Quand Jack Layton a besoin de rassurer les marchés… (ajout)

La nouvelle aurait fait un bon canular le 1er avril : le chef du NPD a pris la peine aujourd’hui de dire qu’il garantirait l’indépendance de la Banque du Canada s’il était élu. Non, Léo-Paul Lauzon ne remplacera pas Mark Carney !

La poussée du NPD a fait braquer les projecteurs sur la campagne de son chef, la grande générosité de son programme et sur l’insoutenable légèreté de son équipe.

Jack Layton a -t-il vraiment des chances de devenir premier ministre du Canada ? Je ne le crois pas. Voici pourquoi.

Les sondages donnent le NPD à environ 5 points d’écart du Parti Conservateur. Le NPD a profité de sa nouvelle popularité au Québec pour grimper dans les sondages, mais je ne crois pas qu’il peut aller au-delà des 40 % des votes qu’on lui accorde ces jours-ci. À tout prendre, je miserais davantage sur une consolidation des votes bloquistes et libéraux dans les dernières 48 heures. Je ne vois pas non plus de poussée soudaine en Ontario pour combler l’écart existant.

Peut-il devenir Premier ministre à la tête d’une gouvernement de coalition avec les libéraux ? C’est plus plausible, mais je n’y crois pas.

Tout va se jouer en Ontario et les oracles sont bien mélangés. Voici les trois scénarios possibles. Malgré des résultats presque identiques au niveau national, Ekos, Nanos et Harris-Decima donnent des portraits très différents au niveau ontarien.

Ekos donne un avantage de 12,3 points de pourcentage aux conservateurs sur les libéraux, talonnés par les néo-démocrates. Ce scénario pourrait se traduire en un raz-de-marée conservateur en Ontario et un gouvernement majoritaire à Ottawa. En 2008, le parti de Stephen Harper avait remporté 51 sièges contre 38 pour les libéraux alors que l’écart entre les deux partis n’était que de 5,4 %. C’est la recette de Jean Chrétien qui obtenait ses mandats en raflant tout en Ontario grâce à la division de ses adversaires. Samedi, Angus Reid (La Presse-Toronto Star) donne une avance considérable de 14 % au PC et Léger Marketing (QMI) de 8 %.

Nanos donne plutôt une avance de 6,5 points aux conservateurs sur les libéraux. Samedi, l’écart n’était que de 3,8 %. Un tel résultat se traduirait probablement par une répartition de sièges semblable à celle du dernier Parlement. On parle donc ici d’un gouvernement conservateur, mais encore minoritaire. Ipsos-Reid va également dans ce sens avec un écart de six points.

Harris-Decima met les libéraux en avance par un point en Ontario. Si ce scénario devait prévaloir, tout peut arriver. Y compris se retrouver avec Jack Layton comme premier ministre, Michael Ignatieff aux Affaires extérieures et Thomas Mulcair au ministère des Finances.

On a tous hâte de voir le 2 au soir si la vague orange sera aussi puissante qu’anticipée au Québec et quel sort elle réservera à nos députés sortants. Mais c’est en Ontario que tout se jouera.

Laisser un commentaire

Bonsoir,
M Léo-Paul Lozon et De Lulas au Brésil possèdent la même de travailleurs.
De Lula a mieux réussi pour son Pays que bien d’autres non travailleurs.
Merci

Je ne peux pas croire que les Ontariens vont être épais au point de diviser le vote rouge et orange et laisser Harper filer entre les les deux vers une majorité.

Il est temps que les Ontariens réalisent que Jack Layton n’est pas Bob Rae et que Bob Rae est maintenant un LIBÉRAL!!!

J’ai l’impression que beaucoup de monde ayant exprimé une tentation pour le NPD vont branler dans le manche au moment de mettre leur X.

Le NPD va gagner plusieurs points de pourcentage en terme de vote, mais cela ne se traduira pas en un si grands nombre de comtés

Je m’attends donc à ce qu’Harper obtienne sa majorité. Le chef de l’opposition sera tiré à pile ou face. C’est l’Ontario qui va décider.

La vrai percée pour le NPD se fera lors de la prochaine élection dans quatre ans. Le NPD, autant que les libéraux, vont réaliser que séparément, ils n’auront aucune chance contre Harper. Les quatre prochaines années s’annoncent palpitantes!

Qu’est-ce qui va arriver avec le budget?

Pensez-vous que les Libéraux vont se défiler et l’approuver? S’ils se tiennent debout, Harper va tomber.

Qu’est-ce qui va arriver? Jack va se retrouver PM avant la fin de l’été.

la différence viendra des jeunes. Ils seront plus nombreux a aller voter et ça pèsera lours dans la balance. A ça il faut ajouter les gens agés qui historiquement libéraux vont plutot choisir le NPD qui leur améne plus potwentiel de croissance au niveau des avantages sociaux, pour les autres ce sont les enjeux sur l’environnement qui pèseront plus lourd dans le choix.

@Rod – Sans majorité, Harper n’aura pas plus la légitimité de gouverner qu’il ne l’a présentement. L’opposition exigera le dépôt du rapport de la vérificatrice sur le G8-G20, entre autres documents. Je pense que ce rapport sera suffisamment accablant pour le gouvernement qu’il sera renversé sur le vote sur le discours du trône, et que Monsieur Harper démissionnera.

SI, Harper ne remporte pas une majorité! En fait je pense que Harper a d’excellentes chances d’obtenir une majorité.

Dites-donc, Rod, comment une organisation comme SUN-TV peut-elle obtenir des notes de policiers vieilles de 13 ans?

Quel monde fou : les contribuables n’auraient plus le droit de savoir comment le gouvernement dépense l’argent qu’il perçoit pendant que des dossiers privés de nos services de police se retrouvent dans les mains des médias.

@Lorraine King:
« L’opposition exigera le dépôt du rapport de la vérificatrice sur le G8-G20, entre autres documents. Je pense que ce rapport sera suffisamment accablant… »

N’oublions pas que ce qui a été publié provenait d’une ébauche du rapport. Cette ébauche (et quelques autres, sans doute) a été soumis au gouvernement pour commentaires, avant de produire la version finale.

J’ai peu de doute que M. Harper a réussi à manoeuvrer pour que les choses les plus embarrassantes soient éliminées du rapport final.

Donc, il ne faut pas trop attendre de ce rapport, si ce n’est l’occasion pour M. harper de se péter les bretelles en nous disant: « Je vous l’avais bien dit que nous n’avons rien à nous reprocher ».

http://www.ctvbc.ctv.ca/servlet/an/local/CTVNews/20110427/bc_ndp_youth_support_110427/20110427?hub=BritishColumbiaHome

» »This is the strangest election I’ve seen in more than 40 years, » says veteran political journalist and broadcaster Dennis Trudeau.

If Monday’s results match the opinion polls, the NDP and its charismatic leader Jack Layton, who have never held power before, could even form a minority government and reverse Canada’s rightwards, pro-US drift. »
http://www.allword-news.co.uk/2011/04/30/laytons-rise/

http://www.globalsaskatoon.com/Layton+drums+support+Saskatoon/4698215/story.html

http://www.globalmaritimes.com/contests/contests/extras/Federal+party+leaders+show+Saint+John+worth+fighting+this+election/4671922/story.html

http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/politiquefederale/36988-sondage-angus-reid

Et c’est pas fini

@lorraine

Les Conservateurs vont perdre des sièges au Québec. Je ne vois vraiment pas comment ils pourraient aller chercher une majorité?

Le télé-poubelle avait aussi sorti le fausse photo d’Ignacieff. Reste juste à trouver quelque chose sur Duceppe? Un voyage en Albanie peut-être en 1979?

Bon Ignasieff qui s’en va su’l bonhomme
Duceppe chez le diable
Harper patine
et Layton qui continue de monter 😉 impossible n’est pas français
La marée monte, on prévoit un raz de marée sur l’atlantique et des secousse jusqu’en Colombie Britanique, quel climat électoral!
Le mercure monte et monte et la glace fond

”Si Ignatieff réussit à arracher ne serait-ce qu’un siège de plus que Layton lundi soir, tout reste possible”
Il n’ont eu besoin de personne pour éteindre leur parti. A faire les ariviste vouloir prendre le pouvoir a tout prix en ne tenant pas compte de la volonté démocratique exprimé par vote qui clairement rejette l’option libéral pour gouverner le pays, si cette élection a permi d’éliminer cette candidature qui semble déterminer a trouver toute sorte de subterfuge pour prendre une place qui ne lui est pas donné démocratiquement ni même par la popularité. Tout le monde le sait, les sondages le démontre et les partisans y compris les médias continuent de prétendre qu’Ignsieff n’est responsable de rien. UNE VICTIME. On aura beau lui enlever sa cravate, lui mettre une chemise rose, lui mettre des running shoes rouge il reste que ce n’est pas lebonhomme de la situation. Non seulement il n’a aucun carisme et on s’entend que c’est nécessaire pour la fonction, mais il rend méfiant. On voit clairement qu’on ne peut lui faire confiance, ildu négatif, la fausseté du personnage ne passe tout simplement pas.l’égo trop gros pour même imaginer qu’il ne fit pas pour la job, il joue à la victime et n’hésite pas a nous démontrer qu’il continue d,espérer trouver une faille dans nos lois pour occuper quand même le poste.
Si vraiment on met fin a son règne qui bousille toute possibilité d,avancer d’une manière constructive au parlement, ça aura valu la dépense.
Quand aux photos, nouvelles sur M Layton je suis vraiment septique quand a la provenance réelle. D’ailleurs est-ce que ce commerce a réellement été jugé comme maison close? Quelque chose me dit que les fonctions de M. Layton, la présence des policiers justement au moment ou M. Layton y était n’est pas un hasard. Ça ressemble a un acte commandé par les même personnes qui ont sortis la nouvelle. Les policiens sont la cible des groupes qui utilisent des moyens douteux pour cumuler des preuves qui compromettent ces gens pour les mettre dans des positions inconfortable et les forcer a agir selon leurs intérêts. Tant mieux si leurs plans tombent. Malgré toute la mauvaise volon té qui se cache derrière ce geste, la population reste solidaire à M. Layton. J’espère que les gens sauront se fier a leur impression. J’ai pris l’habitude de remettre en question et d’investiguer un peu plus les belles histoires qui semblent très ;ogiques et se tiennent un peu trop debout. Il n’y a habituellement que les mensonges qui sont aussi bien structurés. La vie vie n’est pas une suite logique simple. Pas du tout. Une même personne peut gagner 2 fois des gros lots, avoir 3 cancers, perdre 3 membres de sa famille la même année, même si statistiquement ça semble impossible. Le mensonge lui est toujours logique, l’air infaillible, avec des preuves des photos des témoins. Alors que dans la vrai vie c’est très différent et ça semble irréaliste et non crédible. Mais on a toujours notre jugement, notre concience pour évaluer les situations, et ça ne trompe.
Je ne voulais pas de ces élections je considère la dépense énorme. Mais en même temps je trouve que le faible taux est aberrant (peut-être justifié), mais il faut que ça change. Il faut que les gens , en particulier les jeunes s’implique. On a des grandes questions qui divisent particulièrement la société québécoise et il faut les règler et faire les changements nécessaires dans nos lois pour emboiter le développement économique et social en fonction des défits et des enjeux d’aujourd’hui. Je parle du développement des ressources, de l’économie en tenant compte de l’environnement mais aussi des besoins de plus en plus grands pour nos programmes sociaux. Pour relever ses défis il faut des emplois rentables économiquement qui génèrent de la richesse (coopérative) mais aussi avec des salaires qui donnent les moyens suffisant pour assumer ses responsabilités familiales mais aussi sociales. On ne peut plus fonctionner avec seulement 1 citoyens sur 2 qui paie des taxes. On ne peut pas non plus laisser crever de faim les travailleurs, et les retraiter. Il faut se réapproprier nos richesses, les exploiter et les transformer pour faire de réels profits. On doit créer des logements durables et abordables. Nos infrastructure de transport limite notre développement économique en laissant dormir des ressources dans des régions et du chômage inutile. On doit faire participer les citoyens davantage dans la vie poltique, la prise de décision, le vote mais aussi dans la vie communautaire. Le développement économique et social c’est l’affaire de tout le monde.
Il faudra poser une question claire, dans un contexte acceptable et recevable (que tout les citoyens vont reconnaitre et les institutions fédérales et internationales) pour passer pouvoir passer à la prochaine étape c’est a dire consolider nos efforts a développer notre territoire d’une manière efficace.
Il est temps d’avancer.

La montée du NPD ni Londres, ni les américains, ni l’establishment canadien ne l’avait vu venir. Ils ne savent pas trop comment ils manipuler le système pour continuer de contrôler nos dépenses. Ils ont sorti l’épouvantail a moineau de la force du dollard qui deviendrait volatile. Parlant de force du dollard, on nous a longtemps chanté la chanson qu’on avait un moins grand pouvoir d,achat que les américains a cause de la force de leur dollard. Mais il se trouve que malgré l’inverse depuis de nombreuses années la situation n’a pas changé. Ils agissent comme si c’était naturel qu’on paient plus pour vivre (les communications, le petrol, les aliments etc même si les matières premières viennent d’ici). Il est temps que ça change et qu’on prenne le contrôle de notre économie.
La bourse doit être ici. On doit nous faire des profits sur l’exploitation de nos ressources, on doit nous les transformer. La mondialisation c,est bon pour transiger nos surplus. Pas se faire revendre nos ressources transformées et se faire contrôler par des entreprises qui exportent les profits sur l’exploitation de NOS richesses. Oui il y a de l’incertitude pour ceux qui controlent les jeux économiques mondiaux et c’est bon signe. C’est signe qu’on est sur le point de reprendre le controle de notre économie. Serrons-nous les coudes d’une côte à l’autre soyons maitre chez-nous. C’est ça la démocratie. On doit redonner au mot liberté son sens. On doit être ceux qui déterminent notre avenir et prendre en charge notre développement. Plus on aura de candidat au pouvoir plus on pourra mettre sur la table les enjeux qui nous préoccupent nous, nos valeurs et nos choix. Il ne faut pas se laisser mener par la peur et les scénarios de catastrophe. L’avenir et là et on peut en faire parti pour déterminer son orientation.
A chacun de nous de décider. Sortons voter exprimons notre choix. Mettons y tout notre poids

Arrêtons d’être négatif mettons y de la bonne volonté, donnons une chance au coureur, donnons-nous une chance d’avancer en misant sur ce qui nous uni au lieu de miser sur ce qui nous divise. Quand on veut arriver a un réglement acceptable pour tout le monde, chacun doit y mettre du sien. Il est temps de renouveler cet entente pour répondre efficacement au défits du troisième millénaire. Plus rien ne va plus dans le monde décroisons-nous les bras, cessons de regarder impuissant et participons activement a la construction d’un environnement poltique sain, il est temps de mettre cette machine au service des populations concernés. le salaire minimum àa doit vouloir dire le minimum pour vivre. Il y a de la place pour développer des entreprises qui feront des profits mais en parmettant aux gens qui y travaillent de bien vivre. Misons sur la diversité, coopératives, entreprises privés et sociétés d’état (possédée et contrôles par des gens vivant ici). Mettons nos impôts au service des citoyens en investissant ici dans nos transport en commun d’une côte a l,autre en développant nos richesses et en les transformant. En réduisant notre dépendance envers les autres pays. On a ici ce qu’il faut pour combler nos besoins. On est a la croisé des chemin, on doit choisir le chemin le moins fréquenter et débrouissailler, prenons le volant et matrisons notre destinée., Oublions le passé et filons droit vers l’avenir avec nos jeunes, on leur a donné de belles valeurs anous de les suivre maintenant.

Et voilà le lapin est sorti du chapeau.
Le vote avec assermentation ne devrait pas être légal et acceptable. Tout le monde honnête avait amplement le temps de s’enrégistrer. Il est trop facile de fabriquer des fausses identités, de faire des vols d’identités. Les crapuleux pourront aller bon train.
Impression de déjà vu.
Je prédis que les résultats seront très surprenants (voir surréalistes) dans tous les bureaux ou la participation sur assermentation sera élevée.
Il faut surveiller de prêt et pourquoi pas filmer les gens qui se fera assermenter, pour aller vérifier leur autenticité plus tard si les résultats sont très différents des prévisions qui rappelont le avec plusieurs maisons de sondages différents donnent des résultats assez près de la réalité normalement. Avec des marges d’erreurs. Ce qui nous donnera le pouvoir de refaire des partielles s’ils s’avèrent que les assermentés ne correspondent pas au identité réelle.
Autrement dit, si on veut se garantir la transparence du vote sur assermentation. On doit se donner les moyens de vérifier par la suite pour tous les pôles ou il sera aasez élevé pour influencer avoir influencé le résultat.
Donc s’il y a corrélation statistique entre le vote sur assermentation et les résultats entre différents pôle on devra refaire des partielles dans ces pôles avec seulement des votant pré-enrégistrés sur la liste donc vériable.
Donc il est important de bien consigner et produire une liste de tout les votes sur assermentation, voir les obliger a voter dans une boite séparer qu’on pourra rejeter s’il y a une corrélation significative, si on veut éviter de refaire une partielle si les partis s’entendent a accepter ce processus.
Ça vaut la peine de les faire voter dans des boites séparées on pourrait être surpris des résultats qu’on en tirera, et/ou accepter de la comptabiliser seulement après vérification plus approfondie.
C’est ridicule, une personne ne peut même pas acheter des cigarette ou de l’alcool sur assermentation un geste aussi significatif que le vote c’est a mon avis innacceptable.

N.B. Il faut comptabiliser clairement le vote par anticipation surtout s’il y avait des vote sur assermentation. J’ai peur, bien peur que des gens malhonnête interviennent dans notre processus démocratique. C’est important de quantifier et de coddifier efficacement toutes les boites ou il est succeptible d,avoir eu des votes sur assermentation. Mon petit doigt me dit qu’on aura des surprise dans ces poles suréalistes.

Surveillez bien la piasse aujourd’hui et demain. On va commencer à intégrer la possibilité d’un gouvernement néo-démocrate d’ici quelques semaines. Ca va planter.

Surprises surprises
Les québécois sont encore capable de se serrer les coudes, ça c’est une belle et grande nouvelle. Après des années de divisions et de chicanes moi ça me fait du bien de voir ça.
Pas au pouvoir? Mais un poid plus grand à l’Opposition qu’avant car s’il y a une chose que tout le monde c’est que le NPD est redevable aux québécois.
Prévisible mais tellement désolant de voir Ignasieff absoluement incapable d’y voir une responsabilité quelconque. Imbu frisant le narcissisme on a subit son long discours prévoyant sa démission mais NON il estime avoir bien fait.
Un bloc qui a perdu sa raison d’être des gens qui se retire d’une manière très respectable, comprenant qu’ils ne sont pas individuellement responsables mais sont balayé par la solidarité des québécois qui ont choisi le changement.
Jusque là surprenant, plus éclatant qu’on l’avait imaginé, mais tout avait été prévu dans les sondages.
Le plus surprenant le séisme bleue, qui est allé frapper la nouvelle écosse chose qui n,avait pas été prédit par les sondages et dans Toronto.
Ça me laisse très perplexe. Quelle a été la proportion de vote par accréditation dans les comptés de Toronto ou ils sont rentré fort? Y a-t-il une corrélation statistique? En a Ottawa ou le vote par anticipation a été fort, y avait-il beaucoup de vote par accréditation?
Car effectivement ils sont rentré fort dans ces 3 régions ou les sondages donnaient une montée des NPD.
Surprise surprise.
Je suis contente pour Mme May elle le mérite bien.
Même si M. Harper a obtenu une forte majorité il sait qu’il devra tenir compte du Québec dans les 4 prochaines années car s’il veut avoir la possibilité d’être réélu c’est clair qu’il devra améliorer c’est relations avec le Québec, car si historiquement on a pas vu souvent une telle majorité dans le ROC, au Québec ça n’est pas une première.
Les probabilités qu’il en perde dans le ROC aux prochaines élections avec une NPD qui monte, porté par les jeunes… qui seront encore plus nombreux a aller voter aux prochaines élections, sont beaucoup plus grandes que les probabilités que les québécois se divisent à nouveau.
Donc pour le Québec un plus grand poid politique puis que le NPD avec plus de 100 député lui est redevable mais aussi parce que les conservateurs ont vraiment intérêt à y faire des gains pour avoir des chances d’être réélus.
Plus facile donc de demander des changements a Ottawa pour le Québec, parce qu’on a plus de députer qui nous appuient et le parti conservateur doit tenir compte du déterminisme des québécois sachant maintenant qu’il peut représenter une menace clair a ça réélection ayant des appuyent ailleurs au Canada.

@rod

« Surveillez bien la piasse aujourd’hui et demain. »

On surveille, on surveille, mais ça bouge pas beaucoup 😉

@pierre brasseur

Le scénario est à l’eau puisque les Conservateurs sont majoritaires. Jack ne sera jamais PM du Canada.