Volkswagen : Das Skandal

Volkswagen avait introduit un algorithme qui faisait en sorte que les émissions polluantes étaient plus faibles pendant les tests d’homologation.

Crédit : Wikimédia
Crédit : Wikimédia

Blogue EconomiePour une supercherie de bas étage, Volkswagen vient de souiller son actif le plus précieux: son image et sa bonne réputation. Les conséquences seront aussi énormes que nombreuses.

Récapitulons les faits. Vendredi, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a reproché au constructeur allemand d’avoir équipé des modèles diésels Volkswagen et Audi d’un logiciel permettant de contourner les tests d’émission de certains polluants atmosphériques, et ce, depuis 2009. Volkswagen avait en effet introduit un petit algorithme qui faisait que la puissance du moteur était moins grande et les émissions polluantes plus faibles pendant les tests d’homologation. En situation normale, le taux d’oxyde d’azote (NOx) du moteur diésel est presque 40 fois supérieur à la norme américaine.

Le constructeur allemand a fait son mea culpa, mais les dommages sont faits.

Volkswagen écopera d’abord d’une amende qui pourrait atteindre 18 milliards de dollars, soit 37 500 dollars par véhicule. Ce serait du jamais-vu. Le constructeur devra rappeler et modifier 482 000 véhicules diésels de marque A3, Jetta, Golf, Beetle et Passat. Le coût sera faramineux.

Le Département américain de la Justice pourrait lancer une enquête criminelle pour découvrir qui sont les dirigeants à la source de cette tricherie chez Volkswagen et qui sont ceux qui ont fermé les yeux sur cette pratique. Des consommateurs s’estimant floués pourraient aussi engager un recours collectif contre Volkswagen.

On pourrait également accuser le constructeur de publicité mensongère, parce que les véhicules annonçaient une performance qu’on savait trompeuse.

Enfin, les autres agences d’homologation, comme Transport Canada, sont maintenant aux aguets et échangent des données. D’autres pays pourraient à leur tour épingler Volkswagen.

Mais le pire, c’est l’image et la réputation.

Son fameux moteur, Volkswagen l’a baptisé «TDI Diesel propre». Propre? Le slogan d’Audi est «Truth in engineering». Truth (vérité)?

Les campagnes publicitaires de Volkswagen et d’Audi tournent autour de la fiabilité de l’ingénierie allemande. Chez nous, les comédiens empruntent un accent allemand pour vanter les automobiles de la marque dont le slogan est «L’ingénierie allemande à son meilleur». La signature de la marque? Das auto.

Volkswagen a déjà beaucoup de difficultés sur le marché américain et ses ventes sont en baisse cette année dans un marché pourtant en grande effervescence. Sa réputation entachée lui nuira considérablement.

Pour toutes ces raisons, le titre du constructeur a subi une véritable raclée en Bourse lundi, perdant près de 20 % de sa valeur. Les titres boursiers des autres constructeurs automobiles européens sont aussi à la baisse, car on se demande depuis vendredi si Volkswagen est le seul à manipuler ses données. Depuis longtemps, les agences d’homologation s’interrogent sur le décalage entre les émissions de polluants qu’elles observent dans leurs tests et les résultats réels sur route.

Volkswagen s’est fait prendre, mais l’heure est à la suspicion.

Laisser un commentaire

VW n’étant pas une cie américaine, ça va leur coûter très très cher…

Remarquez, c’est pas comme si j’allais pleurer sur leur sort…

Et pourquoi ce sont presque toujours les Américains qui découvrent ce genre de pot aux roses et poursuivent les coupables? Apparemment tant que ça se passe en Europe ou ailleurs pas trop de problèmes…

En ce qui me concerne les américains peuvent bien lessiver VW jusqu’à la corde et mettre des dirigeants en prison. Cette fraude est criminelle et mérite d’être sévèrement punie.

« Et pourquoi ce sont presque toujours les Américains qui découvrent ce genre de pot aux roses… »

Mais pour écraser la compétition! Ils en besoin après la déconfiture de l’emblème des USA; GM.

Vous n’avez pas encore appris cela?

« Innovation ist kreative Gestaltung mit Zukunftsblick » (Traduction libre : L’innovation est un design créatif avec la vision du futur) — Joachim Nusch (motivateur)

J’ai connu une époque où fumer de bonnes cigarettes américaines (20 par jour minimum), c’était bon pour la santé, cela donnait du tonus et en plus c’était très viril !

Encore maintenant les compagnies de tabac minimisent les impacts sur la santé. Et est-ce que la consommation a vraiment diminuée ? Bof ! Pas tellement….

Lorsqu’on a un déversement de pétrole quelque part, c’est jamais une catastrophe si terrible que ça pour l’environnement. Incluant Deepwater Horizon. Est-ce que BP, cette grande spécialiste amoureuse de la protection de la nature, a fait faillite pour autant ? Pas encore….

Est-ce que Wolkswagen fait de mauvais moteurs diesels ? Pas que je sache….

Est-ce que les Audi ne sont pas de « damned good » chars ? C’est dès à présent qu’on va voir comment va s’organiser la réplique médiatique de la firme de Wolfsburg….

Avant six mois, on s’apercevra preuve à l’appui que l’ingénierie du constructeur allemand est encore en matière de respect de l’environnement l’une des meilleures du marché, que les tests invoqués avaient été menés de bonne foi, conformément aux normes en vigueur.

Je pense surtout que les américains veulent essentiellement redorer leur blason dans un secteur automobile où ils ont montré qu’ils n’avaient pas leur pareil pour produire à grande échelle des pléiades de citrons.

Après la FIFA et Sepp Blatter, on dirait qu’ils veulent aussi la tête du professeur Martin Winterkorn CEO de Volkswagen AG. C’est bien connu, la rectitude planétaire a toujours été la première marque de commerce des USA.

Quoiqu’il en soit, le Conseil d’Administration de Volkswagen a ordonné sur le champ une enquête indépendante sur ce sujet. Il faudra bien que les agences de protection de l’environnement des États-Unis et de Californie — qui incriminent le constructeur -, fournissent les preuves irréfutables de telles allégations qui ne mettent d’ailleurs pas en cause la sécurité expresse du public et des usagers.

À suivre donc….

Monsieur Brasseur,

Vous devriez plutôt lire le communiqué de presse émis par Volkswagen AG dont voici l’adresse ci-dessous :
http://www.volkswagenag.com/content/vwcorp/info_center/en/news/2015/09/statement_ceo_of_volkswagen_ag.html

Voici un court extrait du texte :
« The Board of Management at Volkswagen AG takes these findings very seriously. I personally am deeply sorry that we have broken the trust of our customers and the public. »

Le Conseil d’Administration prend ces découvertes très au sérieux et s’excuse auprès de la clientèle et du public s’ils aient pu de quelque façon que ce soit briser leur confiance dans la marque. Volkswagen ne reconnait pas explicitement les faits, ils prennent ces découvertes au sérieux. Nuances.

— Donc ce que vous affirmez est faux !

Vous devriez aussi consulter le communiqué de presse émis vendredi par ICCT (The International Council on Clean Transportation), l’ONG qui a pilotée l’étude faite sur trois véhicules en 2013-14 par Centre for Alternative Fuels Engines and Emissions (West Virginia University) :
http://www.theicct.org/news/epas-notice-violation-clean-air-act-volkswagen-press-statement

Si vous souhaitez lire le rapport final de l’étude publiée en mai 2014 et connue de Volkswagen (puisque publique) elle se trouve à l’adresse suivante :
http://www.theicct.org/sites/default/files/publications/WVU_LDDV_in-use_ICCT_Report_Final_may2014.pdf

— En conclusion :
J’ai fait mes devoirs et fait plus que mes devoirs, je suis confortable avec mes propos et je ne vois pas en quoi ce que j’ai écrit manquerait d’une quelconque crédibilité.

— J’aimerais vous aviser que :
Suite à vos multiples attaques personnelles et rédhibitoires qui ne cessent depuis quelques mois sur tous les sujets, je considère que cela suffit, que vous dépassez les bornes et je vous informe que je suis clairement offensé. Je ne tolèrerai pas une fois de plus des propos agressifs de votre part et si c’est nécessaire je n’hésiterai pas à vous trainer devant les tribunaux.

Toutes vos accusations méprisantes et désobligeantes à mon endroit sont déjà consignées dans un dossier spécial établit à votre endroit. Il ne suffit que le feu vert de votre part pour pouvoir l’activer. Je vous prierai par conséquent dans toutes formes de communications futures avec moi, de vous montrer courtois. C’est la plus élémentaire des règles lorsqu’une personne polie souhaite participer utilement aux débats dans la blogosphère. À bon entendeur salut !

Vw a admis les faits, c’est dans tous les médias!!!

Vous accusez les autorités américaines de chasse aux sorcière sans la moindre preuve et ensuite avez le culot de jouer les vierges offensées quand on vous le met sous le nez, franchement c’est n’importe quoi!

Monsieur Brasseur,

Je constate hélas que vous vous laissez emporter par votre colère, comme c’est très souvent le cas avec vous. Et cela vous aveugle. Autant que je sache, je ne crois pas avoir été désigné comme votre « souffre-douleur ».

De toute évidence, vous n’avez pas même lu le texte dans son intégralité de cnet.com (en anglais) que vous nous soumettez. Pas plus que vous n’avez lu ma réponse, ni suivi les liens que je vous avais proposé. Si vous aviez réalisé cet exercice, manifestement au-dessus des capacités de vos méninges, il serait possible de dialoguer et d’engager le débat sereinement.

En cette occurrence, certainement que vous auriez convenu avec moi que les choses n’étaient pas dans cette affaire ou bien tout noir ou tout blanc. Vous auriez certainement compris que tous les constructeurs automobiles prennent des dispositions en vue d’une homologation et qu’il existe chez tous les constructeurs des distorsions entre les données récoltées en conduite normale (dans la vie de tous les jours) et celles récoltées lors des tests officiels.

Hors actuellement aucune autorité quelle qu’elle soit ne peut établir hors de tout doute, que Volkswagen AG ou Volkswagen USA auraient fait usage de logiciels frauduleux introduits dans leurs ordinateurs de bord à dessein de tromper les autorités compétentes qui ont à charge de vérifier les normes anti-pollution.

— Alors pourquoi voudriez-vous que cette compagnie s’excuse de choses qui sont encore sous investigations ?

Quoiqu’il en soit, les moteurs diesels actuellement sur le marché surpassent tous pour la plupart en terme de respect des normes environnementales, quantité de moteurs diesels ou à essence qui sont actuellement en service sur nos routes.

— Si vous n’êtes pas capable de comprendre des choses aussi élémentaires, ce serait sans doute en raison de vos capacités intellectuelles déficientes. Et dans ce cas, je compatis avec votre infortune congénitale car vous êtes bien plus à plaindre qu’à blâmer.

Quoiqu’il en soit il y a un point sur lequel vous avez raison : je relève en effet que les États-Unis ont tout au long de leur histoire tumultueuse été sans nuls autres pareils pour chasser les sorcières et les sorciers imaginaires : les femmes infidèles, les non blancs, les natifs, les homosexuels, les anarchistes, les communistes, les terroristes, les mexicains. Et ça continue encore aujourd’hui manifestement avec les fabricants de moteurs moins polluants que leurs énormes V6-V12 à double arbre à came en tête qui font toujours si bonne figure dans leurs « shows de boucane ».

M Drouginsky

Je ne suis pas en colère contre vous ni contre personne. Il y a longtemps que j’ai appris à respirer par le nez en ce qui concerne les blogues. Et je n’ai pas de temps à perdre à m’obstiner puérilement avec un autre intervenant sur un bloque anonyme.

Mais si ça peut soulager votre stress ou faire votre affaire d’une quelconque façon je suggère que nous nous ignorions mutuellement dorénavant.

Comment reprendre la route sans être jugé du regard ? J’espère que Volkswagen, nous fournira un correctif afin qu’on puisse utiliser notre véhicule en toute sécurité publique. En achetant cette voiture en 2009, notre but était de l’utiliser au moins 10 ans et même plus, ne pas changer de voiture tous les 4 ans comme beaucoup de gens consomment malheureusement. .. y a-t-il un recours collectif au Canada où l’on peut s’inscrire?

Lire votre réaction donne une idée à quel point VW est dans le trouble…

Pour le recours collectif c’est probablement beaucoup trop tôt, mais ça viendra sûrement je garderais les yeux ouverts.

Y a-t-il vraiment quelqu’un qui demande à son vendeur la teneur des émissions polluantes du véhicule? On demande plutôt la consommation… Et celle-ci est toujours très bonne, hier, aujourd’hui et demain. La valeur du véhicule pour la revente? Peut être un peu moins, mais la valeur baisse constamment. La valeur de votre auto est toujours plus grande pour le propriétaire que pour l’acheteur. Tant qu’à moi, j’achèterais encore ce produit sans crainte.

C’est Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) qui le demande…

Demandez-vous les taux de métaux dans votre poisson?

Test,

Changement de email associé à ce pseudo, l’ancien a été piraté. Désolé pour ceux qui on reçu des SPAM…

Permettez-moi cette petite capsule linguistique….

En allemand, le mot « Skandal » (scandale) est masculin. Il faut donc écrire « der Skandal ». Si ce mot avait été féminin, on aurait alors écrit « die Skandal ».

Quant au mot « Auto » (voiture) dans la langue de Goethe, il n’est ni masculin, ni féminin : son genre est neutre. On écrit donc « das Auto ».

Au plaisir!

WV a admis sa magouille aux agences US le 3 septembre. l’EPA les a rendu public le 18 septempbre.

http://business.financialpost.com/business-insider/anatomy-of-a-cheat-heres-what-volkswagen-did-and-how-they-get-caught

Maintenant le gouvernement Allemand annonce que le scandale s’étend aussi à l’Europe:

http://business.financialpost.com/business-insider/anatomy-of-a-cheat-heres-what-volkswagen-did-and-how-they-get-caught

BWM aussi dans l’eau chaude après un test échoué…

pbrasseur

Tout cela est à l’image de l’occident contrôlée pas les USA, surtout l’Allemagne et Merkel.