Voir petit et devenir grand

Certaines entreprises de services technologiques vont à la pêche au gros. D’autres, comme S3 Technologies, jettent leurs filets vers des cibles plus modestes, mais qui peuvent rapporter beaucoup si on multiplie les prises.

Leaders de la croissance 2011 - S3 Technologies
Simon Marcil

S3 TECHNOLOGIES

Domaine d’activité : gestion de parcs informatiques

Nombre d’employés en 2010 : 31

Siège social : Montréal

Chiffre d’affaires en 2010 : 3,9 millions

Croissance 2005-2010 : 648 %

 

Certaines entreprises de services technologiques vont à la pêche au gros. D’autres, comme S3 Technologies, jettent leurs filets vers des cibles plus modestes, mais qui peuvent rapporter beaucoup si on multiplie les prises.

Cette boîte montréalaise offre aux PME de combler l’ensemble de leurs besoins technologiques, de l’installation des ordinateurs à la mise en place d’un réseau pour les relier. Bref, un service informatique accessible en tout temps, sans les maux de tête causés par la gestion du personnel.

Au sein des PME, les décideurs sont plus accessibles et les décisions se prennent plus rapidement, ce qui en fait des clients plus agréables que les décideurs des grandes entreprises, explique Vincent Rabbat, responsable des opérations de S3 Technologies. Les bureaux professionnels, du cabinet d’avocats à la boîte d’architectes, sont particulièrement friands de forfaits technologiques « tout compris ».

L’esprit de simplicité qui règne avec les clients se retrouve aussi dans la conception du travail à S3 Technologies. Le bureau à aires ouvertes est doté d’une table de baby-foot. Les employés y travaillent en profitant d’une bière le vendredi !

Le trio de trentenaires à la tête de la société s’est connu au secondaire et au cégep, à Montréal. Simon Marcil, Marc Perras et Vincent Rabbat venaient d’obtenir leur diplôme en génie informatique lorsque la bulle technologique de la fin des années 1990 a éclaté. « Quand on est entrés à l’université, le domaine était très prometteur, et quand on a fini, il n’y avait plus rien », dit Vincent Rabbat.

Bien des gens leur conseillaient d’acquérir une certaine expérience de travail avant de fonder leur propre entreprise. Les trois amis voyaient les choses d’un autre œil et se lançaient dans les affaires… avec chemises et vestons, mais sans cravates ! Aujourd’hui, S3 Technologies compte une centaine de clients partout au Canada. Elle a ouvert des antennes d’abord à Vancouver, et plus récemment à Toronto, bien décidée à devenir une leader d’envergure nationale. En se concentrant toujours sur les petites prises qui rapportent gros !

 

Laisser un commentaire