Leaders de la croissance 2022

Prêts Québec : Fédérer les prêteurs

Cette jeune pousse de Montréal veut que chaque consommateur à la recherche d’un prêt — personnel, auto ou hypothécaire — soit mis en contact avec le prêteur dont l’offre correspond le mieux à ses besoins. 

Illustration : Pauline Stive pour L’actualité

Prêts Québec

Site de comparaison de prêts financiers
Croissance 352 %
Chiffre d’affaires entre 2 et 5 millions
Employés 10
Siège social Montréal

Scott Satov aurait pu se la couler douce après avoir vendu ses parts dans Versapay, l’entreprise de traitement de paiements qu’il avait cofondée. Mais non. Il a plutôt décidé d’investir des centaines de milliers de dollars dans ce qui est devenu l’une des principales plateformes de comparaison de produits de crédit au Canada.

À ses débuts en 2012, Prêts Québec (Loans Canada dans le reste du pays) était une plateforme de prêts, que Scott Satov accordait avec son propre argent. Puis, à mesure que des prêteurs ont accepté de collaborer avec lui, il s’est spécialisé dans le référencement. Son entreprise est aujourd’hui associée à une cinquantaine de partenaires, qui offrent des prêts personnels, mais aussi des prêts automobiles ou encore des hypothèques. Elle enregistre 80 % de ses revenus à l’extérieur du Québec.

La personne à la recherche d’un prêt soumet sa demande en ligne en quelques minutes, puis est dirigée vers les prêteurs qui ont les meilleures offres correspondant à son profil de risque. Ceux-ci paient Prêts Québec en échange du référencement. Depuis septembre 2022, les utilisateurs peuvent également consulter leur cote de crédit gratuitement, à condition de s’inscrire.

L’entreprise estime que près de deux millions de Canadiens ont fait appel à ses services au cours des 10 dernières années. La plateforme, comme ses rares concurrentes, attire principalement les gens qui ont un dossier de crédit problématique — les taux d’intérêt proposés varient de 2,99 % à 46,96 % —, mais tous les types d’emprunteurs sont les bienvenus. « Nous voulons devenir le numéro un au Canada », lance le grand patron.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.