Vers une monnaie mondiale ?

L’idée ressurgit à chaque nouvelle crise financière : et si tous les pays adoptaient une monnaie unique ?

Vers une monnaie mondiale ?
Photo : iStock

Vue de l’esprit ou solution réelle ? Maurice Marchon, professeur à l’Institut d’économie appliquée de HEC Montréal, se prononce.

L’instauration d’une seule monnaie, sous l’égide de l’ONU par exemple, serait-elle plausible ?
Cette idée est farfelue. Voyez les problèmes causés par l’euro en ce moment ! Pourtant, les pays qui ont adopté cette monnaie sont relativement homogènes. Imaginez le niveau de difficulté si les États-Unis tentaient de faire une union monétaire avec la république du Congo…

Est-ce que cela ne permettrait pas une meilleure répartition des richesses, justement ?
Dans l’utopie, peut-être, mais comment déterminer la valeur de cette monnaie ? Une monnaie n’est pas une abstraction. Sa valeur repose sur des facteurs concrets, comme la valeur des biens et services produits à l’intérieur d’un pays. Pourquoi le dollar canadien est-il si fort depuis 2001 ? Parce que le Canada exporte des ressources naturelles et que la demande des pays émergents est forte.

Mais l’euro aussi était une utopie avant son adoption et c’est pourtant une réalité bien acceptée, tellement qu’on travaille fort aujourd’hui pour le sauver…
Ils n’ont plus le choix, sinon c’est la récession ! Cette crise confirme qu’une union monétaire ne peut pas se faire sans une harmonisation des politiques fiscales et un transfert de souveraineté politique.