Chine : un p’tit verre de Wahaha ?

Jadis synonymes de richesse et de statut social privilégié, les marques étrangères perdent du terrain dans l’Empire du milieu au profit… des marques chinoises.

wahaha
Wahaha Kvass, une boisson gazeuse chinoise.

Quand je suis allée à Beijing, en Chine, il y a 10 ans, il n’y avait rien de plus chic pour les Chinois que de porter, boire, manger, offrir ou conduire… un produit d’une marque étrangère, symbole de richesse et d’ascension dans l’échelle sociale.
Blogue Economie

J’avais été amusée de constater que les produits chinois étaient souvent considérés comme de la camelote par les Chinois eux-mêmes !

Les temps ont changé. Selon une récente étude de Bain & Company et Kantar Worldpanel, les marques étrangères perdent du terrain dans l’Empire du milieu au profit des marques chinoises.

En fait, plus de 60 % des marques étrangères de produits de grande consommation ont perdu des parts de marché en Chine, entre 2011 et 2014.

Ce sont les produits cosmétiques, de soins personnels et les boissons gazeuses qui subissent la chute la plus nette.

Par ailleurs, pour certains produits comme le shampoing et les biscuits, les Chinois continuent de favoriser les marques étrangères. L’allemand Henkel, qui possède la marque Schwarzkopf, a vu sa part de marché augmenter de 1,2 % et la marque de biscuits Chips Ahoy !, de Mondelez International, a gagné 0,3 % de parts de marché.

Parmi les marques chinoises les plus prisées, il y a Wahaha Kvass, le «Coca-Cola» chinois, Pechoin et Proya, des fabricants de produits cosmétiques, et les jus de fruits Huiyuan — que le géant Coca-Cola a d’ailleurs voulu acheter en 2009, mais la transaction a échoué. Notons que Proya importe aussi d’outre-mer 90 % de ses ingrédients…

L’enquête réalisée par Bain & Company et Kantar Worldpanel a été menée auprès de 40 000 foyers chinois.

* * *

À propos de Kathy Noël

Kathy Noël est journaliste, chroniqueuse et blogueuse à L’actualité. Journaliste économique depuis près de 15 ans, elle a auparavant travaillé au journal Les Affaires et au magazine Commerce, où elle a occupé le poste de rédactrice en chef adjointe de 2002 à 2009. On peut la suivre sur Twitter : @kathy_noel.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie