Travaillez-vous aujourd’hui ?

The Gazette relance aujourd’hui un débat bien québécois : travaillons-nous suffisamment ? La journaliste Michelle Lalonde constate que tous les bureaux et les commerces sont rouverts depuis mercredi dans l’ensemble du Canada, sauf au Québec. Chez nous, plusieurs commerces ont fermé leurs portes le 2 janvier et de nombreux bureaux et institutions allongent le congé des Fêtes jusqu’à lundi, si ce n’est pas jusqu’à mardi prochain.

Remarquez, nous sommes peut-être les seuls êtres intelligents du continent. Il y a néanmoins un prix à payer pour cette « joie de vivre », qui n’est pas finalement pas seulement un cliché.

Les Québécois travaillent, sur une base annuelle, 93 heures de moins que les Ontariens, soit presque 14 jours, ou encore quasiment trois semaines. Ce représente 3 900 $ par habitant après impôts, selon un organisme ontarien. Les mêmes Ontariens travaillent eux-mêmes 3,5 semaines de moins que les travailleurs américains.

L’écart de prospérité entre le Québec et l’Ontario et celui entre l’ensemble du Canada et nos voisins du Sud s’explique en grande partie par le volume des heures travaillées.

Nous avons choisi de travailler moins. C’est un choix de société, soit. Mais c’est un choix qui coûte cher.

Laisser un commentaire

C’est le cerveau qui donne la productivité.

« Ce représente 3 900 $ par habitant APRÈS impôts, selon un organisme ontarien. » (Pierre Duhamel)

À ce prix la on paye au moins 30% d’impôts hein, ce qui fait 5070$ avant impôt. Cinquante-quatre piasses de l’heure auxquels il faut ajouter les bénéfices marginaux.

Vous avez dit les Québécois donc une moyenne.

Alors cela nous donne un salaire brut de 2,180,65$ par semaine soit 109,032,26$ par année à 40 heures par 50 semaines.

109,032,26$ par année, gagnez vous ça vous, M. Duhamel?

Salaire moyen en Novembre 2007 au Québec 19,72& de l’heure (statistique Canada) multiplié par 93 heures donne 1833,96$ BRUT.

Alors de 1833,96$ à environ 5070$, c’est qui, qui ne sait pas compter moé ou le gars de l’Ontario.

93 heures de moins au Québec. Il faudrait nous dire M. Duhamel si ce sont des heures pour;

la population de 15 ans et plus
par travailleur
par emplois
par emplois à plein temps

De plus on dit que l’Ontario et les USA travaillent plus d’heures. Vrai. Qui travaille le plus? Qui gonfle les heures? Les noirs aux USA et les pauvres immigrants sur un taxi en Ontario?

Il ne faut pas oublier que les lois protègent plus les minorités au Québec qu’ailleurs en Amérique.

Les Français travaillent moins d’heures que nous et sont plus productifs.

C’est vous M. Duhamel qui avez dit que la productivité n’était pas le nombre d’heures travaillées mais le total des biens produits qui donne la productivité et j’en suis.

C’est le vrai problème. Le seul.

Un char de 2000$ de plus ou travailler moins. Question de goût, question de choix.

Cher? Comme vous voulez.

Mais l’organisme ontarien et la Gazette?

PS Je connais une entreprise au Québec qui à battue les japonais sur le plan de la productivité : 2 semaines de vacances provenant de la déduction de 4% sur la paye des employés et 2 semaine payé par l’entreprise, 84 heures, en tout 4 semaines.

M. Duhamel,

Au Canada la population qui travaille le plus par habitant de 15 ans et plus est le Nunavut souvent réputé paresseux et vivant sur le bras de l’état.

Presque 200 heures de plus que les ontariens.

Sont-ils les plus riches?

Débat inutile selon moi. Certains Québécois travaillent 75 heures par semaine pour arriver à payer toutes leurs bébelles pendant que d’autres réussissent à vivre avec un salaire moyen et seulement 30 heures par semaine.
C’est le choix de chacun; les statistiques et les moyennes, c’est bon pour les économistes…

Vincent Lacroix travaillait combien d’heures par semaine?

En incluant le travail spécifiquement clérical du « bureau », avec les rencontres d’affaires au restaurant, aux danseuses, au chalet, en croisière, au golf, au sauna, tennis, au hockey, aux bars etc.

Ça, c’est de la productivité!!

Je connais intimement une femme, une Québécoise, elle est fonctionnaire, oui une fonctionnaire cadre, vous savez les ceuses qui sont paresseux. Elle a une semaine de travail de 38 heures seulement cé ti beau hein.

Mais la réalité est tout autre. Elle est payée sur une base de 38 heures, mais en réalité en travaille un minimum de 50 et j’ai été témoin de 75 heures. Dernièrement elle s’est tapé un 14 heures un samedi 2 semaines avant Noël.

C’est le lot d’une grande partie des cadres, autant pour le privé que pour l’état. Ces gens-là protègent ainsi leur job pour ne pas se faire bumper.

Pourtant dans les statistiques…

@ Yvon Fleurent

J’adore vous prendre les culottes baissées… Merci de m’en donne encore l’occasion.

Effectivement au Nunavut on travaille plus qu’en Ontario.

Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$ contre 24 948 $ en Ontario.

M. Gagnon,

Malheureusement vous ne prenez pas, j’ai simplement posé une question.

Mais si celà peut vous faire plaisir au point de vous faire jouir, profitez en.

Ps M. Gagnon, vous avez les culottes à terre beaucoup plus souvent qu’à votre tour. C’est comme ça qu’on se plante.

Un revenu réel personnel disponible par habitant de 28 231$.

J’ai un cousin qui y a travaillé 3 ans, et à 28,231$ ils sont pauvres en maudit contrairement à ce que dit Gagnon.

Sauf pour le 1er janvier, j’ai travaillé mes heures habituelles toute la semaine dans mon bueau de Bay St. Quant aux pauvres immigrants qui travailleraient comme des bonzes, selon M. Fleurent, à faire du taxi à Toronto, ils manquaient à l’appel le 18 décembre, jour du Eid musulman : pas moyen de trouver un taxi à Tronto ce jour là. J’ignore si cela changera les statistiques, mais nous aurons dorénavant en Ontario un congé férié, le congé familial, le troisième lundi de février, alors cherchez-nous pas le 18 février prochain !

Le Nunavut plus riche que l’Ontario, ben oui.

Qu’est-ce qu’on ne fait pas dire aux statistiques?

Même avec toutes les maudites statisques disponibles, on trouvera toujours des économistes et autres manants pour émettrent des commentaires éblouissants de sagesse…et son contraire.

« Quant aux pauvres immigrants qui travailleraient comme des bonzes, selon M. Fleurent, à faire du taxi à Toronto, ils manquaient à l’appel le 18 décembre, jour du Eid musulman : pas moyen de trouver un taxi à Tronto ce jour là. » (Anonyme)

Ils avaient travaillés combien d’heures par jour les 2 semaines avant?

Bon congé familial M. Anonyme!

@ Yvon Fleurent:

Ton « cousin » n’est pas vraiment un échantillon statistique représentatif…

Bah, ce n’est pas un choix qui coûte si cher si on peut se passer d’un char de l’année et d’un cinéma maison.

Les gens du Nunavut coûte au fédéral environ 17,000$ par an par habitant seulement pour le budget du gouvernement du Nunavut.

Les gens qui acceptent d’aller y travailler temporairement, acceptent à des conditions salariales très cher parce que le coût de la vie y est faramineux.

Pas besoin de statistiques pour ça.

M. Gagnon nous dit que les gens du Nunavut sont riches, plus riches qu’en Ontario alors qu’ils ne gagnent pas assez d’argent pour subvenir à leurs besoins.

Il leur manque environ 7,000$ par habitant pour joindre les deux bouts.

Oui ils sont tellement riches.

C’est à croire que M. Gagnon ne sait pas où est situé le Nunavut.

Encore les culottes à terre!

@ Yvon Fleurent:

Les gens du Nunavut un un revenu réel disponible de 28 231$.

Le revenus réel disponible c’est ce qu’il reste dans les poches du monde une fois les impôts, les taxes et les tarifs payés.

TU as beau vouloir spinner ça comme tu veux, ils sont plus riches qu’en Ontario, les chiffre ne laissent même pas planer l’ombre d’un doute.

Ha oui M. Gagnon vous connaissez.

Alors

Quelle est la population active du Nunavut?

Quels sont leurs emplois bien rénumérés?

Dans quel domaine sont leurs meilleurs emplois?

Quel est leur taux de chômage?

Quel est le PIB du Nunavut?

Quel est le budget du gournement?

Travailler moins: la stratégie indépendantiste gagnante? A chaque jour de vacances additionnel que l’on se donne au Québec, le montant de la péréquation fédérale augmente. N’essayez pas d’obtenir une prise de sang de routine dans un hôpital du Québec (même un hôpital juif!): c’est fermé entre Noel et le jour de l’an.

Comment faire l’indépendance, donc. 1) Se donner 2 mois de vacances en été (parce que nous, on s’occupe de nos enfants…). 2) 2 semaines à Noel (parce que les traditions, ça compte et, de plus, faut bien s’occuper des enfants en vacances scolaires; et puis, je suis jaloux de mon cousin enseignant). 3) 1 semaine à l’automne (les vacances de la chasse; le Québécois perd une partie de son identité s’il ne va pas à la chasse); 4) 1 semaine en mars: les vacances de ski; ou encore: j’ai à coeur de m’occuper de mes enfants de nouveau en vacances scolaires et je suis encore jaloux de mon cousin.

Les péréquations seront alors tellement élevées que les Ontariens, les Albertains et même les Newfies en auront marre et diront: ouste, dehors, faites-le, votre pays.

Malgré la légère pointe d’humour de mon commentaire, je crois que c’est là la seule et unique stratégie gagnante qu’il reste dans le carquois du PQ. Et il la met lentement en pratique…

Gagnon, en disant que le Nunavut est plus riche que l’Ontario et en insistant, grâce encore là à des statistiques qui disent une chose et son contraire vous vous discriditez pour un « clis » de bout de temps. Allez vous reposer.

Enfin, Laughrea a tout compris!!!

Maintenant, s’il peut travailler moins et prendre plus de temps pour bloguer, il va accélérer les choses.

Non, non, non M. Perron, avant d’aller se reposer, j’ai hâte que M. Gagnon réponde à mes questions afin qu’il puisse nous étaler toute la richesse du Nunavut celle-là même qui est plus grande que celle de l’Ontario.

Après il sera bon pour lui de prendre un repos bien mérité après avoir remonté ses culottes.

Le bon doc, il passe ces journées à bloguer et il parle de la productivité des Québécois. Risible ce doc.

@ Yvon Fleurent:

Le REVENU réel disponible par habitant au Nunavut est de 28 231$.

Ça veut dire qu’en moyenne, une fois que les gens du Nunavut ont payé leurs impôts, taxes et tarifs, ils leur restent 28 231$.

C’est pourtant simple à comprendre.

@ Yvon Fleurent

L’expert Gagnon est actuellement occupé à justifier son choix, de l’acteur et ex-sénateur Fred Thompson, comme futur président républicain sur d’autres blogues.

Ceci devrait se régler très rapidement.

Il viendra sûrement très bientôt répondre à vos questions.

À moins qu’il ne soit allé se déculotter dans une autre cause…

Qui dit vrai?

«C’est la région (Nunavut) la plus pauvre du Canada et le revenu par habitant y est de 30 % inférieur à celui de Terre-Neuve, province réputée pour être la plus pauvre du Canada. Au Nunavut, la moitié de la population vit de l’aide sociale ou des prestations d’assurance-emploi. Or, le nouveau gouvernement territorial ne dispose pratiquement d’aucune assiette fiscale, et ses revenus autonomes suffisent à peine à combler 10 % des dépenses. En attendant, le gouvernement fédéral canadien a prévu d’accorder, pendant quatorze ans, une somme de 580 millions de dollars (ou 392 millions de dollars US) au gouvernement du Nunavut. Soulignons que le diagnostic sur les Inuits du Nunavut fracasse toutes les statistiques canadiennes: suicides, maladies transmises sexuellement, tabagisme, alcool, drogue, tuberculose, hépatite, etc., sans oublier les chiffres ahurissants relatifs à la criminalité quotidienne, notamment la violence conjugale, et le chômage au nord du 60e parallèle. Ajoutons enfin l’absence d’infrastructures, qui s’avère l’un des plus grands défis à surmonter, car le Nunavut n’offre aucun lien routier entre les collectivités; tous les transports doivent se faire par air ou par mer.»

(Dernière mise à jour: 24 novembre, 2007)

http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/amnord/nunavut.htm

Raymond Campagna.

En plus il risque fort bien de les perdre aux aux prochaines élections des USA.

Je crois qu’il refuse de répondre pour nous expliquer toute cette belle richesse.

Faudra se cotiser pour lui acheter une bonne paire de bricoles.

Il sera plus confortable.

David Gagnon semble confondre revenu par habitant avec les subventions versées par le gouvernement fédéral, selon la FFT (Formule de financement des territoires) pour financer les services publics et soutenir le gouvernement du Nunavut.

«En 2007-2008, chacun des territoires recevrait des fonds additionnels selon l’approche du Groupe d’experts, comparativement aux droits au titre de la FFT annoncés par le ministre des Finances du Canada en novembre 2005 pour 2006-2007.
Par habitant, l’approche du Groupe d’experts se traduit par

18 148 dollars par habitant dans les Territoires du Nord-Ouest, 29 165 dollars par habitant au Nunavut et 17 114 dollars par habitant au Yukon.»

http://www.eqtff-pfft.ca/epreports/TFF_Summary_f.pdf

Les plus riches du Canada,hein?

C’est pourtant simple à comprendre…

Yvon Fleurent

Je crains que l’expert en soit réduit soit au tonneau, ou pire encore, au goudron et aux plumes. 😉

@ Raymond Campagna:

Qui dit vrai ?

C.est facile À voir.

Revenu personnel disponible réel par habitant

Terre-Neuve: 23 332 $
Nunavut: 28 231 $

http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/TSC/pdf/chap5.pdf

Je vais me répéter peur ceux qui n’ont pas encore compris, on parle de Revenu personnel disponible réel par habitant.

Bref, les subvention n’ont rien à voir la dedans. On ne parle pas de PIB par habitant, mais de revenu par hanitan.

D’ailleurs, le revenu hebdomadaire moyen au Nunavut est de 977,14$. Pour l’Ontario c’est 803,65$ et le Québec 725,48 $.

Vous avez d’autres questions ?

Bravo M. Gagnon vous venez de perdre vos culottes encore une fois avec votre billet #31.

Avez-vous la brillance pour savoir pourquoi ou si vous refuserez de l’admettre par manque de courage?

M. Campagna je n’avais pas allumé pour le tonneau, donc, pour les bricoles solides et de bonne qualité ce serait pertinent hein.

Est-ce que M. Gagnon prend juste note du salaire des Blancs dans ces statistiques bizarres?

« Le Nunavut est aussi plus riche que l’Ontario. » (DGagnon#8)

On attend toujours la preuve.
…………

« C’est la région (Nunavut) la plus pauvre du Canada et le revenu par habitant y est de 30 % inférieur à celui de Terre-Neuve, province réputée pour être la plus pauvre du Canada. Au Nunavut, la moitié de la population vit de l’aide sociale ou des prestations d’assurance-emploi. »

http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/amnord/nunavut.htm

La richesse du Nunavut.

M. Gagnon nous vanté toute la richesse du Nunavut plus grande que celle de l’Ontario. Il m’a demandé si j’avais des questions mais refuse d’y répondre.

Population environ 29,000 ha selon les années.

Population active entre 9,000 et 11,0000 ha selon les années dont environ 4,500 employés d’Ottawa en plus des ingénieurs et géologues, la plupart ne sont pas inuktitut et non-résident permanent.

Taux de chômage environ 20% mais si on enlève les employés d’Ottawa il monte à 50% à certains endroits et environ 3% pour les autres.

En fait les gens d’origine ne gagnent pas grand chose.

PNB moins de 1 milliard.

Les dépenses en biens et services sont supérieures aux revenus du Nunavut nous devons leur payer environ 7000$ par année malgré leur salaire.

PNB environ 900 millions, provenant surtout d’Ottawa et Environ 0,3% de celui du Québec.

Voilà toute la grande richesse du Nunavut de M. Gagnon basée sur un seul chiffre pour nous en faire miroiter que le Québec est pauvre.

Yvon Fleurent

C’est le grand chelem!

Les culottes, le tonneau et les bricoles, et pour la sortie, les plumes et le goudron! 🙂

M. Campagna il ne faudrait pas être trop dur quand même.

Il trouve le tonneau, on lui donne de bonnes bricoles.

Pour les plumes, je préfère la mélasse, mais attention aux mouches.

Pardon pour quelque peu de délinquance M. Duhamel.

@ Yvon Fleurent:

Su tu n’est pas d’accord avec les Stats, écrit à l’Institut de la Statistique du Québec. Ce sont leur chiffres.

Ses chiffres montrent sans l’ombre d’un doute que tu as raconté n’importe quoi sur les revenus du Nunavut.

M’enfin, tu affirmes aussi que la population du Québec ne vieillit pas et que les employeurs nos voles 4% de notre salaire sur chaque paye…

Admettez donc votre erreur, c’est simple.

Revenu personnel disponible réel par habitant

Terre-Neuve: 23 332 $
Nunavut: 28 231 $

http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/TSC/pdf/chap5.pdf

Ça ne peut pas être plus clair que ça. Il n’y a même pas de débat et d’interprétations possibles.

J’ai trouvé ce site par hasard de la banque RBC en cherchant autre chose et ça adonne bien avec vos discorde sur le Nunavut.

http://communitycorner.mapanswer.com/ComparisonReport.do?LANG=fr

J’ai comparé Iqualuit et Montréal et on y apprend que les gens du Nunavut sont peut-être plus riche, le revenu moyen à Iqualuit = 34 268$ et à Montréal = 23 298$.

Par contre, si on descend dans la section coût de la vie nous avons un total de 54 400$ pour Iqualuit et 29 400$ pour Montréal.

Ça veut dire 11000$ de revenus de plus mais 25000$ de dépense de plus.

Vaut peut-être mieux être plus pauvre à Montréal que être plus riche au Nunavut.

« Il n’y a même pas de débat et d’interprétations possibles. » David Gagnon)

Parce que vous ne le pouvez pas.

Vous vous répétez…

Cher M. Gagnon, comment aimez vous votre tonneau?

Moi je l’aime bien il vous va à merveille.

Pour le 28,231$ que vous avez de Québec et non de statistique Canada qui donne beaucoup plus de détails, surtout avec des écrits et non des chiffres, je ne l’ai jamais contesté. Il est réel, et je suis parfaitement d’accord.

Ce que je conteste c’est la richesse que vous décrivez du Nunavut.

Je n’ai rien raconté de quoi que se soit qu’on peut qualifier de n’importe quoi. Ce n’est que la triste réalité du Nunavut.

Aussi M. Gagnon vous mentez. Jamais je n’ai dit que la population du Québec ne vieillit pas.

Encore une fois vous mentez. C’est vous qui avez dit que je volais mes employés en prélevant 4% sur le chèque de leur paye.

Je n’ai fait aucune erreur concernant le Nunavut leur salaire étant de 26,000 à 29,000$, statistique Canada n’étant pas capable de vérifier précisément, étant donné le troque dans ce territoire.

Il n’y a effectivement pas de débat M. Gagnon, mais il y a des interprétations de votre part en déclarant, qu’a 28,231$, gagné par seulement une petite partie de la population active, le Nunavut est riche. Ce qui est faux puisqu’il est très pauvre et que la misère y règne.

Je leur souhaite la meilleure de chances.

Le tonneau vous va très bien M. Gagnon et c’est bien moins enfargeant que des culottes à terre.

Finalement le goudron serait peut-être plus pertinent que la mélasse.

Bon ben là M. Étienne vous allez être obligé de payer une part des bricoles à M. Gagnon.

@ Yvon Fleurent:

Encore une fois, vous avez parler trop vite. Les stats utilisé par l’Institut de la Statistique du Québec proviennent de Statistique Canada. C’est indiqué clairement dans le document que vous ne voulez pas consulter.

Vous essayez de faire de l’humour, D Gagnon, ou vous ignorez vraiment comment se calcule la richesse d’un État?

Ce Gagnon ne brille pas par son niveau intellectuel ni par sa capacité de compréhension. Il est un incapable paresseux.
Il aurait du voir à la page 6 de son lien que presque 30% des gens de Nunavut reçoivent l’aide sociale comparé à 4-8% pour les autres provinces – toute une différence ! Mais il est paresseux !
Il aurait du analyser les données contenues dans les sept pages est comprendre que les 28000 CAD au Nunavut représente en fait une aide sociale dans la contrepartie matérielle au Nunavut de ce montant ! La on se heurte au niveau intellectuel (jugement) du dénommé !
Gagnon, je te dis la nième fois : essaye de comprendre ce que tu lis !

Qui l’eut cru?

Monsieur Gagnon est allé délirer à propos du Nunavut sur le blogue de Hétu (Cyberpresse)

Commentaire d’un blogueur:

«andan

Le Samedi 12 Janvier 2008

Ce Gagnon ne brille pas par son niveau intellectuel ni par sa capacité de compréhension. Il est un incapable paresseux.
Il aurait du voir à la page 6 de son lien que presque 30% des gens de Nunavut reçoivent l’aide sociale comparé à 4-8% pour les autres provinces – toute une différence ! Mais il est paresseux !
Il aurait du analyser les données contenues dans les sept pages est comprendre que les 28000 CAD au Nunavut représente en fait une aide sociale dans la contrepartie matérielle au Nunavut de ce montant ! La on se heurte au niveau intellectuel (jugement) du dénommé !
Gagnon, je te dis la nième fois : essaye de comprendre ce que tu lis !»

http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/?p=70416201#comment-58239

@ andan:

Merci de me donner des arguments.

Primo, les gens sur l’aide social et les amérindiens sont comptés dans les stats sur le salaire hebdomadaire et le revenus réel disponible.

Donc, pour que ces 2 statistiques soit si élevé malgré le grand nombre d’assisté sociaux, c’est signe un autre signe des salaires faramineux versés aux travailleurs du Nunavut.

Merci andan de fournir des arguments qui vont dans le sens de ce que j’ai affirmer plus haut.

Je suis photographe amateur avec des connaissances de pro.

Chapeau au photographe qui a saisi cette image.

M. Gagnon n’avait pas vu le billet de M. andan.

Il tente à nouveau de se sortir de son tonneau.

Salaires pour le Nunavut environ 380 millions.
Salaires des employés d’Ottawa qui la plupart ne sont que résident temporaires venant de l’extérieur et non du Nunavut 300 millions.

Pour les gens originaires du Nunavut 80 millions.

Alors les vrais gens originaires du Nunavut gagnent 16,000$ par année mais c’est moins.

De ce 16,000$ par année, il faut enlever les salaires des ingénieurs et géologues d’entreprises multinationales qui sont allés travailler temporairement au Nunavut.

Admettons qu’il y en ait 500 (je n’ai pas le chiffre précis) à 80,00$ = 40 millions.

Il ne reste qu’un peu plus de + – 8,000$ par année pour les habitants du Nunavut, Alors que le coût de la vie est presque 3 fois celui d’ici.

Et M. Gagnon dit qu’ils sont riches.

La demande et l’offre c’est Ottawa qui la fait avec ses propres employés M. Gagnon, elle n’est pas du Nunavut.