S3 Technologies

Sherpa informatique pour PME.

Leaders de la croissance : S3 Technologies
Photo : Olivier Hanigan

Domaine d’activité : gestion de parcs informatiques.
Nombre d’employés en 2009 : 22.
Siège social : Montréal.
Chiffre d’affaires : 2,3 millions.
Croissance 2004-2009 : 741 %.

Dans les locaux à aire ouverte de S3 Technologies, avenue du Parc, à Montréal, les visiteurs et les employés se faufilent difficilement entre les bureaux, classeurs, ordinateurs et dossiers qui s’entassent dans un joyeux fouillis. Car la demande explose : quelle PME aujourd’hui n’a pas besoin de services informatiques ?

S3 Technologies met en place et gère des infrastructures technologiques : installation, copies de sauvegarde, connexion en réseau, surveillance du réseau en temps réel, etc. Elle administre le parc informatique d’entreprises telles que la griffe montréalaise Rudsak, la société d’ingénierie Cima+ et Guerlain Canada.

À l’origine de cette fourmilière techno, trois amis à peine trentenaires qui, comme on peut s’y attendre, portent leur complet sans cravate : Vincent Rabbat, Simon Marcil et Marc Perras.

La boîte étant en mode embauche, elle a acquis, à l’étage où elle se trouve, 186 m2 supplémentaires. Et a ouvert un bureau à Vancouver. Dire qu’il y a à peine sept ans, à la fin de leur baccalauréat en génie informatique, les fondateurs dirigeaient les activités à partir de leur appartement respectif !

Contrairement aux grands noms du milieu, comme CGI, la société vise les petites et moyennes entreprises dotées de 50 à 250 postes informatiques. Difficile pour celles-ci de garder une équipe interne techniquement à jour, explique Marc Perras. Notamment à cause du roulement de personnel, l’informatique étant un secteur en manque de ressources. « Au lieu de verser deux salaires de 120 000 dollars à des employés qu’il faut constamment former, les clients se tournent vers nous », dit Marc Perras. Un contrat avec S3 coûte entre 3 000 et 10 000 dollars par mois.

Et on ne parle pas de roulement chez S3 : en sept ans, seulement deux employés ont quitté le bateau !

Laisser un commentaire