. Un mouvement majeur qui pourrait profondément changer nos vies de patrons et d’employés.

La clé d’une entreprise durable : l’impact social

Les organisations qui se préoccupent de façon exemplaire du bien-être de leur collectivité sont plus nécessaires que jamais en temps de pandémie. C’est pourquoi les Prix de l’impact social, fondés par L’actualité et la société-conseil Credo, prennent une dimension toute particulière cette année.

Une bulle bien spéciale

Alors que les principaux indicateurs économiques pointent vers une récession profonde, les indices boursiers ont récupéré une grande portion des pertes subies au début de la pandémie. Que se passe-t-il donc ?

HEC Montréal : l’école du futur est maintenant

L’École des dirigeants de HEC Montréal s’est dotée de quatre salles à la fine pointe de la technologie pour s’adapter aux nouvelles réalités. Ces salles sont équipées pour trois modes de diffusion : en présentiel, en ligne et en formule comodale, qui permettra aux professeurs de s’adresser aux participants présents en classe et à ceux derrière leurs écrans. Michelle Vaillancourt, directrice des communications et des programmes, nous explique ce virage technologique.