Un autre dérapage de Mario Dumont

Mario Dumont exige que la lumière soit faite sur les résultats de la Caisse de dépôt et de placement du Québec avant le prochain scrutin provincial. Selon lui, l’actif de la Caisse aurait fondu de 30 milliards de dollars cette année. Il faut faire la lumière implore-t-il, secondé sur ce sujet par le Parti québécois.

L’opposition est vraiment désespérée. Si c’est vrai que la Caisse a perdu 30 milliards, cela voudra dire que son actif aurait perdu 19,2 % depuis le début de l’année. C’est moins que mon REÉR, pourtant bien diversifié et investi dans des valeurs sûres. C’est également beaucoup moins que la chute des marchés boursiers nord-américains. Si l’estimation de Mario Dumont se voyait confirmée lors de la divulgation des résultats annuels, en février prochain, il faudrait plutôt applaudir les dirigeants de la Caisse de dépôt !

Je ne connais pas un investisseur institutionnel, nulle part au monde, qui fera de l’argent sur ses placements en 2008. Les marchés ne le permettent pas. L’idée, comme on le sait, c’est de faire mieux que les autres et, en général, la Caisse de dépôt se tire très bien d’affaires.

Entre 2002 et 2007, l’actif de la Caisse a doublé, passant de 77,7 milliards de dollars à 155,4 milliards. L’immense majorité de ce gain, soit 63,1 milliards de dollars, a été réalisé par les rendements obtenus sur les placements choisis par les gestionnaires de la Caisse. Si la Caisse profite abondamment des marchés haussiers, il est tout à fait normal qu’elle voit son actif diminuer quand les marchés reculent. Ce n’est pas un complot de ses gestionnaires ni la faute au gouvernement : c’est dans la nature d’une caisse de retraite de croître quand ça va bien et de reculer quand ça va mal.

Faudrait-il divulguer les résultats de la Caisse de dépôt à chaque mois ou à chaque trimestre ? Je ne suis pas contre. Mais j’ai peur que les Gilles Taillon et François Legault se transforment en gérant d’estrade et tentent d’influencer les dirigeants de l’organisme au fur et à mesure de leurs interventions.

La Caisse doit rester autonome et maintenir une perspective à long terme. Les rendements récents de la Caisse montrent que ses dirigeants méritent notre confiance.

Laisser un commentaire

L’argument que l’ADQ et le PLQ nous servent depuis des années c’est qu’on doit viser les rendements à tout prix. On doit viser mondial. Oubliez les binneries du Québec, oubliez les jobs sauvés ou créés icite, pis pensez mondial qu’on nous claironne depuis plusieurs années.
Là ca va leur péter en pleine face! 20? 30 milliards de pertes! Ca va faire mal en maudit la stragédie mondiale!

Rappelons que l’immobilier se porte plutot bien au Québec et que le marché a encore monté cette année. Donc, en principe, les investissements immobiliers de la Caisse au Québec devraient monter pendant que le même immobilier aux States va planter.

J’espère que le choc des dizaines de milliards perdus va nous amener à repenser le role de la Caisse. La stratégie mondiale à ces limites et là on va les connaitre!

Super Mario est en train de servir la même soupe, mais plus chaude que les gérant d’estrade du parti libéral ont servi au PQ et a Pauline Marois et son mari secondé par les fédéralistes. J’espère que le frisé saura l’apprécier pleinement.

Ici à Longueuil les immeubles gardent leur valeur et même ont augmenté par rapport à l’an dernier. Un sursis, ou un passe-droit? En tout cas un sursis pour 1 an de gagné.

Pour l’instant nous avons la preuve que la mondialisation n’a rien à voir avec la stabilité mais plutôt avec l’anarchie à cause de manque de réglementation.

On a la preuve que la diversification québécoise est aussi bonne que la mondiale.

À côté de moi ici, il yen a que leur portefeuille investi seulement au Québec à augmenté légèrement cette année.

Ben pour dire hein quand c’est presque péché pour les Québécois d’investir au Québec pour leurs enfants!

Bin oui! Investissons au Québec peu importe si ça rapporte ou non! Vidéotron, Gaspésia, Alouette, on veut plus lol

Le Gouvernement est tellement meilleur pour gérer l’argent des contribuables 😛

Une organisation parapublique à qui ont demande de faire de l’interventionnisme économique au nom du gouvernement on a vu ce que ça donne: Fannie Mae et Freddie Mac…

J’implore les politiciens de ne pas s’occuper d’économie, comme ils menacent de le faire depuis des semaines!

Ce que je reproche à la Caisse de Dépôt c’est d’avoir investi aveuglément dans les sub primes sans savoir ce que ça vaut….
Je ne suis pas un expert comme il s’en trouve à la Caisse mais je n’aurais pas mis cinq cennes là-dedans !

Certainement pas dans les mains de Martin qu’il faudrait laisser la caisse de dépôt.

L’intelligence…

Souvenez-vs de Mario et des Libéraux déchainés parce que le Pikiou avait perdu 13 milliards à cause de son interventionisme! Là le laissez-faire et le We are the World va en couter 30 milliards. Bravo les Libéraux, de la belle ouvrage.
Attendez d’avoir le bill des PPP dans 10 ans, 20 ans!

—-
Pour les ceusses qui ont raté Une heure sur terre hier. Un reportage terrifiant sur le modèle américain. La santé du tiers-monde chez l’Uncle Sam. Une pièce de collection à présenter au prochain Congrès de Québec solitaire.

http://www.radio-canada.ca/emissions/une_heure_sur_terre/2008-2009/index.shtml

M. Duhamel, je ne trouve pas que ce soit un dérapage. Ce n’est que juste retour des choses, puisque Charest a servi la même médecine au PQ en 2003. À cette époque, la bulle technologique avait éclaté et on se remettait difficilement des remous causés par les attaques terroristes aux États-Unis. Charest n’avait rien trouvé de mieux que d’accuser le PQ d’interférence à la caisse et par suite de mauvaise gestion. Le pire, c’est que le monde avait gobé ça.

C’est sur que ce n’est que la politicaillerie et de la poudre aux yeux et c’est ce que je déplore avec la politique. Tous ces gens ne sont pas sérieux pour cinq cents. Ils ne pensent qu’à l’achat des votes par toutes les manières possibles, même si on doit travestir la vérité et cacher la moitié des situations pour y arriver. Quand les entendez-vous expliquer la façon dont ils géreront les finances publics pour que les contribuables reçoivent des services à la hauteur des sommes qu’ils déboursent?

C’est donc beau toute la richesse des USA. Oui. Le tiers-monde de la santé dans le pays le plus riche de la planète comme en Afrique.

Nos Elvis grands experts du copier coller eux, essayent de nous convaincre que c’est le meilleur système de santé au monde. Comment voulez-vous vivre vieux emmanché de même.

Ce genre de chose horrible n’existe pas au Québec, ni les taudis dans lesquels ils vivent.

Le pire est que ces gens votent pour ceux qui veulent les garder dans la misère. Par contre, c’est une chose qui existe au Québec. Ottawa a convaincu les ignares et les moins cultivés que le fédéralisme est ce qu’il y a de mieux pour eux.

Jamais personne de ces fédéralistes n’a été capable de nous donner les avantages du fédéralisme. Tout ce qu’ils trouvent à dire est que leur Québec, leur province est quéteuse et qu’elle a besoin de la péréquation sans comprendre le comment comme ces gens aux USA qui préfèrent crever plutôt que de changer de parti.

Je présent qu’il y a un revirement qui se prépare en Amérique du Nord. Il y a trop de gens qui dénoncent pour que tout continue comme aujourd’hui.

Ce blogue en est un bon indice.

@ Yvon Fleurent:

Tu dis que ce genre de chose « horrible » n’existe pas au Québec. Dois-je te rappeler le jugement Chaouli ? Quand la cour suprême a dit que le système de santé au Québec mettaient en danger la vie des Québécois et que ce même système ne respectait pas la dignité de la vie tel; que définie dans la charte québécoise ?

La revue médicale Lancet Oncologie dit que les taux de rémission du cancer, dans la population générale, sont les plus élevé aux USA.

Ce n’est pas moi qui le dit…

Sans compter que presque toute la technologie médicale d’importance vient des USA.

Depuis 25 ans, 60% des innovations médicales majeures ont été développées aux États-Unis. Certains y verront une simple coïncidence, moi j’y vois plutôt un effet des capitaux privés, un moteur essentiel de la R&D.

« La revue médicale Lancet Oncologie dit que les taux de rémission du cancer, dans la population générale, sont les plus élevé aux USA. » (DG)

C’est la seule chose ou les USA sont meilleurs à 159 pour 169 Canada. De plus il y a des sortes de cancer où les Français sont meilleurs que les USA.

Des millions de pauvres n’ont pas assez de fric pour soigner un cancer donc ils ne peuvent pas être en rémission.

Donc le système de santé des USA en plus de mettre en danger la santé des gens, tue des dizaines de milliers d’Américains.

Ne viens pas nous dire que c’est du respect ça.

En plus de désinformer tu ne sais pas compter.

@ Yvon Fleurent:

Moi je te parle de la globalité.

Et les « pauvres » sont inclus dans les stats, c’est des stats sur la population générale.

Et malgré tout, un Américains a plus de chance d’être en rémission qu’un Canadien.

Simognac Gagnon est-tu un imbécille ou si c’est toi qui pour nous prends pour des idiots?

Les statistiques de l’OCDE sont de mémoire environ 159 décès sur 1000 pour les USA et 169 du mille pour le Canada. C’est clair, non?

« La revue médicale Lancet Oncologie dit que les taux de rémission du cancer, dans la population générale, sont les plus élevé aux USA. » (DG)

Tu parles bien du taux de rémission, non ?

Ne nous prends pas pour des innocents, quand une personne ne se fait pas soigner, elle ne peut pas faire partie du taux de RÉMISSION. Tu ne sais pas lire quoi.

Je reprends autrement. Une personne qui ne se fait pas soigner ne peut pas faire partie des statistiques des gens qui se sont fait soigner.

Aux USA les gens qui n’ont pas de fric pour se faire soigner pour un cancer, y CRÈVENT Gagnon, tu comprends tu y CRÈVENT. Pas de fric aux USA tu crève et il y en a 40 millions sans ce fric et 35 autres millions qui vont manquer de fric.

De plus le taux de rémission est exclusif à ceux qui ont du fric. Beaucoup de fric augmente le taux de rémission. Donc les stats ne sont pas équivalentes à celles du Canada ou toute la population sans exception, contrairement aux USA, est soignée pour le cancer.

Tu n’a certainement pas regardé la vidéo. Une telle chose est impossible au Québec et au Canada.

Le système de santé aux USA est dégeulasse Gagnon et le système Québécois est beaucoup plus performant.

En plus du déclare que tu étudies en virologie. Mon œil!

Ce n’est que ma perception, mais je te vois en arrière d’un comptoir de dépanneur.

@ Yvon Fleurent:

Quand une personne ne se fait pas soigner elle n’est JAMAIS en rémission.

C’est pourtant pas si compliqué que ça à comprendre…

Aux USA, la population GÉNÉRALE a plus de chance de survivre à un cancer que la population canadienne.

http://www.antagoniste.net/?p=2273

Ce matin Lessard parle d’une perte de 30 milliards. Ayoye!
Y’a un paragraphe qui ne cadre pas avec ce chiffre:

« Des sources aux Finances indiquent qu’il ne faut pas dramatiser, la Caisse a seulement 36 % de ses actifs dans le marché boursier, le secteur le plus malmené depuis septembre. Le tiers de la Caisse est dans des investissements à revenus fixes. On fait valoir aussi que la baisse de la devise canadienne a fait augmenter la valeur des actions étrangères. »

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/200811/03/01-35884-le-bas-de-laine-des-quebecois-malmene.php