Votre NAS a-t-il été volé ?

Le numéro d’assurance sociale de 143 millions de personnes au Canada et aux États-Unis pourrait avoir été piraté. Voici comment vérifier si vous êtes touché.

(Photo : AP Photo / Mike Stewart)

L’agence d’évaluation de crédit Equifax a annoncé jeudi avoir été victime d’un piratage qui a exposé les données de 143 millions de consommateurs. Contrairement aux failles informatiques typiques, ce ne sont pas des mots de passe qui ont été compromis, mais des informations personnelles hautement confidentielles, dont des numéros d’assurance sociale (NAS).

Selon les informations dévoilées jeudi par la compagnie, la plupart des personnes touchées sont des Américains, mais des Canadiens et des Anglais figurent aussi parmi les victimes. Impossible de savoir combien ; Equifax n’a pas répondu aux demandes de L’actualité.

Sachez que vos données peuvent figurer dans les dossiers d’Equifax sans que vous ayez fait affaire avec cette compagnie par le passé. L’entreprise, tout comme ses compétiteurs, collecte les informations sur les consommateurs auprès de fournisseurs de cartes de crédit, de banques et même d’entreprises de téléphonie cellulaire.

Equifax a mis en ligne un site Web, en anglais uniquement, pour vérifier si vos informations personnelles pourraient avoir été volées. Il suffit de cliquer sur « Check potential impact », puis de fournir votre nom de famille et les six derniers chiffres de votre NAS — une manière de procéder dont l’ironie n’a pas échappé aux internautes.

L’entreprise a promis d’offrir gratuitement une assurance d’un an contre le vol d’identité aux victimes américaines, et il serait surprenant que les consommateurs canadiens touchés n’aient pas accès à la même aide.

Si votre nom ne figure pas parmi les victimes et que vous demeurez inquiet, vous pouvez souscrire par vous-même une assurance contre la fraude et le vol d’identité. Certaines compagnies l’incluent de facto dans l’assurance habitation, alors vérifiez si vous n’êtes pas déjà couvert.

Les commentaires sont fermés.

Ce site offre un abonnement à un quelconque service de protection d’identité. Ce n’est donc pas un service offert par la compagnie Equifax, mais une sollicitation commerciale qui abuse de la situation pour aller à la pêche avec les clients. Assez détestable. Je contacterai Equifax par mes propres moyens.

Première fois que j’ai inscris mon nom, on m’a affiché que je n’étais pas touché. J’ai réessayé, et la réponse était le contraire. Fiable comme procédé? J’en doute!

Ils ne sécurisent pas leur site et c’est nous qui devons prendre une assurance??? C’est quoi cette logique??

Equifax a BIEN DIT DE NE PAS utiliser ce site Web si vous n’êtes pas Américain! Qu’est-ce que c’est que ce journalisme à la noix, de ne pas vérifier ses sources avant de publier?
« Consumers in the U.S. can check their status on a website that shows whether they are at risk as well as monitor their files for free because the company waived a charge in the wake of the data breach.

But that website doesn’t work for Canadians and the Equifax Canada website says it costs $19.95 per month for the same monitoring service. »

(source : https://www.thestar.com/business/2017/09/14/canadians-more-in-the-dark-than-us-consumers-about-equifax-hack.html)

Pour les Canadiens, il n’y a pas moyen de savoir si on est touché autrement qu’en les contactant par téléphone.

C’est EQUIFAX qui a mal protégé nos données personnelle .Donc, l’entreprise est coupable de négligence envers le public .Il me semble que cela aurait été la moindre chose de traduire en plusieurs langues .Afin que tous les personnes concernées puisse faire la vérification qui s’impose dans un pareil cas .Equifax se comporte en mauvais citoyen corporatif en agissant ainsi .