Rick Wagoner n’est pas une victime

Faut-il s’indigner parce que le gouvernement américain a demandé la tête du président de GM, Rick Wagoner ? Certains parlent déjà du président déchu comme «d’un agneau sacrifié» par un gouvernement trop interventionniste pour apaiser une opinion publique de plus en plus mal à l’aise face aux dépenses de la nouvelle administration.

Touchant, mais peu pertinent. N’importe quelle institution prêteuse aurait posé des conditions draconiennes avant de s’engager dans une telle opération. Une banque va souvent demander à un entrepreneur de se faire remplacer par un meilleur gestionnaire quand les défis de l’entreprise dépassent les capacités de gestion de son fondateur. Pourquoi le gouvernement américain devrait-il se montrer magnanime envers des dirigeants qui ont amené leur compagnie à la faillite et qui font appel à lui comme créancier de dernier recours ?De plus, Rich Wagoner n’est pas tout à fait un «agneau sacrifié». Depuis 32 ans à l’emploi de GM, il en préside les destinées depuis 5 ans. Au cours des quatre dernières années, le constructeur a essuyé des pertes totalisant 82 milliards de dollars et le titre a perdu 95 % de sa valeur boursière. On a congédié des présidents pour moins que ça.

Pressé de sauver deux fabricants en déroute, le gouvernement américain a coupé la poire en deux. Il est prêt à sauver GM, mais veut s’assurer que son plan de restructuration assure véritablement sa survie. Mais il ne laisse qu’un court répit à Chrysler pour se marier avec Fiat, sinon il laissera mourir le troisième fabricant américain.

Je suis encore perplexe sur la capacité de GM de rebondir. Barack Obama ne veut manifestement pas passer à l’histoire comme le président qui a laissé mourir cet immense symbole du capitalisme américain. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut tout accepter, tout autoriser et dépenser sans compter. Il est de son devoir de s’assurer qu’un tel plan a des chances raisonnables de réussir et que les milliards de dollars prêtés ne le soient pas en vain.

Laisser un commentaire

Ouf, comme contribuables canadiens, on vient d’épargner des milliards. Pour l’instant s’entend parce qu’ils vont revenir avec un autre plan
———
Desjardins est aussi poigné dans le Papier…Q. La catastrophe là aussi. Tout le Québec inc est contaminé, mais on n’a toujours pas le nom des responsables! Tout comme on n’a pas le nom des cadres de la Caisse qui ont eu des bonis! (au sud on a su le lendemain qui a eu des bonis chez AIG. Mais icite, on est au Québec)

Autre cas savoureux de notre petite élite: la présidente de Desjardins a fait refaire ses bureaux. Elle s’est mis à l’audio-visuel et fait des télés-conférences avec Lévis. L’idée est bonne. Le problème est le discours. Le discours qu’elle nous a servi c’est que c’est pour le réchauffement de la planète! Madame ne veut pas faire Montréal-Lévis pour réduire le réchauffement de la planète! Le hic c’est qu’il y a un bus qui fait Lévis-Montréal chaque jour juste pour les employés de Desjardins!

Bonjour M.Duhamel ,GM à perdu 82-milliards ,dans le bureau de direction.Il peut tu y avoir une personne, ,rien une,qui dise( haie Rick pense qu’il passe quelque chose.)Mon opinion tout le monde avait peur de lui ,où ils sont tous avec la même pensée unique,alors la problématique est encore plus grande.L’argent,beaucoup d’argent ,le confort,la sécurité financière,32-ans dans l’industrie pour arriver à une telle déroute pour tous les travailleurs de Gm ,c’est vraiment triste.La compagnie de GM doit se secouer ,et se relever, avec des choix très sélect, dans le genre de modèle ,mais il faut en faire ,et il faut que le produit sorte.Dans un bureau de direction, la plus grande erreur est que des personnes soit tous dans les mêmes âges,alors le président dort,le vice président dort,et les directeurs dorment, et l’exécutif dort,il est très important d’avoir une relève avec des âges équilibrés pour une saine gestion,le plus jeune va secouer les plus vieux et il va être une police d’assurance pour l’entreprise car lui il veut que GM soit ouvert encore dans vingt ans.Il est triste mais GM à été confort et indifférence de la part de la direction.

Merci et bonne fin de journée.

Rick Wagoner est plusieurs fois millionnaires,je ne m`inquiète pas pour lui.

Obama,lui a raison de s`inquiéter pour l`argent des contribuables Américains,si Wagoner est pas capable de faire la Job,qu`il en mette un autre à sa place.Sa prend quelqu`un de solide pour faire la JOB de tordage de bras qui a à faire.

Une suggestion de billet,la hausse de 30% des dépenses de fonctionnement de notre chère gouvernement à Québec.

«Une suggestion de billet,la hausse de 30% des dépenses de fonctionnement de notre chère gouvernement à Québec.» ? jackwood

Surtout que ça ne vise aucun fonctionnaire, aucun employé de l’État, mais de ces ti n’amis politiques libéreuls qui ont obtenu des fioles sous Charest le Constant!

Je suis agréablement surpris par le congédiement de Rick Wagoner par barack Obama.

Pourquoi ?

Parce que la « General Motors » vient de devenir la « Congress Motors » et que désormais l’échec de GM sera attribuable non plus aux méchants capitalistes mais aux bureau ovale.

Avec une intervention aussi musclé, le problème de GM est devenu le problème de Barack Obama.

Voyons voir si la « Obama Mobil » va sauver GM.

P.S.: Aucune banque ni aucun investisseur n’aurait investit chez GM même en obtenant la tête de Rick Wagoner. Rick Wagoner m’aurait personnellement offert sa démission que j’aurais refusé d’investir 10$ chez GM.

Les problèmes de GM sont criants. Il faut quelqu’un de l’extérieur, qui n’a pas d’amis à protéger, pour faire un grand ménage.
20,000 détaillants, c’est deux fois trop ! Je commencerais par là !

Je viens d’entendre à la radio deux concessionnaires (GM et Chysler) de Québec dirent qu’ils ont eu des ventes records en janvier! Mensonges ou bulle Québec?

Parait qu’hier un concierge à Windsor a dit qu’il gagnait 119$ par année???

——-
Allez écouter ça. Un député de l’Opposition blâme le PM pour avoir endetter les jeunes!

http://www.youtube.com/watch?v=94lW6Y4tBXs

—–
La grogne monte à Lévis chez Desjardins contre la madame de Montréal. A suivre…
Avez-vous remarqué qu’ils ont fait sauter le mot « populaire »?

On ne le se cachera pas, la crise économique actuelle est grandement tributaire aux comportements des Américains et leur propension à en vouloir toujours plus. Cette mentalité du toujours plus gros de nos voisins du sud de la frontière est-elle surprenante?

Malheureusement non car elle semble généralisée à l’ensemble de la population. En décembre dernier, Tom Walsh du Free Press qualifiait Rick Wagoner comme étant le CEO le plus résilient.

De mon point de vue, la seule résilience que je peux voir chez Wagoner est sa capacité à gagner des millions en dépensant les milliards des autres!

La demande d’Obama pour que Wagoner démissionne de son poste est peut-être le début de la fin de la récréation aux États-Unis. Souhaitons-le!

Guy-Michel Lanthier, ing
Conférencier et consultant en leadership

Pour lire le texte de Walsh
http://www.freep.com/article/20081207/COL06/812070460/1210/BUSINESS

Pour ma part,ce qui me laisse sceptique, c’est que Obama semble vouloir forcer GM et Chrysler à faire des petites autos, sauf que, les petites autos, les Américains n’aiment pas ça. C’est censé améliorer la rentabilité comment?

Obama préside à l’aboutissement de ces deux géants tombés de l’auto : la faillite planifiée et restructurante.

« …les petites autos, les Américains n’aiment pas ça. » (Eric)

Les Américains n’aiment pas ça vous dites.

Alors pour quoi les fabricants de grosses autos sont en faillite?

Pourquoi Toyota à mangé GM?

Vous êtes 30 ans en arrière Monsieur.

Avez vous des statistiques?

Pas besoin de statistiques, il suffit de voyager un peu et de s’ouvrir les yeux. Ça ne tue pas sortir du Québec.

Même ceux qui achètent des japonaises, ils vont prendre le modèle plus gros, genre camry, accord, maxima, SUV, pick-up, etc. Les yaris, echo, civic, accent, sentra, versa, fit, etc. les Américains ne veulent rien savoir de ça. Y’en a pas sur leurs routes!

Le rapport de l’administration Obama sur GM dit que la Volt n’a aucun avenir…

Le rapport dit aussi que les SUV n’ont aucun avenir.

On dit aussi que GM n’a aucune expertise dans les petites voitures et les intermédiaires.

Si GM, de l’aveu du gouvernement, ne fait rien de bon, pourquoi devrait-on les sauver de la faillite ?

Un jour Gagnon tu comprendra peut être les affaires.

Mais ce jour là il sera trop tard pour toi.