Prix de l’impact social 2019: les gagnants dévoilés!

L’actualité s’associe à Crédo pour mettre en lumière des entreprises et organismes à but non lucratif qui, chacun à leur façon, misent sur l’impact social pour améliorer le monde au quotidien.

Photo : Mihaela Petrescu

Les lauréats de la première édition des Prix de l’impact social ont été dévoilés hier lors d’une cérémonie qui n’a pas manqué de rappeler que le chacun pour soi n’était plus une option face aux nombreux défis de notre époque. Les récompenses ont ainsi mis en lumière des organisations privées ou sans but lucratif qui ont choisi de passer à l’action pour que leurs activités aient des conséquences positives sur la société.

C’est dans l’espoir de mieux faire connaître l’impact social que L’actualité s’est associé à Crédo, une société qui accompagne les organisations souhaitant adopter cette approche, pour lancer la première édition de ces prix. «Le concept de l’impact social est encore méconnu, explique le président de Crédo, Christian Bélair. Les gens ont besoin d’exemples inspirants pour comprendre quelles sont les solutions à leur portée, et les Prix de l’impact social servent à cela.»

Les quelque 142 candidatures reçues — un résultat qui dépasse nos attentes — ont donnée beaucoup de fil à retordre au comité de présélection ainsi qu’au jury. «Quand j’ai reçu la brique de documents, je me suis dit que ce serait beaucoup de travail, a raconté la présidente du jury, Monique Leroux. Mais ça a été vrai un bonheur de lire ces dossiers! Les débats ont parfois été houleux, mais uniquement parce que c’était difficile de choisir.»

Les lauréats de l’édition 2019 peuvent être fier du travail qu’ils ont accompli, mais il reste beaucoup à faire, a souligné le rédacteur en chef de L’actualité, Charles Grandmont. «J’aimerais donner une mission à tous les gagnants. Vous devez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour servir de catalyseur de changement et inspirer les autres organisations à suivre vos traces.»

Cette première édition n’auraient toutefois pas eu lieu sans le soutien financier de Sun Life, Kijiji et Énergir. «On est très fier de collaborer à ce concours qui met de l’avant des thèmes dont ont ne parle pas assez souvent dans la communauté des affaires, dit Robert Dumas, PDG de la Financière Sun Life Québec. Bâtir des collectivités en santé, combattre les inégalités sociales, protéger notre environnement: ce sont des responsabilités qu’on ne peut pas déléguer à des gouvernement.»

PALMARÈS 2019

 

Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud et le Cirque du Soleil

Catégorie «Engagement dans la communauté»

Les lauréats de la catégorie «Engagement dans la communauté» sont la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud et le Cirque du Soleil. La CDC s’est distinguée en amenant une douzaine d’organismes à travailler ensemble pour améliorer l’offre d’aliments frais dans le quartier Centre-Sud, à Montréal, tandis que le Cirque du Soleil a démontré sa volonté d’avoir un effet durable avec son programme Cirque du monde qui, depuis 25 ans, utilise l’art pour venir en aide aux jeunes marginalisés aux quatre coins de la planète.

Fusion Jeunesse, Pour 3 points et Fillactive

Catégorie «Entrepreneuriat social»

Dans la catégorie «Entrepreneuriat social», les trois lauréats sont des organismes qui se dévouent à la cause des jeunes. Fusion Jeunesse tente d’intéresser les élèves du primaire et du secondaire à l’école en les jumelant avec des étudiants universitaires pour réaliser des projets hors du commun, tels un opéra ou un jeu vidéo. De son côté, Pour 3 points forme des entraîneurs sportifs capables d’aider leurs joueurs à réussir dans la vie, et non pas seulement sur le terrain. Et le troisième lauréat, Fillactive, lutte contre le décrochage sportif chez les adolescentes grâce à un programme de conférences et d’activité physique dans les écoles secondaires.

Revivre et Groupe TAQ

Catégorie «Modèle d’affaires innovant»

Pour la catégorie «Modèle d’affaires innovant», le jury a arrêté son choix sur les organismes Revivre et Groupe TAQ. Revivre a fait d’une pierre deux coups en parvenant à augmenter la portée de son exceptionnel programme d’aide en santé mentale tout en finançant ses activités. Le Groupe TAQ, lui, a su saisir une nouvelle occasion d’affaires pour accélérer sa croissance et, surtout, fournir du travail à davantage de personnes handicapées — la mission première du groupe.

Desjardins et Soverdi

Catégorie «Environnement»

Desjardins et l’organisme Soverdi sont les lauréats de la catégorie «Environnement». Desjardins, qui est désormais carboneutre, a fait de la lutte aux changements climatiques l’une de ses priorités et les résultats sont impressionnants. L’organisme Soverdi est quant à lui parvenu à rassembler cinq grands partenaires corporatifs pour planter 50 000 arbres à Montréal d’ici 5 ans.

Bell Cause pour la cause

Catégorie «Philanthropie»

Le lauréat de la catégorie «Philanthropie» est Bell Cause pour la cause. En plus d’avoir permis d’amasser plus de cent millions de dollars pour la santé mentale, cette campagne érode année après année les tabous qui entourent la maladie mentale au Québec et au Canada.

Le Phare Enfants Familles

Mention «Coup de coeur»

Finalement, le jury a tenu à attribuer une mention «Coup de coeur» à la maison de soins palliatifs Le Phare Enfants Familles. Grâce à une équipe médicale dévouée et à plus de 100 bénévoles, cet organisme offre un répit aux familles de 300 enfants malades.

Infos
Fermer
Plein écran

       

      Méthodologie

      Pour attribuer les prix, L’actualité et Credo ont procédé à une présélection parmi les 142 candidatures reçues, et le jury a évalué les 27 candidatures retenues en fonction d’une grille de pointage contenant cinq critères, qui permettaient de mesurer le caractère innovant de l’initiative et le degré de changement social systémique qui l’accompagnait. Le jury était composé de Monique Leroux, vice-présidente du conseil de Gestion Fiera Inc, Bertrand Badré, fondateur et PDG de Blue like an Orange, Andrée-Lise Méthot, fondatrice et associée directeure de Cycle Capital Management, et Lili-Anna Pereša, PDG de Centraide du Grand Montréal.

      Dans la même catégorie
      Boutique Voir & L'actualité

      Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

      Commentaires
      Laisser un commentaire