Tour d’horizon des habitudes du voyageur d’affaires états-unien

À quoi ressemble l’Américain type qui voyage par affaires ? Une étude de la Global Business Travel Association Foundation (GBTAF) et du groupe hôtelier InterContinental révèle plusieurs aspects de ses comportements et de ses habitudes de déplacement.

Photo : Tom Merton / Getty Images
Photo : Tom Merton / Getty Images

De quoi est pétri le voyageur d’affaires, aux États-Unis ?

Une étude de la Global Business Travel Association Foundation (GBTAF) et du groupe hôtelier InterContinental révèle plusieurs aspects de ses comportements et de ses habitudes de déplacement, rapporte Skift.

En extrapolant, certains de ces résultats (notamment les dépenses) pourraient s’appliquer ou se vérifier de ce côté-ci de la frontière, toutes proportions gardées.

D’abord, cette étude confirme ce que plusieurs savent déjà : les voyages d’affaires ont des effets notables sur l’économie. Ainsi, en 2012, les entreprises états-uniennes ont envoyé leurs employés effectuer 452 millions de déplacements professionnels, entraînant des dépenses de 384 milliards de dollars américains. Chaque fois que les dépenses effectuées à l’occasion de ces voyages augmentent de 1 %, 71 000 emplois sont créés.

Quand il est réalisé aux États-Unis, le voyage d’affaires moyen dure 1,75 jour et couvre environ 431 km (268 miles) — ce qui confirme l’importance du train et de la voiture comme moyens de transport. Mais lorsqu’ils doivent prendre l’avion, les gens d’affaires parcourent en moyenne 1520 km (945 miles).

Dans le cadre d’un voyage type, les dépenses encourues vont comme suit (en dollars US) : 147 dollars en frais d’hébergement, 230 dollars en frais de transport, 100 dollars pour la restauration, 28 dollars pour le magasinage, 22 dollars pour les loisirs et 13 dollars en frais divers, soit 540 dollars au total. Quand on y ajoute l’achat d’un billet d’avion, ces dépenses doublent et grimpent à 1 100 dollars.

Toujours en 2012, le voyageur d’affaires états-unien a passé en moyenne 1,58 nuit par mois à l’hôtel, soit 19 nuitées par année, pour des dépenses moyennes de 93 dollars à chaque fois.

La plupart des voyages d’affaires ne nécessitent pas de passer la nuit à l’extérieur de la ville de résidence du voyageur, mais celui-ci doit s’y astreindre deux fois par mois en moyenne.

Enfin, les voyageurs d’affaires états-uniens se situent dans la tranche d’âge des 35 à 55 ans ; trois quarts d’entre eux sont mariés, et ils disposent d’un revenu moyen de 102 329 dollars par ménage.

Pour plus de détails, consultez l’article de Skift ; pour vous procurer l’étude de GBTAF, rendez-vous ici.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont plusieurs dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.