Rouler électrique: on avance!

L’an dernier, Québec promettait de mettre 100 000 véhicules électriques sur les routes d’ici 2020, diminuer de 150 000 tonnes les émissions annuelles de gaz à effet de serre et créer 5000 emplois dans la filière électrique. La ligne d’arrivée est encore loin… mais ça bouge!

AvecLogo partenaire

Si un véhicule a été nommé voiture verte de l’année 2017 et voiture nord-américaine de l’année 2017, c’est parce qu’il se distingue sur le plan de la durabilité et de la commodité. La Chevrolet Bolt EV en est l’exemple parfait. Imaginez ne plus devoir faire le plein, grâce à une batterie durable d’avant-garde qui permet à votre véhicule de parcourir 383 km en mode entièrement électrique, sans produire de gaz d’échappement.

Avec la Bolt EV, place à l’efficacité grâce à deux fonctionnalités qui vous permettront d’optimiser vos déplacements : le système de freinage Regen on Demand et le système de conduite à une pédale. Le premier vous permet de ralentir sans utiliser les freins en tirant tout bonnement une palette sur le volant. L’énergie qui est normalement perdue lors du freinage est alors convertie en électricité utilisable, puis transférée vers la batterie.

Le système de conduite à une pédale fonctionne de façon similaire. Quand vous roulez à faible vitesse, il vous permet de ralentir et d’immobiliser votre véhicule en lâchant la pédale de l’accélérateur, tout simplement, ce qui contribue à réduire l’utilisation des freins et à accroître l’autonomie du véhicule. Ces fonctionnalités sont bénéfiques pour l’environnement… et votre portefeuille.

Dans la même catégorie
13 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Il y a plus de cent ans que les voitures électriques devraient rouler sur les routes du monde, mais voila, on ne peut pas revenir sur le passé et la cupidité humaine.
Je suis très favorable au développement technique de la voiture toute électrique, mais les améliorations et les prix devront franchir de très grands pas encore avant que je me « branche » sur ces voitures. À améliorer; l’autonomie, l’adaptation climatique pour les endroits nordiques (chauffage de l’habitacle pour l’hiver québécois), et le prix qui devra encore baisser pour être à la portée de tout le monde et pas seulement des richards. Ça va venir, c’est certain, mais c’est encore lent.

C’est un mythe que toutes les voitures sont chères… il est maintenant possible de trouver des leafs usagées pour le méme prix que des berline/corolla… on a acheté une leaf 2013 pour 12000$… et ça nous coûte maintenant 20$ par mois en déplacement au lieu de 300 en gaz… il faut juste s’informer un peu ma chère dame, c’est plus accessible qu’on le pense!

Une voiture électrique neuve peut coûter plus cher à l’achat qu’une voiture comparable à essence. Sauf que…

À une conduite moyenne de 20,000km/ans à raison d’une autonomie moyenne de 400km / plein de 50L à 1.20$/L d’essence, ça fait 3000$/ans. Sur une garantie moyenne de 8 ans pour les VE (le cas de la Volt), c’est 24,000$ d’essence à raison de 255$/mois que vous n’aurez pas à payer.

Rajouter la diminution de frais d’entretiens, la quasi-élimination de changements de freins, changements d’huile, rabais gouvernementales, rabais d’assurances (jusqu’à 15%!), élimination de frais provinciaux comme le pont A25, l’A30, traversiers (gratuité pour le véhicule—pas le passager), accès certaines voies réservés, eh b’en votre VE peut vous sauver tout un tas de fric, si c’est que le portefeuille qui inquiète.

Vous serez fier plus tard si ça vous en dis d’avoir fait votre part pour diminuer les poisons atmosphérique, tout comme l’était important le retrait du plomb dans l’essence. Et en secret, vous vous féliciterez de contribuer à la diminution des gas à effets de serre.

Pour l’instant, le moteur à essence, qui s’améliore sans cesse, on a tendance à l’oublier, est encore ce qui se fait de plus efficace et de plus fiable.

Il y a également le moteur à hydrogène qui semble très prometteur également…

C’est connu, le moteur électrique est plus efficace et économique que le moteur à essence. À ce propose, l’industrie anticipe négativement l’arrivé de ces véhicules: moins de pièces, moins d’entretien, longévité accrue. Ce qui limite le déploiement, c’est l’autonomie des batteries.

Le plus efficace pas si on regarde autant la rentabilité monétaire qu’environnementale. Et la seule raison pour laquelle il y a une petite amélioration est que les compagnies ont été forcées….en ce qui concerne l’hydrogène, les pétrolières se tournent vers cela afin de garder le monopole du ravitaillement alors qu’en électrique on se suffit à soi-même… l’hydrogène demande aussi bcp plus d’énergie à produire… bref continuez à vous faire avoir avec l’essence, je garde mon électrique! 🙂

Pas du tout, c’est l’inverse… Les moteurs à combustion interne sont fortement innéficace (25-30% d’efficacité) et peu fiables, à ces niveaux un moteur électrique à aimant permanent syncrones est efficace à 95% et ne nécessite pratiquement aucun entretien. Ils sont testés pour environ 1,000,000 de km par Chevrolet, par exemple.

@ Rickiboy 6 mai 2017, 8 h 03 min:

« … le moteur électrique est plus efficace et économique que le moteur à essence. »

Si c’était vrai, pourquoi diable les consommateurs le boudent-ils et pourquoi nos gouvernements doivent-ils subventionner à grands frais ceux qui décident malgré tout à les acheter?

Peut-être le moteur électrique sera-t-il un jour aussi efficace et durable que le moteur à essence (qui s’améliore grandement année après année, je le répète!) mais pour l’instant, le moteur électrique est fragile et certains utilisateurs commencent à peine à en constater les nombreuses limites.

Et c’est sans parler du fait que l’on ne sait toujours pas ce que l’on fera des batteries une fois devenues inutilisables…

@francois 1

Parce qu’il y a des gens qui ne s’informe pas parce qu’ils sont habitué dans leurs habitudes.

L’autonomie fait peur à beaucoup de gens et aussi Le prix d’achat , ils sont habitué aux coûts qu’une voiture à essence engendre et penses que c’est la même chose pour une voiture électrique . Pourtant cela coûte 10% en énergie pour rouler par rapport à une voiture à essence . Pas d’entretiens à faire ou presque ( changement d’huile , filtres, courroie , pompe à essence et j’en passe)

Je ne comprends pas pourquoi vous dites que le moteur électrique sera peut être un jour aussi efficace et durable qu’un moteur à essence cest déjà Le cas , un moteur électrique ce n’est pas tuable . L’expression je bat ma voiture ça n’existe plus , car Le moteur électrique en redemande et ça ne l’abîme pas .

Pour ce qui est des batteries , les constructeurs savent très bien quoi faire avec ceux ci, elles sont recycler à 100% ou réutilisé pour emmagasiner de l’énergie pour des grandes entreprise ou du stockage domestique pour les panneaux solaires

J’oubliais , l’autonomie il y a tellement de borne rapide au Québec que ce n’est plus vraiment un problème à part a quelques endroit comme la côte Nord , Le parc pour se rendre en Abitibi et dans le coin de Saint michel des Saint , Le reste il y a plus de probleme , on peut même faire le tour de la Gaspésie maintenant avec les bornes rapide qu’il y a tout le tour .

De plus l’autonomie devient moins un probleme car les voitures qui arrivent sur le marché en ce moment ont entre 200 et 400 km d’autonomie . Il y a pas à dire , les ventes vont exploser .

Il faut dire aussi que la diversité des modèles n’est pas encore au rendez vous mais les constructeurs s’active en ce moment . Un gros merci à Tesla de donner un coup de pieds dans la ruche ce qui réveille tout les autres

C’est toute notre approche avec l’électricité qui risque de changer. L’autosuffisance électrique devient de plus en plus accessible avec les nouvelles cellules voltaïques et les nouvelles technologies. Il y a de cela quelques années seulement si je voulais installer un lampadaire, je devais passer un fil et brancher les lampadaires. Aujourd’hui j’installe un lamapadaire autonome.

Je comprends vos arguments mais je fais le compte et j’y arrive pas.
J’ai acheté mon VUS en 2011. Pour $25000.
Je prends pour 50 dollars environ d’essence par semaine.
Ça fait 50×52 = 2600 dollars par année.
Une Électrique neuve selon la page = $43000
$43000-$25000 = $18000 divisé par $2600 = 6.92

Alors, avant de rejoindre le prix d’une électrique neuve, je dois rouler avec mon camion 7ans juste pour arriver à égaler le prix.
Ça commence pas bien…

Aussi, mon VUS peut tirer une remorque sur une longue distance.
Et votre électrique ?

OUI, c’est le fun le voiturage à l’électricité.
OUI, J’ai hâte que tous les véhicule en soit équipée.
OUI, je vais prendre une voiture ou un VUS électrique lorsqu’on pourra tirer ma remorque…
OUI, je vais changer dans ce temps-là.

Mais pour l’instant, je vois pas comment je devrais changer !!!!

Il y a le fait de ne plus avoir à faire des changement d`huile 2x/an. Changement de filtres de courroies. Réparation de silencieux $$. Réparation de freins, car pour les voiture électrique les freins dure plus de 100,000Km et +. Il y a ici une bonne source d`économie en milliers de dollars sur 7 ans. Et plus vous faites des Km plus il y a des économies.